Mode sombre
27-05-2024
Logo
02 – La crainte d’Allah, Glorifié Soit-Il
   
 
 
Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux  
 
  Il existe une relation étroite entre la peur et la perception des choses, un homme avec son enfant en bas âge dans un champ, un serpent passe, le petit n'a pas peur, au contraire, il tente de toucher le serpent. La peur est liée au pouvoir de perception.
    A mesure que la prise de conscience grandit, la peur suit.  
  L'homme, à l'origine de sa création est un être qui a facilement peur, sans ce sentiment  il n'aurait pas craint le feu, et n'aurait pas craint le châtiment d’Allah, Glorifié Soit-Il,
  Si la peur est un trait négatif, il s’avère être très utile. Comment ? Imaginez que vous ayez un appareil électronique très cher, dans lequel il se trouve des points délicats : « les fusibles électriques », si le courant est supérieur à ce qu'il devrait être, ce point de l’appareil est fragilisé, et le courant est coupé. Il y a donc une soupape de sécurité. 
  Personnellement, je considère la peur comme l’une des grandes grâces divines, sans la peur, il n'y aurait pas d'obéissance à Allah, Exalté Soit-Il, pas de paradis, pas d'enfer, pas de droiture. 
  Le commerçant craint de tricher de peur qu’Allah, Glorifié soit-il, ne le mette en faillite, pareil pour l’avocat qui a peur de mentir au client, Le croyant craint de désobéir à Allah, Exalté Soit-Il, pour ne pas perdre Sa Proximité, la peur est une chose très bénéfique, même si d’apparence c’est négatif. 
  Je me positionne  sur  la voie droite par peur d’Allah, Exalté Soit-Il, ou par peur de perdre mon lien avec Lui, et ceci est plus élevé et plus noble, ou alors par peur d'être dans un rang moindre  dans les degrés auprès de mon Créateur ; tout cela désigne la peur qui est une sensation positive même si son apparence est négative.

Télécharger le texte

Langues Disponibles

Masquer l'image