Sujets islamiques-Sujets divers-Leçon (029) : Dix choses créent un voile vis-à-vis d’Allah, Exalté soit-Il.

2000-02-27

Vérités absolues :

  Chers frères croyants, parmi les vérités absolues est le bonheur intégral qui n’est trouvé que dans la proximité d’Allah, Exalté soit-Il. De même, la sécurité et la sérénité absolues sont assurées dans l’obéissance qui Lui est vouée, la satisfaction absolue en l’acceptation de sa prédestination et de son destin est réalisée à travers Sa connaissance, et enfin, l’optimisme absolu en le futur est relié à la confiance placée en Lui.

 Allah, Exalté soit-Il, représente tout, Il détient le bonheur, la sécurité, le succès, la satisfaction. Il détient tout ce à quoi tu aspires. En contrepartie, le malheur, l’échec, la déprime, l’inquiétude, le pessimisme, absolus découlent de l’éloignement de Lui.

 Ceci est la donnée de cette leçon, Allah, Exalté soit-Il, est la seule Vérité ; tout ce qui te rapproche de Lui est le summum de la raison, de l’orientation, du succès, de la justesse, de la primauté, de la victoire et de la réussite.
 Je répète encore une fois, tout ce qui t’empêche d’être proche de Lui est l’erreur même, le déséquilibre, l’égarement, le malheur et la perdition.

L’origine du bonheur et du malheur :

 Le bonheur donc existe dans la proximité d’Allah, Exalté soit-Il, et le malheur dans l’éloignement de Lui. Le bonheur existe dans l’obéissance et le malheur dans la désobéissance. La sécurité existe dans l’obéissance et la peur dans la désobéissance. La réussite existe dans l’obéissance et la difficulté arrive avec la désobéissance. Ceci étant une vérité concluante. Une telle vérité doit être devant les yeux de tout croyant. Celui qui veut arriver à une fin à travers la désobéissance est loin d’obtenir ce qu’il désire et proche de ce dont il a peur. L’état du repentir, d’être en bonne entente avec Allah, Exalté soit-Il, d’être conscient de l’obéissance qui Lui est réservée, d’être sous Son ombre, de Lui être fidèle, un tel état est incomparable et aucun autre état ne l’égale. Alors que l’état de l’éloignement, de la transgression, de la désobéissance, de l’acrimonie, de l’égarement, représente le summum du malheur.

   N’oubliez pas chers frères, que chaque homme sur terre- on compte aujourd’hui 6 milliards d’individus sur terre, un dénombrement effectué il y a un mois donne le résultat de 6 milliards d’individus- donc soyez certains que tous les 6 milliards ont deux objectifs en commun : la sécurité et le bonheur lesquels ne sont réalisés que dans l’obéissance à Allah, Exalté soit-Il, dans la recherche de Sa compagnie, dans Sa proximité, dans le repentir, et dans l’application de Ses lois, dans la prise d’initiative pour aider Ses créatures. Alors que le malheur, l’inquiétude, la peur, le désespoir, l’ennui et le désœuvrement accompagnent l’éloignement de Lui.

Ce qui empêche d’être proche d’Allah, Exalté soit-Il :

 Le sujet de la leçon d’aujourd’hui est : Qu’est ce qui t’empêche d’être en compagnie d’Allah, Exalté soit-Il ?
 Chers frères, les gens populaires ont certaines expressions que j’aime parfois, quelqu’un dit, par exemple, l’homme est son propre médecin. Sur le plan de la santé quelqu’un dit : ce repas ne me convient pas, il me cause une indigestion. Ce repas est trop riche, il prend alors un repas léger et il est tranquille, il prend soin de son corps d’une manière extraordinaire… une telle personne est le médecin de son propre corps, qui est donc celui qui est le médecin de son cœur ?
 De par ton expérience avec Allah, Exalté soit-Il, ne sais-tu pas ce qui t’éloigne de Lui ? Quand il existe un voile entre toi et Lui ? Quand il existe un fossé entre vous deux ? Quand as-tu le sentiment qu’Il est en colère contre toi ? Ou quand Il est proche de toi ? Ne le sens-tu pas ? Si l’homme ne ressentait rien, il souffrirait d’un grave problème. Les savants ont dit : l’hypocrite passe 40 ans de sa vie en un seul état, alors que le croyant vit 40 états en une journée. N’existe-t-il pas une action qui t’a éloigné d’Allah, Exalté soit-Il ? Tu t’es peut-être réveillé pour accomplir la Salât mais tu t’es rendu compte que la route était coupée. N’existe-t-il pas une action qui te rapproche d’Allah, Exalté soit-Il ? Que ressens-tu quand tu dépenses de l’argent pour Allah, Exalté soit-Il ? Que ressens-tu quand tu accomplis une Salât parfaite ? Que ressens-tu quand tu récites du Coran ? Que ressens-tu quand tu te montres sincère, ou miséricordieux envers un humain, ou juste envers un autre, ou si tu invites à accomplir le bien, si tu interdis le blâmable, si tu te montres généreux envers un invité, si tu acceptes une invitation, si tu dis la vérité ?
 Il est donc essentiel après un certain temps passé à assister à des causeries religieuses, que tu développes un système de mesure sensible : cette action a fait que je sois accepté par Allah, Exalté soit-Il, alors que cette autre a fait que je sois éloigné de Lui.
 Parfois, l’homme se laisse entraîner par ce qui l’entoure. Un ami m’a raconté qu’après avoir acheté un certain pareil, un voile s’est dressé entre lui et Allah, Exalté soit-Il. La Salât qu’il accomplit est devenue superficielle, son approche d’Allah, Exalté soit-Il, superficielle et son cœur ne connaissait aucun état de proximité. Et quand il s’est débarrassé de cet appareil, il a retrouvé les états dont il a été privé.
 Un autre ami m’a raconté qu’il n’arrivait plus à baisser le regard comme il se doit au travail, le fait de ne pas baisser le regard a dressé un voile entre lui et Allah, Exalté soit-Il, et quand il s’est remis à baisser le regard, il a senti que la relation avec Allah, Exalté soit-Il, a été rétablie.

Remarque :

 Chers frères, je m’adresse à chacun d’entre vous, n’as-tu pas une sorte de balance ? Qu’est-ce qui t’éloigne d’Allah, Exalté soit-Il, et qu’est-ce qui te rapproche de Lui ? Qu’est-ce qui te rend heureux et qu’est-ce qui dresse ce voile ? Le sujet donc de notre discussion porte sur dix choses qui font que ce voile se dresse entre Allah, Exalté soit-Il, et ton cœur.
 Notre précédente leçon portait sur les dix choses perdues : une science inutilisable, une action non perfectionnée, une action non conforme à la Sunnah, un cœur vide de l’amour d’Allah, Exalté soit-Il, un corps qui n’est pas au service des créatures, un temps gaspillé dans ce que Allah, Exalté soit-Il, déteste, un argent non dépensé dans la voie d’Allah, Exalté soit-Il…
La leçon d’aujourd’hui porte sur les dix choses qui font que ce voile se dresse entre Allah, Exalté soit-Il, et toi.

Voile 1 : Une croyance corrompue

  La principale chose qui dresse ce voile est une croyance corrompue. Je vous présente un exemple parmi ceux des croyances corrompues :
 Si l’homme a la conviction qu’Allah, Exalté soit-Il, a créé l’homme et qu’Il a prescrit qu’il soit mécréant et qu'Il l’ait obligé à Lui désobéir, qu’Il le fasse mourir en étant mécréant et qu’Il le jettera en enfer pour l’éternité. Tout ceci se produit sans que ce serviteur n’en soit coupable, car selon cet individu, il se dit qu’Allah, Exalté soit-Il : ne rend pas compte de ce qu’Il fait, Sa justice est différente de la nôtre, Il envoie une foule au Paradis sans se préoccuper de quoi que ce soit et envoie une autre foule en Enfer sans se préoccuper de quoi que ce soit, et quand l’homme est créé, la durée de sa vie est prédéterminée, ainsi que sa subsistance, son état –heureux ou malheureux, et c’est fini.
 Mais pourquoi œuvrer donc ? Œuvrez car Allah, Exalté soit-Il, vous a facilité ce pour quoi vous avez été créés. Quant à faire face à cette  doctrine de prédéterminisme, devant le sentiment qu’Allah, Exalté soit-Il, a prescrit que l’homme soit mécréant sans aucune raison, qu’Il l’ait obligé à consommer de l’alcool et à forniquer, qu’ensuite Il le décède en étant mécréant et l’envoie en enfer pour l’éternité, que faire ? Ce genre de croyance te voile sûrement d’Allah, Exalté soit-Il, car le plus grand voile qui peut se dresser entre toi et Allah, Exalté soit-Il, est que tu Le crois capable de mal…

Penser du mal d’Allah :

{… qui pensent du mal d’Allah. Qu’un mauvais sort tombe sur eux…} 

(La Sourate Al-Fath- La Victoire Eclatante : 6)

 Ils pensent du mal d’Allah, Exalté soit-Il, comme ceux de l’époque antéislamique, et ceci représente le plus grand voile dressé entre vous et Allah, Exalté soit-Il. Ainsi, ce qui est le plus grave dans la vie du musulman est la croyance corrompue, qu’il a prise et adoptée sans  l’analyser et l’étudier en détail. C’est pourquoi, les savants ont dit : le crédo ne peut être accepté par imitation, et s’il en était ainsi, tous les adeptes des sectes égarées seraient excusés auprès d’Allah, Exalté soit-Il. Car la base de la croyance doit être valide et saine. Retiens-toi donc de dire : Ô Allah, Exalté soit-Il, untel m’a dit cela et je l’ai cru sur parole… Allah, Exalté soit-Il, dit :

{Sache donc qu’en vérité il n’y a point de divinité à part Allah …}

(La Sourate Mohammad : 19)

 Allah, Exalté soit-Il, n’a pas dit à Son Messager ‘dis’ mais il lui a dit ‘sache’.

 Chers frères, le plus grand obstacle entre vous et Allah, Exalté soit-Il, est de croire du mal en Lui. Le plus grand malheur qui surpasse les péchés et l’agression, la turpitude, la mécréance et le polythéisme, serait de dire d’Allah, Exalté soit-Il, ce que vous ne savez pas. Les savants ont même dit que si le commun des gens commette des péchés graves, cela est d’autant plus aisé que de dire d’Allah, Exalté soit-Il, ce qu’ils ne savent pas. Cette science est une religion, prenez donc garde de la part de qui vous acquérez votre religion…

« Ibn ‘Omar ta religion ta religion, elle est ta chair et ton sang. »

 (De ‘Kanz Al’Ommal’ d’après Ibn ‘Omar)

 Parfois, quelqu’un vous dit : untel craint Allah, Exalté soit-Il, une crainte sans limite voilà pourquoi il a gardé son argent chez lui, mais des voleurs l’ont assassiné et ont pris son argent, alors que les biens de celui qui ne craint pas Allah, Exalté soit-Il, ont été sauvegardés et le voilà sain et sauf. Qu’en dis-tu ? Est-ce ainsi qu’Allah, Exalté soit-Il, traite celui qui le craint ? Certains récits renferment en eux de la mécréance, le contenu de certains récits confirme qu’Allah, Exalté soit-Il, n’est ni sage ni juste… le plus grand obstacle entre Allah, Exalté soit-Il, et vous est de penser du mal de Lui, le plus grand obstacle entre Allah, Exalté soit-Il, et vous est de penser qu’Il est capable de mal…

{… avait des pensées sur Allah non conformes à la vérité, des pensées dignes de l’époque de l’Ignorance…}

(La Sourate La Famille d’Imrân : 154)

 Ceci étant le plus grand obstacle, corrigez donc vos croyances et doctrines, et sachez qu’Allah, Exalté soit-Il, est absolument Parfait et retenez-vous de l’accuser d’injustice. Allah, Exalté soit-Il, dit :

{Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée ; et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété !}

(La Sourate Le Soleil : 7-8)

 Allah, Exalté soit-Il, a montré deux explications de la foi et de la mécréance. Si vous comprenez d’après ce verset, qu’Allah, Exalté soit-Il, a créé en l’âme l’immoralité, vous aurez commis un acte de mécréance. Mais si vous dites qu’Allah, Exalté soit-Il, a créé l’âme dans une nature primaire qui connaît elle-même quand elle est immorale et quand elle est pieuse, il s’agit là de perfection. La perfection absolue est qu’Allah, Exalté soit-Il, vous a doté de percepteur personnel, vous n’avez pas besoin que quelqu’un vous apprenne, quand vous agissez mal, vous le savez directement et en personne.
 Parfois on vous dit : le croyant entre au Paradis même s’il vole ou fornique. Certains du commun des gens le comprennent ainsi : même s’il pratique habituellement la fornication. Mais ce n’est pas le cas, il s’agit ici d’un acte de fornication commis dans le passé, dans l’époque de son ignorance, duquel il s’est repenti et Allah, Exalté soit-Il, a accepté son repentir, il entre alors au Paradis. Mais ils le comprennent comme étant un acte de fornication habituel et toujours en cours, alors que la différence entre les deux cas est très grande. Allah, Exalté soit-Il, dit :

{… qui ne commettent pas de fornication…}

(La Sourate Le Discernement : 68)

 C’est la raison pour laquelle, il est important de bien comprendre les textes du Coran. Allah, Exalté soit-Il, mentionne dans le Coran, qu’Allah, Exalté soit-Il, a enseigné à Joseph ’Alaihi Assalam, l’interprétation des paroles. Ainsi, quand vous pensez du mal d’Allah, Exalté soit-Il, vous dressez un obstacle entre Allah, Exalté soit-Il, et vous. Sachez que toute doctrine corrompue crée ce voile entre Allah, Exalté soit-Il, et vous. Chaque accusation implicite qui affirme qu’Allah, Exalté soit-Il, est injuste ou n’est pas sage, crée un obstacle entre Allah, Exalté soit-Il, et vous. Penser du bien d’Allah, Exalté soit-Il, est le prix du Paradis.

 {… qui pensent du mal d’Allah. Qu’un mauvais sort tombe sur eux…}

(La Sourate Al-Fath- La Victoire Eclatante : 6)

Voile 2 : Le polythéisme

 Le deuxième obstacle est le voile du polythéisme : comme vous le savez, le polythéisme est de deux sortes : un polythéisme apparent et un polythéisme implicite. Comme l’exemple de celui qui adore une statue… 

Le polythéisme apparent :

  J’étais en Amérique et un ami m’a fait visiter un temple hindou. Un immense temple qui a coûté six millions de dollars, localisé dans la banlieue de Los Angeles. Son portail est gigantesque, comportant des arcs et de belles décorations. Au cœur de cette construction il existe une salle qui comporte une grande statue en bronze, décorée d’or pur et dont la poitrine est décorée de diamants de la plus pure des qualités. Cette statue à elle seule a coûté des millions de dollars. Deux autres statues y étaient également. J’ai vu alors un des adeptes de cette secte qui se prosternait à plat ventre par terre, une prosternation complète, en signe de prosternation devant cette statue  ; on m’a dit également, que parmi ces adeptes il existe des intellectuels. Au niveau de l’entrée de ce temple, j’ai vu un casse-noix et j’ai demandé la raison de sa présence. On m’a dit que ce dieu aimait les noix de coco et qu’ils cassaient pour lui des noix de coco qu’ils lui présentaient le soir pour qu’il puisse les manger pendant la nuit. Le fait qu’une statue en bronze qui mange des noix la nuit est du polythéisme apparent.

Le polythéisme invisible :

  Alors que parmi le milliard et deux-cents milles de musulmans, peu seront sauvés du polythéisme implicite. Allah, Exalté soit-Il, dit :

{Et la plupart d’entre eux ne croient en Allah, qu’en lui donnant des associés.}

(La Sourate Joseph : 106)

 Le simple fait de dépendre d’un être humain sans te fier à Allah, le simple fait d’avoir espoir en un être humain et non pas en Allah, Exalté soit-Il, le simple fait de croire qu’untel peut t’élever en rang et qu’untel peut te rabaisser, et qu’un autre peut te donner la subsistance et qu’un autre te prive, tu commets un acte de polythéisme…
 « Ce que je crains le plus pour ma Ommah est le polythéisme implicite, je ne vous dis pas que vous adorez une statue ou une pierre, mais un désir implicite et des actions accomplies pour autre but que la satisfaction d’Allah. »
Ceci étant l’obstacle du polythéisme… Je vous conseille donc l’unicité, l’unicité…

 {N’invoque donc pas une autre divinité avec Allah, sinon tu seras du nombre des châtiés.}

(La Sourate les Poètes : 213)

 Le polythéisme implicite est grave et son châtiment est douloureux et intense. Car Allah, Exalté soit-Il, discipline celui qui Lui associe autre chose, et Il pourrait annuler ses actions.

Résumé des deux premiers voiles :

 Le premier voile étant celui de la croyance corrompue, de penser du mal d’Allah, Exalté soit-Il…

{… avait des pensées sur Allah non conformes à la vérité, des pensées dignes de l’époque de l’Ignorance…} 

(La Sourate La Famille d’Imrân : 154)

… et le 2ème voile est celui du polythéisme implicite… que vous vous en remettiez à un autre être humain, ou à votre fortune, et celui qui dépend de sa fortune est sûrement égaré… vous pouvez également compter sur votre expertise, ou sur votre intelligence, ou sur vos adeptes, ou sur vos alliances, ou encore sur votre compte bancaire… tout cela fait partie du polythéisme implicite, vous ne devez compter que sur Allah, Exalté soit-Il. Vous pouvez également dépendre d’un homme puissant, pensant que vous êtes en sécurité quand vous arrivez à le joindre par téléphone… cela fait également partie du polythéisme implicite. Le croyant sincère ne compte que sur Allah, Exalté soit-Il, car le polythéisme implicite crée un voile entre Allah, Exalté soit-Il, et vous.
 Le polythéiste empreinte un chemin finissant par une impasse, car celui qu’il associe avec Allah, Exalté soit-Il, ne peut lui venir en aide, ni lui faire de mal, ni lui garantir sa vie ni provoquer sa mort ni le ressusciter, il est aussi faible que lui.

Voile 3 : Les paroles innovées

 Il existe un 3ème voile qui est celui des innovations de paroles : Il existe des dictons qui circulent parmi le commun des gens qu’Allah, Exalté soit-Il, n’accepte pas et qui n’ont aucune origine dans la religion…
 On vous dit par exemple : Allah, Exalté soit-Il, donne les bonnes choses à celui qui n’a pas de dents. Quelles paroles ! C’est une innovation de parole. Ou on dit encore : participez à une marche funèbre et n’aidez pas dans un mariage ! Une telle innovation de parole qui n’a pas d’origine. Ou on dit encore : ‘sauve qui peut’ signifiant de se sauver sans se préoccuper des autres, oubliant par-là, la parole qui affirme que celui qui ne se préoccupe pas des problèmes des musulmans ne fait pas partie d’eux. Ou encore on vous dit : vaut mieux ne pas chercher la compagnie des gens.
 Alors que la parole du prophète, bénédictions et paix sur lui, dit :

« Celui qui se mêle aux gens et patiente devant leur mauvais traitement est meilleur que celui qui ne se mêle pas à eux et ne patiente pas face à leur mauvais traitement. »

(Al-Jame’ Li’Ahkâm Al-Qor’ân)

 Ou encore on dit : ‘j’ai prêté serment de ne rendre service à aucun humain.’ Alors que le prophète, bénédictions et paix sur lui, a dit :

« Faites le bien envers ceux qui le méritent et ceux qui ne le méritent pas. Car si vous le faites envers ceux qui le méritent, vous aurez visé bon, et si vous le faites envers ceux qui ne le méritent pas, vous le mériterez sûrement. »

(Al-Jame’ Ass-Saghîr, d’après ‘Ali)

 Je vous présente des paroles innovées qui n’ont aucune origine divine, des paroles fausses, non équilibrées…
 On vous dit par exemple : de nombreux verres de vins dans des lieux précis. Comme si celui qui consomme de l’alcool ne pèche pas, car il est prédestiné pour lui qu’il consomme un certain nombre de verres dans des lieux précis. Toutes ces paroles sont innovées et créent un obstacle entre Allah, Exalté soit-Il, et vous.
 Ou encore on dit : si vous voyez un aveugle ignorez-le vous n’êtes pas plus miséricordieux que son seigneur. S’agit-il de verset ou de hadith ? Ce ne sont que des paroles vides, parmi les paroles innovées qui créent un voile entre Allah, Exalté soit-Il, et vous et font que l’homme devient égoïste, hypocrite, craintif, lâche, saisi de panique, plein d’avarice et peureux.
 Ou encore : cache tes sous, ils te serviront un jour de misère. Signifiant ne dépensez pas. Ou ‘Les dirhams sont des onguents’. Tout cela fait partie du polythéisme implicite. Une personne a proféré cette expression et a subi un malheur qui laisse la personne réfléchie confuse et ne trouve pas de solution financière bien que cette personne fût très riche. Il a dit que les dirhams sont des onguents, signifiant que tout peut se résoudre par l’argent, or, il a été emprisonné pendant 60 jours. Qu’il essaye alors de s’en sortir avec l’argent puisqu’il s’agit d’onguent.
 Toutes ces paroles innovées créent un voile entre Allah, Exalté soit-Il, est vous.
 Le premier voile étant celui de la croyance corrompue, le 2ème voile est celui du polythéisme implicite, le 3ème étant les paroles innovées.

Voile 4 : Les innovations pratiques

 Le 4ème voile :

Les innovations pratiques, par exemple :

 • Il existe de la discorde entre les époux : on mélange du sel et de l’eau et on le verse sur leur chemin
 • ou encore, ils font une infusion de fines herbes et se lavent avec, pour que l’entente règne entre les époux !
 Une société où sévissent tant d’innovations pratiques.
 • La femme prend, par exemple, un morceau de tissu, l’attache au grillage d’un mausolée et répète (Ô maître untel donne-moi un enfant) Comme si son maître était un dieu ! ce maître n’est-il pas le serviteur d’Allah, Exalté soit-Il, décédé et rendra compte de ses actions ?
 • Des innovations tel que le fait qu’une sœur reste en état de viduité et s’habille en noir pendant le premier jeudi, le deuxième jeudi, le 3ème jeudi, le 40ème jour, la commémoration annuelle et pendant trois ans après la mort de son frère. Elle rend son mari malheureux en s’habillant en noir pendant 3 années. Tout cela fait partie des innovations interdites. Aucune femme n’a le droit de rester en période de viduité pour un autre que son mari au-delà de trois jours. L’épouse est un cas spécial. Ceci en ce qui concerne les rituels du chagrin
 • Quant aux rituels de la joie : le marié doit être présent parmi les invitées qui sont habillées et parées. De plus, s’il ne se mêle pas à elles, c’est qu’il est aveugle ou cache un défaut. SD’ailleurs, pour qu’il ne soit accusé ni d’être aveugle ni d’avoir des défauts, il faut qu’il se montre devant tout le monde, la fête du mariage sera enregistrée, la photographe prendra les photos de toutes ces femmes superbement habillée et maquillée, la vidéo sera vue dans toutes les maisons et les femmes montreront à leurs maris telle femme est la femme d’untel et les maris de répliquer : sa femme est belle, il sait choisir. Tous les hommes regarderont la vidéo des femmes qui s’exhibent à demi nues ainsi devant tout le monde.
 • Un autre dit en les critiquant : comment cela se fait-il que vous n’ayez pas de vidéo du mariage ?
Ainsi est devenu l’état des gens, appliquant des innovations pratiques qu’Allah, Exalté soit-Il, n’a pas prescrites, pendant leurs fêtes de mariage, leurs cérémonies, leurs funérailles, leurs malheurs et leurs voyages.
 • Une autre innovation : poser un fer à cheval au niveau du parechoc arrière de sa voiture, et ainsi la voiture et ses occupants sont en sécurité.
 • Ils placent le Coran dans la voiture mais ils insultent la religion. Qu’est-ce donc ce Coran que tu as là.
 Des centaines sinon des milliers d’innovations pratiques qui sévissent parmi les musulmans et qui sont des obstacles entre eux et Allah, Exalté soit-Il.

Le voile des innovations pratiques :

 • Il faudra que l’homme se mette à sautiller pour pouvoir être proche d’Allah, Exalté soit-Il. C’est ce qui arrive dans les fêtes de ‘Dhikr…’ si le cœur de cette personne se montre révérend, tous ses membres le seront également. Il n’est pas nécessaire de sauter, le prophète (bénédictions et paix sur lui) ne l’a jamais fait.

 Les paroles innovées :

 • Le Coran est une créature… des siècles durant, on a souffert ce que nous avons souffert de cette parole innovée en disant que le Coran est une créature, d’autres répondent qu’il ne l’est pas… les premiers répliquent que oui c’est une créature. Des savants ont été emprisonnés et des gens ont été traités d’apostats, etc. des paroles innovées, les compagnons honorables les avaient-ils traitées ? Les compagnons du prophète, bénédictions et paix sur lui, avaient-ils fait cela ? Ont-ils établi des innovations ? Ceci étant le 4ème obstacle.
 Le premier voile étant celui de la croyance corrompue, le 2ème voile est celui du polythéisme implicite, le 3ème étant les paroles innovées et le 4ème voile sont les innovations pratiques.

Voile 5 : Les péchés majeurs implicites

 Le 5ème voile est celui de ceux qui commettent les péchés majeurs implicites : ils sont orgueilleux, il existe des péchés majeurs implicites autres que ceux qui sont apparents. Le sentiment que tu es le seul à être guidé, qu’Allah, Exalté soit-Il, est ton dieu à toi seul, que le paradis est pour toi seul, et que tous ces gens qui ne te ressemblent pas sont égarés, perdus, et qu’ils sont destinés pour l’Enfer. Ceci est la plus grande innovation implicite, faisant partie des péchés majeurs implicites : que tu crois que tu es le seul à être sauvé, que tu penses du mal des gens, et que tu dises : les gens sont perdus. Celui qui dit que les gens sont perdus, est plus perdu qu’eux, plus égaré, signifiant qu’il est celui qui a décidé de leur perte alors qu’ils ne le sont pas, il est le plus perdu et qui a décidé qu’ils étaient perdus.

Comportement de ceux qui commettent les péchés majeurs implicites :

 • Les orgueilleux. Il est orgueilleux même dans son adoration. L’imam Ibn Al-Attaa’ As-Sakandary a même dit : “Qu’une désobéissance qui provoque de l’humiliation et de la servilité est meilleure qu’une obéissance qui génère de la gloriole et de l’orgueil. » Il souffre d’orgueil, de gloriole, il est orgueilleux avec les autres. Il souffre de gloriole dans le sens où il s’auto gratifie, souffre d’ostentation, d’envie, de fierté de soi, de snobisme, et de fierté des valeurs de la période antéislamique : je suis le fils d’untel… et alors !
 Un homme était venu voir le prophète, bénédiction et paix sur lui, et tremblait devant sa prestance  ; le prophète de lui dire :

« Calme-toi, je ne suis que le fils d’une femme de Qouraïche. » il n’a pas dit : « je suis le descendant de la famille de bani Hachem de bani Adnaan, et que mon grandpère est Qosay. » il a dit tout simplement : « je ne suis que le fils d’une femme de Qouraïche qui mangeait de la viande séchée à la Mecque. »

(D’après ‘Adhor Al-Manthour’ d’après Jarîr)

 L’homme souffre de fierté de son ascendance, de la fausse fierté de sa fortune disant ‘Je suis plus riche que toi et je descends d’une famille plus honorable que la tienne.’ Ou il dit : ‘j’ai de l’argent que nul feu ne peut consommer…’ Allah, Exalté soit-Il, a de nombreuses sagesses…
 Un homme qui a un commerce très prospère dans la zone franche, il a plusieurs contrats de vente et d’achat, des millions circulent entre ses mains, a reçu la visite d’un jeune ingénieur pieux, rigoureux qui voulait demander sa fille en mariage… l’homme s’est mis en colère et lui a demandé : quel est le montant de ton salaire ?... Le jeune homme a répondu et le montant était très bon ; mais l’homme lui dit : ‘cela ne suffit même pas au frais quotidien de ma fille » et il l’a jeté dehors en lui disant : ta demande ne peut être exaucée.

Contrecoup de l’orgueil : 

 Un homme m’a raconté que peu de temps après et par la puissance divine, la zone franche a fermé, notre homme avait de grands contrats et des dettes énormes, pour comble, il lui fut interdit de vendre sa marchandise et il a fini par faire faillite. Il se rendit alors chez le parent qui avait intercédé dans la demande de mariage du jeune homme, il lui demanda ‘le jeune homme qui avait un jour demandé la main de ma fille, cet ingénieur, s’est-il marié ?’ ‘Non’ répondit le parent. Il reprit : ‘peux-tu le convaincre de la redemander en mariage ?’ il lui dit ‘je vais essayer de le convaincre.’ Ce qu’il fit et le jeune homme se maria avec la fille et engagea son beau-père dans son entreprise comme comptable. Deux ans plus tard, le riche négociant est devenu pauvre… 
 A cause de son orgueil il avait refusé le jeune prétendant qui avait demandé sa fille en mariage, ce jeune ingénieur, croyant, bon et humble et le voilà à présent qui travaille chez son gendre en tant que comptable… Allah, est le plus Grand !
 Ainsi est la conséquence de l’orgueil, et le voile des gens qui commettent les péchés capitaux  implicites. L’orgueil, la gloriole, l’ostentation, l’envie, la fierté, le snobisme, le fait de croire que vous êtes au-dessus des gens, qu’ils sont tous perdus sauf vous, ceci est de l’orgueil, il s’agit de la gloriole… des péchés capitaux qui créent un voile entre Allah, Exalté soit-Il, et vous… 

((N’entrera pas au Paradis celui qui a dans son cœur ne serait-ce que l’équivalent d’un atome d’orgueil.))

Mouslim et Ahmad

L’orgueil corrompt les actes :

 Un jour j’ai mentionné une anecdote : parfois l’homme reçoit des invités chez lui, disons 20 invités, et il n’a rien pour bien leur présenter, il n’avait chez lui que deux kilos de lait de vache naturel. Il dit alors à sa femme : fais-en du yaourt en y ajoutant 5 fois leur quantité d’eau, du sel et de la glace. Donc aux deux litres de lait furent ajoutés 10 litres d’eau, pour en faire un délicieux mélange, appelé yaourt. Si on avait mélangé ces deux kilos de lait avec une goutte d’essence, ou même de gaz, pouvons-nous les boire ? Non. Mais ils ont pu être mélangés avec cinq fois leur poids d’eau. Ainsi est l’orgueil qui pourrit les bonnes actions comme le fait le vinaigre avec le miel.
 Celui qui souffre des péchés capitaux majeurs tels que l’orgueil, la gloriole, l’ostentation, l’envie, la fierté, le snobisme, et le fait de croire que vous seul êtes sur le droit chemin et que les autres sont tous égarés, ceci est également considéré comme un voile qui vous empêche d’être proche d’Allah, Exalté soit-Il.

Voile 6 : Les péchés majeurs apparents

 Le 6ème obstacle : celui des gens qui commettent les péchés capitaux apparents. Certes il est cause de châtiment, mais ce qui est étonnant est que le voile des gens qui commettent des péchés capitaux apparents est fin, et celui des gens qui commettent des péchés capitaux implicites est épais. Lequel des deux est moindre ? Celui des péchés capitaux évident l’est, car le péché est évident, l’homme peut s’en repentir, mais l’orgueil est une caractéristique de l’âme, un sentiment continu. Le pire des péchés est celui que tu ne sais pas qu’il est un péché. La pire des maladies est celle qui n’a pas de symptômes. Le plus grave des péchés est le péché dont tu n’as pas conscience, il s’immisce secrètement. C’est la raison pour laquelle, il est rare que ceux qui commettent des péchés capitaux implicites s’en repentent, car ils croient qu’ils ont raison. Quant aux péchés capitaux apparents, celui qui les commet peut s’en repentir rapidement, ils ne présentent pas un grand problème. Dès que l’on avertisse celui qui les commet, il s’en repent. On dit que leur obstacle est plus fin que celui de leurs frères, ceux qui commettent les péchés capitaux implicites, qui accomplissent tant de cultes, tant d’adorations intenses et fortes, mais avec des péchés implicites, ceux-ci sont plus loin d’Allah, Exalté soit-Il, qu’un homme qui accomplit ses adorations d’une manière moyennement bonne, simple mais qui est modeste devant Allah, Exalté soit-Il.
 On dit aussi : les gens qui commettent des péchés capitaux apparents sont plus proches d’être sauvés que ceux qui commettent des péchés capitaux implicites et les cœurs des premiers sont meilleurs que ceux des derniers.
 De toutes manières, ce sont tous des péchés capitaux qu’ils soient apparents ou implicites, du polythéisme, des innovations dans les paroles et dans les actions, à savoir que 

((Toute innovation est une hérésie et toute hérésie est une perdition et toute perdition est en Enfer.))

Abu Dawoûd, ibn Mâdjah, et Mouslim

 Alors que celui qui est voilé d’Allah, Exalté soit-Il, alors qu’il commet des péchés mineurs, il est alors parmi les  lésés.
 Quelqu’un demanda à un autre : tu jures que tu étais témoin de ce que tu n’as pas vu ? L’autre lui dit : oui je le fais contre 5000 billets. L’autre ; oui je te donne les 5000. Le jour du procès, il trouva un Coran posé devant le juge qui lui demanda de poser sa main sur le Coran. Il hésita pendant une minute puis se dirigea vers l’avocat et lui dit : ‘Je veux 10000 billets car là je vais faire un serment solennel sur le Coran, cela est plus cher ! Le fait de jurer ainsi est un péché majeur qui dresse un obstacle entre Allah, Exalté soit-Il, et vous.

Voile 7 : Les péchés mineurs

   Le prophète, bénédictions et paix sur lui, a dit :

« Satan a désespéré d’être adoré parmi vous mais il s’est suffi de ce qui est moindre, de ce que vous avilissez de vos actions. »

 Untel serre la main de la femme pour la saluer en disant ; va-t-elle me manger si je lui serre la main ? Non elle ne va pas te manger.  Un jour, j’ai reçu une question de la part d’une sœur résident aux Etats-Unis et me demandait pourquoi le fait de serrer la main des étrangers est illicite. Car ils sont dérangés dans leurs affaires quand ils refusent de serrer la main. Pourquoi cet acte est-il illicite ? Et qu’arrive-t-il si nous serrons la main aux hommes ?’ Je lui avais envoyé une réponse d’appel à Allah, Exalté soit-Il, et non pas une réponse de la Charia. Je lui ai dit :
  ‘De ce que je sais, selon la constitution britannique, uniquement sept hommes peuvent serrer la main de la reine Elizabeth, car c’est une reine, et en raison de son rang social, elle ne peut pas serrer la main de tous les hommes, mais uniquement sept hommes particuliers. Selon le système et la loi britannique, et la femme musulmane n’est pas moins qu’une reine, uniquement sept hommes peuvent lui serrer la main selon la loi coranique.’
 Parfois, le juge se déplace chez la femme musulmane pour écouter son témoignage. La femme est tellement glorifiée en Islam, elle est très honorée, mais quand les musulmans sont devenus ignorants des principes de leur religion, ils ont opprimé la femme. Quand ils ont eu recours au divorce arbitraire (d’une manière oppressive), ils ont répudié la femme pour la moindre des causes, ils ont détruit leurs foyers pour les raisons les plus triviales, ou ils ont refusé de lui accorder le divorce pour la léser. C’est alors qu’on a demandé à instaurer le divorce qui passe outre le consentement du mari, moyennant une indemnité versée à ce dernier (ce type de divorce est dit Khol’) . Ceci étant un dossier qui a été soulevé dernièrement en Egypte, qui a fait de grands remous et la loi du statut personnel fut promulguée en donnant à la femme le droit de demander au juge de divorcer de son mari par le khol’ de manière unilatérale sans avoir l’aval du mari. Ce sujet est très long et j’invoque Allah, Exalté soit-Il, pour avoir le temps de le traiter dans les leçons futures.

 Ces péchés mineurs sont également des obstacles selon les paroles du prophète, bénédiction et paix sur lui :

« Le péché n’est plus mineur si on persévère, et les péchés majeurs s’effacent avec l’Istighfâr (demande de pardon). »

(De l’annexe de Al-jame’ As-Saghîr, d’après Anas)

 Pour donner un exemple de ce genre de péché mineur : vous êtes dans une voiture et la route est très large, 60 m, comme l’avenue des 60m dans la ville de Jeddah (on l’appelle ainsi en raison de ses 60m de largeur). Donc, une route fait 60m de largeur, bordée de deux ravins profonds l’un à sa droite et l’autre à sa gauche. Donc si vous êtes dans un véhicule et si vous déviez le volant d’un millimètre tout le long du chemin, vous vous trouverez précipité au fond du ravin. Le millimètre est comme un péché mineur, si vous l’orientez vers le ravin d’un simple millimètre au fur et à mesure que la voiture avance, vous finirez dans le ravin. Alors que si vous déviez le volant subitement de 90 degrés, vous irez directement au ravin. Tel est le péché majeur.

« Le péché n’est plus mineur si on persévère, et les péchés majeurs s’effacent avec l’Istighfâr (demande de pardon). »

(De l’annexe de Al-jame’ As-Saghîr, d’après Anas)

 Si vous déviez le volant de 90° puis vous devenez vigilant, et vous vous redressez, vous vous sauverez du danger, car la route est large et vous aurez rejoint la partie sûre. Donc tel est le voile des gens qui commettent les péchés mineurs.

« Satan a désespéré d’être adoré parmi vous mais il s’est suffi de ce qui est moindre, de ce que vous avilissez de vos actions. »

  Ils les considèrent comme des péchés mineurs et s’y acharnent. Par exemple, les gens croient que le fait de jouer aux dés est insignifiant. Si on y joue qu’arrive-t-il ? Nous avions envie de nous relaxer et nous avons joué. Le prophète, bénédiction et paix sur lui, a dit :

« Celui qui joue aux dés est comme celui qui aurait immergé sa main dans de la chair de porc et son sang. »

(Abou Moussa Al-Ach’ary de résumé de l’exégèse de Ibn Kathîr)

 Le hadith est authentique et le jeu de dés est très ancien. Le fait de considérer attentivement ce qui illicite et prétendre cela comme étant un péché mineur, de mentir pour faire rire les gens et croire par la suite qu’il s’agit d’un péché mineur, d’imiter la façon de marcher et de se mouvoir de quelqu’un, qu’une femme imite une autre femme, tout cela crée un voile entre vous et Allah, Exalté soit-Il. ‘Aicha a dit : ‘untelle est petite de taille’ et le prophète, bénédiction et paix sur lui, de répondre : 
  ‘Ô ‘Aicha, tu as dit une parole qui, si elle est mélangée avec l’eau de mer, l’aurait pourrie.’
 Les péchés mineurs créent également un voile.

 Voile 8 : L’exagération dans les permissions

 Maintenant on passe au voile des gens qui prennent leur aise par rapport aux permissions : quelqu’un a acheté une maison clé en main dans un immeuble sur une grande avenue, en fait, deux appartements au complet, de 220m chacun, les deux faisaient 440m, deux appartements clé en main. Il a alors enlevé la mosaïque, le carrelage, le bois et les deux appartements étaient redevenus des chantiers. Il y a travaillé pendant deux longues années, il y a tout refait, il a utilisé les grandes marques et les plus chères et les plus belles fournitures. Le plus beau dans cette histoire est que l’immeuble ne comportait pas d’ascenseur ce qui l’obligeait à monter les douze étages chaque jour. Après avoir fini les travaux de rénovation, il a acheté une table en marbre et bronze, il a décoré, utilisé de l’aluminium et du bronze, du plâtre et a installé la cuisine… on dit en arabe ‘nafad’ la maison, dans le sens de l’a secouée, comme on se secoue le corps. Il a tout changé dans les deux appartements. Son voisin, un de nos frères, jure par Allah, Exalté soit-Il, que le jour où il a fini les travaux et la décoration de sa maison, il est décédé. Depuis deux ans qu’il monte et descend ces 12 étages, puisque l’immeuble n’était pas doté d’ascenseur… après avoir détruit et reconstruit sa maison car son goût était des plus exquis, il décéda… ‘Il sera enterré dans sa demeure finale…’ ainsi on écrit sur toutes les cartes d’annonce funèbre, signifiant que la maison que vous habitez dans cette vie n’est que temporaire.  L’essentiel est de décorer la tombe de bonnes actions… ce genre d’aise que l’on prend dans les permissions a pris tout son temps et a créé un voile entre lui et Allah, Exalté soit-Il, sans qu’il ne commette de désobéissances.

La fin de la destinée, la tombe est le coffre de nos actions :

  Il n’y a pas si longtemps, j’assistais à des funérailles, je me suis arrêté près de la tombe et me suis dit : ‘Gloire à Allah, si l’homme parmi nous se demandait des comptes… avons-nous besoin de plâtre pour la tombe ou que nous le réparions ? Vous avez envie de perfection, mais gardez à l’esprit que la tombe est le terminus. Existe-t-il une tombe 5 étoiles ? Je n’ai jamais entendu qu’il existait une tombe 5 étoiles, ni quatre ou trois ; ni même deux ou une étoile. Mais il existe d’autres sortes d’étoiles, celles du châtiment ; nous sommes enterrés alors, et la tombe est le coffre de nos actions.
 Ainsi, plusieurs d’entre nous ont des obstacles parmi lesquelles prendre son aise quant aux permissions. Nous n’avons ni péchés capitaux, ni mineurs, ni des désobéissances ni des péchés capitaux implicites ni apparents ; ni des innovations pratiques ni de paroles, ni du polythéisme, ni de croyance corrompue… AlHamdoulillah tout est parfait, mais nous prenons notre aise quant aux permissions. Quand Satan a échoué à apostasier l’homme, quand il a trouvé qu’il avait une foi forte, quand il a désespéré de le pousser vers le polythéisme, quand il a constaté que sa foi en l’Unicité d’Allah (at-tawhîd) est forte, quand il a échoué à le pousser à commettre des péchés capitaux et qu’il a trouvé qu’il était ferme sur le droit chemin, quand il désespéré à le pousser à commettre les péchés mineurs et qu’il a trouvé qu’il était un dévot, quand il désespéré à le pousser à innover, il a trouvé qu’il faisait partie des gens de la Sunnah, et quand il a perdu tout espoir de le voir dévier, il ne lui restait plus que la carte gagnante, celle des permissions.
 Chers frères, parfois je me rends chez des gens pour leur présenter mes condoléances. Un proche d’un frère par exemple, me dit que son oncle maternel ou paternel est mort, je constate que la maison du défunt coûte des millions ; où se trouve son propriétaire maintenant ? Au cimetière.
 J’étais une fois à Alep et celui qui m’y a invité m’a dit qu’il allait me montrer certains quartiers d’Alep. Il m’emmena dans un quartier appelé ‘Ach-chahba’’, le quartier le plus chic chez nous ressemblerait à un bidonville en comparaison. Le quartier le plus chic à Damas, si l’on compare ces maisons avec celles trouvées là-bas, les maisons dans ce quartier d’Alep sont des palais. J’ai vu un de ces palais et ceci était en 1974. Cette histoire est très ancienne, de plus de 25 ans, le palais était de couleur blanche, construit sur le modèle chinois. A l’époque, le dollar équivalait 3 lires. Il leur a coûté 35 millions pour le construire, et maintenant il coûté 700 millions. Son propriétaire est mort à l’âge de 42 ans, il était de grande taille, mais pour une sagesse divine, sa tombe était petite. Quand il fut enterré, la tombe n’a pas pu le contenir, alors celui qui s’occupait de creuser les tombes le poussa par sa poitrine et il se plia et devint concave. Le propriétaire d’un tel palais enterré de cette manière, par une sagesse divine ! 
Les gens prennent beaucoup d’aise dans les permissions… je considère que cela, et Allah, Exalté soit-Il, sait mieux, fait partie des obstacles qui se dressent entre Allah, Exalté soit-Il, et nous.

Voile 9 : oublier le but de son existence

 Le 9ème voile : le voile de ceux qui oublient ce pourquoi ils ont été créés, ce sont les absents d’esprit. Pourquoi avez-vous été créés ? Vous avez été créés pour connaître Allah, Exalté soit-Il, créés pour accomplir de bonnes actions.  Or, le fait d’oublier la raison de son existence et le but de sa création est un voile dressé entre Allah, Exalté soit-Il, et vous. C’est le voile des absents d’esprit.

Voile 10 : oublier les objectifs fondamentaux de la religion

 Le dernier obstacle : le fait d’en parler dérange un peu. Quand un homme croit que la religion se résume en une seule chose, il s’intéresse uniquement à cette chose,  y exagère et oublie le reste des piliers de l’Islam. Il se peut que quelqu’un considère que la religion se résumé en la législation (Fiqh), alors que la religion est un crédo, une manière de rester sur le droit chemin, une bonne action, la religion est un lien avec Allah, Exalté soit-Il. Alors que cet homme considère que la religion n’est que législation, il ne connaît de la religion que la partie législation. Un autre ne connaît en religion que la manière de réciter le Coran (suivant les règles de Tajwîd), le Tajwîd est nécessaire et une vérité, mais il ne constitue qu’une partie de la religion, non toute la religion.     Un autre ne connaît de la religion que comment répondre aux apostats. Il prétend être un penseur islamique mais il n’accomplit pas la Salât. Il a mal compris la religion, il a pris une partie de la religion et en a ignoré une autre. Celui-ci est également voilé.

 Des voiles qui annulent les bonnes œuvres et entraînent la perte et la misère :

 Ainsi, nous avons dix obstacles: le voile du crédo corrompu, le voile du polythéisme implicite, celui des innovations des paroles, celui des innovations pratiques, celui des gens qui commettent des péchés capitaux implicites, celui de ceux qui commettent des péchés capitaux apparents, celui de ceux qui commettent des péchés mineurs, celui de ceux qui exagèrent dans les permissions, celui des absents d’esprit et celui de ceux qui font de leur mieux, mais qui ont oublié les grands objectifs de la religion.
 Ces dix obstacles voilent l’homme par rapport à Allah, Exalté soit-Il. Le bonheur suprême, la sécurité totale, le succès final, la réussite entière, la victoire ultime, et la satisfaction ultime sont dans l’obéissance à Allah, Exalté soit-Il, et Sa proximité. En revanche, la perte et la misère seraient de s’éloigner d’Allah, Exalté soit-Il, de désobéir à Ses Ordres. Ainsi, vous devez prendre soin de tout ce qui vous rapproche d’Allah, Exalté soit-Il, et de vous éloigner de tout ce qui vous éloigne de Lui.