Mode sombre
07-12-2022
Logo
Interpretation de coran-Exégèse détaillée-Sourate Al-'Asr (103):Leçon(1-1)-Les Versets:(1-3)-Exégèse de la sourate.
   
 
 
Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux  
 

  Honorables frères, nous traitons aujourd'hui de la sourate Al-'Asr (Le Temps). Une sourate courte qui passe rapidement sur la langue, que nous récitons durant la prière, lisons et mentionnons souvent. Une sourate qui, bien comprise et bien conçue, transformera notre vie de fond en comble.
 Allah, glorifié et exalté soit-Il, jure par le temps et dit:

«Par le Temps! »

 Mais qu'est-ce que le temps? Certains oulémas ont dit que ce terme dans la sourate désigne l'époque du Prophète (bénédictions et paix sur lui). D'autres dirent: “C'est le temps du Prophète (bénédictions et paix sur lui) dans le sens de la durée de sa vie. Cette vie précieuse de soixante-trois ans qui a bouleversé l'humanité, transporté l'humanité de la peine vers le bonheur, de l'égarement vers la sagesse, de la débauche vers la vertu, des ténèbres vers la lumière, des tréfonds vers les hautes cimes, en somme, une vie valeureuse. Si quelqu'un d'entre nous compare sa vie par analogie à ceux du Prophète (bénédictions et paix sur lui), il verra qu'il n'a rien accompli. Il a acheté une maison, un magasin pour le commerce et il a reçu un emploi. Si nous comparons nos accomplissements à celles du Prophète (bénédictions et paix sur lui), chacun de nous méprisera son œuvre car la sagesse de l'humanité entière se trouvera sur le compte du Prophète (bénédictions et paix sur lui) qui a été envoyé à tous les gens. L'être ne doit pas être nonchalant mais ambitieux, il ne doit pas se contenter en ce monde d'avoir une maison, un grand revenu et une épouse qu'il aime. 'Omar emprisonna un homme qui en avait attaqué un autre avec ces vers:

Laisse les honneurs ne les recherchent pas
C'es toi qui fait manger et habille, repose-toi.

 Celui qui dit ces vers fut emprisonné, alors qu'aujourd'hui ils se rapportent à tous les êtres humains.  Si un être dispos d'un haut revenu,possède une maison confortable, une automobile commode, un magasin qui vend bien, il pense que le monde peut périr. Lorsqu'il sera mort, Allah lui demandera ce qu'il a accompli pour Lui, s'il a suivi un de Ses protégés ou s'il a montré de l'inimitié pour un de Ses ennemis? Le Prophète (bénédictions et paix sur lui) a su comment profiter du temps, de sa vie et de chaque minute de son temps. C'est ainsi qu'une vie précieuse peut être bénéfique à l'humanité entière.
 La sourate donne un autre sens pour le terme “Temps” en faisant comprendre que c'est la chose la plus précieuse. Si nous disons qu'un homme a vécu soixante-treize ans, que nous multiplions le nombre des années par le nombre des jours ensuite par les heures et puis par les minutes, nous obtiendrons un chiffre énorme. C'est la durée de vie d'un être. Et si cet être réalise que chaque minute où il mentionne le nom d'Allah le hausse pour l'éternité dans un paradis de la largeur des cieux et de la terre, il ne perdra aucune minute de son temps. Aussi, une heure de temps perdue en une occupation frivole sera la cause d'une des plus grandes déceptions au Jour de la Résurrection. Voyez comment nous passons notre vie.  Nous veillons jusqu'au milieu de la nuit à converser sur des sujets d'aucune importance. Une conversation frivole sans profit ou intérêt, sans aucun encouragement au bien, ni une interdiction du mal, ni un rappel d'Allah, ni une étude du Livre d'Allah, ni une étude de la Sunna (tradition) du Messager d'Allah (bénédictions et paix sur lui). Ibn Mass'oud rapporta ces paroles d'après le Prophète (bénédictions et paix sur lui):

«Le Jour de la Résurrection, le fils d'Adam ne pourra pas bouger d'un pas devant son Seigneur avant de rendre compte de quatre points: “Sa vie et en quoi il l'a passée, sa jeunesse et ce qu'il y a accompli, son argent d'où il l'a gagné et en quoi il l'a dépensé, finalement ses actions et ce qu'elles ont été.»

(Rapporté par At-Termizi)

 Certains ont dit: “Le passé a disparu, le futur est inconnu et vous n'avez en main que l'heure présente.” Ce qui est passé s'est terminé qu'il soit bon ou mauvais, que vous ayez perdu votre temps ou pas. Parler du passé est une perte de temps qui ne sert à rien. Il est absolument inutile de dire: “Pourvu que j'aie été croyant, pourvu que j'aie accompli de bonnes actions pour ma vie future, j'aurais souhaité connaître Allah plus tôt, pourvu que j'aie donné des aumônes.” Comme il est également inutile de parler du futur inconnu et de dire: “Je ferai ceci; au début de l'été, je lirai le Coran; dès que j'aurai terminé l'examen, j'assisterai aux leçons de religion” parce que vous ne savez pas si vous serez là ou pas et ce qui peut vous arriver. Vous n'avez que l'heure présente pour agir.
 Je n'exagère donc pas en disant que le temps est ce qu'il y a de plus précieux dans la vie ! L'être humain n'est que quelques jours. A chaque jour qui passe, une partie de lui se désagrège. Que gagnez-vous à passer le temps à lire un roman? Tous les romans traitent du même sujet, la description des relations humaines. Cette description peut être impudique dans les romans bon marché, elle peut-être artistique, mais jamais rien de plus qu'une description de la relation entre deux personnes qui se termine par l'entente ou la mésentente. Mais si vous lisez un verset coranique, que vous réalisez ce qu'il contient de bonheur et de bonne santé pour celui qui le met en pratique, que vous le mettez en pratique, que vous en sentez du bonheur puis le conseillez à un autre et, après l'en avoir convaincu, il le met de même en pratique, il en sentira du bonheur et vous aussi.
 C'est pourquoi Allah a juré par le temps parce que c'est la chose la plus importante dans votre vie.  Allah, glorifié et exalté soit-Il, nous a créés pour un bonheur éternel, ce bonheur qui débute au Jour de la Résurrection et que nous avons l'occasion de gagner en ce monde par un ensemble de minutes, d'heures, de jours, de mois et d'années. Si vous y apprenez comment faire connaissance avec Allah et vous rapprocher de Lui, comment vous conformer à Ses recommandations, ce temps sera une sorte de provision pour vous jusqu'à l'éternité.
 Aussi, avant de consommer le temps en choses méprisables, réfléchissez à ce que vous accomplissez. Par exemple, vous êtes invité à une promenade, le reste du groupe accepte-t-il que vous lui parlez d'Allah? Si oui, allez donc avec eux, si non, laissez-les et ne vous en occupez pas. Voyez toujours si les gens avec qui vous aimerez passer la soirée aiment les sujets sérieux. Le temps que vous passerez avec eux est précieux et, dans le cas où ils n'aiment pas parler d'Allah, glorifié et exalté soit-Il, lire un verset sera plus profitable pour vous. Soyez de ceux qui ordonnent le bien et interdisent le mal.  Allah dit:

«Par le Temps! L'homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance. »

(Al-`Asr (LE TEMPS): 1, 2, 3)

 Allah jure par le temps parce que c'est ce que vous possédez de plus cher, que le passé a disparu, que le futur est inconnu et que vous êtes uniquement maître du présent. Ou bien Allah jure par la durée de la vie du Prophète (bénédictions et paix sur lui) qui n'en a pas perdu une seule seconde. Nous voyons par quelques recensements dans les livres de hadiths, qui en contiennent plus de dix mille, qu'il n'a prononcé aucun mot en dehors de la vérité. Aucun de ses gestes, aucune de ses expressions, de ses décisions, même ses plaisanteries n'étaient que vérités. Il guidait, ne se taisait pas face au mal et ne laissait pas une occasion d'ordonner le bien et d'interdire le mal, alors que toutes nos paroles durant une journée entière ne sont d'aucun profit et ne peuvent être diffusées. Chaque parole que le Prophète (bénédictions et paix sur lui) a dite dans sa vie privée, avec ses Compagnons ou en public est une loi, un principe ferme et une règle basique dans la vie. Il a fait fructifier sa vie jour et nuit. Allah dit:

«toi, l'enveloppé [dans tes vêtements]! Lève-toi [pour prier], toute la nuit, excepté une petite partie; sa moitié, ou un peu moins; ou un peu plus. Et réauthor le Coran, lentement et clairement. Nous allons te révéler des paroles lourdes (très importantes). La prière pendant la nuit est plus efficace et plus propice pour la récitation. »

(Al-Mouzzammil (L'ENVELOPPE): 1-6)

 Le Prophète (bénédictions et paix sur lui) a profité des signes de l'univers et dit à la vue du croissant:

«Un croissant de bien et d'orientation»

(Rapporté par Abou Dawoud d'après Qatada)

 Il nous rappelait que le croissant a deux utilités, l'une matériel puisqu'il nous éclaire la nuit et une autre de rappel et de guidance vers Allah, glorifié et exalté soit-Il.
 Si nous comparons notre vie à celle du Prophète (bénédictions et paix sur lui), nous verrons que la notre est futile, minable et sans aucune valeur. Aussi essayons-nous de la passer comme il l'a convenu.  Par Allah, si nous arrivions à connaître la vérité du Jour de la Résurrection et que nous connaissions la valeur du temps dans l'absolu nous n'en perdrions pas une seconde et nous ne nous éloignerions pas d'Allah, glorifié et exalté soit-Il.
 Il nous arrive d'ignorer Allah durant une ou deux semaines. Nous mangeons, buvons et nous amusons, sans avoir la garantie que nous vivrons jusqu'au mois prochain? Celui qui pense qu'il vivra jusqu'à demain ignore la mort. Le Seigneur des cieux er de la terre, le Créateur dit:

«Par le Temps! L'homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance. »

(Al-`Asr (LE TEMPS): 1, 2, 3)

 On mentionne un homme qui a des millions, un autre qui a perdu des millions ou un troisième qui possède une maison luxueuse, des enfants tous ingénieurs ou médecins. Mais il ne connait ni Allah ni l'objectif de son existence. Allah dit de cet homme égaré qui Lui désobéit qu'il est perdant. Ce sont pour nous des épreuves, celui qui n'y croit pas doit finir par y croire.
 Avez-vous la même opinion à ce sujet? N'avez-vous jamais vu un homme riche, puissant et d'un haut rang qui est perdant? Pensez-vous qu'il est perdant parce qu'il ne connait pas Allah? Si vous voyez un être qui a obtenu les plus hauts diplômes, qui occupe le plus haut rang social puis vous remarquez qu'il ne prie pas, le comptez-vous parmi les perdants? Par Allah, j'ai rencontré un homme qui avait obtenu deux doctorats, l'un en sciences et l'autre en littérature, qui occupe un poste éminent et que je respectais beaucoup. Un jour, il m'a dit qu'il ne priait pas mais que sa mère et sa sœur le faisaient. Par Allah, tout d'un coup, il perdit beaucoup de crédit à mes yeux. Il ne prie pas, mais qu'a-t-il donc étudié? N'a-t-il pas étudié ces versets:

«Par le Temps! L'homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance. »

(Al-`Asr (LE TEMPS): 1, 2, 3)

 La richesse et le rang éminent disparaissent à la mort. L'homme est enterré sans eux et vingt voitures portant des fleurs ne lui servent à rien. Entre le matin et le soir, un être peut trépasser. Il est important, il a des amis, des ennemis, des gens qui le craignent, des gens qui l'implorent et d'autres qui l'envient et, subitement, à sa mort, il devient juste un souvenir. Il n'a avec lui que ses actions. Celui qui ignore l'heure de la rencontre avec Allah ou la néglige sentira l'étendue de sa perte. Les gens lisent souvent cette sourate du Coran mais la vie et les objectifs de ceux qui conçoivent ses sens, sont changés de fond en comble. Ils se repentiront, deviendront bienfaisant, donneront l'aumône, se comporteront bien, accompliront la prière et le jeûne et toute sorte de bienfaisance. Allah jure que l'être incroyant est perdant:

«Dis: «Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte de leurs propres âmes et celles de leurs familles». C'est bien cela la perte évidente »

(Az-Zoumar (LES GROUPES): 15)

 Et encore:

«Dis: « Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. * Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment et vous ne recevez alors aucun secours.* Et suivez la meilleure révélation qui vous est descendue de la part de votre Seigneur, avant que le châtiment ne vous vienne soudain, sans que vous ne [le] pressentiez; * avant qu'une âme ne dise: «Malheur à moi pour mes manquements envers Allah. Car j'ai été certes, parmi les railleurs» »

(Az-Zoumar (LES GROUPES): 53-56)

 Lorsque l'être humain ira à la rencontre d'Allah et verra qu'il n'a rien en main, aucune bienfaisance mais plein de péchés, il subira l'interrogation d'Allah et verra qu'il est perdant et quelle perte ! Si vous réalisez que les gens attachés à ce monde ici bas sont perdants, vous êtes croyants. Si au contraire, vous voyez qu'ils sont intelligents, qu'ils ont pu dominer le monde, ont su comment bien vivre, comment gagner de l'argent, comment dépenser, manger des mets coûteux, habiter des maisons luxueuses vous êtes perdants. Si en voyant tout cela, vous lisez sourate Al-'Asr (Le Temps) et vous ne faites que dire:  “Allah dit vrai.”, d'une façon superficielle comme tout les gens disent, par Allah vous êtes de même perdant. Allah dit de ces gens qui lisent la sourate sans la comprendre et sans y croire:

«En vérité, Coré [Karoûn] était du peuple de Moïse mais il était empli de violence envers eux. Nous lui avions donné des trésors dont les clefs pesaient lourd à toute une bande de gens forts. Son peuple lui dit: «Ne te réjouis point. Car Allah n'aime pas les arrogants. »

(Al-Qassas (LE RECIT): 76)

 Pourquoi Allah n'aime pas les arrogants? Pace qu'ils sont absurdes, que leurs horizons sont étroits. Si vous avez un enfant pour lequel vous avez préparé une chambre confortable et raffinée, que vous le voyez s'amuser et négliger ses études, vous vous fâchez contre lui. Si vous voyez qu'il se met en colère pour une cause absurde et se réjouit d'une cause plus absurde sans s'occuper de ses études, vous vous mettez en colère contre lui. C'est pourquoi Allah dit:

«Et recherche à travers ce qu'Allah t'a donné, la Demeure dernière. Et n'oublie pas ta part en cette vie. Et sois bienfaisant comme Allah a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car Allah n'aime point les corrupteurs». »

(Al-Qassas (LE RECIT): 77)

 L'histoire de Coré [Karoûn] est connue, Allah en a dit:

« Il sortit à son peuple dans tout son apparat. Ceux qui aimaient la vie présente dirent: «Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Coré. Il a été doté, certes, d'une immense fortune». »

(Al-Qassas (LE RECIT): 77)

 Les gens mentionnent les riches et disent: “Savez-vous combien vaut la maison d'un tel ?, Plusieurs millions. Savez-vous de combien est sa surface? Tant de mètres. Savez-vous combien il a dépensé pour son voyage en Europe? Tant de milliers de Lires. C'est là le sujet de nos conversations: les maisons, les automobiles, les galas, les noces et les hôtels.

«Il sortit à son peuple dans tout son apparat. Ceux qui aimaient la vie présente dirent: «Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Coré. Il a été doté, certes, d'une immense fortune».* Tandis que ceux auxquels le savoir a été donné dirent: «Malheur à vous! La récompense d'Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien». Mais elle ne sera reçue que par ceux qui endurent. *Nous fîmes donc que la terre l'engloutît, lui et sa maison. Aucun clan en dehors d'Allah ne fut là pour le secourir, et il ne pût se secourir lui-même. »

(Al-Qassas (LE RECIT): 81)

“Par le Temps! L'homme est certes, en perdition ”.

 Voyez l'Histoire, où est le Pharaon? Allah dit à son sujet:

«Et Nous fîmes traverser la mer aux Enfants d'Israël. Pharaon et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimitié. Puis, quand la noyade l'eut atteint, il dit: «Je crois qu'il n'y a d'autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d'Israël. Et je suis du nombre des soumis». »

(Yoûnous - (JONAS): 90)

 Où est Namroûd (l'empereur qui argumentait avec Abraham), où sont ces tyrans, ces incroyants, ces apostats qui ont nié l'existence d'Allah et ont semé la corruption sur terre ? Ils sont responsables de leurs actes. Allah en dit

«Par le Temps! L'homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres ».

 Quatre traits, trouvés en votre vie, vous placent parmi les gagnants: le savoir, l'action, l'invitation à Allah et l'endurance.
 1- Ainsi celui qui assiste à une leçon de religion, au sermon de Vendredi ou lit le Coran, réfléchit aux signes d'Allah tels le soleil, la lune, sa propre ouïe, la création d'un enfant en ses différentes phases, se trouve parmi les croyants. Celui qui réfléchit à l'eau, au lait, à l'œuf, aux mers, aux montagnes, fait partie de «ceux qui croient ” et place un investissement en bienfaisance sans perte. Votre vie doit être conforme à ces quatre clauses qui caractérisent ceux qui croient. Tout genre de savoir religieux, tels le fiqh (jurisprudence), le hadith, le Coran, la connaissance d'Allah et toute action en rapport à la religion tels l'invitation à Allah, l'implantation de la conviction chez les gens, leur rappel d'Allah et tout ce qui compte comme un échange de connaissances, de méditation et de réflexion, vous placent parmi les croyants. Si vous avez donné ses droits à votre épouse, gagné votre pain par un moyen liauthor, assuré le bien-être de votre famille, nourri un pauvre, aidé un égaré ou instruit un ignorant, intercédé pour un croyant chez un autre, fait disparaître le danger du chemin ou aidé une vieille femme sur la route, vous comptez parmi les croyants. Le domaine de la bienfaisance est large. Le Prophète (bénédictions et paix sur lui) dit:

«Vous ne pouvez suffire aux gens avec votre argent, essayez de leur suffire avec vos moralités.»

 Si vous faites disparaître le mal du chemin vous avez accompli une bonne action, si vous guidez un égaré sur le chemin vous avez accompli une bonne action. On peut accéder librement au domaine de la bienfaisance depuis le niveau le plus élevé qui est l'invitation à Allah, l'œuvre des prophètes, au plus bas qui est l'entraide avec les gens. Mais vous n'atteindrez le niveau élevé qu'en ayant passé par le plus bas. Il faut s'arrêter pour l'aveugle et présenter tout ce qui est en votre pouvoir comme connaissances, expertises et savoir aux gens.
 2- La deuxième clause est la recommandation mutuelle de la vérité. La langue doit prononcer la vérité, inviter à elle sans hypocrisie, ni tromperie, ni flatterie, ne rien dire sans conviction, ne pas se taire devant le mal mais être véridique et franc. Une parole de vérité n'empêche pas la subsistance et ne rapproche pas la mort. Si votre âme a quelques troubles, patientez devant le traitement d'Allah. Voyez-vous l'être diabétique raisonnable lorsqu'il se trouve devant le dentiste et se tient patiemment devant lui alors qu'il lui perfore la dent. Si le médecin lui touche le nerf et qu'il sent la douleur, il se cramponne à la chaise pour supporter le mal. Il est convaincu que cette douleur est pour son bien et qu'elle ne durera pas. C'est le cas du croyant qui voit qu'Allah le soigne lorsqu'Il l'accable de pauvreté, Lui fait perdre un enfant ou une chose précieuse. Aussi, endure-t-il et conseille-t-il aux autres d'endurer. Un autre sens dit que l'endurance peut être l'effort d'obéir ou l'effort de ne pas désobéir comme par exemple se lever tôt ou contenir sa colère.
 Cette sourate est d'un sens facile à comprendre et n'a pas besoin d'être expliquée, l'essentiel est d'avoir une opinion conforme à ce qu'elle présente. Allah dit:

“ L'homme est certes, en perdition”.

 Qu'en pensez-vous? Pour prouver que vous avez conçu le sens de cette sourate, si vous êtes un petit employé avec une paye qui vous suffit à peine à vivre, que vous avez un ami de classe devenu très riche, vous devez être certain que la vraie richesse est la foi. 'Omar Ibn Al-Khattab pleura à la vue de Prophète (bénédictions et paix sur lui) couché sur une paillasse. Le Messager d'Allah (bénédictions et paix sur lui) lui demanda: “Pourquoi pleures-tu?” 'Omar lui répondit: “Chosroês, l'empereur perse, dort sur la soie et toi le messager d'Allah tu dors sur la paillasse? Le Prophète (bénédictions et paix sur lui) dit: “N'aimerais-tu pas 'Omar qu'ils aient le monde et que nous ayons la vie de l'au-delà? Ô 'Omar, c'est la prophétie et non le règne.” Etes-vous satisfait de ce qu'Allah vous a prescrit, de votre santé, de votre épouse, de votre maison ? Voyez-vous que ce monde est temporel que vous n'avez pas besoin de toutes ces possessions? Un an et demi après avoir habité la maison, le propriétaire en changea le décor.  Mais dès qu'il eut terminé, l'ange de la mort lui vint sans lui donner le temps de se reposer. Allah dit:

«Par le Temps! L'homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance. »

(Al-`Asr (LE TEMPS): 1, 2, 3)

 Il y a quelques semaines, j'ai assisté à une soirée avec un frère honorable et aujourd'hui on m'a annoncé sa mort. J'ai été également invité à l'enterrement d'un homme qui possédait beaucoup de biens et qui était en même temps bienfaisant. Un ouléma qui assistait à l'enterrement mentionna que le mort était un muezzin. J'ai dit: “Il n'y a que les actions en vue de l'au-delà qui durent pour l'être. On ne mentionne pas sa maison, ses meubles ou son poste. Il est connu par ses bonnes actions qui sont la vraie richesse, car la richesse et la pauvreté apparaissent après l'exposition devant Allah. Posez-vous toujours cette question: “Qu'ai-je accompli pour Allah?” Le Prophète (bénédictions et paix sur lui) demanda à un homme:

«As-tu connu le Seigneur?» Il lui répondit: “Oui.” Le Prophète (bénédictions et paix sur lui) reprit: “Et qu'as-tu fait pour Lui?”

 Par Allah c'est une question accablante. Posez-vous toujours cette question: “Connais-tu Allah?”  Vous répondrez: “Oui, c'est le Créateur de l'univers.” --- “Qu'as-tu fait pour Lui?” Votre famille accomplit plein d'infractions, votre épouse n'en fait qu' à sa tête, votre fille est égarée, la source de votre subsistance est douteuse. De quel genre est donc cette connaissance d'Allah? C'est la question posée:  “Qu'avez-vous accompli pour Allah, glorifié et exalté soit-Il? Avez-vous suivi un de Ses envoyés, avez-vous montré de l'inimitié à l'un de Ses ennemis? La réponse négative signifie que vous ne Le connaissez pas. 'Omar Ibn Al-Khattab demanda à l'homme qui voulait témoigner pour un autre: “As-tu voyagé avec lui ?” L'homme répondit négativement. --- “Es-tu son voisin?”, demanda à nouveau 'Omar -- “Non.” répondit l'homme. --- “Alors, tu as eu affaire avec lui au sujet de l'argent?” --- “Non.” dit l'homme. --- “Alors, tu ne le connais pas trancha 'Omar. Par analogie à ces paroles de 'Omar, je dis que si vous commettez une faute et que vous ne reconnaissez pas sa gravité, vous ne craignez donc pas Allah et vous n'espérez rien de Lui. Pourtant, il y a un châtiment terrible en ce monde: Un homme célèbre et puissant qui peut faire rire et pleurer, lui-même pleure comme un enfant lorsqu'Allah donne le pouvoir sur lui à une femme qui n'a pas pitié de lui. Elle le traite durement, sa fille et son fils se détournent de lui et ses plus proches le fuient.
 Donc, si vous ne craignez pas Allah, que vous n'espérez rien de Lui, que vous ne craignez pas l'enfer ni la maladie en ce monde, vous ne Le connaissez pas. Hâtez-vous d'accomplir des bonnes actions, qu'attendez-vous de la vie? Elle est devant vous avec tous ses évènements. J'ai été informé qu'un de mes parents a été atteint d'hémiplégie. Je suis allé le voir et vis qu'il pleurait amèrement ! Hâtez-vous donc d'accomplir des bonnes actions, qu'attendez-vous de la vie? Attendez-vous une pauvreté qui fait perdre la tête, une pauvreté accablante qui vous fait oublier Allah et la vie de l'au-delà? Vous attendez-vous à une richesse opprimante, une maladie dégradante une vieillesse affaiblissante, une mort subite, l'Antéchrist le pire des absents, ou l'Heure qui est plus amère que tout. L'être qui passe sa vie dans l'obéissance à Allah et la bienfaisance attend la mort avec impatience. Une des filles de l'un des Compagnons se lamentait à la mort de son père qui lui répondit: “Ô quel bonheur ! Demain, je retrouve les bien-aimés Mohammed et ses Compagnons.”
 Par Allah, l'heure de la rencontre avec Allah est une fête pour le croyant. Si un homme s'active et gagne ce qui lui permet d'acheter les meubles d'une chambre à coucher, est-ce qu'il sera inquiété au jour de ses noces? Allah vous dira: “Vous vous êtes fatigué toutes ces longues années en vue de cette heure.” Le croyant peine toujours et le monde ici-bas et plein de peines. Le croyant craint l'égarement pour son cœur, l'insuffisance de ses actions, la défectuosité dans sa famille, d'être touché par l'apostasie ou la déloyauté, de manquer à l'éducation de ses enfants, à ses devoirs envers sa femme et ses amis, de ne pas mettre en pratique toute la science religieuse qu'il possède. Son heure vient et sa place par rapport à Allah lui apparait. Il voit qu'Allah est satisfait de lui et son bonheur est immense. Ce qui fait rire est que ses parents pleurent alors que lui rit. Allah dit:

«Alors, il [lui] fut dit: "Entre au Paradis". Il dit: "Ah si seulement mon peuple savait! " »

(Yâ-Sîn: 26)

 Le souffleur souffle au mort des paroles qui, en vérité sont pour nous. Il lui dit: “Ô Allah, donne lui une famille meilleure que la sienne, un habitat meilleur que le sien.” Cela sera effectivement l'état du croyant. Allah dit:

«Ceux dont les Anges reprennent l'âme - alors qu'ils sont bons - [les Anges leur] disent: «Paix sur vous! Entrez au Paradis, pour ce que vous faisiez».»

(An-Nahl (LES ABEILLES): 32)

«Mangez et buvez agréablement pour ce que vous avez avancé dans les jours passés »

(Al-Hâqqa (CELLE QUI MONTRE LA VERITE): 24)

« Les pieux seront dans des Jardins et [parmi] des sources, recevant ce que leur Seigneur leur aura donné. Car ils ont été auparavant des bienfaisants »

(Adh-Dhâriyât (QUI EPARPILLENT): 16)

«Antérieurement, nous L'invoquions. C'est Lui certes, le Charitable, le Très Miséricordieux »

(At-Toûr: 28)

 Les heures de la rencontre avec Allah sont celles de l'entrée au paradis et l'éloignement du châtiment de l'enfer. Allah dit:

«Toute âme goûtera la mort. Mais c'est seulement au Jour de la Résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi. Et la vie présente n'est qu'un objet de jouissance trompeuse. »

('Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN): 185)

 Et encore:

«O vous qui croyez! Qu'avez-vous? Lorsque l'on vous a dit: "Elancez-vous dans le sentier d'Allah" vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l'au-delà? - Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l'au-delà! »

 Et encore:

«Dis: «La jouissance d'ici-bas est éphémère, mais la vie future est meilleure pour quiconque est pieux. Et on ne vous lésera pas, fût-ce d'un brin de noyau de datte. *Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours imprenables.»

(An-Nisâ' (LES FEMMES): 77, 78)

 Par Allah, des vérités flagrantes qui, après y avoir réfléchi et après les avoir placées devant ses yeux, feront que l'être trouvera le bonheur ici-bas et en l'au-delà. Sourate Al-'Asr (Le Temps) est courte:

«Par le Temps! L'homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance. »

(Al-`Asr (LE TEMPS): 1, 2, 3)

 Surveillez toujours le temps. Celui qui passe sa vie à dormir, sera ruiné au Jour de la Résurrection.  “Venez à Nous la nuit sans craindre le silence; réveillez-vous et marchez vers les maisons d'Allah; laissez la couche moelleuse.” Allah dit:

«Ils s'arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, par crainte et espoir; et ils font largesse de ce que Nous leur attribuons.»

(As-Sajda (LA PROSTERNATION): 16)

 Le croyant craint toujours de manquer la prière de Al-Fadjr (l'aube) et de se coucher de l'après-midi à la nuit sans avoir accompli la prière de Al-Maghreb (le crépuscule).

«Ils s'arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, par crainte et espoir; et ils font largesse de ce que Nous leur attribuons.»

(As-Sajda (LA PROSTERNATION): 16)

 D'après cette sourate:

«Par le Temps! L'homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance. »

(Al-`Asr (LE TEMPS): 1, 2, 3)

 Si vous êtes riche, fort, d'un haut rang social, que vous occupez un poste éminent avec des diplômes, vous êtes quand même perdants si vous ne croyez pas, que vous n'accomplissez pas des œuvres de bienfaisance, que vous ne vous enjoignez pas la vérité et l'endurance. Vous devez avoir dans l'esprit quatre clauses et chacune de vos actions doit se rapporter à l'une d'elles, si non, ne l'accomplissez pas. Votre temps est précieux. Dans le domaine du commerce, on vous dit: “Cette transaction est profitable, elle produit un grand bénéfice et vous devez l'entreprendre, si non, vous la délaissez.” Pourquoi en tant qu'être humain, vous n'êtes pas aussi précautionneux pour vos actions en vue de l'au-delà.

«Par le Temps! L'homme est certes, en perdition, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance. »

(Al-`Asr (LE TEMPS): 1, 2, 3)

 Vous devez toujours réfléchir à cette sourate, la garder dans l'esprit et voir sous laquelle de ses clauses vous pouvez placer toute action. Si vous ne pouvez en placer une délaissez-la. Votre conversation avec votre épouse et vos enfants est une bonne action, leur invitation à Allah de même.  Vous avez acquis un gain de source liauthor, donné un conseil à un collègue, invité à Allah, interdit un mal, accompli une bienfaisance envers un parent, enduré la lutte contre le péché et l'obligation d'être à son devoir, résolu un problème, toutes ces actions peuvent être comprises dans les clauses et vous êtes gagnant. Dans le cas contraire, vous êtes perdant. Il n'y a que celui qui suit la tradition du Messager d'Allah (bénédictions et paix sur lui) qui peut suivre ce que nous disons et vous ne réaliserez cette vérité qu'à l'heure de la rencontre avec Allah. Vous saurez alors si vous êtes gagnant ou perdant.

Langues Disponibles

Masquer l'image