Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

  Chers frères:
 Le thème général de l’usure est: l’acquisition de l’argent. Comme nous le verrons les neuf dixièmes des péchés proviennent de la manière d’acquérir l’argent !et n’oublions pas que la fortune est matière à tentations comme le précise.

« Il a été enjolivé aux gens l’amour des tentations comme celui des femmes, de la filiation, des monceaux amoncelés d’or et d’argent, des chevaux marqués, du cheptel et du labour ! Tout cela n’est que matière de jouissance pour la vie d’ici bas et c’est auprès d’ALLAH que se trouve le meilleur retour! »

(Sourate ALI-IMRANE,(verset (14))

 Donc ALLAH -qu’il soit glorifié, a créé l’homme en « déposant » dans son cœur l’amour de l’argent!cet amour a été conçu pour que l’homme se distingue en se rapprochant d’ALLAH -qu’il soit glorifié- en s’éloignant du péché et en s’acquittant du bien !
 L’homme s’ennoblit une première fois en dédaignant l’argent sale, s’élève une seconde fois en le gagnant dignement puis en l’investissant dans de bonnes œuvres !
 Il existe des milliers de façons pour acquérir l’argent ! Aussi bien les voies légales qu’illégales pour subsister, sont des plus évidentes. Chez beaucoup de personnes cette grande diversité dans la manière de gagner sa vie, jette la confusion entre ce qui est légal de ce qui ne l’est pas !
 C’est pourquoi j’estime que la manière de gagner sa vie est une question clé et non sans danger, dans la vie de tout musulman !
 Dans les prochains cours nous développerons ce sujet.
 Toute personne ici présente gagne son argent soit par le biais d’un emploi soit à travers un travail agricole, industriel, commercial, ou bien grâce à un service ou un métier ; s’il estime que le fruit de son labeur est réglementaire il aspirera à la bénédiction divine ! Mais s’il prie DIEU « ô ALLAH », « ô ALLAH » alors que sa nourriture, sa boisson tous ses moyens de subsistance sont mal acquis, comment peut-il espérer une réponse à sa prière !

 

« Ô Saad épure tes moyens de subsistance, tu seras exaucé ! »

 A dit le prophète (bénédictions et paix sur lui)

 

 

 Ainsi celui qui prend l’argent d’autrui ayant pour intension de ne jamais le rendre, ALLAH-qu’IL soit glorifié- l’égarera !
 De là, j’estime qu’il n’y a pas de plus grave sujet dans le thème de la jurisprudence qui concerne la foi du croyant et la soumission du musulman que celui de l’acquisition de la fortune !
 Dans un cours précédent je vous avais démontré que le droit est un cercle par lequel passent quatre lignes:
 La ligne de l’imitation, la ligne de la raison, la ligne de l’instinct, et la ligne du concret !

 Si ALLAH -qu’il soit glorifié- a interdit l’usure par le biais de l’imitation, alors la raison, l’instinct et le concret renieront cette pratique !en voici quelques preuves !

 Que veut dire le mot (RIBA phonétiquement) dans la langue arabe ? Cela veut dire l’augmentation
 (Raba phonétiquement) un tel sur un tel veut dire un tel possède un plus sur le second
 ( Arraboua phonétiquement) est un espace surélevé
 (arba phonétiquement) Un tel a multiplié son gain !
 Le sens de ce mot est évoqué dans le saint coran ! Le TRES HAUT a dit ;

« ALLAH extermine l’usure et fait proliférer les aumônes, et ALLAH n’aime pas le renégat, coupable »

(Sourate Elbakara (verset 276))

 C'est-à-dire que la somme que tu as donnée en aumône, te sera accrue par ALLAH qu’il soit glorifié !
 Et IL a dit aussi:

« L’exemple de ceux qui dépensent leur argent en vue de s’attirer la bénédiction d’ALLAH, et certains de ce qu’ils font, est comme le cas d’un jardin sur une colline, inondé par une averse ce qui fait accroitre sa production, sinon et à défaut d’averse, une rosée, et ALLAH observe vos actions »

(Sourate Elbakara (verset 265))

 Il a dit également:

« Il a fait descendre du ciel une eau qui, s’écoulant dans des vallées de différentes étendues, devient un torrent qui charrie une écume flottante. De ce qu’ils brûlent sur le feu pour obtenir des bijoux ou des instruments apparaît une écume semblable ; c’est ainsi qu’ALLAH symbolise le vrai et le faux ! quant à l’écume, elle part en déchet, et ce qui sert aux gens demeure au fond. C’est ainsi qu’ALLAH donne des exemples ! »

(Sourate Arraâde (verset 17))

 Cela veut dire une écume « supérieure » (c'est-à-dire ici flottante !)

 Ailleurs le TRES HAUT a dit:

« Et tu verras le sol paisible mais si nous y faisons descendre l’eau, il se remue, se dilate et produit de chaque couple du magnifique. »

(Sourate Elhaj(verset 5))

 Il y a donc cette notion d’accroissement du don en récompense de celui qui l’a fait (il donne une fois il en reçoit bien plus !)
 Quant au noble hadith nous avons celui-ci:

« Chaque fois que quelqu’un fait un don émanant d’une source pure- et DIEU n’accepte que ce qui est pur- Le MISERICORDIEUX la prend de sa main droite même s’il ne s’agit que d’une datte ; cette aumône sera entretenue dans la paume divine jusqu’à devenir plus grande qu’une montagne un peu comme il vous arrive d’élever votre poulain… »

 Dans « La langue des Arabes », l’un des plus complet et des plus vastes des dictionnaires, (et à titre d’anecdote un étudiant à l’université en section littéraire fut questionné au sujet du dictionnaire « la langue des Arabes » pour commenter son type de rédaction ses spécificités, son auteur sa date d’édition mais comme il n’avait rien préparé, tout ce qu’il su dire: « le dictionnaire « la langue des Arabes » est long !!! » Bien sûr il fut recalé par son professeur), et dans celui publié par le professeur Zamakhchari dont le titre est « La base de la rhétorique », le mot Riba veut dire l’augmentation, l’amplification.Tous les dictionnaires confirment ce sens !
 Ceci était la définition dans le sens linguistique du terme, qu’en est-il à présent de son sens juridique ?
 Chers frères, et nous l’avons dit précédemment, ce cours est très important ! Permettez-moi de vous rappeler ce qu’a dit le prophète (bénédictions et paix sur lui) à ce propos:

« Dans la fin des temps l’usure se rependra si bien que même celui qui n’en usera point sera touché par ses éclaboussures ! »

 Si nous prenons parfaitement conscience de la portée de cette leçon, et que nous cherchons ce qui est légal, ALLAH exaucera nos prières, maintenant que s’acharnent sur nous toutes les nations du monde, et où nous en avons le plus besoin !

 Il y a deux types d’usure: l’usure des prêts et l’usure des ventes.

 L’usure des prêts: c’est le surplus par rapport à la somme initiale sans contrat de vente, c'est-à-dire que tu prêtes de l’argent à quelqu’un à condition qu’il t’en rembourse plus par rapport à la somme prêtée ! C’est l’usure des prêts et c’est ce type d’usure qui était répandu dans la phase antéislamique.

 L’usure des ventes: c’est le surplus exigé lors de la vente en dehors de ce qui est dû !

 Donnons un exemple:
 Ce stylo coûte 50 dinars, ce qui est dû ce sont les cinquante dinars pour s’approprier le stylo ! Si tu demandes soixante dinars, parce que tu lui laisses plus de temps pour s’acquitter de la dette, cette différence de 10 dinars est considérée comme étant de l’usure et ce par tous les grands savants !
 La condition de vente est cinquante si tu en demandes plus, cette transaction est appelée usure !
 Cette explication nous a été donnée par Essarkhassi l’un des plus célèbres chercheurs hanafites.
 EL Ayni, l’un des plus grands savants dit: l’usure c’est le surplus d’argent, sans le dû, pour restituer une somme par une autre: cinquante est une somme et le stylo en est une autre, si tu établis un contrat de compensation entre le stylo et le prix, ce que tu prendras en plus des cinquante c’est le surplus, et c’est ça l’usure des ventes !

 Il y a aussi cette définition d’Ibn Elarabi, qui combine un peu les deux premières: l’usure dans la langue arabe c’est l’augmentation et dans le verset coranique elle signifie tout montant additionnel qui dépasse la valeur de base !
 Quant à L’Imam Elfakhr Arrazi, il voit l’usure en deux parties:
 L’usure annasia et l’usure de l’excédent
 - l’usure annassia c’est la valeur ajoutée exigée par le prêteur pour compenser le retard du remboursement (par l’emprunteur): tu as emprunté de l’argent de quelqu’un, il doit donc être remboursé, mais vu qu’il retarde la date de remboursement, tu acceptes de rembourser un supplément par rapport à la somme engagée, c’est l’usure Annassia.
 C’est ce type d’usure qui était le plus répandu chez les arabes dans la phase antéislamique ; ils prêtaient des dirhams et des dinars avec des intérêts vu qu’ils repoussaient le délai de remboursement en se fixant d’un commun accord des taux d’intérêt ! Actuellement tout crédit avec un taux d’intérêt ressemble à ce genre d’usure, c’est l’usure des prêts.
 Certains savants nomment l’usure des prêts, l’usure franche et l’usure des ventes l’usure impliauthor.
 Un peu comme ce qui se passe pour le type d’adoration ! Il y a celui qui associe à DIEU un égal et l’adore, par exemple bouddha, son adoration est exhibée, claire ! Il y a l’adoration impliauthor; par exemple avoir peur de quelqu’un ou bien mettre tous ses espoir en lui !et bien de même il y a l’usure franche déclarée et l’usure impliauthor !
 L’usure des prêts c’est l’usure franche ; l’usure impliauthor c’est l’usure des ventes, mais vu de l’extérieur on n’y verrait qu’une transaction d’achat et de vente !
 Telle est la théorie de l’imam Ibn Elkayim Eljaouzi:
 On peut distinguer deux types d’usure: l’usure propre et l’usure dissimulée (sournoise)
 Dans l’usure propre, dites « annassia », celle qui a été la plus répandue dans la période antéislamique, il y a une notion de délai avec retardement. Certains savants appelèrent l’usure des emprunts l’usure propre.
 Cheikh Addahlaoui dit quant à lui: »l’usure a un double faciès ! L’aspect « propre » et l’aspect impliauthor! L’aspect propre concerne les dettes, quant à l’usure impliauthor, elle concerne les transactions de vente !
 Un savant imminent de l’Azhar dit: l’usure pratiquée lors d’un prêt est celle la plus décriée par le coran! L’usure des prêts est la plus utilisée par les sociétés dont tout le système économique repose sur une base usurière !
 Certains savants appelèrent les prêts « l’usure coranique » qui a été bannite par le Livre Saint.
 L’usure des transactions de vente, d’après l’explication d’Assarkhassi grand imam des Hanafites, concerne la somme additionnelle exigée en plus du montant du produit, lors de la vente, moyennant un délai de remboursement plus long !
 Exemple: ce stylo coûte 50 dinars, si je t’en demande 60 pour accepter de reporter l’échéance du paiement, la différence de 10 dinars est considérée comme usure des ventes !
 Il existe donc deux types d’usures:
 -l’usure des prêts dite usure coranique ou « l’usure propre » !
 -l’usure des ventes dite usure de la sounna car elle a été fortement interdite par notre prophète (bénédictions et paix sur lui), et c’est celle que l’on nomme aussi « usure impliauthor ».
 Oubaidou ALLAH ibn Omar Elkaouariri nous a rapporté d’après Hammad Ibn Zayd d’après Ayoub d’après Ibn Kilaba que ce dernier aurait dit:

« j’assistais en Syrie à une discussion où était présent Mouslim Ibn Yassare quand se joignit à nous Ibn Alachâte: « raconte à nos amis le discours de Oubada Ibn Assamite »
-« en effet dit-il lors d’une bataille à la tête de laquelle se trouvait Mouâouiya, nous avions alors remporté un très grand butin ! Dans ce butin se trouvaient des ustensiles en argent que Mouâouiya proposa de vendre ! Tout le monde se précipita pour les acheter. Oubada Ibn Assamite déclara alors devant tout ce monde: « j’ai entendu l’envoyé d’ALLAH (bénédictions et paix sur lui) interdire de n’échanger, l’or par l’or, l’argent par l’argent, l’orge par l’orge, les dattes par les dattes, le sel par le sel, qu’égal à égal, et œil pour œil !et que celui qui aurait demandé un plus aurait alors fait de l’usure»
Tout le monde remis en place ce qu’il avait pris ! »
Mouâouiya ayant appris cela, déclara devant cette audience: « qu’est ce donc que cela des gens se prononcent et rapportent des choses sur le prophète (bénédictions et paix sur lui) alors que nous même, qui l’avons côtoyé, ne l’avons jamais entendu dire cela ! »
Oubada Ibn Assamite se leva et répéta exactement le même discours qu’il avait prononcé auparavant puis il ajouta: « nous continuerons à déclarer ce que nous avons entendu de notre prophète (bénédictions et paix sur lui) même si cela déplaisait à Mouâouiya ! »

 Comme nous le disions le stylo coûte cinquante dinars, si tu le paies de suite je peux te le laisser à 40 dinars mais si je retarde le délai de remboursement tu dois me donner soixante dinars !!! C’est cela l’usure des ventes et la situation est très claire!
 Reste qu’il se trouve des gens qui prétendent que l’usure ressemble au commerce, ALLAH a dit:

« Ceci, parce qu’ils ont dit que le commerce ressemble à l’usure, or ALLAH a autorisé le commerce et a interdit l’usure »

(Sourate Elbakara(verset 275))

 Pourquoi l’usure ressemble-t-elle au commerce ?
 On te dit « tu as acheté ce stylo à quarante dinars et tu le vends à cinquante, tu as bien augmenté le prix ! Et bien le prêt c’est la même chose ! »Non la différence est tout à fait évidente ! La personne qui a acheté un produit puis le revend plus cher, présente une marchandise dont les gens ont besoin, assure un service, fait un effort dont il fait profiter tout le monde, alors que celui qui prête en ajoutant un pourcentage d’intérêt au moment du remboursement ne fait que rassembler tous les gains (son argent qu’il place et l’argent gagné par l’intérêt) dans ses mains, sans fournir le moindre effort!
 Maintenant nous sommes dans le vif du sujet ! Le plus grand danger dans la vie sociale, réside dans le fait que toi, l’être humain, tu es, que tu le veuilles ou pas, un membre de cette société, qui détient une certaine masse d’argent !tant que cette masse est uniformément répartie entre les différents membres de cette société, la situation est au beau fixe, et tout le monde en profite !l’ordre règne et la paix domine:tout le monde mange, tout le monde boit, tout le monde habite une maison, tout le monde se marie, tout le monde est content !
 Mais si, cette même somme d’argent est entre les mains d’une petite partie de cette société et que la grande majorité en est privée, commencent alors le désordre dans la vie sociale, les révolutions, la violence !
 N’est ce pas ce dont souffre le monde de nos jours !je ne pense pas qu’on puisse atteindre un niveau plus grave dans la violence qui règne en ces temps !pourquoi ? Parce ce que dans toutes les sociétés contemporaines l’argent circule entre les mains d’une minorité !

 Notre DIEU a dit:

«le butin provenant des biens des habitants des cités, qu’ALLAH a accordé sans combat à son messager, appartient à ALLAH, au messager, aux proches parents, aux orphelins, aux pauvres et au voyageur en détresse, afin que cela ne circule pas parmi les seuls riches d’entre vous. Ce que vous apporte le Messager, prenez le ; et ce qu’il vous interdit, abstenez vous en ; et craignez ALLAH car ALLAH est dur en répression. ».

 Quelle est le lien entre l’usure et la circulation de l’argent dans les mains d’une minorité de gens ?
 La vérité est que la personne qui place son argent de façon usuraire n’apporte rien à la société alors que tout autre individu qui expose une production contribuera à faire baisser les prix sur le marché !
 Et comme chacun sait, quand la production est très grande le prix baisse énormément.
 Voici un exemple !
 Ceci est une forme conique traversée par un axe centrale ; il y a différents cercles dans ce cône.
 L’axe central qui va de bas en haut représente la progression des prix alors que les cercles représentent les différentes couches sociales !
 On remarque que plus le prix est bas plus grand est le cercle (de personnes qui peuvent acheter le produit au prix indiqué) ! Et plus le prix est élevé moins grand est le cercle (de gens qui peuvent acheter à ce prix) !
 Si nous réussissons à démontrer que l’usure contribue à augmenter les prix, ceci prouvera que l’usure « rassemble » l’argent entre les mains d’une minorité et par conséquent contribue à la propagation de la violence: donc le péché le plus grave que peut commettre l’homme est bien l’utilisation de l’usure !
 Celui qui boit de l’alcool se nuit à lui-même ! Celui qui commet l’adultère se nuit à lui-même et à celle qui l’a accompagné mais celui qui s’adonne au péché de l’usure nuit à toute une société !
 Toutes les formes de privation dont souffrent nos jeunes, toutes les voies sans issues auxquelles sont confrontés les prétendants au mariage, et tous les emplois introuvables à ceux qui demandent du travail, tout cela est dû au fait que la masse monétaire est réunie chez une minorité de personnes, et donc inexistante chez la majorité des gens ! Si nous démontrons cette cause à effet, nous aurons démontré par là que l’usure est la source du déséquilibre social dans le monde entier. C’est pourquoi il n’y a pas de pire punition prévue dans le coran que celle encourue par celui qui « se nourrit » d’usure !  Car ce dernier, non seulement se fait du mal mais il lèse la société entière !

 

 ALLAH à dit:

« Si vous ne vous abstenez pas, attendez-vous à une guerre du DIVIN et de son Messager, mais si vous vous repentez seul votre capital vous est dû ; ne soyez pas injuste et nul ne sera injuste envers vous ! »

(Sourate El bakara (verset 279))

 Ce qui peut être très surprenant, c’est que toutes les anciennes civilisations ont condamné énergiquement l’utilisation de l’usure !
 Que disent les Grecs d’antan: Platon disait dans son livre « Le Droit »: il n’est pas autorisé à un individu de prêter de l’argent avec de l’intérêt !
 Aristote disait quant à lui: L’usure est un impôt sur le revenu ce qui est contre nature, et il ajoute « il est tout a fait juste de rejeter l’usure car c’est une façon de gagner de l’argent elle même engendrée par l’argent, l’argent engendre de l’argent, c’est ça l’usure !
 Maintenant imagine quelqu’un qui entreprend un projet de production agricole, ou industrielle.

 Quand il met, sur le marché, cette grande quantité de produits à des prix raisonnables, cela entraîne une baisse des prix sur le marché ! Plus la production est importante plus les prix sont bas, et plus la production baisse plus les prix flambent ! Donc de façon légale l’argent provient d’une activité industrielle, agricole, commercial, ou de services ! Les activités produisent de l’argent, par contre, par le biais de l’usure, l’argent fait naître de l’argent !
 Les activités contribuent à édifier une communauté, dans l’aisance, participent à la satisfaction des besoins, à la chute des prix !
 Mais, celui qui fait proliférer son argent par l’usure, qu’est ce qu’il assure à la société, rien !il ne dépose sur le marché ni une production industrielle, ni une récolte agricole, ni des services !
 De plus quand tu entreprends un projet, des centaines de personnes sont sollicitées pour ton projet, sans que tu le saches !
 Car en demandant, par exemple un carnet de factures tu auras besoin d’une imprimerie, laquelle à besoin d’encre, d’employés, d’un comptable, d’un représentant des ventes ! Tu auras également besoin de moyens de transport, qui nécessitent de l’électricité, des appareils, une maintenance, des chauffeurs pour transporter tes productions, etc. tu imagines ! Il n’y a pas un seul établissement qui ne nécessite des milliers de services.
 Quant à celui qui a déposé son argent dans une banque, pour le faire fructifier il ne fait travailler personne: il participe donc à produire des chômeurs !
 En outre toutes les activités donnent des possibilités de travail et font donc baisser le taux de chômage.
 L’usure est source de chômage et de flambée des prix !
 Certes, entreprendre un projet commercial n’est pas de tout repos ! Il faut faire face à un challenge très stressant: les impôts, les assurances, les fournisseurs, sont des composantes le plus souvent très difficiles à gérer ! Quant à celui qui dépose son argent dans une banque pour le faire fructifier, il assure ainsi un taux d’intérêt de 15 à 20% sans fournir aucun effort et surtout sans aucun stress ! Donc de nos jours l’entrepreneur qui renonce à l’usure est qualifié de fou, sauf si ce dernier est sûr que ses bénéfices dépasseront de loin les 40 à 50% là, oui il préférera le challenge, il produira plus et sera gagnant !
 Vous voyez l’intérêt usuraire contribue à la flambée des prix: l’usurier préfère produire peu, à un prix élevé et s’assurer un taux de bénéfice, plutôt que de produire beaucoup, baisser les prix et s’aventurer dans le challenge et le stress, pour un taux de bénéfice identique !
 Jadis, les romains et les grecs disaient qu’il faut interdire l’usure, car c’est un moyen de gagner une somme d’argent elle-même engendrée par l’argent, ce qui est contre nature !
 Aristote et Platon disaient aussi: l’usure met en danger l’épanouissement d’une société, car cette pratique confronte une couche sociale riche d’usuriers à une couche sociale pauvre qui accepte de s’endetter avec un taux d’intérêt !
 La société se divise effectivement en deux couches sociales: des riches qui prêtent de l’argent avec un taux d’intérêt et qui s’enrichissent, et des pauvres qui acceptent de s’endetter et donc qui s’appauvrissent ! Ce sont là des paroles de Platon et d’Aristote: la vérité est naturellement acceptée par les esprits sains ! Les lois sensées, cogitées avec sagesse, aboutissent toujours à ce qui est vrai !  Ainsi, les Romains interdisaient de façon formelle toutes pratiques usuraires !
 Chez les Koraïchites, bien que dans la phase antéislamique, ils avaient atteint un niveau de débauche sans précédent, il n’en demeurait pas moins qu’ils considéraient l’usure comme une pratique malsaine ! Quand le peuple de Koraïche décida de reconstruire la Kaaba, avant l’arrivée de l’Islam, Abou Ouahbe ibn Aamir se leva, brandit une pierre de la Kaaba après sa démolition, et déclara: « Ô peuple, n’entreprenez sa reconstruction qu’à partir de fonds purs, loin de gains issus de l’usure, de la prostitution, ou de bénéfices illégitimes ! »
 Ce discours a été relevé dans le recueil d’Ibn Issehak. Selon les dires d’Aicha, que DIEU l’agrée, il a été dit:

« J’ai demandé au Prophète (bénédictions et paix sur lui) à propos du Hijr, s’il faisait partie de la Kaaba? »
-Il répondit: « certes! »
-Je repris: « pourquoi ne l’ont-ils pas inclus dans l’édifice de la Kaaba quand il l’ont reconstruite ? »
-« Ta tribu, n’avait pas les moyens suffisants ! » répondit-il (bénédictions et paix sur lui)
-J’ajoutai: « et pourquoi sa porte est-elle ainsi surélevée ?»
-Il répondit: « Les tiens avaient décidé cela pour ne laisser pénétrer dans la Kaaba que les personnes qu’ils avaient agréés !et si ce n’était le fait que ton peuple vienne juste d’entrer dans l’Islam, j’aurai ordonné d’inclure le Hijr dans la Kaaba, et nivelé à ras du sol sa porte d’entrée, mais cela provoquerait fatalement leur mécontentement ! »

 Si vous allez à la Kaaba, pour un pèlerinage ou une omra, vous remarquerez qu’à coté de l’édifice cubique il y a un arc que l’on nomme le Hijr ; celui qui, lors de ses processions, passe entre la Kaaba et l’arc, verra ces processions caduques ! Car l’espace entre la Kaaba et l’arc fait partie de la Kaaba ! Les processions ne sont valides que si elles sont effectuées autour de la Kaaba or le Hijr c’est la Kaaba.

 

« Ta tribu n’avait pas les moyens ! »

 Ils avaient décidé de reconstruite la Kaaba, à partir de fonds purs de toute ignominie, mais comme leurs moyens étaient insuffisants ils bâtirent la Kaaba sous forme cubique laissant le Hijr sans construction ; à l’origine la Kaaba était rectangulaire !c’est un Hadith rapporté par Elboukhary.
 Le peuple de Koraiche savait qu’une fortune acquise par intérêt, était illiauthor et ce, avant l’Islam.
 Par ailleurs il nous a été rapporté aussi qu’Omar (que DIEU l’agrée) posa la question à un vieil homme de la tribu Bani Zahra, lors de sa omra, ce dernier rétorqua: « Koraiche décida de bâtir la Kaaba en utilisant des fonds purs, comme ils manquèrent d’argent ils laissèrent une partie de la Kaaba(le Hijr) sans construction. Omar (que DIEU l’agrée) confirma ses dires !
 Par ailleurs toutes les religions divines interdirent l’usure, preuve en est: le TRES HAUT a dit:

 

 

« A cause de l’iniquité des Juifs, NOUS leur avons interdit les mets qui leur étaient auparavant autorisés, mais aussi du fait qu’ils s’éloignaient trop de la voie d’ALLAH, (160) de leurs pratiques usuraires - qui leur étaient pourtant interdits- et parce qu’ils se nourrissaient illégalement des biens des gens. NOUS avons préparé aux mécréants d’entre eux un châtiment pénible. »

 

(Sourate Annisae (versets (160-161))

 Il était donc interdit aux juifs de faire de l’usure et malgré qu’ils aient modifié les textes de la Torah, il y est écrit jusqu’à maintenant que l’usure est un péché.
 C’est ainsi qu’on y trouve le texte suivant: « si tu prêtes de l’argent à un pauvre démuni de ton peuple, évite d’y trouver un quelconque intérêt, et ne lui applique pas l’usure. Si ses conditions de vie deviennent déplorables et que le destin l’accule à demander ton aide, épaule-le, et qu’il vive chez toi comme un étranger qui n’est que de passage. N’use avec lui d’aucune manière qui soit usuraire, crains ton DIEU, et qu’il vive plutôt en frère sous ton toit ! »

 Donc dans toutes les religions l’usure est qualifiée de gain malsain ! Plus encore, chez les juifs l’usure est synonyme de massacre sanguinaire ! Sauf que de nos jours les banquiers du monde entier sont des juifs qui usent de l’usure à fond et apparemment il ne subsiste de leur religion que le fanatisme !
 Le Christianisme, de son côté aussi, interdit formellement l’intérêt usuraire ; il y a beaucoup de textes, qui relatent les dires du prophète Jésus et qui condamnent l’usure !
 D’après de nombreux pères de l’église il est dit que, les usuriers perdent leur honneur en ce bas monde et ne sont pas dignes d’être couvert d’un linceul après leur mort !
 Dans un autre texte on y trouve: « dorénavant si on découvre quelqu’un qui touche des intérêts ou qui le fait faire par une tierce personne, ou qui donne du blé pour recevoir en contre partie des bénéfices usuraires ou de toutes autres façons visant un gain malsain, que cette personne soit mise en quarantaine et qu’elle soit traitée en paria ! »

 Maintenant voyons que prévoit l’Islam comme jugement à propos de l’usure.

 LE TRES HAUT a dit:

«ALLAH a autorisé le commerce et a interdit l’usure ! Celui qui s’en abstient dès que l’exhortation lui est parvenue de son seigneur, seul ce qu’il a acquis dans le passé lui revient et son affaire dépend d’ALLAH, mais quiconque récidive, alors les voilà les gens de l’enfer ! Ils y demeureront éternellement»

(Sourate Elbakara(verset 275))

 Ce verset a-t-il un sens décisif ou conjoncturel ? Certes, il est décisif, et fait partie des versets dogmatiques.

« Ô vous qui avez cru, craignez ALLAH et abandonnez ce qui reste d’usure (dans vos transactions) si vous êtes croyants ! »

(Sourate Elbakara(verset 278))

 Donc parmi les exigences de la piété, il faut abandonner la pratique de l’usure. Et celui qui se nourrit de l’usure prouve que sa foi est encore frêle !
 Un savant à dit: »l’usure et la foi ne se rassemblent jamais (dans le cœur d’un homme)
 Abou Hanifa a dit que le verset suivant est le plus menaçant:

« Ö vous qui avez cru, ne pratiquez pas l’usure en multipliant démesurément votre capital, et craignez ALLAH afin d’être sur la bonne voie (130). Et craignez le Feu qui a été préparé pour les mécréants. »

(Sourate Al Imran (versets 130-131))

 Selon Abou Houraira que DIEU l’agrée, le prophète (bénédictions et paix sur lui) a dit:

« Evitez les sept péchés »
Ils répondirent: ô Prophète (bénédictions et paix sur lui) et quels sont-ils ?
Il dit: « l’association d’un égal à ALLAH, la sorcellerie, tuer un être vivant sans raison, la pratique de l’usure, dérober la fortune de l’orphelin, le déserteur en temps de guerre et accuser injustement d’impudiques les vertueuses, croyantes et insouciantes ».

 En outre, et sus au fait que l’usure soit interdit, il est compté comme étant le plus grand péché, ALLAH a dit:

« Si vous ne vous abstenez pas, attendez-vous à une guerre du DIVIN et de son Messager, mais si vous vous repentez seul votre capital vous est dû ; ne soyez pas injuste et nul ne sera injuste envers vous ! »

(Sourate El bakara(verset 279))

 De ce verset nous déduisons que l’usure est le plus grave des péchés !

 Quelqu’un vint voir l’imam Malik et affirma: « que le divorce me sépare de ma femme, s’il n’y a de pire péché pour les fils d’Adam que le délit de l’alcool ! »
 L’imam Malik répondit: « laisse-moi le temps de m’assurer de ce que tu dis ! »
 Le lendemain l’individu revint, l’Imam Malik lui répéta la même chose jusqu’au troisième jour l’Imam lui répondit ceci: « certes tu peux considérer que tu es divorcé avec ta femme !j’ai feuilleté le Livre Saint et révisé les Hadiths de notre prophète, je n’ai guère trouvé de pire péché que l’usure et non l’alcool, car ALLAH à déclarer la guerre à celui qui en use !

 Souvenez-vous toujours de ce hadith:

« Ô Saad épure tes moyens de subsistance, tu seras exaucé !»

 Chaque péché est évalué selon sa portée: il y en est qui se retourne contre le coupable uniquement, un autre qui touchera une tierce personne, l’usure est le seul péché qui touche une société dans sa totalité!
 C’est pourquoi il a été rapporté de la part de notre prophète (bénédictions et paix sur lui) dans le recueil de l’Imam Ahmed ibn Hanbal dans le chapitre « l’usure »:
 Abdou ALLAH ibn Handala, celui dont les ablutions funéraires ont été faites par les anges a dit: « le prophète (bénédictions et paix sur lui) a dit: un dirham acquis sciemment par usure est un péché trente six fois plus grave que l’acte de prostitution ! »
 Et l’imam Ibn Hazm affirme que l’usure et le plus grand des péchés!

 Quels en sont les châtiments concernant ce péché?

 Il y a des châtiments collectifs et d’autres individuels, il y en a qui sont terrestres et d’autres dans l’au-delà !

-les châtiments collectifs:

 Abdou ALLAH ibn Massaoud, nous a rapporté d’après son père, d’après le prophète (bénédictions et paix sur lui), que ce dernier a dit:

« ALLAH a maudit celui qui se nourrit de l’usure, celui qui le garantit, ceux qui s’en font témoins, et celui qui le consigne » ; et il (bénédictions et paix sur lui) ajouta: « quand l’usure et la prostitution sont autorisées par une société, alors s’abat sur elle le châtiment divin »

 Ne voyons nous pas ce qui se passe à travers le monde: guerres intercommunautaires, tremblements de terre, volcans, typhons, inondations, tueries, massacres !est ce que vous n’avez pas remarqué tout cela?
 Ce dernier hadith est relaté dans le chapitre « A touts, et source d’intérêts » dans le volume des « Ventes ».

 

-les châtiments individuels:

 On dit que celui qui pratique l’usure s’expose au massacre. Dans la communauté musulmane on lui demande de se repentir, s’il refuse il faut le combattre ! L’usurier perdra tout son argent s’il ne cesse ses pratiques !la preuve coranique:

« ALLAH anéantit le gain par usure »

 c est à dire qu’ALLAH brûlera l’usine, l’entrepôt et tout ce qu’il contient !
 Et est ce que d’après les obligations dictées par ALLAH, nous avons le jugement légal qui autorise à dépouiller l’usurier de toute sa fortune ?

 

 ALLAH a dit:

« si vous vous repentez seul votre capital vous est dû, ne soyez pas injuste et nul ne sera injuste envers vous »

(Sourate elbakara(verset279))

 Et si vous ne vous repentez pas ? Votre fortune ne vous appartient plus !!C’est ce qui a été déduit pour celui qui ne se repent pas !
 Mais si vous vous repentez….. ! seul votre capital vous est dû !
 L’usurier perd de ce fait le droit de gérer sa fortune, mais s’il se repent et qu’il ne jouit que de son capital, là il a expié sa faute !
 A l’occasion, voyons le cas d’un voleur qui vit dans une société qui n'applique pas les lois divines, en l’occurrence la sanction de la main du voleur ; c’est un décret divin que les musulmans doivent prendre en considération!
 Le TRES HAUT a dit:

« Pour le voleur ou la voleuse, coupez leur la main pour ce qu’ils se sont injustement appropriés, en guise de châtiment de DIEU, ALLAH est Fier et Sage ! »

(Sourate Almeida(verset 38))

 Il se peut que la main du voleur soit coupée non par exercice du droit divin mais par la fatalité, tel, à la suite d’un accident ! ALLAH se charge lui-même de faire appliquer ses sanctions dans les sociétés qui ne se soumettent pas aux lois divines !
 ALLAH est certes tout à fait capable de soumettre les êtres vivants à ses décrets, soit par conviction soit à travers la fatalité !
 De ce fait, si un infidèle devait faire des transactions avec des musulmans –et si un pacte les lie- et qu’il en profite pour gagner par intérêt, il aura alors transgressé le pacte !
 El Hafidh ibn abi Chayba nous racontes d’après les paroles d’Aamir: »j’ai lu le livre du peuple de Najran, et j’y ai trouvé que si vous acceptez de faire de l’usure alors jamais il n’y aura de paix entre vous et notre peuple: »
 Ainsi le prophète (bénédictions et paix sur lui) ne concluait jamais la paix avec ceux qui se nourrissaient d’usure !
 A la mort du prophète (bénédictions et paix sur lui), le peuple de Najran se présenta à Abou Bakr, celui-ci fit des décisions du prophète (bénédictions et paix sur lui) au sujet de l’usure, une taauthor reconduction!
 Mais quand Omar prit la succession, l’usure reprit son essor, ce qui obligea Omar à rompre le pacte qui liait les musulmans au peuple de Najran !
 Donc toute personne qui a fait pacte de ne point pratiquer l’usure, si elle ne respecte plus son engagement, le pacte ne tient plus dans la religion musulmane !

 Maintenant qu’en est-il du châtiment qui sied à celui qui se nourrit d’usure, le jour du jugement dernier!

 Le TRES HAUT a dit:

« Ceux qui se nourrissent de l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du jugement dernier) que comme celui que le touché de satan a bouleversé. Ceci, parce qu’ils ont dit que le commerce ressemble à l’usure, or ALLAH a autorisé le commerce et a interdit l’usure ! Celui qui s’en abstient dès que l’exhortation lui est parvenue de son seigneur, seul ce qu’il a acquis dans le passé lui revient et son affaire dépend d’ALLAH, mais quiconque récidive, alors les voilà les gens de l’enfer !ils y demeureront éternellement ! »

(Sourate Elbakara (verset 275))

 Ils ne se lèveront de leurs tombes pour le jugement dernier, que comme celui dont le touché de satan a affligé !évidemment à la fin de ce genre de traitement qui entraîne un état maladif, quand le concerné prendra conscience et voudra se relever, il avouera qu’il se sent complètement anéanti, épuisé !
 L’Iman Tabari affirme: « celui qui pratiquait l’usure, sera ressuscité le jour du jugement dernier comme un possédé » !
 L’ensemble des théologiens confirment cela d’ailleurs !
 D’après Samoura ibn Jendouba que DIEU l’agrée a dit: « Le prophète (bénédictions et paix sur lui) a dit:

-j’ai vu hier dans mon rêve, deux hommes qui m’ont mené vers une Terre sacrée. Nous nous sommes lancés dans une course jusqu’au bord d’un fleuve de sang où je vis un homme qui s’y tenait. Au milieu du fleuve un autre homme, également debout tenait des pierres dans sa main ! A chaque fois que le premier homme tentait de sortir du fleuve le second lui jetait une pierre à la bouche, ce qui le ramenait là où il se trouvait, et ainsi de suite à chaque tentative de sortie il recevait une pierre dans la bouche et revenait à sa place, j’ai alors demandé: « qu’est ce qui se passe ? ».

 « Celui que tu as vu dans le fleuve, se nourrissait d’usure » me répondit-on !

 

 Et d’après Abou Houraira, le prophète (bénédictions et paix sur lui) a dit:

« La nuit de mon ascension au ciel, je suis arrivé chez des gens dont le ventre ressemblait à des maisons animées et transparentes, j’ai demandé « qui sont ceux là ô Gabriel ?

 Ceux sont les mangeurs d’usure me dit-il !

 

 Enfin il nous reste un dernier point au sujet de l’usure et qui est:

 L’Illégitimité de fournir une assistance à un établissement qui pratique l’usure.
 D’après Jabir, il a été rapporté:
 -« Le prophète (bénédictions et paix sur lui) a bannit celui qui prête de l’argent avec intérêt, celui qui accepte d’emprunter avec un taux d’intérêt, celui qui consigne ce genre de prêt, et ceux qui s’en portent témoins ! » et il ajouta « ils sont certes tous égaux dans le péché ! »
 Si quelqu’un loue une maison à une société qui pratique l’usure, commet-il le péché de l’usurier ? bien sûr parce qu’il l’aide !
 ALLAH a dit:

« Entraidez-vous pour les bonnes actions et la piété, mais ne vous entraidez-pas pour le péché et la transgression (des lois divines) et craignez DIEU, ALLAH est certes dur en répression»

(Sourate Almeida(verset 2))

 Donc toute personne qui aide de n’importe qu’elle manière un établissement qui pratique l’usure est systématiquement coupable, voilà la vérité !
 Certes il reste beaucoup à dire à ce sujet ! Et beaucoup de gens pensent- à tort- que parce qu’une pratique devient coutume dans une société, elle est légale ! Non et mille fois non ! Le péché a beau être universel et partout utilisé, il n’en reste pas moins que c’est un péché !
 Si vous aspirez à restez saufs sur Terre et dans l’au-delà restez obéissants à ALLAH !et votre revenu doit rester pur et légal c’est très important !
 On s’étonne quand on rencontre quelqu’un qui a 85 ans et qui semble comme un jeune homme !mon DIEU quel en est le secret ? En fait il y a bien là une règle !
 Un jour un homme me demanda: « combien tu me donnes ? » « La soixantaine » répondis-je
« J’ai soixante seize ans et me sens en pleine forme ! Je pourrai détruire ce mur sans me sentir fatigué! » Puis il jura que de sa vie il ne s’est nourri d’un dinar défendu !il y a donc bien là une relation entre le légal et la bonne santé !
 C'est quelqu’un qui a 76 ans, qui se tient bien droit, a une bonne acuité visuelle, l’ouïe fine, qui possède encore toutes ses dents, et une excellente mémoire ! Et il en est de même pour son épouse que DIEU la protège et lui donne longue vie !
 Une histoire semblable, a quatre vingt dix ans il est parti en lune de miel ! On lui demanda « d’où te vient toute cette bonne santé ? » il rétorqua: « Nous l’avons protégé dans la jeunesse, ALLAH nous l'a protégée dans la vieillesse ! »
 « Celui qui vit dans la piété, vit dans la robustesse » dit-on !
 Celui qui souhaite avoir une longue vie et une forte santé, il n’a qu’à veiller à ne posséder que ce qui est réglementaire. Tout ce qui est légal est béni.
 Que de fois nous avons rencontré des gens dont le revenu est très modeste mais dont la vie entière est bénie, c’est qu’ALLAH les protège des médecins des pharmacies des opérations chirurgicales des radios etc. Donc si ALLAH qu’il soit glorifié dispense les gens qui ont un revenu modeste, de telles dépenses, certes il a béni ces gens n’est ce pas ?
 Que personne ne s’implique dans un tel processus et posez vous la question: « y a-t-il un risque de s’impliquer dans l’usure dans un tel gain ? « cherche toujours la légalité dans le revenu même s’il te semble mince ! ALLAH qu’il soit glorifié te le bénira et éloigne toi tout à fait du revenu illégal même s’il est abondant ALLAH l’anéantira !
 Nous continuerons ce sujet dans d’autres leçons, si DIEU veut !

 

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers