Sujets islamiques-Sujets concis- Discours (07) :Ramadan est le mois de l’obéissance et de la charité.
  Gloire à Allah, Maître de la Création . Paix et Salut sur notre guide Mohamed qui croit en la promesse de Dieu, le digne de confiance. Seigneur, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné; Toi le Savant, le Sage. Seigneur, enseigne-nous ce qui nous sera utile ; fais en sorte que ce que Tu nous enseignes nous soit utile et augmente notre savoir. Fais en sorte que la vérité nous apparaisse comme telle et accorde nous les facilités pour la suivre, et fais en sorte que le mensonge nous apparaisse comme tel et accorde nous les facilités pour nous en éloigner. Fais en sorte que nous soyons de ceux qui savent écouter pour suivre le meilleur discours. Par Ta miséricorde, compte-nous parmi Tes hommes bienfaisants.
Louange à Allah Seigneur de l’univers, que la paix et le salut d’Allah soient sur notre maître Mohammad le véridique qui croit en la promesse d’Allah. Ô Allah, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné, Toi l’Omniscient et le Sage. Ô Allah, enseigne-nous ce qui est utile pour nous et rends-nous utile ce que Tu nous as enseigné et augmente notre savoir. Et donne-nous la possibilité de voir la vérité telle qu’elle est et aide-nous à la suivre et donne-nous la possibilité de voir le mensonge tel qu’il est et aide-nous à l’éviter. Fais que nous soyons du nombre de ceux qui écoutent la parole et suivent la meilleure. Fais-nous entrer dans Ta miséricorde avec Tes bons serviteurs.

Le mois du jeûne est le mois de l’obéissance et de la charité:

 Chers frères, le discours d’aujourd’hui est sur le mois du jeûne. Ce vénérable mois est venu en apportant avec lui l’obéissance, la charité, la piété, l’invocation et l’amour d’Allah.
 Frères, Allah, Gloire à Lui, ne veut pas qu’on Lui obéisse durant ce mois seulement mais Il veut que ce mois soit un mois d’entrainement pour les obéissances et les fruits de cet entrainement durant ce mois seront récoltés sous forme de rapprochement et d’affection envers Allah, Exalté soit-Il. Si l’homme a été heureux durant ce mois, il continuera son obéissance et son rapprochement durant tous les mois de l’année. Le but n’est pas de jeûner et de quitter les péchés durant le mois de Ramadan pour les reprendre à sa fin !
 On dit que l’homme ressemble au chameau que le propriétaire a entravé, ce chameau ne sait ni pourquoi il a été entravé, ni pourquoi il a été libéré. Allah, Exalté soit-Il, a voulu à travers ce mois qu’on fasse un pas de géant et le secret est qu’Allah t’a défendu les choses permises. Est-ce qu’il y a quelque chose au monde qui égale un verre d’eau en plein jour ? L’eau est gratuite et elle n’est pas la propriété de personne. Si par exemple, un homme entre dans un champ et qu’il boit l’eau d’une source, est-ce qu’il est considéré comme un voleur ? Non, parce que les gens sont des partenaires dans cette propriété, cependant, Allah t’interdit de boire de l’eau pendant les journées du mois de Ramadan.

La sagesse du jeûne:

 C’est un point très important: Allah, Gloire à Lui, t’interdit les choses licites et aimées comme un verre d’eau froide en été, un repas délicieux alors que tu as faim, une relation avec ta femme alors que tu la désires, mais pourquoi toutes ces interdictions ? On a découvert qu’au fur et à mesure qu’apparait la sagesse de l’adoration, le rang de l’adoration est plus bas. Quand le père demande à ses fils d’être sincères, la sincérité va leur donner du bien, mais s’il leur demande de prendre soin de leur santé, c’est une chose qui leur appartient. Si ce père leur interdit de manger un repas placé devant eux alors qu’ils ont faim, c’est une demande illogique mais puisqu’ils ont confiance en lui, en sa sagesse, en sa miséricorde et en sa connaissance, ils lui obéiront. Lorsqu’Allah, Exalté soit-Il, nous ordonne de ne pas toucher à la nourriture et à la boisson au mois de Ramadan, en vérité, c’est un examen d’adoration et en plus de cela, c’est une épreuve qui nous aide à quitter les illicites.
 L’homme lui est insupportable de quitter les choses licites en raison de la crainte d’Allah, en plus de commettre des interdits au mois de Ramadan. Le jeûneur est sincère, il baisse son regard devant l’illicite, il fait sa prière et celle de l’aube en groupe. Le prophète, que la paix et le salut d’Allah soient sur lui, a dit:

(( Quiconque accomplit la prière de l’aube, sera sous la protection d’Allah, que personne ne le lèse de quelque chose, sinon Allah le punira et le jettera dans le Feu ))

Mouslim d’après Jandab Ben Abdoullah

 Allah, Exalté soit-Il, a fait goûter au musulman les délices de la prière de l’aube chaque jour du mois de Ramadan, en groupe et dans la mosquée. D’après Abou Houraira, le messager d’Allah, que la paix et le salut d’Allah soient sur lui, a dit:

(( Si les gens savaient la récompense de l’appel à la prière et du premier rang, s’il y avait une course à faire, ils la feront et s’ils savaient le bien caché dans l’émigration, ils lutteront de vitesse pour émigrer et s’ils savaient la récompense de la prière de l’aurore et du matin, ils iront la faire même à genoux ))

Al Bokhari selon Abou Houraira

 Allah, Exalté soit-Il, n’a choisi ce mois que dans le but d’appliquer ses adorations au reste des mois et de propager le bien dans tous les mois et non pas durant le Ramadan seulement. Chaque personne a l’intention de s’engager au Ramadan mais après ce mois, il retourne à ses démons et toute personne qui applique cette idée, ne sait rien de la sagesse du jeûne. Les Arabes ont dit: « Accomplis une bonne œuvre ou ne fais rien » Quand l’homme jeûne et qu’il retourne ensuite à se anciens péchés alors il n’a rien fait de bon mais le fait d’aller de l’avant exige une volonté sincère. Chaque adoration accomplie au Ramadan doit être poursuivie après ce mois comme baisser son regard et surveiller sa langue durant toute l’année. La croyance du serviteur d’Allah n’est sincère qu’avec la sincérité de son cœur et ce dernier n’est sincère qu’avec la sincérité de sa langue. Il faut maintenir l’accomplissement de la prière de l’aube, de la nuit et des autres prières toute l’année et il faut aussi quitter le mensonge, la médisance et la calomnie. Au fur et à mesure que l’homme applique les commandements d’Allah, Exalté soit-Il, son âme et sa foi s’élèvent. Pour cela, il faut éviter le faux témoignage, le mensonge avec hypocrisie, le charlatanisme, la flatterie, se taire devant la vérité ou de crier un mensonge et de le pratiquer alors qu’il n’est pas attesté dans la loi islamique, dans ce cas, Allah, Gloire à Lui, n’a nul besoin qu’on s’abstienne de manger et de boire.

Des versets qui parlent des adorations:

 Chers frères, je vais vous mentionner de nombreux versets qui ne parlent pas seulement du jeûne mais ils parlent aussi de la prière. Allah, Exalté soit-Il, a dit:

( En vérité la prière préserve de la turpitude et du polythéisme. Le rappel d’Allah est certes ce qu’il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites )

Sourate Al Ankabout 45

 Si la prière ne préserve pas de la turpitude et du polythéisme, l’homme ne fait qu’augmenter son éloignement d’Allah. Nombreux sont les gens qui n’ont de leur jeûne que la faim et la soif. Un autre fait le pèlerinage avec de l’argent illicite en disant: « Me voici, ô Allah, me voici » Un crieur lui répond: « Je ne suis pas à ton service et ton hajj t’est rejeté » alors que l’homme sait qu’il dépense de l’argent illicite. Allah, Gloire à Lui, dit:

( Dis: dépensez bon gré, mal gré: jamais cela ne sera accepté de vous, car vous êtes des pervers )

Sourate Attaouba 53

Les adorations rituelles:

 Je voudrai dire, frères, que le problème le plus grave dans le monde islamique est que cette grande religion apportée par l’honorable prophète et qui est parvenue à l’est et à l’ouest de la terre, est une construction morale, de droiture, de confiance, de sincérité et de fidélité. Cet islam s’est tellement rétréci qu’il n’est devenu que l’affaire de quelques adorations accomplies d’une façon superficielle. Pour cette raison, un milliard et deux cents millions de musulmans n’ont pas leur mot à dire dans le monde. Le noble verset est clair ; Allah, Gloire à Lui, a dit:

( Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers )

Sourate Annour 55

 Quant à nous, on ne jouit ni de la succession, ni de la force, ni de la sécurité parce qu’Allah, Exalté soit-Il, a dit:

( Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition )

Sourate Mariam 59

 Certes, les musulmans pendant ces jours ont vécu cette perdition. L’âge de l’homme est cher et précieux, il va à la mosquée et en revient mais il y a plus important que cela ; c’est la discipline comportementale. Imaginez un étudiant qui n’a jamais lu un livre ou assisté aux cours durant toute l’année et qui se rend à l’examen avec six stylos, il s’est préparé une agréable ambiance pour l’examen sans jamais étudier, cet étudiant ressemble à celui qui accomplit les adorations rituelles sans accomplir les adorations comportementales. Donc, les adorations rituelles comme le jeûne ne seront pas acceptées par Allah si on n’accomplit les adorations comportementales. Les musulmans ne méritent pas la victoire de la part d’Allah, Exalté soit-Il, ni Son Soutien, ni Son Aide tant qu’ils ne se sont pas engagés à accomplir les adorations comportementales. Deux agenouillements accomplis pieusement sont meilleurs que mille agenouillements accomplis distraitement et laisser une petite chose illicite est meilleure que quatre-vingt pèlerinages après celui de l’Islam. Le prophète a dit aussi: « Que je marche avec un frère pour son besoin est meilleur pour moi que le fait de jeûner durant un mois et de m’isoler dans ma mosquée que voici. » S’il y a un champ sans enceinte et qu’on veut y installer une porte, ça n’a aucun sens, c’est le cas des musulmans qui ont des contradictions dans leur vie. Des centaines de gens t’interrogent sur le jugement du jeûne du quinzième jour de Chaâbane alors qu’ils suivent une autre voie et ça c’est une grande contradiction.

Celui qui se réconcilie avec Allah, trouvera le bonheur:

 Frères, si l’homme se réconcilie avec Allah, Gloire à Lui, avec un repentir sincère, en chassant de son revenu et de sa maison l’illicite, en contrôlant son travail avec sincérité et en faisant attention à ce qu’il entend et voit ; en vérité, Allah lui donnera le bonheur dans la vie Ici-bas et dans l’Au-delà. Le mois de Ramadan est un point de départ et non pas une occasion limitée. On dit: « Les démons sont ligotés par Allah au mois de Ramadan », c’est un hadith vrai, mais l’un de nous ne doit pas dire: ô Allah, ligote-les à jamais car ils nous font beaucoup de mal. » Les démons sont ligotés durant le Ramadan pour qu’on suive la voie droite en ce mois mais quand tu es probe et quand tu dis la vérité, c’est toi qui ligotes les démons. Par contre, quand tu commets les péchés, tu ne tires aucun profit. Le prophète, que la paix et le salut d’Allah soient sur lui, est monté au minbar et a dit:

(( Comme est humilié l’homme devant lequel j’ai été mentionné sans qu’il m’envoie les salutations. Comme est humilié l’homme qui a vécu le mois de Ramadan sans avoir obtenu le pardon d’Allah. Comme est humilié l’homme dont les parents sont devenus vieux chez lui sans qu’ils le fassent entrer le paradis. ))

At-Tirmithi d’après Abou Houraira

 Nous voulons cette partie du hadith: « Comme est humilié l’homme qui a vécu le mois de Ramadan sans avoir obtenu le pardon d’Allah » Prends l’habitude de faire la prière de l’aube en groupe dans la mosquée, de demander le pardon d’Allah cent fois, de dire les salutations au prophète, que la paix et le salut d’Allah soient sur lui, de réciter le Livre d’Allah, de faire les prières surérogatoires et d’imiter le prophète qui prenait des dattes et de l’eau, faisait la prière du Maghreb et puis il prenait le repas de l’Iftar.

L’importance des dattes:

 J’ai trouvé une recherche académique composée de soixante-dix pages sur les dattes: elles se composent de sucre unicellulaire qui va de la bouche directement au sang en dix minutes. Le pourcentage de ce sucre est de 75% du poids de la datte sans le noyau et le bulbe rachidien contient un centre appelé celui du rassasiement. Donc, si l’homme prend des matières grasses avant l’Iftar, elles ne seront pas digérées avant trois heures. En revanche, la datte contient des protéines, des graisses, six vitamines principales et huit minéraux et cent grammes de dattes fournissent la moitié de notre besoin quotidien en minéraux. En plus, les dattes contiennent des matières laxatives car la constipation cause cinquante maladies. En fait, la datte ne peut jamais abriter de microbe, les savants ont essayé de salir les dattes avec le choléra durant trois jours mais ils ont échoué parce que le sucre a absorbé tout ce qui le couvre. Ce sont les enseignements du prophète, que la paix et le salut d’Allah soient sur lui. Une fois, un savant qui ne connait rien de l’Islam a dit qu’il vaut mieux prendre des fruits avant de manger, et Allah, Gloire à Lui, a dit:

( Et des fruits de leurs choix )

Sourate Al Waki’a 20

Les utilités du jeûne:

 Le jeûne est un entrainement préventif contre la majorité des maladies et il peut être une guérison aussi, il fait réduire les matières grasses dans le sang, ce qui diminue les maladies cardiaques et celles des vaisseaux. Le jeûne fait aussi reposer l’appareil urinaire puisque l’urine se produit après avoir bu et mangé. En fait, le métabolisme travaille au ralenti durant le Ramadan, les reins se reposent, le jeûne se mobilise pour prendre le sucre stocké durant les douze mois passés. Les sucres du foie sont tous des matières stockées et le mois de Ramadan vient pour les utiliser, c’est un processus de maintien du corps. Le prophète, que la paix et le salut d’Allah soient sur lui, a dit:

(( Jeûnez, vous serez en bonne santé ))

Attabarani d’après Abou Houraira

 Nous demandons à Allah, Exalté soit-il, de nous guider vers la bonne voie.



Traduction  : Alaa Abouzrar
Vérifier       : RACHAD Mohammed