Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

Les états d’âme par lesquels passe le croyant :

  Chers frères, un des états d’âme qui tiennent compagnie au croyant s’avère être l’ascétisme. Cette notion qui est de nos jours, mal interprétée. Allah, exalté soit-Il, dit :

(Tout ce que vous possédez s’épuisera, tandis que ce qui est auprès d’Allah durera)

AN-NAHL (LES ABEILLES) : 96.

  Autrement dit, tous les biens que tu possèdes dans cette vie ici-bas, tu vas décidément les perdre au moment de mourir. Tous les fonds, tous les biens meubles et les biens immeubles que l’homme entreprend d’accumuler durant sa vie, lui seront ravis lorsque son cœur arrêtera de battre. Une fois enveloppé dans son linceul et mis au tombeau, il ne tirera profit que des œuvres vertueuses qu’il aura accomplies sa vie durant. Le perspicace est celui qui se sera désintéressé des dons de la vie avant que la vie ne le prenne à revers ; le Messager d’Allah, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit :image

((Cette vie ici-bas est un lieu d’épreuves, non un lieu de résidence ni un lieu de repos –

  En raison des difficultés illimitées vécues soit au niveau social, moral ou physique

- Quiconque découvre la réalité de cette vie ici-bas ne saura éprouver une satisfaction quelconque à la suite d’une prospérité qui le comble -

  Ceci est de l’ascétisme

- ni ne saura éprouver de la peine à la suite d’un malheur qui l’accable –

  Car il sait très bien que le confort est éphémère et le malheur est passager

- Allah, exalté soit-Il, a tranché que la vie ici-bas sera un lieu d’afflictions et de souffrances et que la vie future sera la demeure finale. Il, exalté soit-Il, a décidé que les épreuves vécues ici-bas seront une raison de rétribution dans la vie future ; ainsi qu’Il, exalté soit-Il, a décidé que les grâces attribuées dans la vie future seront une récompense contre les afflictions infligées dans la vie ici-bas. Allah, exalté soit-Il, n’éprouve Ses serviteurs que pour mieux les rétribuer)).

Où faut-il insérer ces versets ?

  Lorsqu’Allah, exalté soit-Il, le Créateur des cieux et de la terre, dit :

(Sachez que la vie présente n’est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l’orgueil entre vous et une rivalité dans l’acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie ; ensuite elle devient des débris. Et dans l’au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément d’Allah. Et la vie présente n’est que jouissance trompeuse)

AL-HADĪD (LE FER) : 20.

  La vie ici-bas n’est exclusivement qu’un lieu de distractions et de divertissements éphémères qui ne tarderont pas à se dissiper.
  Dans un autre passage, Allah, exalté soit-Il, dit :

(Et propose-leur l’exemple de la vie ici-bas. Elle est semblable à une eau que Nous faisons descendre du ciel ; la végétation de la terre se mélange à elle. Puis elle devient de l’herbe desséchée que les vents dispersent)

AL-KAHF (LA CAVERNE) : 45.

  Puis dans d’autres versets, Allah, exalté soit-Il, nous informe :

(…Dis : «La jouissance d’ici-bas est éphémère,…)

AN-NISA< (LES FEMMES) : 77

(Ô vous qui croyez ! Qu’avez-vous ? Lorsque l’on vous a dit : «Élancez-vous dans le sentier d’Allah» vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l’au-delà ? - Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l’au-delà !)

AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR) : 38.

  Est-ce que vous vous plaisez dans cette vie présente ? Est-ce qu’elle vous procure assez de bonheur ? Allah, exalté soit-Il, dit :

(Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l’au-delà ! )

AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR) : 38.

Que faut-il déduire de cet exemple ?

(Et ne tends point les yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains groupes d’entre eux, comme décor de la vie présente, afin de les éprouver par cela. Ce qu’Allah fournit (au Paradis) est meilleur et plus durable)

(ṬĀ-HA) : 131

  Pour t’en donner une idée, cher croyant, supposons que tu aies l’alternative entre la possession permanente d’un vélo et celle d’une voiture luxueuse pour un quart d’heure. Bien évidemment, tu vas opter pour la première alternative car tu vas la posséder durant toute la vie. Que feras-tu alors si on te propose l’alternative d’entrer en possession d’une voiture luxueuse pour toute la vie ou de monter à vélo pendant dix minutes ? Celui qui choisit de monter à vélo aura besoin d’aller se faire soigner dans un hôpital d’aliénés :

(…Dis : «La jouissance d’ici-bas est éphémère…)

AN-NISA< (LES FEMMES) : 77.

(Si les hommes ne devaient pas constituer une seule communauté (mécréante), Nous aurions certes pourvu les maisons de ceux qui ne croient pas au Tout Miséricordieux, de toits d’argent avec des escaliers pour y monter)

AZ-ZUŽRUF (L’ORNEMENT) : 33.

Parmi les interprétations de l’ascétisme :

  Chers frères, l’ascétisme ne s’incarne point dans les habits en haillons qu’il te faut porter, ni d’avoir à manger des mets frugaux. Ceci n’est pas de l’ascétisme.image L’ascétisme c’est le fait de mener une vie austère faite de privation de tout ce qui ne paraît pas être profitable dans la vie future ; alors que la piété c’est le fait de délaisser ce qui paraît entraîner des conséquences néfastes dans la vie future et qu’on redoute. Au cas où tu t’abstiens de ce qui est défendu et qui peut te nuire dans la vie future, tu es un pieu, mais au cas où tu abandonnerais une affaire qui ne peut t’être bénéficiaire dans la vie future, tu es un ascète. Certains des Ulémas ont avancé : L’ascétisme dans la vie ici-bas se réalise en freinant ses espoirs, non en prenant des mets austères ni en portant un vieux lambeau d’étoffe servant de vêtement. On peut établir un plan qui s’étend sur vingt années à venir tout en affichant un faire-part annonçant sa mort !

Que reflète la conduite de cette personne ?

  Un frère m’a raconté une histoire : il lui est arrivé d’entendre un dialogue entre deux personnes pendant qu’il attendait un ami. Le premier a dit :
  - Nous avons failli sortir de nos gonds.
  - Pourquoi ? a demandé le deuxième.
  - Six mois sont passés et le client avait du mal à décider s’il devait installer un système de chauffage central ou s’il avait à l’installer d’une façon visible ?
  Il craint qu’au bout de vingt ans il ne se trouve dans l’obligation de casser les dalles pour une exigence de maintien s’il installe le premier système ; mais s’il installe le système à l’extérieur des murs, cela dérangera l’ameublement
  - Quelle a été la solution prise ?
  - Il a décidé d’installer un système de chauffage central ; mais en cas d’une réparation d’entretien au bout de vingt ans il entreprendra de l’installer de façon visible pour une autre vingtaine d’années à venir !!

La notion passive de l’ascétisme :

  Il est donc convenu que l’ascétisme dans la vie ici-bas se réalise en mettant un terme à ses espoirs, non en prenant des mets austères ni en portant des haillons ; cependant, l’ascétisme implique une notion assez fine et délicate :
  Si tu te prives de l’argent liauthor dont Allah t’a fait don et qui te permet d’offrir à manger aux pauvres ; d’assurer un abri à ceux qui ont perdu leurs domiciles ; d’aider les jeunes gens à se marier ; de dépenser ton argent dans l’apprentissage du Coran ; de trouver une issue aux problèmes qui affrontent les gens dans ton entourage... Si tu te prives volontairement de cet argent qui peut te garantir une force dans la vie future, à ce moment-là tu n’agiras pas en ascète.image
Si tu te prives d’un poste qui te permet d’établir un profit général, en faisant triompher la vérité et anéantir le faux, tu ne seras pas un ascète.
  Ceci s’avère être le sens péjoratif de l’ascétisme: si tu refuses tout ce qui est liauthor et si tu t’abstiens de faire des actes de bienfaisance, tu n’auras pas accumulé des œuvres vertueuses pour ta vie future.
  Il est des fois où l’argent et le savoir se placent à même titre d’égalité avec la force, ce sont là des centres de force assez importants. Le Coran a évoqué un des versets les plus expressifs à propos de l’ascétisme :
(…afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet de ce qui vous a échappé, ni n’exultiez pour ce qu’Il vous a donné. Et Allah n’aime point tout présomptueux plein de gloriole)

AL-HADĪD (LE FER) : 23

  N’éprouvez pas un désir douloureux d’un bien que vous avez perdu et n’exprimez pas votre joie non plus, pour un bien que vous avez gagné.

Ce qui a été dit au sujet de l’ascétisme :

 On a dit jadis qu’en faisant des dons généreux à partir des biens qu’on possède on fait preuve d’ascétisme ; qu’en offrant sa vie sans regret, on fait preuve d’ascétisme. L’amour te pousse au martyr, et l’ascétisme te pousse à faire don des biens qui sont en ta possession. Certains des Ulémas ont dit : «l’ascétisme consiste à observer la vie en ayant la ferme conviction qu’elle est provisoire ».image
  Tu habites dans une maison somptueuse ; viendra le jour où on t’en fera sortir dans un cercueil. Tu possèdes une voiture splendide, viendra le jour où un autre la conduira à ta place. Tu es en possession de biens précieux et d’une grande fortune… si tu as la certitude que tous ces biens sont temporaires, tu es un ascète. Mais si tu oublies et rejette l’idée de la mort et que tu penses que tu vas vivre éternellement, là réside le problème.
  L’ascétisme suppose le renoncement délibéré à la vie sans affectation.
  L’ascétisme implique le détachement du cœur de ce que la main a délaissé.
  Si tu exprimes le désir d’être à la place de la personne qui possède une voiture luxueuse à chaque fois que tu croises sa voiture luxueuse alors que toi tu n’en as pas, tu n’illustres pas l’ascétisme.
  D’après Anas ibn Malek (qu’Allah soit satisfait de lui) le Messager d’Allah, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, disait :

((Il n’y a de vie que celle future, établis la paix entre les Ansârs et les Mouhadjirins)).

Une des définitions de l'ascétisme :

  S’abstenir de se réjouir d'un bien gagné et se retenir d’éprouver du regret pour un bien perdu.
  On dit : personne ne peut atteindre le rang de l’ascétisme à moins d’avoir trois caractéristiques dont un travail sans relation, une parole sans ambition et une gloire sans prédominance.
  De même l’ascétisme consiste à donner aux autres ce qui es en ta possession, Allah, exalté soit-Il, dit :

(…qui aiment ceux qui émigrent vers eux, et ne ressentent dans leurs cœurs aucune envie pour ce que [ces immigrés] ont reçu, et qui [les] préfèrent à eux-mêmes, même s’il y a pénurie chez eux. Quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent)

AL-HAŠR (L’EXODE) : 9

L’ascétisme suivant l’opinion de l’Imam Ahmad ibn Hanbal :

  L’Imam Ahmad ibn Hanbal, (qu’Allah lui accorde sa miséricorde) a dit: l’ascétisme se présente suivant trois aspects : s’abstenir de toucher à ce qui est illiauthor, ceci est l’ascétisme des gens ordinaires ; le renoncement au liauthor qui va au-delà de notre besoin, ceci est l’ascétisme des élites. Mais le plus haut degré de l’ascétisme s’incarne dans le fait de renoncer à ce qui est susceptible de nous détourner d’adorer Allah, exalté soit-Il, tel est l’ascétisme des connaisseurs.
  Donc, renoncer à ce qui est illiauthor illustre l’ascétisme des gens ordinaires.
  Renoncer à ce qui va au-delà de son besoin incarne l’ascétisme des élites.
  Renoncer à ce qui nous détourne d’Allah, exalté soit-Il, s’avère être l’ascétisme des connaisseurs.
  Une autre figure de l’ascétisme se manifeste dans le cœur qui aspire à la vie future en tant que lieu de résidence et la préfère à la vie ici-bas.

La décision du croyant sincère :

  Un des prédicateurs m’a relaté : « J’ai accepté une invitation à une conférence dans un pays lointain ; ceci a eu lieu bien avant le 11 septembre ». Une fois l’appareil posé, mon imagination m’a porté dans ce pays et une dizaine de questions m' ont brouillé le tête : quand est-ce que je vais partir ? Devrai-je emmener ma femme ? Combien de temps durera mon séjour là-bas ? Dans quelle ville vais-je m’installer ? Aurai-je à changer de ville »?
  À vrai dire, le croyant sincère pense à la vie future convaincu qu’il va bientôt quitter cette vie ici-bas où il n’est que de passage. Le croyant sincère se demande incessamment: comment mes jours vont-ils se terminer ? Serai-je toujours monothéiste ? Serai-je en toujours adoration ?
  Lorsqu’un tel décide d’accomplir le culte du Hajj, et qu’il obtient les papiers officiels, ses idées le porte déjà dans le lieu du Hajj et il commence à se poser des questions: quelle sera ma première destination ? Makkah ou la Madinah ? Qui me tiendra compagnie ? Avec quel groupe ? Que ferai-je à mon retour ?
  Ainsi en est-il pour un tel autre qui décide de se déplacer pour passer ses vacances d’été, où va-t-il se diriger ? A la montagne ou à la mer ? Lorsque le croyant sincère prend la décision de vivre en ascète, il passe dans sa pensée, de la vie ici-bas à la vie future.

Les plus belles paroles à propos de l’ascétisme :

  Il ne s’agit pas de considérer illiauthor ce qui est liauthor, ni de provoquer la perte de ses biens pour devenir un ascète, mais d’être convaincu que les trésors qui sont chez Allah sont mieux en sécurité qu’entre ses propres mains. L’ascétisme c’est d’apprécier l’épreuve vécue pour en être récompensé plutôt que de ne pas être éprouvé.

L’ascétisme comporte trois rangs selon l’opinion de certains :

  1. Se montrer ascète si un cas de suspicion se présente, et ce, après avoir éliminé tout ce qui est en rapport avec l’illiauthor. Il va sans dire que l’abandon de l’illiauthor est un devoir et une obligation. Mais si on laisse tomber une affaire en raison de la confusion qu’elle provoque au fond de notre être, à ce moment-là on devient ascète.
  2. La honte de l’imperfection, lorsqu’on éprouve de la honte qu’Allah nous déprécie pour un acte vicieux.
  3. La répugnance de la perversion, encore moins d’avoir à contribuer dans des actes pervers.

Question importante :

  On célèbre une grande cérémonie dans un hôtel de première classe, des femmes à moitié habillées, tu t’abstiens de jeter des regards lascifs, c’est déjà bien. Bien entendu, tu peux te passer de cette cérémonie ; en y allant tu ne désobéis pas à Allah mais tu t’éloignes de la dévotion car tu as pris part à cette cérémonie avec les pervers. Celui qui tient compagnie aux gens vicieux, verra son amour-propre ébranlé. Quant à l’ascète, il répugne de se voir déprécié de la part de son Créateur. Car l’ascète préfète choir du ciel en risquant de se faire briser le cou plutôt que de se voir déprécié par Allah. L’ascète refuse de se trouver dans un buffet encombré ou dans un hôtel où les gens se bousculent.

Signes de l’ascétisme :

  En entrant au masjed, le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a vu un groupe de gens qui encerclaient un homme. « Qui est-ce ? » A-t-il demandé. « C’est un généalogiste, » lui a-t-on répondu. « Qu’est-ce qu’un généalogiste » ? a-t-il repris, Salla Allahou Alaihi wa Sallam. « Il connait l’arbre généalogique des Arabes », ont-ils répliqué. « C’est un savoir qui ne peut profiter à celui qui l’acquiert et ne provoque pas de tort à celui qui l’ignore », a-t-il conclu, Salla Allahou Alaihi wa Sallam.image

 Ceci dit, il vaut mieux pour le croyant profiter du temps libre pour tendre à être plus près d’Allah, au lieu d’écouter les nouvelles sur les chaînes, de lire les journaux, de suivre le taux d'échange à travers le monde… tout cela n’est pas illiauthor mais en même temps n’est pas profitable au croyant. Le croyant peut en revanche rendre visite à un frère, être un bon conseiller pour un autre, commettre un acte de bienfaisance, suivre un sujet scientifique, réauthorr le Coran, rendre service à une personne… par ces actes le croyant est ascète.

Dernier mot au sujet de l’ascétisme :

  Cher croyant, tu es appelé à te montrer ascète vis-à-vis de ton ascétisme. Il m’est arrivé de céder ma place dans une délégation à propos des beaux arts qui devait partir dans un pays occidental, je m’en suis excusé pour faire plaisir à Allah.image
  Une personne t’a offert une maison, une voiture et t’a aidé à te marier, au moment où tu as cédé un bien qui vaut 5 livres syriennes à cette personne en guise de reconnaissance. Or cette personne à fait des dons généreux à ton égard ! Lorsque le croyant fait preuve de courtoisie avec Allah, exalté soit-Il, il éprouve de la honte avec son ascétisme qui lui paraît être insignifiant s’il est comparé aux dons et aux grâces d’Allah, exalté soit-Il.
  Abou ad-Dardaa’ a dit : Nous avions tenu compagnie au Messager d’Allah, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, il, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, nous a dit :

((Vous allez rencontrer vos frères dans un laps de temps, rajustez vos selles de chameaux et vos vêtements afin que vos paraissiez parmi les gens en tant qu’un grain de beauté ; car Allah, exalté soit-Il, n’apprécie pas l’indécence encore moins de faire preuve d’indécence)).

  L’ascétisme consiste à réaliser le but pour lequel tu as été créé.

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers