Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

La joie des gens pieux sincères pour le triomphe divin : 

  Dieu tout-puissant a prouvé aux gens pieux et sincères qu’ils se réjouiront véritablement du triomphe divin :

« 4- et ce jour-là les Croyants se réjouiront 5- du secours d'Allah. »

Coran 30. 

  Mais ce mot éblouissant, qu’est le triomphe, d’où vient-il ? Premièrement, qu’elle est son origine ? Viendrait-il grâce à des armes destructrices ? Viendrait-il de l’appartenance à un pays puissant ? D’ou vient le triomphe ? Non pas dans la compréhension des êtres humains mais selon le sens coranique, il vient d’une méthode divine, selon une révélation du tout-puissant. Dieu, tout-puissant, a scellé le sujet par un verset précis, clair, évident et sans équivoque il a dit :

«10. le triomphe ne vient que de Dieu »

Coran.8. 

  Ainsi doit être La foi du pieu.

Celui qui a la certitude que le triomphe est en relation avec Dieu :

  Le triomphe vient de Dieu, mais le pieu est obligé de s’unir avec les autres pieux. Il y a des centaines d’exigences qui sont requises du pieux parmi elles il y a l’entraide, l’ordre, la préparation des forces, mais au final :

«10. le triomphe ne vient que de Dieu »

Coran.8. 

  Quand vous avez la certitude que le triomphe est en relation avec Dieu, vous ne vous adressez qu’à Dieu. Si vous faites appel à des forces terrestres, vous serez déçus. Et tant que la nation s’adresse à telle ou telle puissance, ou compte sur untel ou untel et oublie Dieu alors elle est égarée :

«10. le triomphe ne vient que de Dieu »

Coran.8.

Faire triompher l’islam est le véritable prix à payer pour triompher : 

  Maintenant quel est le prix à payer pour le triomphe ? Nous avons été chargés de préparer les forces, il nous a été demandé de nous entraider, il nous a été demandé des centaines de choses : mais quel est le véritable prix à payer pour le triomphe ? La réponse a été scellée par un seul verset :

«si vous faites triompher Dieu, Dieu vous fera triompher »

Coran 47. 

  Le triomphe vient de Dieu,

«si vous faites triompher Dieu, Dieu vous fera triompher » 

  alors posez vous la question :

« faites-vous triompher Dieu ? » 

  D’aucun pourrait demander :

« est-ce que Dieu a besoin d’aide pour triompher ? »

  Les savants exégètes ont dit :

« cela signifie faire triompher sa religion, glorifier ses ordres, élever la valeur de cette voie glorieuse, lui être fidèle et s’occuper de ses ordres »

«si vous faites triompher Dieu, Dieu vous fera triompher »

Coran 47. 

  Chacun d’entre nous est capable de faire triompher la religion divine. En effet, dans l’accomplissement de vos prières il y a un triomphe pour cette religion, quand vous ne cédez pas à des plaisanteries de bas étages, il y a un triomphe pour la religion, quand vous refusez la médisance il y a un triomphe de la religion, chaque ordre que vous exécutez et chaque, renoncement à un interdit est en réalité un triomphe pour cette religion :

«si vous faites triompher Dieu, Dieu vous fera triompher »

Coran 47.

De grandes vérités dans le coran :

1- Le triomphe vient Dieu : 

  Je voudrais dans cette rencontre vous montrer quelques grandes vérités qui se trouvent dans le saint coran, la première d’entre elles :

«10-… Il n’y a de victoire que de la part de Dieu »

Coran 8. 

  Et pour affirmer cette vérité :

«160- Si Allah vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre »

Coran 3.

La victoire est l’alliée de celui qui tient ses promesses à l’égard de Dieu :

  Si Dieu est avec vous, qui peut vous vaincre ? Aucune force sur terre ne peut vous atteindre. Et si Dieu est contre vous, qui peut être avec vous ? Les êtres les plus proches vous lâchent.
  Si Dieu est avec vous, qui peut vous vaincre ? Et si Dieu est contre vous, qui peut être avec vous ? Certes la victoire est un don de Dieu. Quand vous voyez les signes de victoire pour nos frères alors ayez la certitude qu’ils tiennent leurs promesses à l’égard de Dieu. Quand vous voyez un groupe qui ne peut rivaliser avec une armée puissante, la quatrième armée du monde, la première armée de la région, ce petit groupe affaibli qui a la foi en Dieu tout-puissant, et qui s’est refugié auprès de lui, et qui suit sa voie, quand vous entendez de bonnes nouvelles, quand vous voyez ce petit nombre ridiculiser la plus puissante des armées de la région, vous devez en déduire que ceux-là ont tenu leurs promesses à l’égard de Dieu.
  La première vérité :

«10-… Il n’y a de victoire que de la part de Dieu »

Coran 8. 

  Ceci est confirmé par :

«160- Si Allah vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre »

Coran 3.

2- L’unique prix de la victoire : 

  La deuxième vérité est :

« Le prix de la victoire est unique »

«si vous faites triompher Dieu, Dieu vous fera triompher »

Coran 47.

3 - s’interdire les choses prohibées et équivoques est un triomphe :

  Mes chers frères, il y a un autre prix à payer : quand vous vous interdisez l’argent de l’usure, vous faites triompher la religion. Quand vous vous interdisez les ragots et la médisance, quand vous vous interdisez l’argent illicite, quand vous rejetez les biens qui viennent de voies illicites, quand vous valorisez la voie divine alors vous payez le prix de la victoire :

«Si vous faites triompher Dieu, Dieu vous fera triompher »

Coran 47.

4- celui qui veut triompher de plus fort que lui :

  Il y a un autre prix à payer, ce prix, les musulmans en ont besoin dans tous les coins de la terre ; à savoir que le prophète (S) dit :

« Vous ne triomphez que grâce aux plus faibles d’entre vous »

rapporté par abou daoud, Tirmidhi et Anassaii selon abou darda 

  Dans la société il y a des puissants et des faibles, des riches et des pauvres, des bien-portants et des malades, ceux qui ont un foyer et ceux qui n’en ont pas, des gens mariés et des gens qui ont besoin de se marier. Si vous nourrissez cette personne qui est pauvre, si vous lui donnez accès au savoir quand elle est ignorante, si quand elle est apatride vous l’hébergez et si vous lui procurez un foyer quand elle n’en a pas, et si elle a besoin du savoir vous lui donnez accès à ce savoir. Ainsi, Cette personne faible vous la nourrissez, vous l’abreuvez, vous l’hébergez, vous la soignez, vous l’éduquez, donc vous la faites triompher :

« Vous ne triomphez que grâce aux plus faibles d’entre vous»

Rapporté par abou daoud, Tirmidhi et Anassaii selon abou darda 

  Quand vous faites triompher plus faible que vous, alors que vous avez toute latitude de pouvoir l’ignorer, alors que vous pouvez passer outre, alors que vous pouvez le gêner car il est faible et qu’il ne peut pas vous affronter. Si vous prenez soin de cette personne faible, si en plus d’en prendre vous la nourrissez, ou que vous lui donnez à boire, ou que vous l’hébergez, ou que vous la soignez, ou que vous l’éduquez, ou que vous lui rendez justice : (c’est le sens du hadith)

« Vous ne triomphez que grâce aux plus faibles d’entre vous»

Rapporté par abou daoud, Tirmidhi et Anassaii selon abou darda 

  Alors Dieu se charge de vous récompenser par une récompense de la même catégorie que votre action, il vous fait triompher sur plus fort que vous. La Moralité est que si vous voulez triompher sur plus fort que vous, alors faites triompher ceux qui sont plus faibles que vous : (c’est le sens du hadith)

« Vous ne triomphez que grâce aux plus faibles d’entre vous »

Rapporté par abou daoud, Tirmidhi et Anassaii selon abou darda

La récompense est du même type que l’action :

  Et dans une version du Hadith :

« Vous ne triomphez et vous n’obtenez votre subsistance que grâce aux plus faibles d’entre vous»

Rapporté par al boukhari selon Mosaab ibn saad 

  Quand il y a dans la société des faibles qui sont anéantis, des faibles qui subissent des injustices, qui sont affamés, qui sont exilés, et que personne ne s’en préoccupe, alors Dieu ne peut faire vaincre cette société sur plus fort qu’elle : (c’est le sens du hadith)

« Vous ne triomphez et vous n’obtenez votre subsistance que grâce aux plus faibles d’entre vous»

Rapporté par Al Boukhari selon Mosaab ibn saad 

  Le premier prix à payer pour la victoire divine est :

«Si vous faites triompher Dieu, Dieu vous fera triompher »

Coran 47. 

  Le deuxième prix à payer est :

« Vous ne triomphez que grâce aux plus faibles d’entre vous»

Rapporté par abou daoud, Tirmidhi et Anassaii selon abou darda

Les conditions de la victoire:

1- La foi en Dieu 

  Maintenant détaillons les conditions de la victoire.
  La première condition est d’être un croyant pieu, Dieu tout-puissant dit :

« 47,… et c’était Notre devoir de secourir les croyants…. »

Coran 30. 

  Ce qui signifie que Dieu se fait un devoir de faire triompher les pieux, ce qui veut dire que Dieu tout-puissant vous a créé un droit sur lui.

« C’était Notre devoir » 

  ceci porte le nom d’obligation du divin à notre égard :

« 47,… et c’était Notre devoir de secourir les croyants…. »

Coran 30.

La foi est une condition nécessaire, parmi deux, mais non suffisante :

  Quelle foi ? Le plus important, c’est que la foi doit vous pousser à obéir à Dieu, car la foi qui ne pousse pas à suivre la voie de Dieu n’a aucune valeur, et n’a absolument aucun poids, et n’avance à rien. La foi doit pousser à l’obéissance à Dieu, la foi doit vous guider vers l’obéissance, la foi doit vous permettre d’avoir la prise de position adéquate, la foi fait que vous donnez lorsqu’il y a besoin de donner, et que vous ne donnez pas lorsqu’il ne faut pas donner. Une foi qui vous permet d’être satisfait à bon escient, et d’être en colère quand cela est nécessaire, une foi qui pousse à établir des liens quand Dieu vous le demande, une foi véritable qui vous porte à rompre quand cela est nécessaire, une foi qui se traduit en action, une foi qui se traduit en vertu, et en application des prescriptions du coran, à prendre le licite et à repousser violement l’illicite, à demander la science et non l’amusement, à demander le droit et non l’illégal, à solliciter l’Au-delà et non l’attachement aux choses éphémères d’ici bas, cette foi qui se traduit en travail, en prise de position, en comportement, en réception (recevoir), en dons, en satisfaction, en colère, en liens, en ruptures, cette foi qui se traduit en comportement, en action, cette foi n’est pas suffisante mais elle est nécessaire. Il ne suffit pas de dire

« j’ai la foi mon Dieu » 

  Votre foi ne suffit pas. Le fait d’avoir la foi une condition nécessaire mais non suffisante.

2- Préparer les forces permises :

  La deuxième condition pour le triomphe est de préparer contre l’ennemi des forces. Nous sommes endormis, détendus, tout est reporté, sans planification, sans efforts, sans mouvements, sans réalisations, et nous implorons :

« Mon Dieu, nous avons la foi fait nous triompher » 

  Ceci est impossible et mille fois impossible. Nous avons été surpris aujourd’hui qu’ils aient des armes antichars. Elles leur ont permis de détruire 3 chars. Il est vrai que nous avons été surpris qu’ils abattent un avion. Ce sont toutes des surprises agréables. Ce qui signifie que, quand ils ont refusé l’apaisement ils ont préparé. C’est ce qu’a dit un de nos chers frères

« mon Dieu, nous avons préparé » 

  Et nous prions Dieu pour qu’ils triomphent. Implorez Dieu, jour et nuit, pour qu’ils triomphent. En effet, la situation est décisive ; ce qui veut dire que s’ils ne triomphent pas, les israéliens vont oser affronter la plupart des pays avoisinants. C’est pour cela que la première condition est d’avoir la foi et que votre foi se traduise en comportement, en travail, en vertu, en prise de position, en action, et non en une admiration passive (négative), reposés et inefficaces, et attendant un miracle venant du ciel.
  Je jure que j’ai entendu aujourd’hui dans la banlieue de Damas que des femmes ont récolté des dons. Et une sœur venant de Somalie a donné tous ses bijoux et tout ce qu’elle possède. Vous ne trouvez pas qu’il y a de la générosité ? C’est à cette condition seulement Dieu que sera satisfait de nous

Si tu ne peux pas avoir l’honneur d’être un cavalier, essaye d’être un adorateur : 

  À ce propos mes chers frères :

« Celui qui meurt sans avoir combattu et qu’il n’y a même pas pensé meurt sur une voie de l’hypocrisie »

[Mouslim, selon Abou Houraïra] 

  Si vous ne pouvez pas combattre alors aidez des combattants, si vous ne pouvez pas atteindre le théâtre de la bataille équipez quelqu’un pour qu’il combatte à votre place. Eux combattent en lieu et place de la nation musulmane entière, et combattent à la place de la nation arabe. Si vous ne pouvez pas avoir l’honneur d’être parmi eux, soyez au minimum à leur côté avec vos dons, et si vous êtes sincères dans votre intention de leur faire un don, vous trouverez alors une voie limpide qui vous permet de leur faire parvenir ce don.

« Celui qui équipe un combattant sur le sentier de Dieu a combattu, celui qui prend soins des proches d’un combattant à sa place a combattu »

[ selon Zaïd ibn Khaled] 

  Si un jeune de Cisjordanie ou de Gaza étudie chez nous et qu’ils n’a pas les moyens de continuer à subvenir à ses besoins pour les études aidez-le, si vous l’aidez en lieu et place des siens alors vous aurez combattu :

« Celui qui équipe un combattant sur le sentier de Dieu a combattu, celui qui prend soins des proche d’un combattant à sa place a combattu »

[ selon Zaïd ibn Khaled] 

  Et si vous n’équipez pas un combattant et que vous ne pouvez aider les siens à sa place et que vous pleurez, alors vos pleurs sont acceptés par Dieu. Où alors, faites des invocations pour lui…Un frère m’a dit qu’il a reçu un message et il s’est mis à pleurer au téléphone. Le contenu du message était

« si tu ne peux pas avoir l’honneur d’être un cavalier de plein jour, essaye au moins d’être un adorateur la nuit (prières et adorations de nuits) » 

  Invoquez Dieu pour eux, car l’invocation d’un frère pour son frère en son absence et exhaussée. Priez pour eux du plus profond de vous-même ;

« mon Dieu, fais les triompher, mon Dieu donne leur l’assurance, mon Dieu réalise leur la victoire, fait que les élaborations des ennemis se retournent contre eux-mêmes et soient leur propre destruction, fais que la roue de la vie tourne et que la situation change, mon Dieu montre nous ton pouvoir sur eux. »

Les musulmans dorment à la lumière du soleil :

  Les conditions de la victoire sont donc, la foi qui se transforme en travail, en comportements, en non transgression des limites établies par Dieu, en dons au nom de Dieu et en privations au nom de Dieu, en satisfaction pour Dieu et en colère pour Dieu, en liens en Dieu et en ruptures en Dieu, cette foi si elle se transforme en travail, à l’instar d’un élève de fin de lycée qui laisse tomber ses copains et se met au travail, aux études, à préparer…tant qu’il a la foi en son diplôme de fin de lycée et a envie de devenir médecin il a alors une attitude particulière, Dieu tout-puissant dit :

«19- et ceux qui cherchent l'au-delà et fournissent les efforts qui y mènent, tout en étant croyants... alors l'effort de ceux-là sera reconnu. »

Coran 17. 

  Cette foi est la première condition mais elle n’est pas suffisante, si vous êtes pieu, un pieu droit et bien comme il faut, vous ne remplissez pas les deux conditions de la victoire. Ils ont préparé contre nous et nous n’avons pas préparé contre eux. En effet, ils ont préparé des armes destructrices, des armes bactériologiques, des rames chimique, ils ont largué une bombe à matière fissile (Uranium), ils ont utilisé des bombes au phosphore-Napalm aujourd’hui à Gaza. Ils ont préparé des armes destructrices terribles, et nous avons préparé mais en retard. Que pensez-vous si on avait préparé depuis deux cents ans contre nos ennemis…. Ils ont un avion (B52) qui quitte les usa et bombarde l’Afghanistan et retourne aux usa en totale autonomie de carburant. Ils ont préparé contre nous. Et quand ils préparaient, nous étions en train de dormir et ils étaient éveillés, nous dormions à la lumière du soleil et ils travaillaient dans l’ombre, et celui qui travaille dans l’ombre est plus fort que celui qui dort à la lumière du soleil. La lumière du soleil est la révélation et l’ombre c’est l’ignorance, eux avec leur ignorance de la religion et leur éloignement de Dieu travaillent.

Les souffrances des musulmans :

  Pardonnez-moi l’expression, mais ce que souffrent les musulmans aujourd’hui est le résultat d’erreurs qui datent de deux siècles, qui se sont accumulées. Nos erreurs se sont accumulées et nos négligences se sont accumulées et nous n’avons rien préparé contre nos ennemis, alors qu’eux ont préparé. ils ont tout préparé. Nous parlons des occidentaux. Ils ont préparé et ils ont imposé leur culture au monde entier, ils ont imposé leurs paraboles au monde entier, ils excellent dans l’humiliation des peuples et l’effacement de leurs cultures, ils excellent dans l’art d’y faire régner la terreur, une fois c’est la grippe aviaire, je jure que c’est intentionnel, une autre fois ce sont les famines, la théorie de Malthus, des fois la nourriture des pauvres : le blé, l’orge, le maïs, le soja deviennent un carburant pour les avions. Les prix ont été multipliés par dix, le terrible sinistre envoyé par Dieu qu’est la crise financière mondiale, est un ouragan financier, un Tsunami financier, cette terrible crise est une punition divine à leur encontre. Ils ont trafiqué les prix et augmenté les prix de manière factice, que s’est-il alors passé (la crise)? La demande mondiale n’a pas changé, mais il y a dans le monde occidental des personnes qui agissent dans le secret, leur seul intérêt est de ramasser des milliards en les prenant dans la bouche des pauvres. Ils enlèvent la nourriture de la bouche des pauvres pour amasser des fortunes immenses et Dieu les a punis. Une partie des pertes de cette crise s’élève à 25 Trillions de dollars, c’est une punition sévère de Dieu. Ne désespérez pas de la clémence de Dieu, la crise est une punition terrible, c’est pour cela que la foi doit être traduite en travail et en préparatifs :

« Préparez à leur encontre ce que vous pouvez comme force »

coran. 60 

  Ceci est un ordre divin et tout ordre divin exige l’obligation d’exécution. J’ai bien aimé une déclaration d’un dirigeant parmi nos frère de Gaza :

« Mon Dieu, nous avons préparé tout ce qui est en notre pouvoir » 

  car aujourd’hui j’ai été surpris, ils ont le B29 c'est-à-dire une arme antichars, et ils ont détruit 3 chars, j’ai été surpris qu’ils abattent un avion, cela veut dire qu’ils ont tenu leurs promesses à l’égard de Dieu.

La victoire vient de Dieu et elle a un prix : 

  Chers frères, soyez certains que la victoire vient de Dieu et qu’elle a un prix. Et si vous ne le payez pas vous ne pouvez pas rêver de victoire, même si vous faites des invocations, même si vous élevez la voix avec vos invocations, quoi que vous disiez, …, si nous ne payons pas le prix nous ne pouvons pas rêver de victoire. C’est ma certitude, son prix est la foi qui se traduit en travail et en préparatifs. Mais la clémence de Dieu a fait que Dieu ne nous a pas demandé de préparer les forces équivalentes qui seraient au-dessus de nos moyens, comme bombarder un navire en Italie à partir d’une chambre à coucher ! Peut-il y avoir une plus grande précision ? En effet, Pendant la guerre du Golf, des chambres à coucher du palais en Iraq ont été bombardées à partir d’un navire qui se trouvait en Italie. Ecoutez ce qu’a dit le prophète (S) :

« N’est ce pas que la force est dans le tir, N’est ce pas que la force est dans le tir, N’est ce pas la force est dans le tir »

selon Oqba ibn Amer. 

  La précision du tir est une grande cause de force. Il faut donc la foi et les préparatifs. Croyez en Dieu, appliquez ses ordres, préparez contre vos ennemis la force. Dieu ne nous a pas du tout imposé de préparer les forces équivalentes mais les forces en notre pouvoir, ce qui est en notre pouvoir, la preuve :

« Préparez à leur encontre ce que vous pouvez comme force »

coran. 60

  L’expression

« ce que vous pouvez » 

  Est une clémence de Dieu. En effet, il ne nous a pas demandé de préparer les forces équivalentes mais de préparer les forces en notre pouvoir seulement,

« Préparez à leur encontre ce que vous pouvez »

Le pieux qui a la foi véridique ,il peut comme forces mérite la victoire : 

  Il y a aussi la victoire méritée :

« 123. Allah vous a donné la victoire, à Badr, alors que vous étiez humiliés…. »

Coran 3.

  Le pieu lorsqu’il a la foi véritable qui le pousse à l’obéissance à Dieu, et lorsqu’il prépare ce qui est en son pouvoir comme forces, mérite alors la victoire. Attention, chers frères, à ne pas vous comporter vis-à-vis de Dieu de manière fantaisiste. Dieu a des règles et si vous ne respectez pas ses règles vous n’arriverez à rien. Dans notre système national, une personne qui a lu un certains nombre de revues médicales peut-elle écrire Docteur untel ? Il a besoin d’études primaires, puis secondaires, puis d’avoir un total de 230 points minimum à la fin du lycée, et une première année de sciences générales, une deuxième année d’anatomie, une troisième année de physiologie, puis une quatrième année sur les maladies, puis une cinquième de pharmacologie, pour obtenir un Master en médecine, il a besoin de diplôme publique et d’un diplôme privé et d’un magistère puis d’un doctorat, puis il a même besoin d’une plaque pour écrire Docteur untel, Il a fait 33 années d’écoles, est ce que quelqu’un qui a lu quelque revues de médecine et qui a un penchant pour les sujets médicaux peut devenir médecin ? Tant que vous ne payez pas le prix de la victoire ce n’est pas la peine d’y penser. Je m’adresse aux jeunes, si vous aimez cette nation à propos de laquelle Dieu a dit :

« 110 - Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les homes »

Coran 3. 

  Renforcez cette nation avec votre spécialité, étudiez.

Chacun sert sa nation avec sa spécialité et  lui donne beaucoup : 

  Chacun d’entre nous peut préparer contre son ennemi des forces, vous les étudiants la nation attend de vous d’être bons dans vos études, parfois nous faisons venir un expert qui prend 500,000 Livres par mois car nous en avons besoin, si cet expert est de notre pays ceci signifie qu’il offre à sa nation un grand service. Vous les étudiants vous devez étudiez sérieusement, vous les commerçants mettez à disposition des gens des marchandises de bonne qualité à des prix convenables et ce sera un grand service rendu à la nation, vous les enseignants apprenez correctement à vos étudiants, ne leur apprenez pas à la hauteur de vos salaires car ils n’y sont pour rien les étudiants. Vous les enseignants, vous les ingénieurs, vous les savants, vous les prédicateurs, chacun d’entre vous a une identité, une identité professionnelle et peut servir sa nation avec cette identité. Il y a, d’une part, l’enseignants qui craint Dieu et apprend correctement à ses étudiants, et les familles lui sont redevables, l’enfant raconte comment son enseignant lui a appris, comment il lui montré quoi faire, celui-là Dieu le récompense, celui-là gagne licitement son salaire. Et il y a, d’autre part, l’enseignant qui apprend à dessiner une pomme, qui dort, qui lit une revue…. Vous pouvez servir votre nation avec votre métier, que vous soyez enseignant, médecin, pharmacien,…, ingénieur, avocat chacun avec sa spécialité peut servir sa nation s’il est sincère ;

« préparez contre eux » 

  L’officier peut aussi se préparer pour servir sa nation, en renforçant ses connaissances militaires, …, chacun peut servir sa nation de manière significative.

Les catégories de victoires :

1- La victoire méritée :

  Mes chers frères, si vous servez la nation par la science et par la foi alors vous avez payé le prix de la victoire. A ce moment seulement nous triompherons avec ce qu’on appelle la victoire méritée.

2- La victoire par préférence divine :

  Mais dans le coran il y a un verset où on ne peut pas parler de victoire méritée, Dieu tout-puissant dit :

« 1- Alif, Lam, Mim. 2- Les Romains ont été vaincus, 3- dans le pays voisin, »

Coran 30. 

  Les romains sont les gens du livre et il y a des points communs entre nous et eux :

« 1- Alif, Lam, Mim. 2- Les Romains ont été vaincus, 3- dans le pays voisin, et après leur défaite ils seront les vainqueurs, 4- dans quelques années. A Allah appartient le commandement, au début et à la fin, et ce jour-là les Croyants se réjouiront, 5- du secours d'Allah. Il secourt qui Il veut et Il est le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux. »

Coran 30. 

  Il y a un triomphe que les savants ont nommé, le triomphe par préférence divine. Mon Dieu si nous ne sommes pas à la hauteur du triomphe mérité, nous t’implorons pour nous faire triompher par ta préférence. Je jure par Dieu que nous ne méritons pas la victoire. Donc, si nous ne méritons pas le triomphe par mérite alors prions pour que Dieu nous fasse triompher par préférence.
  C’était le deuxième type de triomphe.

3- Le triomphe universel :

  Si les belligérants sont loin de Dieu, qui va vaincre ? Il y a un hélicoptère qui a un rayon d’action maximum de 7 kms et de l’autre côté des blindés dont le rayon d’action est de 3 kms, un seul hélicoptère peut détruire mille chars, qui va gagner ? Celui qui a l’hélicoptère dont le rayon d’action est de 7 Kms. Ainsi, s’il n’y a pas la foi, le plus fort est celui qui possède l’arme de plus longue portée. Celui qui a l’arme la plus précise gagne, et celui qui a l’arme la plus puissante. Cette victoire n’a vraiment pas de lien avec notre conférence.

4- Le triomphe de principe :

  Nous sommes un groupe doté de la foi, et louange à Dieu. Si une personne de celles qui ont été assassinées ces jours-ci jeunait, faisait sa prière, sa doctrine était saine, puis un missile l’a atteint est elle est décédée. Un missile est tombé sur une maison et a tué tout le monde. Ce martyr, ce héro qui a refusé d’être dans une autre maison pour ne pas attirer le missile sur d’autres et être la cause de la mort d’autres personnes, et que meurent 13 personnes dans sa maison, était un savant, un savant jeune et courageux. Celui-là, a alors vaincu. Comment appelle-t-on une telle victoire ? La victoire de principe. Il est mort en attestant l’unicité, il est mort droit, il est mort en adorant Dieu. Celui-là est victorieux en définitive.
  Nous avons donc la victoire méritée, la victoire par préférence, la victoire universelle et la victoire de principe.

Les plus grands fruits du triomphe :

  Que se passe-t-il si Dieu tout-puissant nous fait la faveur de nous faire triompher :

« 55- Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent et ne M'associent rien… »

Coran 24. 

  La Successibilité sur terre, la consolidation de cette religion puissante, et la sécurité nous sont alors données :

« 6- qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte ! »

Coran 106. 

  Les fruits les plus importants de la victoire est la successibilité sur terre (être les représentants). Notre nation était une nation de bergers, puis elle est devenue une nation leader du monde (des nations), et il n’est pas invraisemblable pour Dieu tout-puissant de rendre à cette nation son leadership :

« 55- Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent et ne M'associent rien… »

Coran 24.

Le prix de la victoire est l’adoration de Dieu :

  Le prix à payer pour la victoire est d’adorer Dieu :

« 33- Or jamais Dieu n’est enclin à les châtier tant que tu es parmi eux. »

coran 8.

  Je jure mes chers frères, s’il n’y avait dans le coran que ce verset il aurait suffit. Mais c’est impossible, il est mille fois impossible (d’être chatié),

« 33- Or jamais Dieu n’est enclin à les châtier tant que tu es parmi eux. »

coran 8. 

  Tant que la tradition du prophète (S) est appliquée dans notre commerce, dans nos mouvements, dans nos dons, dans nos privations, tant que la voix du tout-puissant est suivie dans toute notre vie.
   Il y a des gens qui appliquent ça mais ils sont minoritaires. il ne suffit pas qu’il y ait un jugement général :

« 33- Or jamais Dieu n’est enclin à les châtier tant que tu es parmi eux. »

coran 8.

Celui qui veut la victoire il doit lui-même changer vers le meilleurs :

  L’autre chose :

« 11. … En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. »

Coran 13. 

  Si vous voulez que Dieu change ce qui est en nous, c'est-à-dire pour qu’on triomphe, pour qu’on soit forts, pour qu’on ait la tête haute (changeons ce qui est en nous). Si Dieu nous gratifie de la victoire de nos frères à Gaza devant cette armée géante et haineuse, n’aurons-nous pas la tête haute grâce à eux ? Ne serons-nous pas fiers d’eux ? Je jure que des millions de musulmans souhaitent être avec eux.

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers