Mode sombre
07-12-2022
Logo
Interpretation de coran-Exégèse détaillée-Sourate al-Kawthar (108):Leçon(01-01)-Les Versets:(1 à 3 )-Les grâces dont Allah a gratifiées Son noble prophète et les croyants.
   
 
 
Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux  
 

Tous les Noms d’Allah font tous partie de Ses actions:

  Allah, exalté soit-Il, dit:

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs. Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité ! C’est ton ennemi qui sera, en vérité, privé de postérité. }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1-3)

 Si les Noms d’Allah y sont incorporés, chaque action divine comporte de la miséricorde, de la douceur, de la sagesse, de la puissance et de la richesse et tous Ses Noms font partie de Ses actions.
 Allah, exalté soit-Il, dit:

{« Lis ton livre ! Aujourd’hui, tu seras seul à te demander des comptes. » }

 Quand on parle de l’essence divine, on utilise les pronoms singuliers ‘je’, et lorsque l’on parle de des actions divines, nous utilisons les pronoms au pluriel. Quant à ‘te’ dans le verset (nous t’avons comblé de faveur’, il s’adresse au Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam).
 Il est rapporté d’après ‘Anas ibn Mâlik ses propos:

((Alors que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) était un jour parmi nous, il s’était assoupi puis a levé la tête en souriant. Nous avons alors demandé: ‘Qu’est-ce qui te fait sourire ainsi Ô Messager d’Allah ?’ Il répondit: ‘J’ai reçu en révélation une sourate et il a récité: ‘Au nom d’Allah le tout Miséricordieux, le très Miséricordieux, En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs (al-kawthar). Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité ! C’est ton ennemi qui sera, en vérité, privé de postérité.’ Ensuite, il a demandé: ‘Savez-vous ce qu’est al-Kawthar ?’ ‘Dieu et Son Messager savent mieux’ répondirent-ils. Il a dit: ‘Il s’agit d’une rivière où Allah m’a promis de trouver tant de faveurs ; il s’agit d’un bassin au niveau duquel, ma communauté me sera présentée au Jour de la Résurrection, ses récipients sont au nombre des étoiles et certains en seront éloignés et je dirai: ‘Ô Seigneur, ils font partie de ma communauté’ et on me dira: ‘Tu ne sais pas ce qu’ils ont fait après toi.’))

-Mouslim d’après ‘Anas ibn Mâlik-

Allah créa les créatures pour qu’ils le connaissent par Son Essence:

 L’expression ‘être comblé’ par Allah a une grande signification. Si on dit par exemple: un roi a donné à quelqu’un, et même si on ne continue par la phrase et tant qu’on dit qu’un roi a donné à untel, il ne fait aucun doute que le don est de valeur ; Il n’est pas possible qu’un roi donne un encrier ; une voiture ou une maison est le minimum qu’il puisse donner. Allah, exalté soit-Il, dit: ‘Nous t’avons comblé’ ce qui signifie que le don est énorme ; c’est pourquoi, al-Kawthar a été reçu plusieurs autres interprétations, la prophétie étant l’une d’entre elles, ce qui est le summum des dons, car les prophètes sont les élus parmi les créatures et le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) est le premier en liste, le maître des prophètes et des messagers. Certains ont dit qu’il s’agit du Coran qui lui été révélé et d’autres ont dit qu’il s’agit de ses nobles compagnons ; ces grands hommes qu’Allah a choisis pour être les compagnons du noble prophète, alors que d’autres ont dit qu’il s’agissait de la sagesse. Chose qui est confirmée par le verset suivant:

{Dieu donne la sagesse à qui Il veut et quiconque reçoit la sagesse jouira d’un immense bonheur. Mais seuls les êtres intelligents sont enclins à méditer et à se recueillir. }

(La Sourate La Vache (Al-Baqara): 269)

 Par la sagesse, on sait que la vie ici-bas disparaîtra et ainsi on aspire à obtenir l’au-delà. De même, par la sagesse on sait la raison de notre création et l’on aspire alors au Paradis.
 Avant de détailler le sujet d’al-Kawthar, j’aimerais commencer par une brève introduction.
 Allah, exalté soit-Il, existait et rien d’autre n’existait, ensuite, Il a voulu créer les créatures. Pourquoi les a-t-Il créées ? Tout d’abord, il s’agit d’une question très importante. Nul homme qui possède un semblant de raison ne commet un acte sans but. Si tu changes de place, par exemple, il semble que le son de ton côté était faible, ce qui t’a poussé à changer de place ; si tu t’assieds dans une place en particulier, il est probable qu’un courant d’air qui passait par celle d’avant. Chaque homme qui possède un semblant de raison ne bouge que poussé par un but à atteindre. Quand Allah, exalté soit-Il, a créé les créatures, les galaxies, un million de million de galaxies, chiffre actualisé et approximatif, et chaque galaxie comportant un million de million de planètes et la distance entre certaines galaxies et nous est d’environ 18 000 million d’années lumières. Tout cet univers, avec ses galaxies, sa terre, son soleil et sa lune, cette terre avec toutes les créatures qu’elle comporte, la faune et la flore, la géographie, les montagnes, les vallées, les déserts, les plaines, les mers et les sources… Allah, exalté soit-Il, les a créés pour leur faire connaître Son Essence et une fois ils Le connaissent, ils s’en réjouissent.

Les hommes et les djinns ont accepté le dépôt:

 Allah, exalté soit-Il, dit:

{En vérité, Nous avons proposé le dépôt de la foi aux Cieux, à la Terre et aux montagnes, mais tous refusèrent d’en assumer la responsabilité et en furent effrayés, alors que l’homme, par comble d’ignorance et d’iniquité, s’en est chargé. }

(La Sourate Les Coalisés (Al-Ahzâb): 72)

 Allah, exalté soit-Il, a créé les créatures et tout ce que l’on voit de nos yeux sont des créatures, les montagnes, l’eau et les plantes sont toutes des créatures:

{En vérité, Nous avons proposé le dépôt de la foi aux Cieux, à la Terre et aux montagnes, mais tous refusèrent d’en assumer la responsabilité et en furent effrayés, alors que l’homme, par comble d’ignorance et d’iniquité, s’en est chargé. }

(La Sourate Les Coalisés (Al-Ahzâb): 72)

 Les dons de notre seigneur, exalté soit-Il, sont infinis, énormes, ils sont mêmes le meilleur don qu’Allah, exalté soit-Il, a présenté à toutes les créatures et ils ont refusé ; les anges ont eu peur du dépôt et ils se sont remis entre les Mains d’Allah, exalté soit-Il, ils Le glorifient sans se lasser ; les animaux ont eu peur du dépôt et ils ont demandé à avoir la vie ici-bas sans responsabilités et ils ont été exaucé, ils vivent pour leurs désirs sans compter ; quant aux humains et aux djinns, ils ont accepté de porter le dépôt et l’ont assumé. Qu’est-ce que le dépôt ? Un don sans fin, mais dont le prix est élevé. Quel est ce prix élevé ? L’homme vient dans ce monde doté de désirs et de raison et Allah, exalté soit-Il, a créé l’univers pour que l’homme Le connaisse.

La grâce octroyée aux humains et aux djinns a un châtiment sans limite s’ils la transgressent:

 L’univers lui fait connaître Allah et sa raison est le moyen de connaissance ; il a une âme dotée de désirs qui l’aide à s’élever vers Allah, exalté soit-Il. Ainsi, avec la raison il connaît et avec le désir il s’élève ; et s’il réfléchit dans l’univers, il connaît Allah. Si l’homme choisit de satisfaire Allah, exalté soit-Il, au dépend de son désir, il s’élève vers Allah, exalté soit-Il. Ainsi, la voie vers la félicité éternelle est infinie. L’homme est doté de désir et de raison, un univers qui pointe vers les Noms d’Allah, et quand l’homme vient au monde et qu’il réfléchisse à l’univers et finit par connaître Allah ; qu’il se tient sur le chemin de la droiture et qu’il préfère ce qui satisfait Allah, exalté soit-Il, au dépend de ce qui satisfait ses désirs, il s’élève ; et ainsi quand viendra le Jour de la Résurrection, il devient éternellement heureux de cette action. Quelle est donc cette action ?
 Allah, exalté soit-Il, dit:

{Tandis que celui qui, redoutant de comparaître devant son Seigneur, aura dompté ses passions, c’est le Paradis qui constituera son séjour. }

(La Sourate Les Arracheurs (An-Nâzi’ât): 40-41)

 Toi l’homme, tu es une créature à laquelle le dépôt a été présenté et tu l’a accepté ; ce qui signifie que tu accepté de venir dans ce monde, doté de désirs, de raison, et Allah, exalté soit-Il, a créé pour ti les cieux et la terre pour te servir, et pour que tu connaisses Allah, exalté soit-Il, à travers la création des cieux et de la terre, et ainsi, celui qui médite l’univers, accomplit de bonnes actions, se rapproche d’Allah, aura mérité ce don précieux.
 Allah, exalté soit-Il, dit:

{En vérité, Nous avons proposé le dépôt de la foi aux Cieux, à la Terre et aux montagnes, mais tous refusèrent d’en assumer la responsabilité et en furent effrayés, alors que l’homme, par comble d’ignorance et d’iniquité, s’en est chargé. }

(La Sourate Les Coalisés (Al-Ahzâb): 72)

 La responsabilité incombe à toutes les créatures, tous les humains et les djinns ont accepté de porter le dépôt, et ils ont eu l’opportunité de connaître un bonheur sans précédent, ils sont les plus honorés des créatures.
 L’homme est doté de désir et de raison, alors que l’animal est doté de désir sans raison ; l’ange, quant à lui, est raison sans désir et l’homme est doté des deux, et ainsi quand sa raison s’élève, il devient au-dessus des anges, et quand ses désirs l’emportent, il redevient plus bas que l’animal. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a donc accepté de porter le dépôt et l’a exécuté à la perfection ; il est venu au monde, a adoré Allah, exalté soit-Il, l’a connu, Lui a obéit et s’en ai réjouis ; c’est pourquoi, quand nous répétons les salutations, nous disons: Ô Seigneur, que Tes bénédictions soient sur notre maître Mohammed, Ô Seigneur, que Tes bénédictions soient sur le plus heureux parmi nous, Mohammed ; il est le plus heureux de toutes les créatures par sa connaissance d’Allah, exalté soit-Il. En effet, parce que tu es un humain, tu es parmi ceux qui ont porté le dépôt, et tu vis une opportunité unique, sois tu en deviens heureux éternellement, ou malheureux à jamais. Cette caractéristique dont Allah, exalté soit-Il, a doté les hommes et les djinns a une contrepartie si jamais elle est transgressée, soit un châtiment sans fin.

Les dons d’Allah, exalté soit-Il, dans l’ici-bas:

 Une responsabilité vient en contrepartie de chaque faveur octroyée. En effet, puisqu’Allah, exalté soit-Il, a donné aux hommes et aux djinns le summum du bonheur, Il leur également préparés le summum de la félicité et si jamais ils la violent, Il les châtiera durement. Dans la vie ici-bas, l’homme a reçu de grands privilèges, il a une bonne image, et à l’opposé, s’il n’utilise par cette image comme il faut, son châtiment sera sévère, et de même, s’il transgresse les devoirs envers Allah, exalté soit-Il, il sera éternellement malheureux.
 Il suffit que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) soit venu dans ce monde pour nous faire connaître ce dépôt, pour nous faire connaître la raison de notre existence. Pourquoi avons-nous été créés ? Pourquoi existons-nous ? Qu’est-ce qu’il y a de plus précieux dans ce monde ?
Allah, exalté soit-Il, dit:

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs... }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1)

 Ici, je marque un arrêt pour parler des faveurs octroyées par Allah, exalté soit-Il, dans ce monde. Ce qu’Allah, exalté soit-Il, donne à l’homme n’est pas une faveur, car il finit par la mort ; les biens finissent par la mort, le statut social finit également par la mort, la richesse extrême finit par la mort, la demeure luxueuse cesse d’exister par la mort, et tous les prestiges de la vie finissent par la mort et cessent d’exister. Cela dont n’est pas une grande faveur ; cela n’est pas l’ultime faveur d’Allah, exalté soit-Il.  Cela est confirmé par le hadith rapporté par Sahl ibn Sa’d:

((Si ce bas monde avait aux yeux d’Allah le poids de l'aile d'un moustique, II n'aurait pas donné à boire au mécréant une seule gorgée d'eau.))

(Al-Termidhi, d’après Sahl ibn Sa’d)

 Ce monde ici-bas est un moment passager dont jouit le bienfaisant et le malfaisant. Allah, exalté soit-Il, donne également ce monde matériel à celui qu’Il aime et à celui qu’Il déteste. Ô fils, un bien suivi par un enfer n’est pas un bien. Quelle est la chose la plus précieuse pour les gens ? Untel a un revenu d’un million par jour, tous ses problèmes sont résolus, crains-il l’inflation si son revenu est d’un million par jour ? Un bien suivi par un enfer n’est pas un bien, et aucun mal suivi par le Paradis n’est un mal. Toute félicité moindre que le Paradis est nulle et toute épreuve moindre que l’Enfer est un bienfait. La richesse et la pauvreté seront après le jugement devant Allah, exalté soit-Il.
 Une fois le voile levé le grand bonheur est de connaître Allah:
 Si tu penses, en voyant Allah, exalté soit-Il, octroyer à quelqu’un des biens, qu’il s’agit-là d’une faveur, tu serais vraiment égaré, car il ne s’agit pas d’une faveur. Allah, exalté soit-Il, dit:

{Abraham adressa au Seigneur cette prière: « Seigneur ! Fais de cette cité un lieu inviolable et prospère pour ceux de ses habitants qui croient en Toi et au Dernier Jour ! » Dieu répondit: « Quant aux infidèles, Je ne leur accorderai qu’une jouissance passagère, avant de les acculer au supplice de l’Enfer. Et ce sera pour eux un bien triste sort ! »}

(La Sourate La Vache (Al-Baqara): 269)

((Mon serviteur, j'ai créé pour toi ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre sans Me fatiguer, Me fatiguerai-je d'un pain que Je te ferai parvenir de temps à autre? Tu me dois obéissance et Je te dois ta subsistance ; si tu te soumets à ce que Je veux, Je te pourvoie ce que tu veux. Par Ma puissance et Ma majesté, si tu n'es pas satisfait de ce que Je t'ai destiné, je mettrai contre toi le monde qui t'attaquera de tous les côtés. Tu y courras comme les bêtes sauvages dans les steppes et tu n'y parviendras qu'à ce que je t'ai destiné, puis tu seras chez moi blâmé.))

(Rapporté dans les traditions)

 De là, si le voile est levé, un bonheur sans précédent pour avoir connu Allah, pour avoir su pourquoi on existe et de savoir ce qui existe de plus précieux.
 Tout homme considère précieux ce qu’il voit dans ce monde ; untel considère que les biens sont précieux, l’autre considère que les plaisirs vils sont ce qu’il y a de plus précieux, un autre pense que le grand statut dans la vie est le plus précieux, et un autre encore pense que l’obtention de diplôme l’est ; il pense que le fait d’être qualifié de docteur, de grand savant, lui procure un sentiment d’ivresse ; un autre encore considère que le titre académique est ce qu’il y a de plus précieux dans le monde et c’est pourquoi il y aspire jour et nuit.

La définition succincte de l’adoration:

 Si l’on connaît réellement ce qu’il y a de plus précieux dans la vie, que l’on emprunte la bonne voie, on devient le plus heureux des hommes. Combien de personnes ont passé leur vie pensant qu’elles sont heureuses et quand elles sont désappointées, la voie leur semble alors obstruée. Allah, exalté soit-Il, dit:

{S’ils avaient cru et s’ils avaient craint Dieu, la récompense qu’ils auraient obtenue eût été bien meilleure ! Mais le savaient-ils ? Ô vous qui croyez ! Ne dites pas: « Râ`inâ », mais dites plutôt: « Unzurnâ ! » Aie pour nous de la sollicitude. Soyez attentifs à cet ordre ! Un châtiment douloureux est réservé aux infidèles. Ni les négateurs parmi les gens du Livre ni les idolâtres ne voudraient qu’une faveur quelconque vous soit accordée par votre Seigneur. Mais Dieu réserve Sa grâce à qui Il veut, car Dieu est le Détenteur de la grâce infinie. Tout verset que Nous abrogeons ou que Nous faisons oublier aux gens, Nous le remplaçons aussitôt par un autre verset meilleur ou équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu a pouvoir sur toute chose ? }

(La Sourate La Vache (Al-Baqara): 103-106)

{Je prends le temps à témoin que l’humanité court à sa perte, hormis ceux qui croient, pratiquent les bonnes œuvres, se recommandent mutuellement la droiture et se recommandent mutuellement l’endurance ! }

(La Sourate Le Temps (Al-‘Asr): 1-3)

 Notre Seigneur nous a créés pour que l’on soit heureux, pour qu’Il soit miséricordieux envers nous, pour que nous L’adorions:
 Allah, exalté soit-Il, dit:

{Et Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour M’adorer. [57] Je n’attends nul don de leur part, et Je n’exige d’eux aucune nourriture, [58] car c’est Dieu qui est le Dispensateur de tous les biens, le Tout-Puissant, l’Immuable. }

(La Sourate Les Ouragans (Adh-Dhâriyât): 56-58)

 C’est-à-dire, pour que nous Le connaissions, Lui obéissions et se réjouir de Sa proximité. Il s’agit-là de la définition succincte de l’adoration en trois étapes: Le connaître en premier, Lui obéir en deuxième lui et troisièmement se réjouir de Sa proximité, ce qui le but à atteindre.

Des interprétations d’Al-Kawthar:

 Quand l’homme vient au monde et connaît son objectif, il concentre tous ses efforts sur un seul point et réalise ainsi un grand succès. On pourrait dire de quelqu’un: il est égaré, il ne sait pas pourquoi il existe et on trouve dans les traditions écrites: l’hypocrite est tel une chamelle que ses propriétaires ont attaché puis qu’ils ont relâchée, elle ne sait pas pourquoi elle a été attachée ni pourquoi elle est libre. Allah, exalté soit-Il, réconforte Son prophète, l’apaise et lui promet des grandes faveurs:

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs (kawthar)… }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1)

 Qu’est-ce que le Kawthar ? Certains ont dit: une rivière au paradis. Et cela fut rapporté d’après le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). Certains d’autres ont dit qu’il s’agit du Bassin du jour de la résurrection ; d’autres encore ont dit que c’est le Noble Coran et d’autres qu’il s’agit de la prophétie et d’autres encore qu’il s’agit des compagnons du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) ; d’autres ont dit qu’il s’agit de la réputation élevée dans les cieux et la terre ‘Il n’y a pas de dieux digne d’être adore sauf Allah et Mohammed est Son prophète.’ Le nom du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) est lié à celui d’Allah, exalté soit-Il, dans l’appel à la prière et dans de nombreuses autres adorations. Certains encore ont dit: il est la lumière qui existe dans le cœur du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et que nul autre que lui ne possède ; ou encore qu’il s’agit des cinq prières et le plus juste de tout cela qu’al-Kawthar signifie les grandes faveurs, tout ce qui a été mentionné et plus encore que l’on ne connaît pas:

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs (kawthar)… }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1)

 D’autres ont dit qu’il s’agit de la sagesse conformément à la parole d’Allah, exalté soit-Il:

{Dieu donne la sagesse à qui Il veut et quiconque reçoit la sagesse jouira d’un immense bonheur. Mais seuls les êtres intelligents sont enclins à méditer et à se recueillir. }

(La Sourate La Vache (Al-Baqara): 269)

 Si l’on sait qu’il existe dans une construction un trésor qui nous suffirait pour des milliers années durant, juste le fait de savoir est le plus précieux des trésors, car l’on sait qu’il existe ; c’est là la sagesse. La sagesse te pousse à savoir qu’Allah, exalté soit-Il, est plus précieux de tout, et ainsi si tu le connais tu auras tout connu et si tu Le manques, tu auras tout manqué. Tu sais cela par la sagesse et tu sais que celui qui obéis à Allah et à Son prophète aura gagné une grande récompense ; alors que celui qui désobéis à Allah et à Son prophète aura connu un grand égarement. Avec la sagesse, on sait que Seul Allah, exalté soit-Il, est digne d’être aimé et rien d’autre sur terre ne le mérite.

La sagesse est la plus grande faveur octroyée par Allah, exalté soit-Il, aux prophètes:

 Les versets qui mentionnent les grandes faveurs octroyées par Allah aux prophètes:

{Et quand Joseph eut atteint sa maturité, Nous lui accordâmes sagesse et savoir, car c’est ainsi que Nous récompensons les hommes de bien. }

(La Sourate Joseph (Yoûssof): 22)

{En vérité, Coré appartenait au peuple de Moïse ; mais sa violence envers ses congénères ne connut point de limite le jour où Nous lui donnâmes tant de trésors que les clefs en étaient trop lourdes à porter pour une bande d’hommes pourtant très forts. Son peuple lui disait: « Ne te réjouis pas trop ! Dieu n’aime pas les gens pleins de gloriole. » }

(La Sourate Le récit (AL-Qasas): 76)

 Même sept hommes forts ne peuvent porter les clés à elles seules, comment en est-il alors des trésors. A qui Allah, exalté soit-Il, avait-Il donné cela ? A Coré, et qu’avait-Il donné aux prophètes et Messagers ? La sagesse. Allah, exalté soit-Il, dit:

{C’est Lui qui a envoyé aux gentils un Prophète issu d’eux-mêmes pour leur réauthorr Ses versets, les purifier et leur enseigner le Coran et la sagesse, alors qu’hier encore ils étaient plongés dans l’égarement manifeste. }

(La Sourate Le Vendredi (Al-Jomu’a): 2)

 C’est pourquoi, si tu reçois une partie de sagesse, je ne dis pas toute la sagesse, si tu en reçois juste une partie, tu auras alors surclassé tous les autres, et personne sur terre n’est plus heureux que toi sauf s’il est plus pieux que toi.

Le bonheur provient de la sagesse et non par l’argent:

 Si tu ressens qu’untel est désobéissant et qu’Allah lui a donné des biens et qu’Il t’en a privé, tu n’es donc pas croyant. Allah, exalté soit-Il, dit:

{Coré se présenta un jour devant son peuple avec tout son faste, ce qui poussa ceux qui voulaient jouir de la vie présente à dire: « Si seulement nous possédions des richesses semblables à celles de Coré ! Il a vraiment une chance extraordinaire ! » – « Malheureux que vous êtes, leur répliquèrent ceux qui avaient reçu la science. La récompense de Dieu est bien meilleure pour celui qui croit et pratique les bonnes œuvres. » Mais une telle récompense n’échoit qu’à ceux qui sont constants dans l’épreuve. Nous fîmes alors engloutir par la terre Coré et son palais, et sa suite fut impuissante à le secourir contre Dieu, pas plus qu’il ne put se secourir lui-même. }

(La Sourate Le récit (AL-Qasas): 79-81)

 Des gens expriment ainsi cette idée: untel est bien nanti, il a une demeure indescriptible, il a un magasin avec un revenu de trois millions, il a un hôtel au revenu quotidien de 5000, il a une terre dont le prix s’est multiplié par 30, il a une ferme qui produit chaque année 500 000, il a une terre qu’il plante de tel ou tel qui lui a valu un million… les gens salivent derrière les chiffres et ils ne connaissent pas Allah, exalté soit-Il. J’aurais aimé qu’ils Le connaissent, car celui qui Le connaît a tout connu et celui qui L’ignore a tout perdu ; il s’agit là du bonheur qui vient par la sagesse et la participation à de telles conférences t’apprend la sagesse, pour que tu puisses traverser les voies de la vie en tout discernement.
 Allah, exalté soit-Il, dit:

{Dis: « Voici ma voie ! J’appelle les hommes à Dieu, moi et ceux qui me suivent, en toute clairvoyance ; et je ne suis pas, par la grâce du Seigneur, du nombre des idolâtres. » }

(La Sourate Joseph (Yoûssof): 108)

Le Coran porte différents angles et son aspect miraculeux est dans sa simplification:

 Notre Seigneur, exalté soit-Il, dit:

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs (Kawthar)… }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1)

 Que lui a-t-Il donné ? Il lui a tout donné. Tu dis prophétie, oui ; un bonheur inimaginable ? Vrai ; une sagesse infinie ? Oui ; une rivière au Paradis ? Oui ; Le bassin désaltérant ? Vrai ; Le Coran comportant de nombreuses interprétations, le Coran aux différents aspects, le Coran porteur de significations, son aspect miraculeux réside dans sa simplification.

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs (Kawthar)… }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1)

 Bon, si on donne à l’homme de toute chose, une fortune, un statut social, une demeure, une ferme, une demeure estivale, une épouse, des enfants, on dit alors qu’il a reçu de chaque chose une part et a réuni des attributs de la gloire, ceci étant dans l’ici-bas ; Allah, exalté soit-Il, a adressé la parole au Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et lui a dit:

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs (Kawthar)… }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1)

 Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a alors interprété de Kawthar et a dit qu’il s’agissait de beaucoup de bien ; et le terme beaucoup quand il vient d’Allah il signifie vraiment beaucoup ; l’expression ‘Nous t’avons comblé’ signifie que le don est immense, car il n’est pas possible qu’un roi donne un stylo à encre et dit qu’il l’a comblé d’un stylo à encre, car cela ne sied pas à un roi, mais il donne beaucoup, et le don du Grand est grandiose.

Le cercle de ce que l’on entend et des idées est infini:

 Une femme a frappé à la porte d’un prince lui demandant l’aumône et il lui a beaucoup donné. Certains de sa court l’ont blâmé et lui ont dit: ‘Ô Prince, elle se serait contenté de peu, elle ne sait pas que tu es généreux.’ Le prince lui dit alors des paroles à marquer d’or: ‘Si elle se contente de peu, je ne suis satisfait que si elle reçoit beaucoup, et si elle ne me connait pas, je me connais.’

{Ô vous qui croyez ! Qu’avez-vous à rester cloués au sol, lorsqu’on vous dit: « Allez combattre pour la Cause de Dieu ? » Préférez-vous la vie présente à la vie future ? Mais les plaisirs de cette vie ne sont-ils pas bien peu de chose, comparés à la vie future ? }

(La Sourate Le Repentir (Al-Tawba): 38)

 Ce verset confirme le sens de l’histoire susmentionnée.
 ‘Ne sont-ils pas bien peu de chose’:

{… Dis-leur: « Le plaisir que procure la vie en ce monde est bien précaire, tandis que la vie future a bien plus de valeur pour les croyants qui n’y subiront pas la moindre injustice. » }

(La Sourate Les Femmes (An-Nisâ’): 77)

 Le Puissant te dit peu:

((J'ai préparé pour Mes serviteurs vertueux ce qu'aucun œil n'a jamais vu, qu'aucune oreille n'a jamais entendu et qu'aucun esprit n'a jamais imaginé.))

(Rapporté d’après Abû Hurayra ; Unanimité)

 Ce qu’aucun œil n’a vu ! Le cercle de ce qui vu est limité, mais celle de ce que l’on entend est très grand. Certes, tu n’as pas vu une personne pesant 300 Kg, mais tu en as entendu parler ou lu dans un livre à son sujet ; tu n’as pas non plus vu un immeuble qui fait 102 étages, tu as certainement vu dans ton entourage des immeubles à 40 ou 30 étages, mais selon ce que tu as déjà entendu l’immeuble à 102 étages existe. En effet, le cercle de ce que l’on voit est très limité mais celui de ce que l’on entend est très large. Chaque événement qui a lieu sur la terre parvient à nos oreilles peu importe son caractère bizarre. Aussi, si le cercle de ce que l’on entend est très grande, celui des idées est infini ; tu peux penser que le revenu d’untel est de 100 mille millions par jour, une idée certes non réalisable, regarde alors la précision dans le hadith:

((J'ai préparé pour Mes serviteurs vertueux ce qu'aucun œil n'a jamais vu, qu'aucune oreille n'a jamais entendu et qu'aucun esprit n'a jamais imaginé.))

(Rapporté d’après Abû Hurayra ; Unanimité)

La vie est une école que l’on entre pour connaître Allah et nous conformer à Ses ordres:

 Tu es venu dans ce monde et dans cette vie, tu es dans une école pour apprendre de toute chose pour que tu Le connaisses:

((Il est rapporté d'après Qatâda qu’on lui avait dit que quand le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) voyait le croissant de lune il disait: ‘croissant de lune annonciateur de bien et de sagesse, croissant de lune annonciateur de bien et de sagesse, croissant de lune annonciateur de bien et de sagesse ; Je crois en Celui qui t’a créé (trois fois) et ensuite il disait: ‘Louange à Allah qui a fait partir le mois tel et qui a emmené le mois tel.’))

(Abû Dâwûd d’après Qatâda)

 Dans ce monde, il existe des moyens d’explication, des livres, et ce Livre est décrété et chaque mot qu’il comporte a un moyen qui l’explique. Allah, exalté soit-Il, dit:

{N’ont-ils pas remarqué comment les camélidés ont été créés, comment le ciel a été élevé, comment les montagnes ont été dressées, et comment la terre a été nivelée ? }

(La Sourate L’épreuve Universelle (Al-Ghâchiya): 17-20)

 Les chameaux, le ciel, les montagnes et la terre existent:

{Par le Soleil et son premier éclat, par la Lune quand elle lui succède, }

(La Sourate Le Soleil (Ach-Chams): 1-2)

 Tu es dans une école et toute cette vie est une école à laquelle tu vas pour connaître Allah, exalté soit-Il, te conformer à Ses ordres, accomplir des actes qui te rapprochent de Lui, par lesquels tu t’opposes à tes désirs qu’Allah t’a octroyés ; et quand vint le jour de Sa rencontre, tu te réjouis éternellement de Sa proximité ; cela est le secret de la création et il est le grand but derrière la création de l’homme.

La grâce parfaite est la guidance:

 Allah, exalté soit-Il, dit:

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs. Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité ! C’est ton ennemi qui sera, en vérité, privé de postérité. }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1-3)

 Ces faveurs sont un surplus qu’Allah, exalté soit-Il, nous accorde, mais les savants ont dit: la grâce devient parfaite avec la guidance, car la guidance est un (chiffre de dizaine) et les biens ne sont rien soit zéro (suivant le 1), ils deviennent ensemble 10 ; ils s’accompagnent de mariage, on ajoute un deuxième zéro ; l’homme est ainsi guidé, a un revenu qui le fait vivre et une épouse ; avec les enfants s’ajoute un troisième zéro, le statut social élevé donne un quatrième zéro. Mais si tu enlèves le ‘1’, l’homme n’aura que des chiffres nuls ‘zéros’. C’est pourquoi:

{Combien de jardins et de sources n’ont-ils pas laissés ! Que de belles plantations et de magnifiques demeures ! Que de bien-être dont ils savouraient les délices sans soucis ! Tel fut leur destin. Tout cela passa entre les mains d’un autre peuple, et ni le Ciel ni la Terre ne versèrent de larmes sur leur malheur, pas plus qu’aucun délai ne leur fut accordé ! }

(La Sourate La Fumée (Ad-Dokhâne): 25-29)

 Elle est appelée un bien-être car elle comporte un luxe et est éphémère, quant à la grâce absolue exempte de luxe est ce qui pousse à satisfaire Allah, exalté soit-Il:

{afin que Dieu te pardonne tes fautes, passées et présentes, parachève sur toi Sa grâce et te dirige dans la voie droite. Dieu te prête ainsi un puissant secours. }

(La Sourate La Victoire (Al-Fath): 2-3)

La prière est l’un des éléments de la grâce:

 Celui qui est guidé considère l’argent comme une grâce:

{Lorsque ton Seigneur, pour éprouver l’homme, l’honore et le comble de bienfaits, celui-ci dit: « Mon Seigneur m’a honoré ! » Mais lorsqu’Il l’éprouve en lui mesurant Ses faveurs, l’homme s’écrie: « Mon Seigneur m’a humilié ! » Eh bien non ! C’est plutôt vous qui n’êtes pas généreux avec l’orphelin ; }

(La Sourate L’Aube (Al-Fajr): 15-17)

 Mais ceci n’est pas juste, les dons divins dans la vie ne sont pas des bénédictions mais des épreuves ; la privation divine n’est pas une humiliation, mais un traitement.  Allah, exalté soit-Il, nie le fait que Ses dons dans l’ici-bas soient des bénédictions ; ainsi, si Allah, exalté soit-Il, te donne de l’argent et que tu le dépenses dans les voies permises, Allah, exalté soit-Il, t’en a alors éprouvé et tu l’as utilisé dans ce qui satisfait Allah et ainsi l’argent devient une grâce ; il était au début une épreuve et il est devenu une grâce ; Allah, exalté soit-Il, t’a donné une épouse et tu lui a fait connaître son Seigneur, tu l’as encouragé à se voiler devant les étrangers, tu lui as enseigné les affaires de sa religion, tu t’en ai réjouis et elle se réjouit de toi, elle devient alors une grâce:

{Lorsque ton Seigneur, pour éprouver l’homme, l’honore et le comble de bienfaits, celui-ci dit: « Mon Seigneur m’a honoré ! » }

(La Sourate L’Aube (Al-Fajr): 15)

L’homme dit cela et pense ainsi, mais ce n’est pas juste:

{Mais lorsqu’Il l’éprouve en lui mesurant Ses faveurs}

 Si l’homme est éprouvé dans sa santé, ou dans son revenu, perd ses marchandises, son magasin est brûlé, perd l’un de ses enfants, cela n’est nullement une humiliation mais un traitement:

{Mais lorsqu’Il l’éprouve en lui mesurant Ses faveurs, l’homme s’écrie: « Mon Seigneur m’a humilié ! » Eh bien non ! }

 le ‘Non’ ici indique un terme d’admonestation et de négation ; Non, Mon don n’est pas une bénédiction, il est une épreuve, MA privation n’est pas une humiliation, elle est un traitement: cela est bien le sens exact:

{Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité ! }

 Parmi les éléments de la grâce et pour qu’elle ne cesse pas, prie ; l’expression ‘prie et sacrifie’ comporte le résumé de la religion et il existe un verset semblable.

Le noyau de la religion est la relation avec Allah et la bienfaisance envers les créatures:

 Le noyau de la religion est la relation avec Allah, exalté soit-Il, et la bienfaisance envers les créatures. Il s’agit-là de toute la religion. Ainsi, si tu connais Allah tu es en relation avec Lui, et quand tu te réjouis de Sa proximité tu Le loues, et se montrer bienfaisant envers Ses créatures est la manière de Le louer. Car toutes les créatures appartiennent à Allah et le plus aimé par Allah est celui qui est le plus utile pour Ses créatures. Ainsi, le noyau de la religion est la relation avec le Créateur et la bienfaisance envers les créatures ; non seulement envers les musulmans par elles, mais toutes les créatures. Analysez la beauté de ce verset:

{Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité ! }

 Fais en sorte que cette prière soit pour Allah Seul sans hypocrisie ni ostentation.

((Celui qui n’a pas de dévotion qui l’empêche de désobéir à Allah quand il est devant une désobéissance, Allah ne prend aucune de ses actions en considération.))

(Al-Daylami d’après ‘Anas)

 Si Mon serviteur prie en public comme il prie en secret, il est Mon vrai serviteur, car il est fidèle, il prie en secret comme il prie devant les gens, il se dirige vers Allah, exalté soit-Il, en secret comme il fait en public.

{Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité ! }

 Parmi les interprétations de cela: immole les sacrifices, Allah, exalté soit-Il, a ainsi a mentionné une partie mais le tout est inclus. Il a mentionné une seule bonne action parmi tant d’actions et elle représente toutes les bonnes actions. Allah, exalté soit-Il, dit:

{Veux-tu connaître celui qui traite de mensonge le Jugement dernier ? C’est celui qui repousse brutalement l’orphelin, }

(La Sourate L’Aide (Al-Mâ’ûne): 1-2)

 On pourrait se demander pourquoi Allah, exalté soit-Il, a-t-Il choisi ces deux offenses en particulier. La première représente l’acte le plus vil, car si tu refuses de donner ton bien à quelqu’un, cela est une offense, mais tu refuses de le donner à un orphelin, l’offense est encore plus grave ; ainsi, si tu lèses un orphelin, l’offense est multipliée ; le fait de repousser brutalement un orphelin, de l’admonester, de le brutaliser en le repoussant de la main…
 Passons au deuxième passage:

{et qui n’inauthor point à nourrir l’homme dans le besoin. }

(La Sourate L’Aide (Al-Mâ’ûne): 3)

 C’est-à-dire que peu importe la faible importance de l’action jusqu’à ne devenir qu’une parole, il ne la fait pas ; peu importe l’importance de la bonne action, il ne l’accomplit pas, et il commet toute mauvaise action, peu importe sa vilénie. Ici, le sens le plus large n’est pas de nourrir l’homme dans le besoin, mais de refuser d’accomplir le bien aussi infime soit-il, et de commettre les mauvaises actions quelles qu’elles soient.
 Si le but est de rencontrer Allah, le prix est fixé et la porte est ouverte:
 Ainsi,

{Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité ! }

 Signifie d’être en relation avec Allah, exalté soit-Il, et d’accomplir le bien pour se rapprocher de Lui.

{Dis: « Je ne suis qu’un être humain comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu Unique. Que celui qui espère donc rencontrer son Seigneur accomplisse de bonnes actions et Lui voue son adoration sans jamais Lui associer personne ! » }

(La Sourate La Caverne (Al-Kahf): 110)

 Si tu espères rencontrer un homme, on te dira, par exemple, qu’il est occupé cette semaine, la semaine d’après qu’il est en voyage, et celui d’après qu’ils ont 80 personnes qui demandent à le voir, attends comme eux ; C’est un homme, mais si tu demandes à rencontrer Allah, exalté soit-Il, le prix est fixé et la porte est ouverte.

{Dis: « Je ne suis qu’un être humain comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu Unique. Que celui qui espère donc rencontrer son Seigneur accomplisse de bonnes actions et Lui voue son adoration sans jamais Lui associer personne ! » }

(La Sourate La Caverne (Al-Kahf): 110)

La définition de la religion telle que mentionné dans le Noble Coran:

 Certains ont dit: ce verset est le résumé du Coran en entier ‘Je ne suis qu’un être humain comme vous. Il m’a été révélé’, qu’est-ce qui lui a été révélé ? ‘que votre Dieu est un Dieu Unique.’ Les serviteurs d’Allah n’ont pas appris de meilleur que le monothéisme ; nul ne pourvoie, ne donne, n’élève, ne rabaisse, n’honore ou n’humilier, sauf Allah, exalté soit-Il. Accomplis les actions pour satisfaire Son visage et Il te protégera des autres. Celui qui résume ses maux en un sel, Allah le préservera des autres maux:

{En dehors de Dieu. Mettez en œuvre toutes vos perfidies contre moi et ne m’accordez aucun répit ! Je m’en remets à Dieu qui est mon Seigneur et le Vôtre. Il n’est point d’être vivant qui ne soit soumis à Sa loi. Mon Dieu est, certes, sur un chemin droit. }

(La Sourate Hûd (Hûd): 55-56)

{Ceux qui te prêtent serment d’allégeance, c’est à Dieu en réalité qu’ils le prêtent. La Main de Dieu est au-dessus des leurs. Celui qui viole son serment le viole à son propre détriment. Celui qui demeure fidèle à son engagement, Dieu lui accordera une magnifique récompense. }

(La Sourate La Victoire (Al-Fath): 10)

{En vérité, votre Seigneur, c’est Dieu qui a créé les Cieux et la Terre en six jours et S’est ensuite établi sur Son Trône. Il couvre le jour de la nuit que celle-ci poursuit sans arrêt. De même qu’Il a créé le Soleil, la Lune et les étoiles et les a soumis à Ses lois, car la Création et le Commandement suprême ne relèvent que de Lui. Béni soit donc Dieu, le Seigneur de l’Univers ! }

(La Sourate Les Murailles (Al-A’râf): 54)

{Dieu juge en toute équité, alors que ceux que les impies invoquent en dehors de Lui ne peuvent rien décider. Dieu est Celui qui entend tout et voit tout. }

(La Sourate Le Pardonneur (Ghâfir): 20)

{… car les hommes en dehors de Lui n’ont nul protecteur. }

(La Sourate Le Tonnerre (Arra’d): 11)

{… le Créateur de l’Univers. Adorez-Le ! C’est Lui qui a la charge de toutes les créatures. }

(La Sourate Les Bestiaux (Al-An’âm): 102)

{Dieu seul détient le mystère des Cieux et de la Terre, et c’est vers Lui que tout fera retour. Adore-Le donc et place en Lui ta confiance ! En vérité, ton Seigneur n’est point indifférent à ce que vous faites. }

(La Sourate Hûd (Hûd): 123)

{Ce n’est pas vous qui les avez tués ! C’est Dieu qui les a tués ! Ce n’est pas toi Prophète qui les a déstabilisés par ton geste ! C’est Dieu qui l’a fait ! Il voulait ainsi donner aux croyants cette belle marque de Sa sollicitude. Il est Audient et Omniscient. }

(La Sourate Les Prises de guerre (Al-Anfâl): 17)

 Cela est la religion, et toute la religion…
 Le contenu de toutes les religions réside dans ‘Lâ Ilâha Illâ Allah’:
 Allah, exalté soit-Il, dit:

{Nous n’avons envoyé avant toi aucun prophète à qui il n’ait été révélé qu’il n’y a point d’autre divinité que Moi et que c’est Moi que vous devez adorer. }

(La Sourate Les Prophètes (Al-Anbiyâ’): 25)

 Il s’agit-là du contenu de toutes les religions ; la meilleure parole que moi et les prophètes avant moi avons dit: ‘Lâ Ilâha Illâ Allah’.
 Il est rapporté d'après Umm Hâni que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit:

((Nulle bonne action n’est meilleure que ‘Lâ Ilâha Illâ Allah’ et elle efface tous les péchés.))

(Ibn Mâdja d’après Umm Hâni)

((‘Lâ Ilâha Illâ Allah’ est Ma forteresse, celui qui s’y abrite sera préservé de Mon châtiment.))

(d’après ‘Ali dans Kanz al-Ummâl)

 Cette parole représentant le monothéisme est la parole la plus grave en religion, elle représente toute la religion, ne dis pas mais sache donc, que Nul dieu n’est digne d’être adoré sauf Allah.

((Quiconque dit ‘Lâ Ilâha Illâ Allah’en en saisissant le sens entrera au Paradis. On demanda: ‘Quel est ce sens ?’ il dit: ‘Qu’elle l’empêche de transgresser les limites d’Allah.’))

(Al-Tabarâni d’après Zayd ibn Al-Arqam)

((Celui qui n’a pas de dévotion qui l’empêche de désobéir à Allah quand il est devant une désobéissance, Allah ne prend aucune de ses actions en considération.))

(Al-Daylami d’après ‘Anas)

 Allah, exalté soit-Il, dit:

{Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité ! }

 Cela représente toute la religion ; ainsi si la prière de l’homme est une prière de forme alors qu’il n’a pas de bonnes actions, toutes ses actions sont inutiles ; il dira alors: nous avons appris cette science et on lui répondra: tu l’as appris pour te vanter devant les gens, emmenez-le en Enfer…

Accomplir la prière est avant tout d’être sur le chemin de la droiture:

 Nous connaissons tel écrit, il est très précis avec un index pour les références, un autre pour les sujets, un autre pour les lieux, un autre pour les périodes, un autre pour les versets et les hadiths, comporte une introduction et des chapitres, et de nombreux hommes de lettres et des savants en ont fait l’éloge ; sa couverture est de bonne qualité, tu t’en vantes, mais ce n’était pas une œuvre par laquelle tu voulais la satisfaction d’Allah, exalté soit-Il.
 La religion est une relation avec Allah, exalté soit-Il, une bienfaisance envers Ses créatures et toute chose qui entre sous ces deux points est utile et méritoire et chaque action qui s’en éloigne est vaines, comme une perte.
 Un grand savant est mort en laissant derrière lui une centaine d’ouvrages et l’un de ses élèves le vit en songe et il lui demande: Maître, qu’est-ce que Allah a fait de toi ?  Il lui a dit: ‘les paroles sont tombées, les signes ont disparus et il n’est resté que quelques unités de prière accomplies en pleine nuit.’ Il s’agit de cette relation. Es-tu en relation avec Allah, exalté soit-Il ? Quand tu es entre Ses mains, sens-tu que tu es proche de Lui ? Quant à cette prière par la forme uniquement, c’est comme on te demande lève-toi et prie, mais tu n’as pas prié. Le fait d’accomplir la prière ne réside pas dans le fait de lancer le takbîr, mais d’établir ce lien. Préservez les prières ne veut pas dire que lorsque l’appel à la prière est lancé, nous nous rendons à la mosquée ; il ne s’agit pas de la préservation demandée, mais la préservation est d’être droit entre les prières et quand vint l’heure de la prière, tu te lèves en te dirigeant vers Allah sans en ressentir de la timidité, il s’agit-là de la préservation de la prière, soit d’être sur la voie de la droiture.

{Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité ! }

 Cela veut également dire d’accomplir le bin pour s’élever dans le monde ici-bas et dans l’au-delà ; car tout homme vient au monde sans accomplir le bien ne sera pas accepté par Allah. Ô Messager d’Allah, untel mentionne qu’elle accomplit beaucoup de prières, elle ne prie pas uniquement, mais elle prie beaucoup, qu’est-ce que cela signifie-t-il ? C’est-à-dire qu’elle veille la nuit en prière, qu’il accomplit la prière du Doha, qu’elle fait partie des repentants, qu’elle donne de l’aumône, non uniquement l’aumône légale, mais aussi l’aumône volontaire et elle jeûne, cependant elle nuit à ses voisins. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a alors dit: ‘elle ira en Enfer.’
 L’Islam est bâti sur cinq piliers, est-ce que ces piliers représentent-ils l’Islam ? Non ! Ils sont les piliers de l’Islam, mais elles ne sont pas l’Islam.

((L’Islam est bâti sur cinq piliers: l’attestation qu’il n’y a pas de dieu digne d’être adoré sauf Allah et que Mohammed est Son Messager, d’accomplir la prière, de s’acquitter de la Zakât, d’effectuer le pèlerinage et de jeûner le mois de Ramadan.))

(D’après Ibn ‘Umar, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père ; unanimité)

Le vrai sens de l’Islam:

 L’Islam est une toute autre construction. Quand le Négus avait demandé à notre maître Ja’far au sujet du Message du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), qu’a-t-il dit ?

((Il a dit: Ô Roi, nous étions un peuple peu éclairé et plongé dans l’ignorance. Nous adorions les idoles, nous mangions la chair d’animaux morts et nous commettions toutes sortes d’abominations: nous rompions les liens familiaux, nous causions du tort à nos voisins et les plus forts d’entre nous exploitaient les plus faibles. C’est ainsi que nous vivions, jusqu’au jour où Allah fit de l’un de nous Son Messager; nous savions depuis longtemps que cet homme était d’une lignée noble, qu’il était sincère, honnête et qu’il était doté d’un cœur pur. Il nous invita à reconnaître l’Unité d’Allah, à L’adorer et à renoncer aux pierres et aux idoles que nos ancêtres et nous-mêmes avions l’habitude de vénérer. Il nous ordonna de ne jamais dire que la vérité, d’honorer nos engagements, d’être bons et prévenants envers nos parents et voisins. Il nous ordonna de nous abstenir de toute corruption, de toute effusion de sang, d’impudeur, de mensonge ou de tromperie, de ne point toucher aux biens de l’orphelin ni de calomnier les femmes chastes. Il nous ordonna de n’adorer qu’Allah sans rien Lui associer, de payer la zakat et d’observer le jeûne.))

(Ahmed d’après Umm Salama)

 Il s’agit-là de l’Islam, l’Islam est sincérité, pudeur, sincérité, dévotion, droiture, et une bonne action. C’est cela l’Islam ; quant à la prière elle ne représente pas seule l’Islam, mais elle en est l’un des piliers sur lequel est bâti l’Islam. L’école est-elle construction uniquement ? Non, elle n’est ni bâtiment, ni chaises, ni tableaux, ni livres.  Quelle est-elle alors ? L’école est connaissance. On peut voir une école mais privé de savoir, d’enseignants et elle est uniquement un bâtiment avec des classes, des chaises et des tableaux, une salle d’administration et un terrain de jeux ; mais elle est vide d’enseignants. Nous ne qualifions pas ce bâtiment de connaissances, car le savoir est tout autre ; le savoir réside en un enseignant qui va en classe et donne des cours aux étudiants existant ; L’Islam est différent de la prière, lève-toi donc et prie car tu ne l’as pas accomplie come il faut:

((Celui dont la prière ne l’empêche pas de commettre les turpitudes et le blâmable ne fait que s’éloigner encore plus d’Allah.))

(Ahmed dans le livre ‘al-Zuhd’)

((Allah n’a pas besoin que celui qui n’abandonne pas le mensonge et son application abandonne sa nourriture et sa boisson.))

(Boukhari d’après Abû Hurayra)

 Effectuez le pèlerinage avant d’en être privé, car il se pourrait qu’un temps arrive où les gens effectueront le pèlerinage et reviendront tels qu’ils étaient partis, persistants sur leur désobéissances.

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs. Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité ! }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1-2)

 Pour que tu ne sois pas éloigné du pourvoyeur des grâces, effectue donc tes prières et pour que tu ne sois pas ingrat, prie, et pour que tu te rapproches d’Allah, exalté soit-Il, sacrifie, car il s’agit bien là de la religion.
 Les maux sont des outils entre les Mains d’Allah, exalté soit-Il:
 Il existe des hadiths du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) aux paroles succinctes, et dans une tradition on trouve:

((Le serviteur d’Allah ne craint que son péché et il n’implore que son Seigneur.))

(Kanz al ‘Ummâl, des paroles de ‘Ali)

 Toute la religion se trouve résumée dans ce hadith. N’aie pas peur d’un homme, nul ne susauthor la peur sauf Allah, tout ce qui susauthor la peur est entre les Mains d’Allah, exalté soit-Il.

Obéis-nous et nous lèverons pour toi les voiles
Car nous donnons à celui qui nous aime avec contentement
Cherche notre protection et abrite-toi à nos côtés
Nous te protégeons des vilains parmi nos créatures.

 Les créatures vilaines sont contrôlées par Allah, exalté soit-Il ; soit Il le leur permet et il arrive à t’atteindre, soit Il les éloigne de toi, selon la relation avec Lui. Quand l’homme reçoit un coup de bâton, se dispute-t-il avec ce dernier ? S’il le fait, il est certainement qualifié de fou. Ainsi ces vilains sont les bâtons d’Allah, ils sont les traitements disponibles chez Lui ; Il a de nombreux traitements et les vilains sont une sorte de traitement dans Sa pharmacie. Parfois l’homme a besoin d’un vilain qui lui fait peur, usurpe ses biens, car il se peut que ses derniers soient d’origine illiauthor. Allah, exalté soit-Il, dit:

{excepté ceux qui rejoignent un clan avec lequel vous avez conclu un pacte, ou ceux qui viennent à vous, le cœur meurtri, ne sachant s’ils doivent combattre contre vous ou contre leur propre clan. Or, si Dieu l’avait voulu, Il les aurait poussés contre vous et ils vous auraient attaqués. Si donc ces gens-là se tiennent à l’écart, et au lieu de vous attaquer vous offrent la paix, Dieu ne vous donne plus aucun droit de les inquiéter. }

(La Sourate Les Femmes (An-Nisâ’): 90)

 Tout a lieu selon un décret et destinée d’Allah, exalté soit-Il:
 Allah, exalté soit-Il, dit:

{Aucun malheur ne s’abat sur la Terre ou sur vos propres personnes qui ne figure déjà dans un Livre, avant même que Nous le fassions survenir. Et c’est une chose si aisée pour le Seigneur. }

(La Sourate Le Fer (Al-Hadîd): 22)

 La bonne interprétation de ce verset est que chaque homme a auprès d’Allah un feuillet qui est le dossier qui transcrit tous ses états, son revenu, son rapprochement d’Allah, sa prière, sa pureté, ses relations sociales, ses désobéissances ou leur inexistence… car en fonction de ce dossier et ce feuillet, notre Seigneur lui envoie des épreuves.

{Aucun malheur ne s’abat sur la Terre ou sur vos propres personnes qui ne figure déjà dans un Livre, avant même que Nous le fassions survenir. Et c’est une chose si aisée pour le Seigneur. }

(La Sourate Le Fer (Al-Hadîd): 22)

 Avant que l’épreuve n’ait lieu, l’état de l’homme est analysé en profondeur. Avant d’en être exempté, tout ce qui est décrété à l’homme aura lieu, car Allah, exalté soit-Il, est Sage et Connaisseur ; Il a regardé dans son cœur et y a trouvé de la perversion, et lui a ainsi décrété ce qui le ramènerait vers le droit chemin. Cela étant une brève explication du destin et de la prédestination. Le destin est décrété par jugement et la prédestinée par l’estimation. Allah, exalté soit-Il, a su l’état de cet homme et Il a jugé que ce dernier refuse de se conformer, Il lui a alors destiné ce qui le ramènerait vers Lui. Ainsi, toute chose est décrétée et prédestinée de la part d’Allah:

((La foi en le destin et la prédestination fait disparaître le malheur et la tristesse.))

(Ibn Chayba dans son Musannaf d’après Abû Hurayra)

((Recherche ardemment ce qui t'est bénéfique, implore l'aide d'Allah et ne faiblis jamais. Si un malheur te frappe, ne dis pas: ‘Si j'avais fait telle chose, il ne m'aurait pas frappé’, mais dis: ‘Allah en a décidé ainsi et Il a fait ce qu'Il a voulu’, car le terme ‘si’ ouvre la porte à l’action du diable.))

(Mouslim d’après Abû Hurayra)

Le destin est décrété par jugement et la prédestinée par l’estimation:

 Chaque jour, notre Seigneur, exalté soit-Il, décrète une nouvelle chose. Ainsi, aujourd’hui, il regarde untel et le trouve dans un état de rapprochement et Il décrète pour lui une bénédiction, et s’Il le voit en train de s’éloigner de Lui, Il lui prédestine un traitement. Ainsi, Le destin est décrété par jugement et la prédestinée par l’estimation, et tous les deux sont toujours en faveur d l’homme. Le bien vient toujours de la part d’Allah, exalté soit-Il:

{Dis: « Ô mon Dieu, Souverain suprême ! Tu donnes le pouvoir à qui Tu veux et Tu l’enlèves à qui Tu veux ! Tu honores qui Tu veux et Tu abaisses qui Tu veux ! Tu détiens le Bien et Ta puissance n’a point de limite ! }

(La Sourate La Famille d’Imrân (Al-‘Imrân): 26)

 L’honneur est du bien et l’humiliation est du bien, le don est du bien et la privation l’est aussi. Cela est l’interprétation de la parole d’Allah, exalté soit-Il:

{Ne voyez-vous pas que Dieu a mis à votre service tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre, et qu’Il vous a prodigué Ses bienfaits aussi bien apparents que cachés ? Et, cependant, il est des gens qui discutent de Dieu à tort et à travers, sans méthode et sans avoir de livre pour les éclairer. }

(La Sourate Luqmân (Luqmân): 20)

Les grâces sont évidentes et les catastrophes sont cachées: des grâces également cachées:

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs... }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1)

 Nous ne pouvons pas connaître tout ce qu’Allah, exalté soit-Il, a octroyé à Son prophète. Nous pensons que le Coran est l’un des faveurs, la prophétie une autre, la sagesse une troisième faveur et une rivière au Paradis ; le bassin également en est une, et il existe d’autres faveurs que nous ne connaissons pas ; seul le prophète connaît le prophète et nous sommes moindre que lui, et nous ne connaissons pas ce qu’Allah, exalté soit-Il, lui a octroyé ; mais il suffit:

((Demandez à Allah de m’octroyer le wasila. Ils demandèrent: ‘qu’est-ce que la wasila ?’ Il répondit: ‘Le rang le plus élevé au Paradis qu’un seul homme atteindre et j’espère être cet homme.’))

(Al-Termidhi d’après Abû Hurayra)

 Il s’agit de la seule porte d’entrée vers Allah. Et aucune créature ne peut entrer chez Allah, exalté soit-Il, que par la porte du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). Autre personne que toi ne pourra y entrer, tous les prophètes entrent auprès d’Allah par la porte du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam).

Le verset adressé au prophète et à nous aussi en partie:

 Le Noble prophète est le maître des prophètes et des Messagers. Le fait de présider les prophètes à la prière lors du voyage d’ascension est une preuve de son rang élevé:

((Le jour de la Résurrection, je serai le plus illustre des fils d’Adam, le premier qui sortira de sa tombe, le premier qui intercèdera en faveur des humains auprès d’Allah, Exalté soit-Il, et le premier dont l’intercession sera acceptée.))

(Mouslim d’après Abû Hurayra)

 Et sans se vanter, nous serons sous sa bannière le jour de la résurrection:

{En vérité, Nous t’avons comblé de faveurs... }

(La Sourate Les faveurs (Al-Kawthar): 1)

 Ce verset est adressé au Prophète (Sal

Langues Disponibles

Masquer l'image