Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

Question :

  Cher Docteur Mohammad Rateb an-Nabulsi,
  Assalamu Alaykum wa Rahmat Allah wa Barakatuh,

  Quel est le jugement légal islamique porté à la femme enceinte qui ne peut observer le jeûne durant le mois de Ramadan, du fait qu’elle ne peut souffrir la faim dans la journée, sachant qu’elle ne redoute rien pour le fœtus ni pour sa propre personne, mais le jeûne épuise totalement ses forces.
Qu’Allah vous récompense.

Réponse : 

  Au Nom d’Allah Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux. 
  Que la paix et le salut soient sur notre maître Mohammad, le fidèle à ses promesses et l’honnête. 

  Cher frère,
  Assalamu Alaykum wa Rahmat Allah wa Barakatuh, 

  Au cas où la femme enceinte et celle qui allaite ne peuvent observer le jeûne durant le mois de Ramadan, elles sont tenues de compenser en nourrissant un pauvre pour chaque jour, de sorte à lui fournir deux repas rassasiant… tel est le verdict prépondérant.

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers