Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

  Honorables frères, 
  En posant le pied sur la première marche de son minbar, le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) dit : « Aamine » ; il monta la deuxième marche et dit : « Aamine », puis monta la troisième marche et dit : « Aamine ». 
  Les compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux) ne comprirent rien à son acte et s’exclamèrent : 
  « O Messager d’Allah, pour quelle raison as-tu dit « Aamine » ? 

((L’Archange Djibril (Gabriel) est venu me voir et m’a dit))

  (cette partie du hadith est d’ailleurs la plus grave qui soit dans ce sermon) : 

((Qu’il entre en Enfer et soit privé de la Miséricorde d’Allah celui qui parvient au mois de Ramadan et meurt sans que ses péchés ne lui soient pardonnés ; s’il n’obtient pas la rémission de ses péchés en ce mois, quand pense-t-il pouvoir l’obtenir ?))

  C’est le mois du repentir, le mois du jeûne, le mois de la Salât de Tarawih, le mois de la Salât du Fadjr à la mosquée.

((Qu’il entre en Enfer et soit privé de la Miséricorde d’Allah celui qui parvient au mois de Ramadan et meurt sans que ses péchés ne lui soient pardonnés ; s’il n’obtient pas la rémission de ses péchés en ce mois, quand pense-t-il pouvoir l’obtenir ?))

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers