Mode sombre
07-12-2022
Logo
Pause 27 : « Ô croyants ! Ne vous moquez pas les uns des autres»
   
 
 
Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux  
 
Honorables frères, avec une nouvelle leçon de celles de ‘Ô croyants’ et nous sommes aujourd’hui avec :

﴾ « Ô vous qui croyez ! Ne vous moquez pas les uns des autres, car parfois ceux qui sont tournés en dérision valent mieux que ceux qui les raillent. Que les femmes ne se moquent pas non plus les unes des autres, car, là encore, les raillées sont parfois meilleures que leurs railleuses. Ne vous dénigrez pas et ne vous donnez pas de sobriquets injurieux. Quel vilain caractère que la «perversion» qui s'allie mal avec la foi ! Ceux qui ne se repentent pas sont les vrais injustes. » ﴿

[ (Coran : 49/11) Sourate Al Houjourate / 11. ]

Mes frères, pour évaluer les êtres humains, Allah a des critères différents de ceux que nous autres, nous utilisons. D'ailleurs, les maladies psychiques ont pour origine cette distance entre les deux critères, tels : les sarcasmes, la vanité, l'orgueil, la médisance, et la calomnie. Le Coran accrédite des critères pour évaluer les gens, alors que les êtres humains en ont adopté d’autres pour s’évaluer entre eux.
Le Coran accrédite deux critères seulement, la science et l'œuvre .
Votre rang s'élève auprès d’Allah Exalté Soit-Il par votre science et votre œuvre, alors que pour les gens, il en est autrement. Les gens honorent les riches et les puissants.
Donc la première vérité est que, la virtuosité, l’intelligence et la réussite, consiste à avoir des critères qui correspondent à ceux d’Allah Glorifié Soit-Il. 

Langues Disponibles

Masquer l'image