"Et tu (Mohamed) es certes d'une moralité éminente".

">

La Biographie-La biographie du Prophète bénédictions et paix sur lui-Les vertus du Prophète 1995-leçon (17-32) : La pudeur du Prophète (PSL).

1995-01-30

La pudeur du Prophète (PSL) :

  Frères croyants, c’est la dix-septième leçon de la série qui parle des vertus du Prophète (PSL). Nous nous sommes arrêtés dans la leçon précédente à la grande pudeur du Prophète (PSL). Avant d’en parler, je vais vous dire une vérité, espérant qu’elle jettera la lumière sur le sujet de notre leçon.

Introduction :

  Frères croyants, comme vous savez, le Prophète (PSL) est le seigneur des créatures et l'aimé de Dieu Le Juste. Il est l’élu parmi les créatures d’Allah, il est le maître des Prophètes et des messagers, il est le maître des fils d’Adam selon des textes dont la signification et l'affirmation sont certifiées. Quand Allah, Exalté soit-il, a voulu le complimenter, Il n'a pas évoqué son éloquence qu'aucune autre éloquence ne peut dépasser, ni sa science, ni son autorité, ni son assiduité, ni sa déduction des choses, ni son interprétation légale ou sa justice, qui sont en réalité de vrais caractères, de grands caractères. Cependant, lorsqu'Allah, Exalté soit-il, a voulu complimenter son Prophète généreux, il n'a évoqué que ses moralités éminentes, c'est le plus grand caractère. Allah, Exalté soit-il, a dit :

"Et tu (Mohamed) es certes d'une moralité éminente".

Sourate la plume (4).

  C'est une question à laquelle il faut accorder une grande importance. Si Allah attribue à l’homme une grande volonté mentale, il réussirait dans sa spécialisation, dans son écriture, dans son éloquence, dans ses déductions, dans son apprentissage par cœur ; ce sont des prouesses mentales qui ne réalisent pas l'ascension de la personne chez son Seigneur, si elles n'étaient pas utilisées dans le droit chemin. Ce qui te rendra heureux dans le Paradis pour toujours, c'est d'avoir des qualités ou des valeurs éminentes. Allah, Exalté soit-il, quand Il a complimenté son Prophète (PSL), il n'a évoqué que ses qualités éminentes. Si tu veux être proche d'Allah, Exalté soit-il, aies de bonnes qualités morales.

La pudeur et la foi :

  Maintenant, on aborde le sujet d'une des vertus du Prophète (PSL) à savoir : sa pudeur. Le Prophète (PSL) était le plus pudique parmi les gens, parce qu'ayant la plus grande foi. En effet, il y a une relation étroite entre la pudeur et la foi, elles sont soudées. Si l'une disparaît, l'autre le serait aussi. La pudeur et la foi sont pareilles, celui qui n'a pas de pudeur, on ne peut rien tirer de bon de lui, ainsi que l’insolent et celui qui ne se préoccupe pas de sa réputation. D’après Abou Houraira: le Messager d'Allah (PSL) a dit :

"La pudeur fait partie de la foi et la foi mène au Paradis, alors que l'impudeur fait partie de la dureté qui mène en Enfer".

Tirmidi- Ahmad

  Si l'homme a de la pudeur, il y a en lui de la foi et s'il a de la foi, il a de la pudeur. Si l'une est affirmée, l'autre le sera aussi. Si on affirme que cet homme est croyant, certes il est pudique et si on est sûr que cet homme a de la pudeur, par Dieu il est croyant. Celui qui n'a pas de pudeur, est incroyant. On raconte que le Prophète (PSL) a embauché un homme pour construire un bâtiment, cet homme s'est lavé tout nu, alors le Prophète lui a dit :
  Prends ton salaire, on n'a pas besoin de toi, je te vois impudent devant Allah.
  Notre sujet est grave, car la pudeur signifie la foi, si l'homme n'a pas de pudeur, il est incroyant. Dans les deux livres (Sahihaine) selon Abou Sa'id Al Khadri, qu'Allah soit satisfait de lui :

Le Prophète (PSL) avait de la pudeur plus qu'une vierge dans sa chambre nuptiale

(AL Bokhari, Muslim, Ibn Maja, Ahmad).

  Le croyant ressent la pudeur et la timidité, selon Al Bokhari dans sa description du Prophète (PSL) : s'il déteste quelque chose, cela se voit sur son visage. Comme il était tellement pudique, il n'affrontait pas les gens qui commettent des erreurs, si quelqu'un avait dépassé les limites avec lui ou s'il a commis une faute devant lui. Leurs fautes faisaient que le Prophète se montrait tellement pudique qu’on le remarquait sur son visage.
  A propos de la phrase que j'ai déjà dite : il a plus de pudeur qu'une vierge dans sa chambre nuptiale. Que signifie la vierge ? C'est la fille que personne n'a touché, qui se tient chez elle dans sa tente, elle a le plus souvent beaucoup de pudeur; ainsi le Prophète (PSL) avait de la pudeur plus qu'une vierge dans sa chambre. Que déduisons-nous de cette phrase ? On déduit qu'Allah, Exalté soit-il, a crée la fille pudique, et celui qui change la nature de cette fille de la pudeur à l'impudence, à l'insolence et au comportement comme les hommes, il nuira à sa nature. Celui qui a une fille, le normal est qu'elle soit pudique, c'est la nature attribuée par Allah Exalté soit-il. Si l'homme a voulu que sa fille ou celui qui l’élève, qu’elle se libère, comme les gens de ce monde disent, ou qu'elle soit osée, il la dirigera hors de sa nature (pudeur) voulue par Allah.
  Certains savants disent : ce qu’il y a de beau chez la femme, c’est sa pudeur. Parmi les signes du Jour Dernier : la fierté disparait chez les hommes, la pudeur disparait sur les visages des femmes, la pitié se retire des cœurs des émirs, ce sont certains signes de l'arrivée de la fin du monde.
  Si vos émirs sont des bons, vos riches sont des généreux et si vous vous consultez entre vous à propos de vos affaires ; la surface de la terre serait mieux pour vous que sa profondeur. Et si vos émirs sont mauvais, vos riches sont avares et que vous consultez les femmes pour vos affaires alors la profondeur de la terre serait mieux pour vous que sa surface.
  Pour cela, o frères, le hadith du Prophète dit :

((O Seigneur, rend meilleure notre religion qui est la protectrice de nos affaires, rend meilleur notre monde ici-bas où nous vivons, rend meilleur l'au-delà auquel nous reviendrons, fais que le bien s’ajoute dans notre vie et fais que la mort soit une libération pour nous de chaque mal.))

  O Seigneur, fais-moi vivre plus longtemps si cela est dans mon intérêt et si la mort est une protection et une libération pour moi, fais-moi mourir. Parce que le Prophète (PSL) a vu des funérailles, selon Abou Katada ben Rab'i Al Ansari qui raconte :

((Des funérailles sont passées devant le Prophète et il a dit : "il est en repos et l’autre, on est soulagé de lui. Ils ont dit : O Messager d'Allah que signifient tes paroles ? Il a répondu : l'homme croyant se reposera de la fatigue et des malheurs de la vie et ira à la miséricorde d'Allah, alors que pour le mécréant, les gens, les pays, les arbres et les animaux seront soulagés de lui".))

(AL Bokhari, Muslim, AL Nasa'i, Ahmad, Malek)

  Tu as le choix d’être, toi le reposé ou que les gens se reposent de ta conduite, et quelle grande différence entre les deux cas. Quelqu'un te dit : "les gens ont peur de moi". Ce n'est pas une qualité ; Aicha, l'épouse du Prophète (PSL) a dit :

((Un homme a demandé la permission d'entrer chez le Prophète alors que j'étais là-bas, Le Prophète (PSL) a dit : quel mauvais homme. Puis il lui a permis d'entrer. Aicha a dit : tout de suite, j'ai entendu le Prophète (PSL) rire avec lui et quand l'homme est parti, j'ai dit : "O Messager d'Allah, tu ris avec lui malgré tes paroles à son encontre". Le Prophète (PSL) m'a répondu : comme signe du mal d'un homme, c'est quand les gens évitent son mal.))

(Hadith agréé, prononcé par Malek)

  "Certes, je suis une miséricorde offerte et une grâce rassemblante"
  Comme a dit le Prophète sur lui.
  J’ai un commentaire à vous dire et vous savez mon intention : le Prophète (PSL) était assis et à son côté notre maître Ali Bnou Abi Taleb, alors est entré notre maître Abou Bakr As-Siddiq, notre maitre Ali s'est levé et a fait asseoir notre maitre As-Siddiq à sa place. Le Prophète est devenu tellement heureux qu’il a dit :

((Ne connait le mérite des grands hommes que les grands hommes))

  O frères, la pudeur est une vertu qui invite à s'éloigner de la mauvaise action et qui empêche la négligence. Abdallah Ben Massoud a rapporté du Prophète (PSL) :

((Ayez de la pudeur devant Allah, la meilleure pudeur. On a dit : "O Messager d'Allah, nous avons de la pudeur, louange à Allah". Il a répondu : Non, la vraie pudeur devant Allah, c'est de protéger la tête avec ce qu’elle contient, le ventre avec ce qu’il renferme et d’évoquer la mort et les épreuves. Celui qui veut l'au-delà, qu’il laisse l'ornement du monde ici-bas. Celui qui fait tout cela, s’est vraiment montré pudique envers Allah de la meilleure manière))

(Tirmidi- Ahmad)

  Cet œil, cette grande grâce, est-ce pour regarder les défauts des musulmans ? Cette oreille, cette majestueuse grâce, est-ce pour écouter ce qui suscite la colère d'Allah Exalté soit-il, comme le chant, la calomnie, la débauche ou le libertinage ?

((C’est de protéger la tête avec ce qu’elle contient et le ventre avec ce qu’il renferme))

  Est-ce que tu te permets de faire entrer une nourriture illicite dans ton ventre ? Dans la tête existent deux yeux, deux oreilles et une langue. Et dans le ventre existe un estomac qui contient de la nourriture, alors si tu as protégé la tête avec ce qu’elle contient des sens afin de les empêcher de désobéir à Allah, Exalté soit-il, et si tu as protégé ton ventre afin de ne pas y faire entrer une nourriture ou de l’argent illicites, tu aurais vraiment été pudique envers Allah.

((Et que tu évoques la mort et les épreuves))

  Si tu avais appliqué cette parole, tu aurais vraiment été pudique envers Allah. Ce Hadith a une suite dans une autre tradition :

((La foi mène au Paradis, alors que l'obscénité fait partie de la dureté qui mène en Enfer))

Tirmidi- Ahmad

  Cela signifie que la pudeur te pousse à faire du bien, de la perfection et de bonnes actions. La pudeur t'empêche de commettre de mauvaises actions, des désobéissances et des actions illicites. La pudeur et la foi sont pareilles, elles sont unies, et si l'une disparaît, l'autre le sera aussi. Donc, on trouve deux indices sur la pudeur et la foi, ces deux indices bougent ensemble.

La différence entre la pudeur et la timidité :

  Chers frères, je veux signaler une chose : la pudeur est différente de la timidité, cette dernière signifie que tu aies honte de revendiquer ton droit, honte d’avouer la vérité, honte d'évoquer Allah, honte d'inciter les gens au bien et honte d'empêcher les actions illicites. Avoir honte de dire à quelqu'un qu'il a tort, ce n'est pas de la pudeur, la pudeur est une vertu mais la timidité est un handicap.
  La timidité est considérée comme une maladie psychique selon la psychologie, mais la pudeur est une qualité. La pudeur est une vertu alors que la timidité est un défaut. Dans un hadith raconté par Abou AL Sawar Al Adawi : j'ai entendu Imran Ben Housein rapporter du Prophète (PSL) :

(("La pudeur n'apporte que du bien".

Al Bouchair Ben Ka'b a dit : il est écrit dans "la sagesse" que dans la pudeur il n’y a que de la dignité et de la tranquillité. 'Imran a répondu : "moi, je te parle du Prophète (PSL) alors que tu me parles de ton livre".))

(Bokhari, Muslim, Abou Dawood, Ahmad)

  Parfois, la pudeur t'évite de commettre une transgression, une action mauvaise et horrible ou de nuire à quelqu'un. Notez bien ceci, le Prophète (PSL) avait tellement de pudeur qu'il n'affronte personne dans ce qu'il déteste. On trouve parfois un homme qui est d'une nature insolente, il voit quelqu'un assis dans un groupe et il lui dit : "tu as commis une erreur, tu as dit ça.." il ne se préoccupe ni de sa dignité, ni de sa sensibilité délicate, ni de ses sentiments ; mais il lui fait perdre la face devant les gens. Tu peux donner le conseil à un homme devant les gens mais en choisissant des expressions douces et avec des gestes précis, sans cruauté, sans blessures et sans scandale. En effet, le conseil est une chose et le scandale est une autre.
  Ceci est un conseil, O frères : si tu veux déranger quelqu'un, le rendre enragé et le pousser à te dire des paroles dures et impolies, critique-le devant les gens, ainsi, il ne sera pas logique, réaliste, ou compréhensif à ta parole, c'est parce que tu as mêlé le conseil et le scandale. Si tu lui veux du bien, ne le scandalise pas en public, mais isole-toi avec lui, choisis une phrase polie et un geste précis et sois fidèle en donnant le conseil pour que ce frère l'accepte, ça sera une action honorable.
  Le Prophète (PSL) avait de la pudeur au point de ne pas affronter celui qui commet une erreur. Il évoquait cet erreur en général, ou bien il ordonnait à un de ses compagnons de parler franchement avec cet homme fautif. Par exemple, en été, l'homme porte un habit blanc sans un pantalon au dessous, il s'assoit sans faire attention, alors ses parties intimes seront visibles. Si on ne dit rien, on ne sera pas un conseiller pour lui, et si on lui donne un conseil devant les gens, ce sera un problème. Le Prophète (PSL) ordonnait à ses compagnons de conseiller celui qui commet une erreur, c'est parce que le Prophète jouit d'une place élevée et s'il lui donne le conseil, il le rendra petit et ce sera un problème. Si quelqu'un a de la pudeur devant toi, ne vérifie pas tellement dans ses actions, ne le contraigne pas et ne cherche pas dans sa vie privée. Par exemple, si un homme est entré dans la chambre de son fils, il est probable que ce fils change en ce moment ses vêtements. Le père doit faire du bruit avant d'entrer, le fils peut être assis d'une manière inconvenable et il sera surpris, le père doit frapper à la porte pour que le fils sache que quelqu'un veut entrer. Le père doit appeler son autre fils devant la porte afin que le fils fasse attention, se prépare et s'assit bien. L'homme qui est pudique, sois toi aussi pudique devant lui, et celui qui te respecte, respecte-le. Celui qui te prend en considération, ne le dérange pas afin de préserver ta place devant lui. Si un fils respecte son père, mais ce père envahit sa vie privée, le fils ne respectera plus son père. C’est la même chose pour l'enseignant, le professeur et le juge. Donc, si quelqu'un a de la pudeur devant toi, essaie de le respecter.
  Abou Dawood a rapporté de Anas Ben Malek :

((Le Prophète (PSL) a vu une souillure jaune sur l'habit d'un homme, il a dit : demandez à cet homme de laver son habit. Il n'affrontait personne dans ce qu’il déteste.))

  Vous vous rappelez dans la biographie du Prophète : il(PSL) était invité avec ses compagnons à déjeuner, ils ont mangé de la viande de chameau. On a senti une mauvaise odeur, ce qui signifie que les ablutions d'un des hommes ont été rompues, lorsque le temps de la prière d’Al Asr est venu, tous les compagnons étaient en ablutions sauf celui dont les ablutions sont rompues, qui va les faire ? Le Prophète (PSL) dont la perfection et la pudeur sont majestueuses, a dit :

((Celui qui a mangé de la viande de chameau doit faire ses ablutions.))

  On a répondu : "nous en avons tous mangé. Il a dit: allez tous les faire.
  Et cela dans le but de protéger celui dont les ablutions sont rompues, ce sont les nobles mœurs du Prophète. Parfois, l'imam lance un sermon où il parle de la corruption de la société et des femmes qui malgré qu’elles soient vêtues, sont nues et comment elles portent les vêtements. Il leur détaille chaque partie du corps de la femme sur la chaire du Prophète. Par Dieu, cette parole est inconvenable, les gens comprennent vite, il suffit de dire : des vêtements osés et point final. Il est compris que les vêtements de quelques femmes sont osés et qu'ils ne sont pas pudiques. Ibn Oussama Ben Zaid a rapporté de son père Oussama :

((Le Prophète (PSL) m'a donné une grosse femme copte offerte par Dihia Al Kalbi, je me suis marié avec elle, le Prophète (PSL) m'a dit : pourquoi tu ne l’as pas vêtue ? J'ai dit : "O Messager d'Allah, je l'ai vêtue". Il m'a répondu : demande-lui de porter des sous-vêtements, j'ai peur de voir ses os".))

(Ahmad)

  Où est l'os ? Il n'apparait pas dans beaucoup d'endroits, il n'a pas parlé des membres du corps de la femme. Une autre chose que j’ai à vous dire : il est probable qu'un homme commette une erreur et tu ne l'affrontes pas franchement. Le Prophète (PSL) disait : qu'ont-elles, certaines gens à faire ceci et cela ?". Alors que c’est un seul homme qui a commis l'erreur, et quand le Prophète (PSL) a dit "des gens", il a caché l'identité de cet homme. Vérifiez cette parole : il est probable que seul cet homme ait commis une faute, tu peux dire : "il y a beaucoup de gens qui font cela". Le fait de s’exprimer par le pluriel vise à cacher l’identité du fautif. Parfois, tu vois une transgression dans une séance de savoir, si tu l’évoques à cet instant, tous les regards se tourneront vers celui qui l'a commise ; mais après l’Ichaâ et la fin de la prière, après que les hommes auront changé leurs places et après que cet homme aura connu sa faute, il n'y a pas d'inconvénient à attirer l'attention sur cette faute. Il faut que le musulman soit attentif et poli. Allah, Exalté soit-il a dit :

"C’est par une miséricorde d'Allah envers toi et envers eux que tu as été indulgent avec eux et que tu ne leur as pas adressé de rudes paroles en leur reprochant leur faute. Si tu avais été un homme bourru, au cœur dur, ils se seraient dispersés loin de toi. Pardonne-leur donc leur faute, implore le pardon pour eux ; et consulte-les en toute chose afin de connaître leur avis au sujet de ce qui ne t’a pas été révélé. Une fois que ta décision est prise au sujet d’une chose – après cette consultation – exécute-la en t’en remettant à Allah ; car Allah aime celui qui s’en remet à Lui".

Sourate (la famille de 'Imran) 159

  Les savants ont une interprétation magnifique de ce verset, ils ont dit : la lettre (b) en arabe signifie la cause, c'est-à-dire : grâce à la miséricorde qui réside dans ton cœur, O Mohamed, tu es si doux envers eux. Et comme tu es doux envers eux, ils se sont rassemblés autour de toi, ils t'ont aimé, et ils ont appliqué ta Sunna, ils ont accédé à Allah à travers ta voie, ils sont sauvés du châtiment du monde d’ici-bas et de l'au-delà, ils sont heureux de ta présence. La miséricorde qui réside dans ton cœur a donné lieu à de la douceur envers eux, elle les a attirés. Si cette miséricorde n'avait pas été dans ton cœur, tu seras un rude au cœur dur, ainsi les gens s'enfuiront de ton entourage malgré l'inspiration d'Allah dans ton cœur. Mon frère, dans notre quartier il y a un médecin qui, malgré sa science et son expérience, est rude et orgueilleux, alors les gens s'enfuient de son entourage. Quelque que soit ta science et ton expérience, saches que ton véritable certificat, c'est ta moralité.
  On cite aussi, la pudeur du prophète (PSL) envers les hommes qui sont restés tard chez lui après le repas. Le Prophète n'a pas osé à leur dire : "partez", ce mot a une grande influence sur le croyant, il ne peut pas le supporter. Alors, le Prophète ne disait aucun mot dur : il y a des personnes qui peuvent être blessées avec un seul mot et ainsi on les perdra.
  O frères, écoutez cette règle : un grand nombre de comportements intelligents peut attirer une personne vers toi. Et un seul comportement insensé peut l’éloigner de toi. La fuite des gens de toi résulte d’une seule attitude, d’un seul mot dur ou d’une phrase impolie qui contient de l’arrogance. Des centaines de comportements intelligents, parfaits et polis existent pour sympathiser avec quelqu’un, tandis que l'antipathie n'exige qu'un seul mauvais comportement.
  Je m'interroge souvent sur ceux qui adhèrent à un groupe religieux, puis ils rechutent et laissent la religion toute entière. On peut mener une étude ; on a un phénomène : un homme a adhéré à la mosquée, il s'est appliqué dans la religion à l’université, et soudain il a rechuté et a repris ses anciennes habitudes. Si on mène une étude socio-psychologique, on trouvera qu'il avait été offensé par quelqu'un. Comme son jugement est faible, il n'a pas pu différencier entre la religion et celui qui l'a maltraité mais il les a unis et il a détesté la religion à cause de cet homme. Une partie infime de gens peut faire la différence entre la religion et les hommes de religion, entre les principes et celui qui prétend les avoir, entre les principes et les personnes. Mais, la majeure partie des gens ne peut le faire. Par un seul comportement dur et offensant, un seul comportement orgueilleux, tu peux éloigner une personne de cette religion majestueuse qui aurait pu être à l'origine de son bonheur. Avant de dire un mot, avant de sourire, une question banale t’a été posée et tu as souri, celui qui t’a posé la question ne l’a jamais fait de sa vie, tu lui as interdit d’approfondir sa science parce que tu t’es moqué de lui. En revanche, s’il te pose une question et que tu écoutes poliment en disant : "c’est une bonne question", et voilà sa réponse. Tu l'encourageras à poser des questions. O Dieu, inspire nous la sagesse en parole et en acte. Si l'homme était sincère dans le service des gens, Allah l'inspirera à suivre le bon chemin.

((Anas Ben Malek a dit : Ibn Rafa'a est passé dans notre mosquée, je l'ai entendu dire : Quand le Prophète (PSL) passait devant la maison de Oum Soulaim, il entrait et la saluait. En ce temps, le Prophète était nouveau marié avec Zainab, alors Oum Soulaim m'a dit : puis-je présenter un cadeau au Messager d'Allah ? Je lui ai dit : oui. Alors elle a enveloppé des dattes, du beurre salé et du fromage, et elle les a envoyés avec moi au Prophète. Je les ai portés chez lui, il m'a ordonné de les poser et d'appeler les hommes qu’il avait nommés et d'inviter tous ceux que je rencontre…))

  A ce propos, si le Prophète reçoit de la nourriture, il ne la mange jamais seul. Ce compagnon illustre a présenté un jour un repas au Prophète (PSL), il lui a ordonné d'inviter les gens pour en manger avec lui.

((Il a dit : j'ai fait ce qu'il m'a ordonné, et quand je suis revenu, c’est pour trouver la maison pleine de sa famille et j’ai vu le Prophète (PSL) mettre la main sur la nourriture en disant : au nom d'Allah. Puis il a invité dix hommes après dix hommes au repas en leur demandant d'invoquer le nom d'Allah et de manger la nourriture qui est proche d'eux jusqu'à ce que tous les hommes soient rassasiés…))

Bokhari

  Le Prophète généreux a dit :

((Invoquez Allah lors de vos repas et ne dormez pas juste après))

  Si l'homme s'est assis à la table avec ses enfants pour un repas, il doit préparer une séance aimable, car manger est une activité sociale ; il y a celui qui mange comme un animal mais le croyant mange lentement.
  Certains se sont plaint auprès du Prophète (PSL) que la nourriture ne leur suffit pas, il a dit : peut–être que vous mangez séparément, réunissez-vous au repas. La réunion sur le repas a des avantages. Premièrement: Allah bénit le repas sur lequel les gens se réunissent. On remarque souvent qu'il reste un peu de nourriture, et si tous les membres de la famille ont voulu prendre de cette petite quantité, elle leur suffira, mais s'ils mangent séparément, elle ne leur suffira pas.
  Deuxièmement : le repas est une occasion pour invoquer Allah, Exalté soit-il, le Prophète a dit :
Invoquez Allah lors de vos repas et ne dormez pas juste après avoir mangé.
  Il semble que la nourriture devient plus facile à digérer si elle a été accompagnée par l'invocation d'Allah, Exalté soit-il. Si l'homme était en colère, il ne doit pas manger. Il doit manger en étant calme et avec son frère. Il ne doit pas rester silencieux et le regard fixé au repas. Manges lentement et discutes avec ton frère en prenant le repas, cela appartient à la Sunna.
  Ne dormez pas après un repas, si on dort le ventre plein, c'est manger sans effort. Si la nourriture s’accumule sans effort, elle se dépose dans les artères, et si les artères se sclérosent, le cœur se fatiguera.
  Ne dormez pas après avoir mangé pour que vos cœurs ne soient pas durs.
  Le cœur pompe le sang, et l'artère, est un autre cœur ! Y croyez-vous ? Un de nos frères nous a dit : Ceux qui travaillent dans les sanitaires savent que le tube d’eau pompe douze bars, le bar, c'est l'unité qui supporte la pression. Un cardiologue spécialiste dans le traitement par ballon, a dit : on fait entrer un ballon à travers la veine fémorale jusqu’à l'artère dans le cœur bouché, ce ballon s'élargit pour ouvrir l'artère. On interroge le médecin si l'artère n'explose pas, il a répondu non, parce que cette artère peut supporter jusqu’à vingt bars. Allah, Exalté soit-il, a renforcé les artères par des muscles flexibles en longueur et en largeur et lorsque le cœur pompe le sang, l'artère s'élargit selon sa flexibilité. Puisqu'elle est flexible, elle reviendra à son volume naturel et en se contractant, elle transfère le sang à l'autre côté. L’artère devient lui aussi un autre cœur et tant que l'artère est flexible, le cœur se reposera. Cependant, lorsque les graisses se déposent dans l'artère, elle perd de sa flexibilité et le cœur se fatigue.
  Regardez la précision de ce hadith :

((Invoquez Allah lors de vos repas et ne dormez pas juste après pour que vos cœurs ne soient pas durs))

  Le cœur se fatigue et s'il est fatigué, il grossira et s’affaiblira. Le plus dangereux pour la santé de l’être humain, c'est le manque de flexibilité de ses artères, et le meilleur médicament pour cette maladie, c'est l'huile d'olive. Les médecins ont conseillé pendant vingt-ans d'éviter et de se méfier de l'huile d'olive. Cependant, le Prophète (PSL) dit selon Omar Ben Al Khattab :

((Le Prophète (PSL) a dit : prenez de l'huile d’olive et appliquez-le sur votre corps car elle vient d'un arbre béni.))

(Tirmidi- Ibn Maja)

  Aujourd'hui, tout le monde dit que l’unique médicament pour la sclérose des vaisseaux est l'huile d'olive, sa composition n'est pas saturée. C'est-à-dire qu'il digère les atomes de graisses dans le sang. Les huiles insaturées font baisser le taux des graisses triples dans le sang, alors que les huiles saturées le font augmenter. L'huile d'olive fait baisser le taux de cholestérol et le taux de la pression dans le sang puisqu'elle est composée par Allah, Exalté soit-il.

((Prenez de l'huile d’olive et appliquez-le sur votre corps car elle vient d'un arbre béni.))

  Le Prophète (PSL) après les avoir invités au repas, a vu qu’ils ont tardé chez lui, comme il était pudique, il était gêné de leur demander de partir. A cette occasion, Allah, Exalté soit-il a dit :

"O vous qui croyez: n'entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu'une invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il avait honte de vous (congédier), alors qu'Allah n'a pas honte de dire la vérité".

Sourate les Coalisés (53)

((Jusqu’à ce qu'ils soient tous rassasiés. Un groupe d'entre eux est parti alors que les autres sont restés à discuter. Je me suis senti triste, puis le Prophète est sorti vers les chambres, et je l'ai suivi. Ensuite, je lui ai appris que les hommes étaient partis, alors il est rentré chez lui pour baisser les rideaux au temps où j'y étais encore, ensuite il a dit :
"O vous qui croyez : n'entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu'une invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il avait honte de vous (congédier), alors qu'Allah n'a pas honte de dire la vérité".
Abou 'Otman dit que Anas fut serviteur chez le Prophète (PSL) pendant dix ans))

(Bokhari)

  Parfois, l'homme entre chez lui à quinze heures, il a un rendez-vous à seize heures, donc il n'a qu'une heure de repos. S’il ne se repose pas un peu, il ne pourrait pas reprendre le travail. Mais, quelques minutes après sa rentrée, quelqu'un vient chez lui sans raison valable, sans une affaire importante ou urgente, il est venu uniquement pour lui rendre visite. Il faut noter que cette heure est le seul temps libre de la journée pour cet homme. Parfois, quelqu'un te téléphone à deux heures du matin pour prendre ton avis sur une question qui concerne un héritage. Est-ce raisonnable de téléphoner à quelqu'un à cette heure indue pour le questionner sur un avis religieux ? Ces hommes ont passé la nuit à se disputer, puis ils ont décidé de consulter quelqu'un. Ce n'est pas raisonnable, il faut avoir du goût, il y a des moments de sommeil et de repos. Si tu frappes à la porte de quelqu'un et qu’il ne t’ouvre pas, peut-être qu'il est dans la salle de bain pour faire ses ablutions ou qu'il accomplit sa prière. Tu dois attendre et patienter le temps de la prière et s'il dit : Allah est Grand ; mais que tu insistes à frapper la porte, quelle sera sa réaction ? Ce bruit que tu fais, perturbera peut-être ses pensées pendant la prière.
Madame Aicha, l'épouse du Prophète (PSL) a rapporté de lui :

((L’indulgence n'entre dans une chose que pour l’embellir, et elle n'en sort que pour la discréditer ou la déshonorer))

(Muslim, Dawood, Ahmad)

  Allah, Exalté soit-il, dit :

"O vous qui croyez : n'entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu'une invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer".

Sourate (les Coalisés) 53

  Pour cela, le Prophète généreux dit :

((La visite à un malade doit être courte comme le hoquet d'une chamelle))

  En rendant visite à un malade qui souffre, qui est obligé de prendre les médicaments ou un repas ou le médecin est venu lui changer le pansement, ce sont des situations où il faut partir, sinon on dépassera les limites du goût, de la raison et de la religion.

« Cela faisait de la peine au Prophète, mais il avait honte de vous (congédier), alors qu'Allah n'a pas honte de dire la vérité ».

(Les Coalisés) 53

  Le Prophète (PSL) avait de la pudeur, une pudeur de charité, il ne dira jamais à ses invités : "partez", c'est un mot impoli. Si tu dis à une personne "pars", il est probable qu'il n'entrera plus chez toi, et cela est arrivé. Le Prophète était pudique et cette pudeur devrait inciter les autres à être respectueux envers lui. On a dit : le Prophète avait une pudeur telle, qu’il ne disait pas à ses invités : "Partez", mais Allah n'a pas honte de révéler le devoir qu'on doit suivre. Cependant, cela ne contredit pas que Allah, Exalté soit-il, a une pudeur de générosité, Salman a rapporté du Prophète (PSL) :

((Votre Seigneur, Exalté soit-il, est Généreux, aurait honte de son serviteur si ce dernier avait levé les mains pour L'invoquer, de les rejeter sans répondre, c’est-à-dire vides))

(Abou Dawood)

  Si tu dis : "O Seigneur" avec fidélité et qu'Allah ne satisfait pas ta prière, ceci n’est pas vrai. Par contre si la demande n'est pas raisonnable, il ne te répondra pas, alors veille à demander à Allah ce qui Le satisfait.

Les faces de la pudeur :

  Les savants ont évoqué que la pudeur a plusieurs faces :

La première face :

  C'est la pudeur généreuse dont la cause est la générosité de l'esprit. C'est comme la pudeur du Prophète (PSL) envers ceux qui sont restés longtemps chez lui. En effet, si un homme est entré chez toi au moment où tu n'as rien à lui présenter, tu aurais honte, et c'est cela la pudeur généreuse qui mène à la pudeur majestueuse. La pudeur de la générosité se réalise quand quelqu'un te rend visite, et que tu ne lui présentes rien, faute de pauvreté ou de manque, ou te demande de l’aide et tu ne réponds pas, faute de ne pas pouvoir, ou te demande d’intervenir dans une affaire, mais tu le déçois, pour des raisons propres à toi. Je me rappelle qu'un jour, notre maître Ali, selon "la méthode de l'éloquence", a dit : par Dieu, par Dieu, (deux fois), creuser deux puits avec deux aiguilles, balayer la terre du Hedjaz avec deux plumes dans un jour orageux, transporter deux mers pleines avec deux tamis et laver deux esclaves jusqu'à ce qu'ils deviennent blancs ; est plus facile pour moi que de demander quelque chose à un avare pour rembourser une dette". Tu te tiens devant la porte d’un avare, il te renvoie, pour cela, le Prophète n'a jamais dit non à une demande. Un homme a placé sa confiance en toi, ne le déçoit pas, Allah est Généreux, c'est la pudeur de la générosité.

La deuxième face :

  Tandis que la pudeur de la majesté, sa cause est la connaissance du rang de celui envers qui on ressent la pudeur. Si tu es étudiant et le professeur arrive le jour de l'examen, tu seras timide en sa présence. En effet, les étudiants sérieux sont pudiques devant ceux qui les dépassent en science, ils ne philosophent pas ou ne dépassent pas les limites devant eux. Si l'homme est bien élevé, il n’outrepasse pas les limites avec son enseignant, c'est cela la pudeur de la majesté. Le Prophète (PSL) a dit :

((Par Dieu, je suis le plus connaisseur parmi vous d'Allah, Exalté soit-il, et le plus pieux de cœur envers Lui))

(Rapporté par Ahmad selon 'Aicha).

  Ses honorables compagnons ne parlaient pas devant lui, en estime pour sa grande science. On dit : "je me tais en honneur de ta science". Parfois, on rencontre un homme dont la science est limitée, sans précision, sans preuve et sans argumentation et en la présence d'un grand savant, il parle cinq minutes, quinze minutes, trente minutes, et toutes ses paroles sont fausses et superficielles. L'homme doit avoir un peu de pudeur devant les grands hommes : un médecin novice devant un grand médecin, un petit marchand qui vient d’ouvrir un magasin devant un marchand qui a passé quarante ans dans le commerce, un infirmier devant un docteur par exemple; un homme de rang inférieur devant un autre de rang supérieur. La pudeur est une preuve de foi, c'est la pudeur de la majesté et de la crainte. Le mieux pour l'homme est d'avoir honte devant celui qui lui est supérieur, c'est la pudeur de l'affection, c'est la pudeur de l'amant devant son aimée, il a honte de l'offenser parce qu'il l'aime.

La troisième face :

  Il y a aussi la pudeur de dévotion qui contient de l’amour et de la crainte, du désir et de la peur, on supplie et on a peur à la fois : on espère la miséricorde d'Allah et on craint son châtiment, c’est la pudeur de piété qui réunit la peur et l’espoir. Mais une peur seulement avec du désespoir et un espoir avec un déchaînement des instincts, Allah Exalté soit-Il, peut châtier celui qui le fait. Par exemple, Il voit quelqu'un qui a tellement confiance en lui-même et en Allah qu’Il l’aime, il sera un peu négligent avec Lui, dans ce cas Allah l'éloignera de la voie, alors cet homme se rétractera mais reviendra vers Allah avec plus de fidélité et de dévouement et pour qu'il ne soit pas désespéré, Allah lui viendra en aide. Pour ta punition, Allah Exalté soit-Il te changera d'un état à un autre. Si tu a un excès de confiance avec une négligence dans la religion, arrive le voile d’Allah et à l'état du désespoir, Allah t’envoie le secours. En tout cas, la pudeur de la dévotion réunit entre la crainte et l’espoir.

La quatrième face :

  Il reste la pudeur envers soi-même. Parfois, l'homme est assis dans sa chambre, la porte est verrouillée de même que les fenêtres, s'il commet une action qui n’est pas digne de lui en tant qu’homme, il aurait honte de lui-même et il s'arrête net. Si l'homme s'est bien lavé, c'est un respect de soi et de son corps. L'homme seul est indifférent car personne ne l’observe, mais n'aurait-il pas honte de lui-même ? N'aurait-il pas honte d’Allah qui le voit ? C'est ça la pudeur de la décence. On dit : cette pudeur est due à la décence, c’est se garder de révéler ce qui est demandé de cacher. Et à chaque fois qu’on est plus réservé, c’est la pudeur de l’âme, la pudeur de la dévotion, la pudeur de la majesté et de la générosité, Abd Ar-Rahman Ben Abou Korad a dit :

((je suis sorti avec le Prophète (PSL) à l’air libre, et il s'éloignait quand il voulait faire ses besoins naturels))

(Al Nasa'i, Ibn Maja, Ahmad)

  Un homme qui avait voyagé dans un pays oriental, au temps où la nation était réunie pour la même cause. Il a adhéré à l’une des plus grandes universités. Bien sûr, il est entré à la cité universitaire et il a été surpris au premier jour du week-end lorsqu’il a voulu prendre un bain. Il a dit : Il y avait une grande salle pleine de fontaines d'eau et tous les étudiants, garçons et filles se lavaient ensemble tous nus. Pour les toilettes, il y avait une salle qui contient cinquante latrines sans cloison de séparation. Ce sont des bêtes ! Si tu n'as pas honte, fais ce que tu veux. Où sommes-nous, musulmans ?   Louange à Allah, il nous reste encore un peu de pudeur et un peu de respect de soi.

((Anas a dit : "si le Prophète (PSL) voulait faire ses besoins naturels, il ne retroussait ses habits qu'une fois près du sol (accroupi)".))

(Tirmidi, Abou Dawood).

  Moi, je remarque des gens portant un habit en été et ils le retroussent d’une façon exagérée sans raison apparente, sous prétexte d’avoir chaud et ils marchent dans la rue avec insolence. Le Prophète (PSL) quand il entrait aux toilettes, il mettait ses chaussures et se couvrait sa tête :

((Le Prophète (PSL) se lavait derrière les appartements intimes, et personne n'a jamais vu ses parties intimes))

(Hadith parfait –hassane-)

  O frères, c'est la pudeur du Prophète, le croyant est pudique, et la pudeur fait partie de la foi. La pudeur et la foi sont unies, si l'une est retirée, l'autre le sera aussi. Si la pudeur est affirmée, la foi le sera aussi et si on viole l'une, l'autre le sera aussi. Si on approuve la foi, la pudeur le sera aussi. La pudeur n'apporte que du bien, elle est une des clés de la foi, elle vient d'Allah. Est-ce que l’un de nous n'aurait-il pas de pudeur envers Allah? Allah a dit : "o fils d’Adam, conseille-toi toi-même et quand tu l’auras fait, conseille autrui, sinon sois pudique envers Moi".
  C'est une chose honteuse de conseiller les gens et de ne pas suivre les conseils, de leur donner des ordres et de ne pas s’y plier, de leur interdire une chose et de la commettre, c'est une impudence et un manque de pudeur alors sois pudique envers Allah, oui, la vraie pudeur :

((La vraie pudeur devant Allah, c'est de protéger la tête avec ce qu’elle contient, le ventre avec ce qu’il renferme et d’évoquer la mort et les épreuves. Celui qui veut l'au-delà, qu’il laisse l'ornement du monde ici-bas. Celui qui fait tout cela, s’est vraiment montré pudique envers Allah de la meilleure manière))

(Tirmidi- Ahmad).

  Donc, la tête avec ce qu’elle contient : l’œil, l’oreille et la langue. Le ventre avec ce qu’il renferme : ne pas manger d'une nourriture illicite. Dans la prochaine leçon, si Allah le veut, on passera à la grandeur du prophète, Paix et Salut sur lui.