Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

L’homme est tenu responsable de trois cercles.

  Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers, que la Miséricorde et la Paix soient accordées à notre maître Mohammad, le fidèle à ses promesses et l’honnête. 

  Le Musulman, seul, n’a pas à répondre des actes de toute une communauté, ni à justifier ses actes non plus. Il n’aura de comptes à rendre que sur les cercles dont il a la charge. 
  Ainsi, sa propre personne constitue un premier cercle, son foyer est un second cercle et son travail en est le troisième.
  Cependant, cela n’empêche pas qu’il soit un grand prédicateur, qu’il crée une association caritative. Il peut même s’engager dans un nombre illimité de travaux en équipe qui seront bénéfiques à toute la communauté mais il n’aura de comptes à rendre qu’au niveau des trois cercles desquels il est tenu responsable.
  Il s’agit d’une obligation individuelle.
  Le fait que son épouse ne porte pas le voile islamique et qu’elle soit dépravée, sont des questions inadmissibles.
  Tu es une personne qui se conforme aux ordres de la religion alors que ton épouse porte des mini-jupes et des vêtements serrés, cela est absolument inconcevable. L’Islam est intégral en soi et doit être considéré entièrement. L’Islam est un ensemble de cercles. 
  L’âme du Musulman est un cercle, son foyer est un cercle, son travail est un cercle. Le Musulman détient le pouvoir de décision, il détient le pouvoir de trancher sur une question, en disant oui ou non.

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers