Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

La conciliation avec Allah :

  Louange à Allah Le Seigneur de l’univers, que la Miséricorde et la Paix soient accordées à notre maître Mohammad, le fidèle à ses promesses et l’honnête ainsi qu’à ses compagnons bons et chastes.

  Honorables frères, il m’est arrivé de rencontrer un jeune homme à l’issue d’une leçon, il m’a dit :
  -    « Je suis ingénieur de fil de soie, j’ai fait mes études en Roumanie. Je travaille dans une fabrique de grande renommée à Damas, mais je suis épileptique et suis souvent touché de convulsions d’épilepsie, que cela soit dans mon véhicule et là j’encours un grand danger, ou dans un moyen de transport public, ou dans la rue, ou dans mon bureau ou alors chez moi. Je suis touché par ces crises de trois à cinq fois par jour ou par semaine ; je suis près de m’épuiser ; Pourquoi donc suis-je victime d’épilepsie ? »
  Bien évidemment, j’étais persuadé que l’épilepsie est un mal cérébral et une maladie incurable et chronique, mais en même temps, j’ai réalisé qu’il cherchait une réponse tout à fait différente de celle-ci. « Pourquoi donc suis-je victime d’épilepsie ? Pourquoi Allah nous fait-il subir ces maux ? » 
  Il est donc venu me voir. Je lui ai alors expliqué la raison, en lui citant les Paroles d’Allah (Exalté soit-Il) :

((Pourquoi Allah vous infligerait-Il un châtiment si vous êtes reconnaissants et croyants ?))

AN-NISAA’ (LES FEMMES) : 147

  Il m’écoutait avec une attention surprenante, puis il m’a demandé :
  - « Qu’est-ce que cela veut bien dire ?
  - « Il est mille fois impossible qu’Allah impose à Son serviteur une chose qui puisse l’ennuyer ou le fasse souffrir tant qu’il obéit à Ses Ordres ; la preuve est tirée du verset suivant :

((Pourquoi Allah vous infligerait-Il un châtiment si vous êtes reconnaissants et croyants ?))

AN-NISAA’ (LES FEMMES) : 147

  Sur ce, il sortit de sa poche une feuille de papier tellement il était intéressé par mes paroles, et a commencé à écrire en me demandant encore :
  -    « Que me faut-il faire ? » 
  Je lui ai recommandé d’accomplir les Salâts en leur terme déterminé, de détourner le regard de tout ce qui est illicite, de maîtriser sa langue, de contrôler son ouïe. Je lui ai cité près de quarante points dont il a pris note tellement son mal l’anéantissait. 
  Une fois sorti de chez moi, j’avais l’impression d’avoir été impliqué dans cette situation. Il se peut que son mal soit incurable, au moment où je lui ai promis qu’il en serait guéri s’il se conformait minutieusement aux Ordres d’Allah. 
  Le vendredi suivant, j’avais à donner une leçon, or, ce fut pour lui la première semaine depuis notre rencontre, il est venu près de moi pour me dire : 
  -    « Louange à Allah, c’est la première semaine de ma vie où je n’ai subi aucune crise. »
  Je jure par Allah, j’avais le sentiment de posséder tout l’univers en me disant en mon for intérieur : « O Seigneur guéris-le ». Les trois semaines suivantes, il m’a dit n’avoir souffert d’aucune crise. J’avais peine à le croire tellement j’étais content du fait que les recommandations que je lui ai données étaient appuyées par les Paroles d’Allah, et qu’Allah l’a dispensé de ces crises. 
  La sixième semaine, il s’était absenté et n’avait pas assisté à la leçon : « Serait-il victime d’une crise » me suis-je demandé. J’étais extrêmement inquiet. 
  Mais la septième semaine, il m’a dit :
  -    « Ne t’inquiète pas pour ton principe, tu es dans le vrai, c’est moi qui ai commis un péché cette semaine et j’ai été victime d’une crise dans la rue. »

  Le terme « croyant » signifie que les Promesses divines sont forcément réalisables, que les Actes d’Allah viennent appuyer Ses Promesses. Si Allah (Exalté soit-Il) te promet une vie agréable, s’Il te promet des moyens de subsistance abondants, s’Il te promet une vie paisible, s’Il te promet la quiétude, s’Il te promet la sagesse, Il réalisera Ses promesses sans faute, fut-ce aux dépens de l’anéantissement de tout l’univers. Mais si ces Promesses ne sont pas rendues réelles cela signifie que c’est nous qui en sommes responsables. Nous sommes censés nous culpabiliser ; Allah se passe bien de nous torturer ; la teneur du verset est assez nette :

((Pourquoi Allah vous infligerait-Il un châtiment si vous êtes reconnaissants et croyants ? Allah est Reconnaissant et Omniscient.))

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers