Mode sombre
03-02-2023
Logo
Récit 07 : L’agresseur des droits des orphelins ne peut échapper au Châtiment divin
   
 
 
Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux  
 
L’agresseur des droits des orphelins ne peut échapper au Châtiment divin

L’équité d’Allah, Exalté soit-Il :


Louanges à Allah Seigneur de l’univers, que la Miséricorde et la Paix soient sur notre maître Mohammad, le fidèle à ses promesses et l’honnête.
Je me souviens du jour où je marchais dans un des souqs de Damas, quand un homme sortit de son magasin, m’arrêta pour me dire : 
- Si un homme arrive devant son magasin et l’ouvre, puis, entendant des coups de feu,
se précipite et tend la tête pour voir ce qui se passe, reçoit un coup de feu dans sa colonne
vertébrale qui le paralyse sur-le-champ. 
Quel péché a-t-il donc commis pour recevoir ce coup de feu ? N’êtes-vous pas un Imam de mosquée ? N’est-ce pas que le travail est considéré en tant que culte d’adoration ?
- C’est sûr, ai-je répliqué
- Quel est donc son péché ?
- Je n’en ai aucune idée, lui ai-je dit.
Je vous jure par Allah chers frères que vingt jours plus tard, alors que je marchais en compagnie d’un de nos frères, il m’a dit entre autres : 
Nous avons un voisin qui habite à l’étage du dessus, il s’est injustement emparé de la maison
des enfants de son frère décédé au moment où ces derniers en ont grandement besoin.
Ces orphelins ont porté plainte auprès d’un des Oulémas de Damas qui fit venir cet oncle, mais
celui-ci a catégoriquement refusé de la leur rendre. Alors ce savant, qui était le Cheikh
des récitateurs du Coran, décédé à présent, qu’Allah lui fasse miséricorde,
C’est votre oncle, il ne convient donc pas de porter plainte contre lui en justice,
portez plutôts’est retourné vers les orphelins pour leur dire :
plainte contre lui auprès d’Allah.
Cet entretien avec le Cheikh eut lieu à neuf heures du soir, or le lendemain matin à neuf heures, cet oncle a perdu l’usage de ses membres inférieurs.

Le fait de prendre connaissance du dernier chapitre d’un récit serait déraisonnable : un homme innocent arrive sur le lieu de son travail, ouvre son magasin pour assurer les moyens d’existence de ses enfants, entend un coup de feu, tend la tête et reçoit une balle dans sa colonne vertébrale qui lui fait aussitôt perdre l’usage de ses jambes…
Mais lorsque j’ai appris le début du récit, la scène est devenue plus claire pour moi.
L’on ne peut saisir aisément la portée des actions constitutives d’Allah, il serait donc souhaitable de nous fier à Lui.
Ce qu’Allah veut, arrive, et ce qu’Il ne veut pas ne peut avoir lieu, il y a là une sagesse illimitée.
Allah (le Très Haut) dit : 

﴾ Dis : « Parcourez la terre et regardez ce qu’il est advenu de ceux qui traitaient la vérité de mensonge » ﴿

[ AL-AN’AM (LES BESTIAUX) : 11 ]



Langues Disponibles

Masquer l'image