Mode sombre
25-05-2024
Logo
Sermon de Vendredi-Sermon (1178) : S1- Les versets de l’endurance dans le Noble Coran. S2- Le Noble Coran, printemps des cœurs.
   
 
 
Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux  
 

Sermon 1 :

 Louange à Allah, nous Le louons et nous implorons Son secours et Son pardon. Nous recherchons secours auprès d’Allah contre les maux de nos âmes. Celui qu’Allah guide ne sera jamais égarer, et celui qui est égaré, ne pourra trouver ni compagnon ni guide. J’atteste qu’il n’y de divinité qu’Allah, l’Unique sans associé en attestant de Sa divinité, contre tout apostat ou ingrat et que Mohammad (bénédictions et paix sur lui) est Son messager, maître des créatures et des Hommes pour l’éternité. Ô Seigneur, que Tes bénédiction et Ta paix soient sur notre maître Mohammad, sur sa noble famille et ses compagnons, honnêtes, commandeurs de ses bannières. Sois satisfait de nous et d’eux, Ô Seigneur de l’univers.
  Ô Seigneur, fais-nous sortir des ténèbres de l’ignorance et de l’illusion et guide nous vers la lumière de la connaissance et de la science ; fais-nous sortir des impuretés des désirs vers les Hauts Paradis.

Tout homme est éprouvé :

 Chers frères, tout comme la vie ici-bas a des caractéristiques bien précises, l’au-delà aussi a des caractéristiques. Une des évidences en matière de doctrine religieuse, implique que le croyant connaisse ces caractéristiques. L’au-delà étant la demeure de la récompense, de la jouissance éternelle pour celui qui aurait réussi les épreuves, et une demeure de peines éternelles pour celui qui y aurait échoué. L’ici-bas étant un lieu d’actions et l’au-delà, un lieu de récompense. L’ici-bas une demeure de devoirs et l’au-delà, une demeure d’honneur.
 Tant de caractéristiques de l’au-delà et de l’ici-bas… l’ici-bas est le lieu d’épreuves et de peines, on subit les épreuves, en tant que croyant, en toute chose dont Allah nous dote. Si on est doté de biens matériels, ils seront les moyens de notre épreuve, et si on manque de ces moyens, il s’agit également d’une épreuve. Si on est en bonne santé, cette dernière sera matière à épreuve.   Et si on en manque, ne serait-ce que partiellement, cela sera une autre épreuve. Si on est fort, notre force sera matière d’épreuve, de même si on est faible. Nous serons éprouvés autant si on est dotés ou privés.

Le lieu d’épreuve et celui de la rétribution :

 Parmi les hadiths les plus précis à ce propos que le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) avait l’habitude de répéter :

((O Seigneur, si Tu me dotes de ce que j’aime, fais-en sorte qu’il soit une force pour que j’accomplisse ce que Tu aimes…))

At-Tirmidhi d’après Abdullah Ibn Yazîd Al-Khatamy Al-Anssâry

 Si Tu me dotes de santé, fais qu’elle soit utilisée pour T’obéir, si Tu me dotes d’argent, fais qu’il soit un moyen pour l’au-delà, si Tu me fais don d’un rang social élevé, fais qu’il soit un moyen pour faire vaincre la vérité.

((O Seigneur, si Tu me dotes de ce que j’aime, fais-en sorte qu’il soit une force pour que j’accomplisse ce que Tu aimes. Et si Tu me prives de ce que j’aime, fais-en sorte qu’il soit une opportunité pour que j’accomplisse ce Tu aimes.))

At-Tirmidhi d’après Abdullah Ibn Yazîd Al-Khatamy Al-Anssâry

 Si Tu me rends pauvre, fais que cette privation soit au service de Ta satisfaction.

 C’est la raison pour laquelle, le Prophète, bénédictions et paix sur lui, a dit :

((Etonnante vraiment est l'affaire du croyant ! Son affaire toute entière lui est favorable, privilège qui n'est réservé qu'au croyant. En effet, quand un bonheur le submerge, il témoigne de gratitude et ceci est un bien pour lui. Quand un malheur le frappe, il est patient et c'est aussi un bien pour lui.))

Mouslim d’après Suhayb Ar-Roûmy

 Il est ainsi doublement rétribué, s’il est doté, il sera rétribué par ce don et s’il en est privé, il sera tout aussi bien rétribué.

Le croyant est éprouvé dans tous les dons qu’Allah lui a octroyés :

 La vie ici-bas n’est qu’un préambule, puisque la vie est une demeure d’épreuves, donc il est tout à fait normal de ne pas être en bonne santé, ou d’être faible, ou encore de vivre dans l’insécurité. Dans un verset adressé aux croyants, Allah, Tout Puissant, dit :

﴾ Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants, qui disent, quand un malheur les atteint : « Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons. Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde ; et ceux-là sont les biens guidés. ﴿

(La Sourate Al-Baqara, La Vache : 155-157)

La patience est la seule solution lors de l’épreuve :

  Puisque la vie ici-bas n’est qu’une suite d’épreuves, et que la privation est une manifestation de ces épreuves, quel devrait être le comportement du croyant en cas d’épreuves ? Comment réagis-tu quand tu es éprouvé, puisse Allah nous en préserver ? L’éthique prophétique nous apprend de toujours demander la protection divine. Quand le Prophète avait effectué le voyage de la Mecque vers Taëf, parcourant la distance de 80 Km à pieds, pour diffuser le message divin, il fut accueilli par les insultes et les coups des habitants de cette ville. Ils l’ont démenti, l’ont insulté et envoyé leurs enfants pour lui jeter des pierres. Ses nobles pieds furent ensanglantés, il invoqua Allah et dit : 

  “ Ô Allah, je me plains à Toi de ma faiblesse, de mon peu de pouvoir et du peu de considération que les gens ont pour moi, ô Toi Le Plus Miséricordieux des miséricordieux, tu es mon Seigneur et celui des faibles. A qui m’abandonnes-tu ? A un étranger qui m’attaque ou à un ennemi de qui Tu m’as fait dépendre ? Si Tu n’es pas en colère contre moi cela m’est égal. Eprouve-moi autant que Tu veux jusqu’à ce que Tu sois pleinement satisfait de moi. Ta clémence est plus généreuse envers moi…” 
  Demandez toujours la clémence à Allah et Sa protection, car nous sommes dans un lieu d’épreuves dont le manque d’argent, le manque de santé et celui des enfants en constituent certaines figures ; c’est la raison pour laquelle, le sujet de l’endurance fut choisi pour ce sermon.

Le don du Droit Chemin est absolument irremplaçable :

 A rappeler que la patience a été citée dans quatre-vingt-treize versets. Nous en avons choisi une vingtaine. Chaque verset a pour axe un sujet précis. Allah dit :

﴾Ô les croyants ! Cherchez secours dans l’endurance et la Ṣalāt ...﴿

(La Sourate Al-Baqara, La Vache : 153)

  Quand on est proche d’Allah et qu’on garde le contact permanent avec Lui, on devient plus grand de tout malheur qui pourrait nous atteindre. Le croyant supporte le plus grand malheur, et la preuve : ‘Si Tu n’es pas en colère contre moi cela m’est égal. Eprouve-moi autant que Tu veux jusqu’à ce que Tu sois pleinement satisfait de moi. Ta clémence est plus généreuse envers moi’

 Notre maître ‘Omar avait l’habitude de dire, quand il subissait un malheur : (louange à Allah ‘trois fois’ (entre autres), Louange à Allah que ce malheur n’est pas dans ma religion,’ car le malheur qui atteint la religion est le pire des malheurs. Quand on consomme l’illicite, c’est un malheur relié à la religion, quand on transgresse les droits des autres, c’est un malheur qui touche la religion, et quand on devient hypocrite, cela l’est également… donc tant que ta religion est saine, tu vis dans un bien immense. Tu effectues tes cultes, tu es en contact avec le Seigneur des cieux et de la terre, tu Le crains, tu espères Ses bienfaits, tu es bienfaisant envers les autres, tu es dans un bien immense, dans un bienfait qu’aucun bienfait n’égale. Le bienfait suprême serait d’être guidé sur le droit chemin.

La rétribution de la patience est illimitée :

﴾Ô les croyants! Cherchez secours dans l’endurance et la Ṣalāt....﴿

(La Sourate Al-Baqara, La Vache : 153)

 Si le contact avec Allah est interrompu, on doit patienter. Faire preuve de patiente n’a pas de prix, aucun chiffre qui vient à l’esprit ne peut égaler la rétribution de la patience. Allah, Tout Puissant, dit :

﴾… et les endurants auront leur pleine récompense sans compter.﴿

(La Sourate Az-Zummar, Les groupes : 10)

Le contact avec Allah garantit le sommet du bonheur :

﴾… Oui, Nous l’avons trouvé vraiment endurant.....﴿

(La Sourate Sâd : 44)

 Un croyant éprouvé par la maladie tout en étant sur le droit chemin, prend son mal en patience… Un de nos frères était atteint de cancer et durant les deux années que dura sa maladie, sa femme raconte qu’il ne cessait de répéter  : ‘louange à Allah’, et il mourut ainsi. Faire preuve de patience signifie que l’on connait Allah…

 Quand un père corrige son fils, cela ne veut pas dire qu’il ne lui fait pas miséricorde, bien au contraire, mais ce père agit dans l’intérêt de son fils :

﴾… Et cherchez secours dans l’endurance et la Ṣalāt : certes, la Ṣalāt est une lourde obligation, sauf pour les humbles. ﴿

(La Sourate Al-Baqara, La Vache : 45)

 Que l’on soit en contact avec Allah est le summum du bonheur. Ô Allah, que peut avoir trouvé celui qui s’est éloigné de Toi et que peut avoir perdu celui qui s’est rapproché de Toi ? Si Allah te soutient, qui pourra te porter préjudice et s'Il est en colère contre toi qui pourra bien te soutenir ?

La rétribution est réservée aux pieux :

﴾…Sois patient. La fin heureuse sera aux pieux. ﴿

(La Sourate Hoûd : 49)

 Le mécréant pourrait avoir une belle vie, devenir tyran, défiant, mais seuls les croyants méritent la fin heureuse.

﴾… Aujourd’hui, donc, ce sont ceux qui ont cru qui rient des infidèles. ﴿

(La Sourate Al-Mutaffifîn, Les Fraudeurs : 34)

 Ainsi, celui qui rit en premier, rira peu et pleurera éternellement, mais ceux qui rient à la fin sont ceux qui riront éternellement.

﴾…«Paix sur vous! Entrez au Paradis, pour ce que vous faisiez ». ﴿

(La Sourate An-Nahl, Les Abeilles : 32)

﴾…Sois patient. La fin heureuse sera aux pieux. ﴿

(La Sourate Hoûd : 49)

 L’état des gens change tant que les jours défilent, des gens au rang élevé se retrouvent en bas et d’autres dans des rangs bas se retrouvent élevés. D’autres deviennent riches, quand d’autres s’appauvrissent. Mais vers la fin, la fin heureuse n’est réservée qu’aux gens pieux. 
 Rappelons-nous de ces gens faibles, descendant de familles pauvres, qui étaient autour du Prophète, bénédictions et paix sur lui, qui ont eu foi en son message, ont fait la guerre à ses côtés, maître Bilal, maître Sa’d entre autres, tous ont été honorés dans l’histoire. Alors que les Qoraïchites, les riches et les notables qui se sont opposés au message, qui les avaient combattus, poursuivis, opprimés, ont été relégués à la poubelle de l’histoire :

﴾…Sois patient. La fin heureuse sera aux pieux. ﴿

(La Sourate Hoûd : 49)

 Croyez-moi quand je vous le dis, si un jeune homme est pieux, se maintient sur le droit chemin, accomplit les Salâts, se montre bienfaisant envers ses parents, porte conseil à son prochain et craint Allah… Je jure par Allah, j’ai même une certitude illimitée, que même si ce jeune homme ne possède rien, ni travail, ni maison, ni épouse, mais qu’il aime Allah, je jure par Allah, que ce jeune homme aura un avenir florissant. Comment ? Je n’en ai aucune idée, mais tout ce que je sais est qu’un jeune homme pieux, repentant est trop précieux pour Allah, et Il s’en vante auprès des anges et leur dit :
 ‘Regardez Mon serviteur qui a délaissé ses désirs pour Moi.’

Heureux celui qui est promis au Paradis :

﴾… Celui qui est croyant est-il comparable au pervers ? (Non), ils ne sont point égaux. ﴿

(La Sourate As-Sajda, La Prosternation : 18)

﴾Ceux qui commettent des mauvaises actions comptent-ils que Nous allons les traiter comme ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, dans leur vie et dans leur mort? Comme ils jugent mal ! ﴿

(La Sourate Al-Jâtheya, L’Agenouillée : 21)

﴾ Celui à qui Nous avons fait une belle promesse dont il verra l’accomplissement, est-il comparable à celui à qui Nous avons accordé la jouissance de la vie présente et qui sera ensuite le Jour de la Résurrection, de ceux qui comparaîtront (devant Nous)﴿

(La Sourate Al-Qassas, Le Récit : 61)

﴾ Ne seront pas égaux les gens du Feu et les gens du Paradis. ﴿

(La Sourate Al-Hachr, L’Exode : 20)

﴾ Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? ﴿

(La Sourate Az-Zummar, Les Groupes : 9)

 Tu seras vainqueur si tu fais partie de ceux qui savent, si tu fais partie des gens du Paradis, ceux auxquels Allah a promis le Paradis :

﴾ Ceux qui disent: «Notre Seigneur est Allah», et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. « N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. Nous sommes vos protecteurs dans la vie présente et dans l’au-delà ; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, un lieu d’accueil de la part d’un Très Grand Pardonneur, d’un Très Miséricordieux ». ﴿

(La Sourate Fossilat, Les Versets Détaillés : 30-32)

La bienfaisance est une caractéristique du croyant :

﴾…Sois patient. La fin heureuse sera aux pieux. ﴿

(La Sourate Hoûd : 49)

 A la fin, les pieux seront dans des rangs élevés, honorés, dans des paradis de la largeur des cieux et de la terre. Parmi les caractéristiques du croyant, se trouve être la bienfaisance qui se traduit par un don de soi, de son temps, de son argent, de son expertise et de sa santé :

﴾Et sois patient. Car Allah ne laisse pas perdre la récompense des gens bienfaisants. ﴿

(La Sourate Hoûd : 115)

 Par Allah, exterminer l’univers en entier est plus aisé pour Allah que de ne pas tenir Sa promesse aux bienfaisants. Es-tu de ceux qui vivent pour les autres ? Es-tu sensible ? Dépenses-tu pour l’aumône ? Offres-tu une partie de ton temps ? De ton prestige ? De ta position sociale ? De ton travail et de ton expertise aux pauvres qui en ont besoin ?

﴾Et sois patient. Car Allah ne laisse pas perdre la récompense des gens bienfaisants. ﴿

(La Sourate Hoûd : 115)

Le croyant est promis à une bonne vie :

﴾et qui endurent dans la recherche de l’agrément d’Allah, accomplissent la Salāt et dépensent (dans le bien), en secret et en public, de ce que Nous leur avons attribué, et repoussent le mal par le bien. A ceux-là, la bonne demeure finale. ﴿

(La Sourate Ar-Ra’d, Le Tonnerre : 22)

 On prend l’exemple de deux étudiants, le premier négligeant, se désintéresse des études, des livres et des examens, vit comme il veut et obtient tout ce qu’il désire, et l’autre studieux. On imagine clairement la situation de ce dernier au bout d’une vingtaine d’années, il occupera une bonne position sociale et de fonction et mènera une vie opulente alors que le premier souffrira mille maux :

﴾Et sois patient. Car Allah ne laisse pas perdre la récompense des gens bienfaisants. ﴿

(La Sourate Hoûd : 115)

 Ainsi, le futur cache une bonne récompense au pieux, celui qui s’est intéressé à la science religieuse, se rendait aux mosquées, a appliqué la méthodologie divine chez lui, dans son travail, a craint Allah, a baissé son regard, a dépensé en aumône de son argent, a cherché la science, … on le retrouvera dans le futur, occupant une fonction prestigieuse, vivant dans l’aisance et sera le plus heureux des hommes par ses bonnes actions. 

La personne pieuse et le vil, traités différemment :

Allah (Exalté soit-Il) a établi des lois en vigueur qui figurent dans le Coran : 

﴾… Celui qui est croyant est-il comparable au pervers ? (Non), ils ne sont point égaux. ﴿

(La Sourate As-Sajda, La Prosternation : 18)

 Impossible :

﴾ Celui à qui Nous avons fait une belle promesse dont il verra l’accomplissement, est-il comparable à celui à qui Nous avons accordé la jouissance de la vie présente et qui sera ensuite le Jour de la Résurrection, de ceux qui comparaîtront (devant Nous).﴿

(La Sourate Al-Qassas, Le récit : 61)

﴾Ceux qui commettent des mauvaises actions comptent-ils que Nous allons les traiter comme ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, dans leur vie et dans leur mort ? Comme ils jugent mal ! ﴿

(La Sourate Al-Jâtheya, L’Agenouillée : 21)

 La fin du monde est plus aisée pour Allah que de traiter le pieux et le désobéissant de la même manière. La différence entre les deux est grande et les promesses d’Allah sont au-delà du temps et de l’espace, au-delà de toutes les circonstances et des systèmes, le croyant est promis à une bonne vie.

Allah garantit la bonne vie au croyant :

 Encore une fois, la fin du monde est beaucoup plus aisée pour Allah, que de ne pas garantir au croyant une bonne vie en tout temps, en toute situation, et en présence de tout malheur.

﴾… Celui qui est croyant est-il comparable au pervers ? (Non), ils ne sont point égaux. ﴿

(La Sourate As-Sajda, La Prosternation : 18)

 Le croyant vit des moments privilégiés par une grâce divine, tantôt Allah (Exalté soit-Il) lui exauce ses invocations, tantôt Il le sauve d’un malheur sûr, tantôt il lui facilite les épreuves, tantôt Il met sur son chemin des gens de bien, des gens de la Vérité, tantôt Il lui donne une bonne épouse, agréable à regarder, qui protège sa réputation, et lui obéit :

﴾…rappelle-leur les jours d’Allah…﴿

(La Sourate Ibrâhîm, Abraham : 5)

 Comment Allah-t-a-Il doté de parents nobles, t’a aidé dans ton adoration, t’a mis en présence des gens de la Vérité et t’a guidé vers Lui ?

 Se fier à Allah, un état sublime :

﴾qui endurent, et placent leur confiance en leur Seigneur. ﴿

(La Sourate Al-Ankabût, L’Araignée : 59)

 Placer sa confiance en Allah signifie se fier totalement à Lui, utiliser les moyens qu’Il met à notre disposition comme s’ils étaient notre bouée de sauvetage et ensuite s’en remettre à Allah comme si ces moyens n’étaient de rien. Avoir confiance en Allah est un état sublime, car Lui Seul détient toutes les issues, on se fie à Allah, on se soumet à Lui et on trouve la sérénité :

﴾Et ceux qui ont confiance en Allah s’en remettent entièrement à Lui.﴿

(La Sourate Ibrâhîm, Abraham : 12)

﴾qui endurent, et placent leur confiance en leur Seigneur. ﴿

(La Sourate Al-Ankabût, L’Araignée : 59)

L’endurance, un don divin :

 Allah nous apprend que l’endurance vient de Lui :

﴾Endure ! Ton endurance [ne viendra] qu’avec (l’aide) d’Allah. ﴿

(La Sourate An-Nahl, Les Abeilles : 127)

Ainsi, le vrai croyant quand il est seul avec Allah, L’invoquant et L’évoquant, il dit : ‘O Seigneur aide moi à être endurant.’ Quand ‘Omar était touché par un malheur il disait : ‘Louange à Allah (trois fois), louange à Allah car mon malheur n’a pas atteint ma religion et louange à Allah qu’il n’est pas plus grand que cela et louange à Allah qui m’a inspiré l’endurance.’

 Ainsi Allah nous aide à endurer, a fait que le malheur ne soit pas dans notre religion et qu’il ne soit pas plus grand que cela.

Devoir être l’allié des Croyants, fussent-ils faibles et pauvres :

﴾Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir. ﴿

(La Sourate Al-Kahf, La Caverne : 28)

 On assiste à une séance religieuse dans une mosquée, mais dans la mosquée on est mal installé, on ne trouve ni chaises, ni hospitalité. Par contre, on peut trouver cela chez un ami qui donne une réception mixte, où on profite des plaisirs de la vie, de l’accueil et du confort, on peut y rester jusqu’à une heure tardive en se répétant : « jamais je n’oublierai cette réception ; malgré qu’elle soit remplie de désobéissances. Allah, Le Tout Puissant dit :

﴾Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d’eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier. ﴿

(La Sourate Al-Kahf, La Caverne : 28)

 La méthodologie consiste à tenir compagnie aux croyants même s’ils sont faibles et pauvres, car le bonheur est avec eux, ainsi que la réussite, et à éviter de joindre les gens qui ont choisi l’ici-bas, les égarés qui se sont désintéressés de l’adoration  d’Allah :

﴾ Il est le Seigneur des cieux et de la terre et de tout ce qui est entre eux. Adore-Le donc, et sois constant dans Son adoration. ﴿

(La Sourate Maryam, Marie : 65)

L’adoration nécessite des efforts :

 Certes l’adoration nécessite de l’effort, alors que les gens sont réunis dans une réception, tu accomplis la Salât du ‘Ishaa’ que tu fais suivre de la Sunna et du Witr. Tu passes ton temps aux cultes alors qu’ils ne le peuvent pas :

﴾ …Adore-Le donc, et sois constant dans Son adoration. ﴿

(La Sourate Maryam, Marie : 65)

 Des fois, on jeûne le mois du Ramadan pendant l’été :

﴾ Il est le Seigneur des cieux et de la terre et de tout ce qui est entre eux. Adore-Le donc, et sois constant dans Son adoration. ﴿

(La Sourate Maryam, Marie : 65)

 Des fois baisser le regard est trop difficile car les belles filles qui font étalage de leurs attraits, se promènent dans les rues :

﴾ Il est le Seigneur des cieux et de la terre et de tout ce qui est entre eux. Adore-Le donc, et sois constant dans Son adoration. ﴿

(La Sourate Maryam, Marie : 65)

La Perfection, la Beauté et les Dons sont à la base de toutes choses :

 Allah, Tout Puissant, dit :

﴾ Supporte patiemment ce qu’ils disent et célèbre Sa louange, avant le lever du soleil, avant son coucher et pendant la nuit; et exalte Sa Gloire aux extrémités du jour. ﴿

(La Sourate Taha : 130)

 Et Allah dit :

﴾ …Peut-être auras-tu satisfaction. ﴿

(La Sourate Taha : 130)

 Lorsqu’on est en contact avec l’Essence parfaite, avec l’origine de le Beauté, de la Perfection, et des Dons, on apprécie la beauté, la perfection et les dons. Ils sont la base de toute chose. On aime alors Le Beau, Le Parfait et Le Donateur. Si quelqu’un nous offre une maison pour nous marier, on éprouvera de la reconnaissance à son égard. Or, Seul Allah détient La Beauté, La Perfection et Les Dons :


﴾ …Vraiment, Je les ai récompensés aujourd’hui pour ce qu’ils ont enduré ; et ce sont eux les triomphants. ﴿

(La Sourate Al-Mu’minûn, Les Croyants : 111)

Aucune privation en Islam :

 Qui est vainqueur ? Celui qui endure. Quelle est la philosophie de l’endurance ? Allah nous a dotés de désirs, celui de la nourriture et de la boisson, celui des relations charnelles, celui d’être célèbre sur terre… en somme, ce sont tous des désirs primaires, dont Allah nous a dotés, mais dans la limite du licite. On ne doit désirer que son conjoint par le mariage, l’Islam ne permet pas de concubinage, ni d’avoir de petite-amie, mais uniquement le conjoint par le mariage. Il permet le gain licite, d’occuper un haut rang sur terre par les bonnes actions, par lesquelles tu t’élèves auprès d’Allah et auprès des gens. Donc le besoin de s’élever, de se nourrir, d’avoir un conjoint et de l’argent… tant de besoins que l’Islam satisfait par le biais de voies licites et saines. C’est la raison pour laquelle, aucune privation n’existe en Islam, mais il faut satisfaire les désirs ancrés en nous, de la meilleure manière. 

 La mort constitue les noces du croyant :

﴾ …Vraiment, Je les ai récompensés aujourd’hui pour ce qu’ils ont enduré; et ce sont eux les triomphants. ﴿

(La Sourate Al-Mu’minûn, Les Croyants : 111)

﴾ …Sois donc patient, car la promesse d’Allah est vérité. ﴿

(La Sourate Ar-Roûm, Les Romains : 60)

Tant de gens ne pensent jamais à la mort, ils vivent le moment présent, mais à quel moment éprouveront-ils de la panique et oublieront-ils leur naissance ? Quand leur fin est proche, quand ils souffrent d‘une crise cardiaque, qui s’annonce être la plupart du temps une préambule à la mort, ils deviennent confus. Allah, Tout Puissant, dit :

﴾ …Qu’est-ce qui leur fera supporter le Feu ?! ﴿

(La Sourate Al-Baqara, La Vache : 175)

 La sagesse serait de se préparer à ces moments critiques avant qu’ils n’aient lieu. S’y préparer par la raison, s’y adapter avant d’avoir à les confronter. Un homme était parti dans un pays occidental pour chercher remède à son mal, on lui répondit que la fin est proche. Un de ses proches raconte : ‘le premier jour, il a réuni toute sa famille, ses enfants, ses beaux-fils et ses belles filles et il leur a fait ses adieux ; le deuxième jour, il régla tous ses problèmes financiers et le troisième jour, il reçut la visite d’un cheikh qui lut du Coran pour lui. Puis comme le médecin l’avait prévu, l’après-midi de ce jour-là, il décéda.’ Son parent ajoute : ‘il accueillit la mort avec une sérénité absolue, car toutes ses actions étaient bonnes, quand un croyant avait besoin d’argent et venait le voir, il lui demandait d’ouvrir son coffre à la réticence de ceux qui se trouvaient présents et de prendre ce qu’il veut sans lui indiquer de montant, tant il aimait être bienfaisant.’ Un homme comme lui accueillit la mort comme s’il vivait le moment le plus heureux de sa vie.

((Le trésor du croyant est la mort.))

[At-Tabarâni, Abu Na’eem, Al-Hakem, Al-Baïhaqy, d’après Ibn ‘Omar]

 Pendant toute notre vie on doit se préparer à vivre cet instant. La mort représente les noces pour le croyant, ton exploit serait de rendre ce moment de malheur, pour tant d’autres, un moment d’amour envers Allah.

L’endurance est la moitié de la foi :

 On rappelle encore une fois que l’endurance a été citée dans quatre-vingt-treize endroits dans le Noble Coran. Et chaque verset présente un sens bien précis. En faisant la recherche du mot dans le Coran, tu trouveras un bon nombre d’expressions, analyse-les délicatement. L’endurance est donc la moitié de la foi et l’autre moitié étant la louange. On vit entre épreuve et aisance, on endure pendant les épreuves et on loue en temps d’aisance. Le croyant est un endurant qui loue.
 Chers frères, rendez des comptes à vous-mêmes avant que l’on ne vous en demande. Faites-en sorte de juger vos actions avant qu’on ne les juge pour vous. Si la mort nous a dépassés pour se diriger vers d’autres, sachez, qu’elle va en dépasser d’autres pour nous atteindre. Le sage est celui qui fait un examen de conscience et prépare l’après-mort, et l’égaré est celui qui se laisse guider par ses passions et espère.

 Louange à Allah, Maitre de l’univers.

 ***

Sermon 2

 Louange à Allah, Seigneur de l’univers, et j’atteste qu’il n’y de divinité qu’Allah, L’Allié des pieux, et que Mohammad est Son messager, aux grandes moralités. 

L’homme doit méditer les attributs des croyants dans le Coran :

 Des fois, il nous arrive de lire dans le Coran les attributs des croyants sans y prêter une attention quelconque. Alors qu’on devrait nous demander si nous pouvons nous qualifier des mêmes substantifs. Allah dit :

﴾ Les Musulmans et Musulmanes… ﴿

(La Sourate Al-Ahzâb, Les Coalisés : 35)

 On obéit à Allah, Lui est-on soumis ? Croyons-nous que cette religion soit la Vérité ? Et que les ordres d’Allah rendent heureux ceux qui les respectent ?

﴾ Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, … ﴿

(La Sourate Al-Ahzâb, Les Coalisés : 35)

 Croyons-nous en l’Au-delà ?

(((Il y au Paradis) ce que nul œil n'a vu, et ce que nulle oreille n'a jamais ouïe))

Boukhari et Mouslim, d’après Abu Houraïra

 Croyons-nous que nous sommes créés pour jouir de la vie éternelle ?

﴾ …obéissants et obéissantes … ﴿

(La Sourate Al-Ahzâb, Les Coalisés : 35)

 Nos cœurs sont-ils avec Allah et nous dirigeons-nous vers Allah ?

﴾ …loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d’aumône, jeûneurs et jeûneuses, ceux et celles qui préservent leur chasteté, ceux et celles qui invoquent souvent Allah : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense. ﴿

(La Sourate Al-Ahzâb, Les Coalisés : 35)

Le Coran, printemps des cœurs :

  Le coran étant le printemps des cœurs, en le lisant on doit toujours se demander où nous en sommes de ses paroles. Les qualités qui y figurent, sont-elles conformes à nos qualités ? Si jamais, nos qualités ne sont pas celles du Coran, nous devrions les ajuster.

 Chers frères, comme l’a dit le Prophète (bénédictions et paix sur lui), le Coran est le printemps des cœurs, il est notre constitution, notre méthode, il comprend une annonce de notre futur, le faux ne le touche ni par devant ni par derrière. C’est pour cela que le croyant tient au Coran d’une manière ferme et illimitée. Voire, certains ont même dit que le Coran est un univers éloquent, que l’Univers est un Coran silencieux, et que le Prophète (bénédictions et paix sur lui) est un Coran en mouvement. Le Coran est ainsi une des caractéristiques du croyant.

Invocations :

 Ô Allah, guide-nous parmi ceux que Tu as guidés, préserve-nous parmi ceux que Tu as préservés, prend-nous comme alliés parmi ceux que Tu as pris comme alliés, bénis ce que Tu nous as accordé, protège-nous contre le mal que Tu as décrété, car certes Tu décides et nul ne décide pour Toi. Certes, celui que Tu as pris comme protégé ne sera pas humilié et celui que Tu as pris comme ennemi ne sera pas honoré, béni et exalté sois-Tu. Louange à Toi pour ce que Tu as décrété.  Nous demandons pardon auprès de Toi, Ô Allah, pour tous nos péchés, et nous nous repentons. Fais que nous soyons bienheureux dans notre vie de l'au-delà vers laquelle nous retournerons, Fais que notre vie soit source d'accumulation de toutes sortes de biens et Fais que notre mort soit une délivrance de toutes sortes de maux, Notre Seigneur, Seigneur de l’univers, Ô Allah, Fais que ton licite nous suffise pour nous dispenser de l’illicite, que Ton obéissance nous dispense de Ta désobéissance et enrichis-nous par une grâce qui ne provient pas d'un autre que Toi. 
  Ô Allah ne nous rend pas inconscients de Ton stratagème, ne nous couvre pas de honte et ne nous fais pas oublier Ton évocation, Ô Seigneur de l’univers.
  Ô Allah, par Ta grâce et Ta miséricorde, fais que la parole véridique et celle de religion soient les plus élevées, fais vaincre l’Islam et les Musulmans où qu’ils soient de par le monde, aide leurs gouverneurs et guide-les vers ce que Tu aimes et Te satisfait. Tu es Le Capable de faire ce que Tu veux, et Le Seul Digne d’exaucer les évocations.

Télécharger le texte

Langues Disponibles

Masquer l'image