Mode sombre
21-04-2024
Logo
Article- (07) : Le mérite des dix premiers jours du mois Dhul-Hidja (le douzième mois lunaire du calendrier Hégirien)
   
 
 
Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux  
 

  Chers jeunes frères,
  Nous voilà honorés par l’avènement du mois de Dhul-hidja que Dieu a agrémenté par les dix premiers jours, élevés au rang des meilleurs journées de l’ici-bas.

  Le prophète, que les prières et le salut de Dieu soient sur lui, les invoqua dans un hadith rapporté par Ibn ‘Abbâs, que la satisfaction de Dieu soit sur eux, en ces termes :

(( Il n’y a point de bonne œuvre qui serait autant appréciée et récompensée par Dieu que celle accomplie durant la première dizaine du mois de Dhul-hidja ))

  Les compagnons lui demandèrent alors, par souci de précision :

(( Ô Messager de Dieu ! Même s’il s’agissait du Jihad dans la voie de Dieu ? ))

  Et le prophète d’ajouter ;

(( Ni même le Jihad, à l’exception d’un homme qui y sacrifia sa vie et la totalité de sa fortune. ))

Rapporté par Al-Bokhâri.

  Aussi, l’Imam Ahmed, que Dieu agrée son âme, rapporta d’après Ibn ‘Omar, que la satisfaction de Dieu les comble, les propos du Prophète, que la prière et le salut de Dieu soient sur lui :

(( Il n’y a point de jours plus grandioses et mieux propices aux œuvres les plus appréciées par Dieu que ces dix jours ; exploitez les donc en multipliant les évocations, la glorification de Dieu et Ses louanges. ))

  Ce sont les jours « bien connus » au cours desquels Dieu a prescrit Son invocation aux Hommes :

( Qu’ils témoignent le nom de Dieu pendant les quelques jours bien connus, sur la bête de cheptel qu’il leur a attribuée. )

(La Sourate le pèlerinage)

  La majorité des savants agréent pour dire que « les jours bien connus » sont effectivement les dix premiers du mois de Dhul-hidja, qui comportent également le jour de « Arafat » qui est le jour du « grand Hajj »,

((Le jour de l’absolution des péchés et le jour qui, si on le jeûne, « Absout » (sous-entendu les péchés) l’année qui précède et celle en cours. ))

Et ce, selon le récit de Mouslim.

  Cette période comporte aussi le jour du « sacrifice », le dixième du mois Dhul-hidja, un des meilleurs jours pour Dieu. Le prophète, que la prière et le salut de Dieu soient sur lui, affirme que :

(( Les jours les plus éminents pour Dieu, exalté soit-il, sont le jour du sacrifice puis celui du ‘qarr’ (le lendemain du jour du sacrifice.) ))

Les actions à accomplir de préférence durant ces dix jours sont :

  1. La repentance et l’abstinence des actes de désobéissances à Dieu et de tous les péchés ;
  2. La prière, est un des actes les plus solennels, les plus éminents et les plus méritoires.
  C’est la raison pour laquelle, le musulman doit veiller à son accomplissement en communauté, dans le respect de ses plages horaires. Le musulman est tenu à multiplier les actes surérogatoires, car ils comptent, durant ces dix jours, parmi les meilleurs moyens de se rapprocher de Dieu.

  3. Le jeûne et plus particulièrement pendant le jour de ‘Arafat. Mouslim rapporte d’après abû Qatâda que le Prophète, que la prière et le salut de Dieu soient sur lui, a affirmé que:

(( Nous avons bon espoir, en jeûnant le jour de 'Arafah, qu' Allah, nous pardonne nos péchés de l’année passée et de l'année à venir )).

  Il est également rapporté d’après Hafsa (épouse du prophète), ses propos:

(( Quatre actions que le Prophète ne délaissait jamais : le jeûne de ‘Achoura’, les ‘achr’ (les 10 jours), trois jours de chaque mois et deux Rak’at (unités de prière) du Doha (le temps qui précède le moment ou le soleil est au Zénith)))

(rapporté par Ahmed et An-Nasâ’i)

  4. La glorification de Dieu, les louanges, les évocations et la méditation ; Al-Bokhâri a rapporté d’après Ibn ‘Omar et Abû Horayra, que Dieu les agrée, que ces derniers sortaient au souk en glorifiant Dieu et que les gens les imitaient et glorifiaient Dieu à leur tour.
  5. La multiplication des bonnes œuvres.

Télécharger le texte

Langues Disponibles

Masquer l'image