Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

Le mariage du messager d'Allah (PSL) avec Notre Mère'Aicha :

Au préalable :

  Le mariage du Messager d'Allah (PSL) avec Notre Mère 'Aicha, que Dieu soit satisfait d'elle, fut en principe en raison d'une proposition de la part de Khaoula, la fille de Hakim. Cette proposition visait à raffermir le lien avec l'homme le plus aimé par lui, c'est notre maître Abou Baker AL Siddiq afin de rapprocher les deux par un lien de sang.

En second lieu :

  Madame 'Aicha que Dieu soit satisfait d'elle, était déjà la fiancée de Joubair Ben AL Mout'am Ben 'Adi. Elle était déjà mûre puisqu'elle était fiancée avant la proposition de Khaoula.

Troisièmement :

  Qoraïche  qui souhaitait que tous les préjudices du monde   frappent le Messager d'Allah (PSL) afin d'ameuter les gens contre sa  Noble Personne, n'a pas été choquée d'apprendre le lien de sang qui allait renforcer les rapports entre les deux amis qui étaient déjà très attachés l'un à l'autre. La nouvelle ne les a guère étonnés.

Quatrièmement :

  Madame 'Aicha, que Dieu soit satisfait d'elle, n'était pas la première jeune fille qui se mariait avec un homme beaucoup plus âgé qu'elle, et elle ne serait pas la dernière. 

Le lien sacré entre celui qui a  un âge mûr avec une épouse  juvénile :

 En effet, Abdel Mouttaleb AL Cheikh se maria avec Hala, cousine de Amina le même jour du mariage de Abdoullah, son plus jeune fils  avec une jeune fille qui a le même âge que Hala, à savoir : Amina, fille de Wahab.
 Par ailleurs, notre maître 'Omar Ben AL Khattab se maria avec la fille de notre maître 'Ali Ben Abi Taleb, qu'Allah illumine son visage, alors qu'il avait l'âge de son grand-père. Et puis, notre maître 'Omar Ben AL Khattab a proposé de donner sa jeune fille, Hafsa, en mariage à notre maître Abou Baker AL Siddiq alors qu'il y avait entre eux une différence d'âge tout comme celle qui existait entre le Messager d'Allah et 'Aicha, qu'Allah soit satisfait d'elle. Mais certains orientalistes sont venus après plus de mille quatre-cents ans de cette union sacrée pour déformer les faits en critiquant avec mauvaise foi ces noces qu'ils jugeaient inconcevables en raison des années qui séparaient les deux époux, et en les comparant avec ce qui se passe aujourd'hui dans les pays occidentaux où les jeunes filles ne consentent  à accorder leur main au prétendant qui se présente qu'après avoir atteint vingt-cinq ans. 

Renforcer le lien familial au moyen du mariage :

  N'oublions pas de remarquer que la fille dans les pays chauds atteint l'âge de puberté précocement, à l'encontre des pays froids où cette maturité se fait attendre. Quoiqu'il en soit, le prophète (PSL) à l'âge de cinquante ans, ne s'est pas marié avec Notre mère 'Aicha qu'Allah soit satisfait d'elle, pour satisfaire son propre plaisir. Mais, ce mariage était une confirmation de l'amitié solide qui rapprochait les deux hommes, et une consolation pour La Noble Personne du Prophète Salla Allahu Alayhi Wassallam Qui avait enduré les préjudices de Qouraych. 

Les motifs de ces noces :

 Si Le Prophète Salla Allahu Alayhi Wassallam s'intéressait aux femmes et tenait à passer des moments de liesse en leur compagnie, Il l'aurait fait dans la fougue de sa jeunesse, alors qu'Il n'avait pas encore reçu La Révélation.  .
 Néanmoins, lorsqu'on réfléchit au mode de sa vie lors de sa jeunesse, on voit qu'il dédaignait de s'avilir, qu'Il avait consenti à épouser Notre Mère Khadija, qu'Allah soit satisfait d'elle, alors qu'elle avait quarante ans, et que Lui, ne dépassait pas les vingt-cinq ans .
 De plus, s'Il était sensible au charme des femmes, pourquoi aurait - il accepté ce mariage qui avait duré jusqu'à la mort de Notre Mère Khadijà  ? son mariage avec elle était un cas spécial, jamais la pensée de se remarier n'avait effleuré Sa Tête bien Réfléchie  ! !  Après le décès de Notre Mère qu'Allah soit Satisfait d'elle, Il s'est marié avec Sawda, fille de Zoum'a AL 'Amiria pour la  réconforter et pour la soutenir après la mort de son mari, bien qu'elle fût dans un âge avancé, ce qui la rendait indésirable aux yeux des hommes. Cela nous convainc que Ses Desseins étaient à la fois humains, légitimes, et religieux etc.

L'avantage que Le Messager d'Allah, B.P sur Lui, tire de ses noces d'avec la fille d'Abou Baker :

 Un de ces buts, c'est quand Khaoula, fille de Hakim a suggéré son mariage à la même période des noces d 'Aicha, le prophète a pensé : refusera-t-il de s'unir avec la fille de Abou Baker ? ce qui L'en entravait, c'était cette vieille et solide amitié qui les rendait inséparables.

L’amour voué à Aicha vient de l'affection chaude nourrie  pour son père :

 Lorsque 'Aicha, qu'Allah soit satisfait d'elle, est venue chez le Messager d'Allah, Sawda lui a cédé le rôle administratif dans la maison et elle a veillé à son confort jusqu'à sa mort, Sawda, de sa part, obéissait à Allah et L'adorait.  Madame 'Aicha est demeurée après cela une épouse fidèle pour le Messager d'Allah (PSL), grâce à Son Appui inestimable Salla Allahu Alayhi Wassallam, elle a appris les clauses de Révélation Législative, au point qu'elle est devenue plus tard une éminente personnalité  de la science éthique et législative. L'amour que vouait Le Messager d'Allah (PSL) pour madame 'Aicha n'était qu'une suite naturelle de son amour envers son père, qu'Allah soit satisfait d'eux.

L’homme le plus cher et le plus généreux envers Le prophète  Salla Allahu Alayhi Wassallam :

  Le prophète (PSL) a été interrogé : qui t'est la personne la plus chère ? Il a répondu : 'Aicha. Et parmi les hommes ?-son père !.
 C'est Notre Mère 'Aicha, qu'Allah soit satisfait d'elle, l'épouse préférée du Messager d'Allah (PSL) et la chère à son cœur..
 Son mariage avec elle n'avait aucune motivation physique, ni sexuelle. Il visait à accorder un rang éminent à  son père, et une place privilégiée à sa fille Aicha.

L’âge de Madame Aicha lors de son mariage :

 Le 6 septembre 2008, le journal "le Moyen Orient" britannique a évoqué le samedi qu'une chercheuse et historienne saoudite a entamé une vérification au sujet des informations qui déniaient la vérité du mariage du Messager d'Allah (PSL) avec madame 'Aicha quand elle avait neuf ans.
 Le Dr. Souhaila Zain AL 'Abdine Hammad, un membre dans le comité des études et des consultations dans l'Association Nationale des droits de l'homme, a énoncé que la logique et l'équation mathématique concernant l'âge de madame 'Aicha, la fille de Abou Baker AL Siddiq, par rapport à sa sœur Asma' qui était son aînée de dix ans et par rapport à un certain nombre d’ événements et à la période qui coïncide avec la migration du messager d'Allah (PSL), tout cela confirme  la probabilité du mariage de 'Aicha à l'âge de dix-neuf ans.
 Le Dr. Souhaila Hammad a affirmé qu'elle est en train de vérifier cette nouvelle et de déduire des résultats authentiques vu qu'elle est chroniqueuse et chercheuse dans les affaires islamiques.
 Le Dr. Souhaila Hammad qui est un membre dans l'Union Mondiale des savants musulmans, a montré que, loin de l'idée du mariage du Messager d'Allah (PSL) avec 'Aicha qui était trop jeune et de l'idée qui dénie cela, il faut prendre en considération le changement des circonstances contemporaines et la nature de la satisfaction  des désirs humains au cours  des siècles de même que la différence dans les critères du mariage de nos jours.

L’avis d’Omar au sujet de la mère des croyants :

  J'essaie de réfléchir à haute voix pour déduire l'âge de la mère des croyants, que la Miséricorde d'Allah soit sur elle, de façon neutre et objective loin de l'ambiguïté historique dans laquelle nous sommes plongés à cause des gens insensés qui avaient fait une propagande contre le prophète en prétendant qu' à l'âge de vint-cinq ans, il s'est marié avec une femme quinze ans plus âgée que lui, et qu' à l'âge de cinquante-trois ans, il s'est marié avec une fille qui est quarante- quatre ans plus jeune que lui.

L’interprétation des chroniqueurs à propos du sermon de Madame Aicha :

  Les historiens ont évoqué le fait que 'Aicha était la fiancée de Mout'am Ben 'Adi avant son mariage avec le Messager d'Allah. Mais notre question c'est : quand est-ce que 'Adi l'avait demandée en mariage pour qu'elle épouse Mout'am ? Au fait, les Références Chroniques restent évasives à ce sujet-là.

1-Des commentaires énoncés sur le sermon de Madame Aicha :

 La première théorie : il l'a demandée en mariage après la Mission Prophétique et c'est une chose inouïe  à cause de l' intense animosité nourrie de la part des mécréants envers Le Messager d'Allah  Mohammed,  et envers ceux qui Le croient et notamment 'Aicha la fille de Abou Baker, l'ami du Messager d'Allah et un des premiers qui ont ajouté foi en son Message. Donc, il n'est pas concevable que 'Adi ait demandé la main de 'Aicha pour son fils alors que son père est un des premiers croyants.

2- L’hypothèse concernant l’âge de Notre mère Aicha à l'époque de ses

fiançailles :

 La deuxième théorie : il l'a demandée en mariage avant la Révélation, et c'est la théorie la plus vraisemblable mais elle aboutit à une question importante : quel âge elle avait avant la Mission ? Un, deux, cinq ou dix ans ? À ce propos, l'histoire garde le silence comme elle l'avait déjà fait. Donc on va lancer quelques suppositions :
 La première : 'Adi l'a demandée en mariage pour son fils avant la mission quand elle avait à peu près quinze ans. Et selon cette hypothèse, l'âge de 'Aicha lors de son mariage avec l'Honorable  Messager était vingt-huit ans parce que le prophète s'est marié avec elle après la migration à Yathreb surtout qu'il a résidé à la Mecque treize ans depuis la prédication de la Mecque jusqu' avant la migration.
 La deuxième hypothèse : 'Adi l'a demandée en mariage pour son fils avant la Mission quand elle avait dix ans. Et selon cette hypothèse, 'Aicha avait lors de son mariage avec l'Honorable Messager, dix-huit ans.
 Le quatrième hypothèse : 'Adi l'a demandée en mariage pour son fils Mout'am avant la Mission quand elle n'avait qu'un an et ceci paraît inouï ! !. Et selon cette hypothèse, 'Aicha avait quatorze ans quand elle a épousé l'Honorable Messager d'Allah et cela renie l'idée qu'elle avait seulement neuf ans à cette époque-là.

Prévalence de la première et de la deuxième hypothèse :

  A mon avis, le Messager d'Allah ne s'est pas marié avec une fille qui avait l'âge de sa petite fille ou encore plus jeune qu'elle. Si on sait que Fatima, que le salut soit sur elle, est née cinq ans avant la Mission, cela signifie qu'elle avait  dix-huit ans après la migration. De ce fait, il est probable pour moi que 'Aicha soit plus âgée que Fatima et je pense qu'elle avait : vingt-trois ou vingt-huit ans.
'Aicha, la mère des croyants était cinq ans plus âgée que sa sœur.  Et cela indique que 'Aicha avait avant la mission cinq ans environ. Il se peut que l'histoire qui raconte qu'elle avait six ans lorsque le Messager d'Allah a demandé sa main, soit une faute du narrateur. Peut-être a-t-il voulu dire qu'elle avait six ans lors de la Mission du prophète (PSL).
 Si on ajoute cinq ou six ans, l'âge approximatif de 'Aicha pendant la Mission, 13 ans qui représente son âge à Médine après la migration, on aura 19 ans et si on soustrait le séjour passé  à la Mecque, on aura 18 ans.
 Puisque Fatima avait 18 ans à cette période-là, on pourra dire que l'âge approximatif de 'Aicha lors de son mariage n'était pas inférieur à 19 ans et ce chiffre représente l'âge minimum à partir des sources dont je dispose.

L'erreur que commettent  parfois certains savants :

  A ce propos, je dis toujours que les savants qui avaient rassemblé les hadiths, sont sans doute, des savants compétents, fidèles et aimants énormément leur religion et leur prophète. Mais cela ne signifie pas qu'ils sont infaillibles et préservés des erreurs, ou des maladresses. Ils sont vraiment compétents mais ils sont avant tout des êtres humains. Et je dis souvent qu'ils ressemblent aux pécheurs qui jettent les appâts en mer pour pêcher les poissons. Néanmoins, quoique soit bien tramé le filet , il arrive que certains petits poissons s'en échappent comme les Pissaria par exemple. Cependant, cela ne signifie pas qu' il nous est permis de  critiquer sévèrement les ouvrages  de Hadiths et leurs rédacteurs ou qu'il nous est donné de  les discréditer rien que pour plaire à certains  insensés qui se permettent de déprécier les efforts de ces vénérables hommes de science  qui ont butiné nuit et jour pour mettre au point leurs  ouvrages qui serviront  comme flambeaux à toute la nation islamique qui ne demande qu'à puiser à nos prédécesseurs leur précieux trésor. Cependant comme on l'a déjà dit, il est tout de même inadmissible de les placer à un rang éminent qui rapproche leur mérite de La Prophétie, ou les mette au même titre du Coran !. 

L’écriture de Dr. Chawki :

  Et à ce propos également, le docteur Chawki Deif a annoncé dans son livre "Mohammed, le dernier Messager" en s'appuyant sur vingt références, que 'Aicha avait 18 ans quand elle se maria avec le Messager d'Allah. D'où Notre jeune journaliste s'est appuyé sur cette référence : (page 171 de l'édition Dar AL Ma'aref).
 Quant à AL 'Akkad, il pense qu'elle avait à cette époque-là entre 12 et 15 ans (regarde son livre "AL Siddiqa, la fille de Siddiq/ la renaissance de l'Egypte/2004/48)

Les comportements de Madame Aicha témoignent  d'un savoir-vivre assez mûr :

  Quoi qu'il en soit, les façons d'agir de madame 'Aicha dans la maison Du Prophète selon la majorité des versions, soulignent qu'elle  n'était  pas cette jeune fille impulsive et spontanée, elle révélait  une décence, une clairvoyance et une maîtrise de soi qui La rendaient digne du rôle qu'elle allait jouer aux côtés de Son Maître et Époux Salla Allahu Alayhi Wassallam. Elle était tellement heureuse de son mariage avec Le Prophète (PSL) et elle estimait que ce mariage lui procurait une dignité et un privilège qui étaient dus à sa propre personne. Elle l'aimait de façon incroyable et  Le jalousait tellement. Des Hadiths nous informent du grand amour qu'elle Lui vouait, et de l'énorme jalousie qu'elle nourrissait envers La Personne de Salla Allahu Alayhi Wassallam. De plus lorsque Le Messager d'Allah B.P. sur Lui, lui avait laissé le libre choix de partager sa vie d'ascétisme, ou de regagner la maison de ses parents et de les consulter sur ce point, elle avait refusé  catégoriquement.   De même qu'elle s'est engagée à l'instar de toutes les mères des croyants, (ayant satisfaction, croyance, amour et glorification à l'imposition du Coran dans l'interdiction de se marier avec un autre homme après la mort du prophète (PSL).) à se soumettre aux Ordres Divins Qui leur ont prohibé de refaire leur vie après le décès du Prophète Salla Allahu Alayhi Wassallam.  Pourquoi donc a-t-on inventé des doutes concernant ce mariage qui était fondé sur l'amour et le bonheur ?

Les doutes et les soupçons  autour de l'âge de Aicha lors de ses noces :

 Une autre chose, c'est que 'Aicha était fiancée à un homme de la Mecque avant la demande en mariage du Prophète et cela montre qu'elle était  en âge  convenable pour s'engager en mariage  au moins selon les critères de la société de la Mecque à cette époque-là. Pourquoi donc ces évangélistes insensés n'ont pas mis en doute ces fiançailles et ils ont voué leur haine contre Le Prophète tout en mettant en doute sans raison claire son engagement avec elle ? D'ailleurs, la femme qui l'avait proposée au Prophète B.P. sur Lui, était une femme de la Mecque aussi. C’est-à-dire qu'il n'avait pas pensé à elle au début et elle n'a pas été proposée à lui par un homme comme lui. Cela ne signifie-t-il pas qu'elle avait atteint aux yeux des femmes, l'âge du mariage ? D'autre part, ni Abou Baker ni Om Roman n'avaient dit que la jeune fille  n'était pas prête pour le mariage et cette idée appuie ce qu'on a déjà dit : elle était, qu'Allah soit satisfait d'elle, suffisamment mûre pour se marier au moins selon les critères de cette société à cette époque-là. Cette analyse élimine tous les essais des évangélistes et ceux qui les imitent et qui portent malheureusement des noms islamiques.

Marie que la bénédiction d’Allah soit sur elle :

 La dernière chose, c'est que Mariam que le salut soit sur elle, il était  convenu  qu'elle se marie avec Youssef, le menuisier, alors qu'elle avait 12 ans et Youssef était un vieil homme  qui dépassait les cinquante ans de quelques décennies, comme je me rappelle selon les histoires concernant ce sujet.
 Alors, prendrons-nous ce point comme une base sur laquelle on créera des soupçons qui feront  mal à son honorable niveau ?

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers