Catégories
Octobre
31
2003
Des Sujets Scientifiques - Sujets Scientifiques extraits des Sermons du Vendredi -Leçon(427):Le jeûne et ses bienfaits sur la santé.
Dernière mise à jour:2017-05-31
Voir:365
  Gloire à Allah, Maître de la Création . Paix et Salut sur notre guide Mohamed qui croit en la promesse de Dieu, le digne de confiance. Seigneur, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné; Toi le Savant, le Sage. Seigneur, enseigne-nous ce qui nous sera utile ; fais en sorte que ce que Tu nous enseignes nous soit utile et augmente notre savoir. Fais en sorte que la vérité nous apparaisse comme telle et accorde nous les facilités pour la suivre, et fais en sorte que le mensonge nous apparaisse comme tel et accorde nous les facilités pour nous en éloigner. Fais en sorte que nous soyons de ceux qui savent écouter pour suivre le meilleur discours. Par Ta miséricorde, compte-nous parmi Tes hommes bienfaisants.

 Louange à Allah, Le Seigneur de l’Univers. J’atteste qu’il n’y a d’autre divinité à part Allah, L’Allié des vertueux et j’atteste que notre maître Mohammad est Son Serviteur et Son Messager, qui est d’une moralité éminente. Ô Allah, accorde Ta prière et Ta bénédiction à notre maître Mohammad, aux siens et à tous ses compagnons.

Le jeûne comme remède:

 imageLes savants estiment que le jeûne constitue une prévention et un remède contre plusieurs maladies, nombre de maladies réputées incurables peuvent être extirpée par le jeûne , telles que : la gastrite aigue, les vomissement persistants au cours de la grossesse, quelques types de diabète, l’hyper-tension artérielle, l’insuffisance rénale avec rétention de sel, l’angine de poitrine, l’infection gastro-intestinale chronique, les calculs dans la vésicule biliaire, ainsi que certaines maladies dermatologiques.
 Le jeûne est un remède à quelques maladies , mais si en plus il est pratiqué tel qu’il a été légiféré par notre Prophète –paix et bénédiction sur lui-, il constituera une prévention contre beaucoup de maladies.

Le jeûne comme source de bien-être moral :

 imageLes médecins ont tranché que le jeûne est synonyme de santé psychique, permet de remonter le moral, ça constitue également un moyen d’entrainement afin de se libérer de toute attache, de toute habitude, et la meilleure des habitudes serait de ne point avoir la moindre habitude, à titre d’exemple une personne addictive au tabac, et qui pratique le jeûne durant le mois de Ramadhan, est de ce fait capable de l’arrêter définitivement.






Le jeûne renforce la volonté de l’être-humain :

 L’homme voit sa volonté renforcée et sa sincérité s’accroitre grâce au jeûne, qui est bel et bien le culte de la sincérité, il développe de beaux sentiments, par la privation de la nourriture et des boissons mises à sa disposition, sans qu’il n’en consomme quoique ce soit par sincère piété.

Quelques avantages vérifiables grâce au jeûne :

 imageDu point de vue de la santé qui concerne le somatique (le corps), l’appareil digestif est au repos durant le mois de Ramadhan, l’appareil cardiovasculaire , ainsi que la fonction de filtration des reins, l’intégrité de leurs fonctionnements est capitale, et une quelconque atteinte de ces organes vitaux transformerait la vie du malade en enfer ( reins endommagés, cœur fragilisé, artères rétrécies, athérosclérose, infarctus du myocarde…) il existe d’innombrables autres maladies de tous les organes humains : du cœur, des vaisseaux, de l’estomac, et des intestins, du foie, du système urinaire et d’élimination des déchets du corps humain etc. Tous ces appareils ont des fonctions critiques, ainsi l’appareil circulatoire, l’appareil digestif, l’appareil de l’évacuation des déchets… Le jeûne constitue une prévention à tous ces appareils. Ce qui nous amène à conclure que le jeûne constitue non seulement un remède efficace aux maladies, mais plus encore, c’en est une prévention.
 imageDans un article scientifique qui soulève les maladies peuvent atteindre le cœur, on a pu lire ceci :

((L’activité du cœur et son intégrité dépendent du volume et de la qualité des aliments dans l’estomac)).

 La santé du cœur, la régularité de son activité, et la flexibilité des artères dépendent de la qualité et du volume de la nourriture consommée, c’est bien pour cette raison que le Prophète  –Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam- nous exhorte à la modération dans les boissons et la nourriture.
 Allah Exalté Soit-Il, nous le recommande dans le Noble Coran, quand Il Dit :

( Mangez et buvez en évitant tout excès ! Allah n’aime pas les outranciers ).

Coran 7, Les Murailles (Al-A‘râf) : 31

 Le mois de Ramadhan est l’occasion idéale pour remédier à ce genre d’excès dans la nourriture et les boissons, guérir des putrescences dans le tube digestif, et afin de se débarrasser de l’excès pondéral, donc le jeûne sert à limiter et corriger des comportements déviés dans la consommation quotidienne tout au long de l’année.
 Si le croyant applique la tradition prophétique bénie de la sunna, le jeûne du mois de Ramadhan sera pour lui un plus en santé, en vigueur et en dynamisme.

 Dans le livre de l’imam El-Ghazali –qu’Allah lui fasse miséricorde- intitulé : Ihyaa’ Ulum Eddine « revivification des sciences de la religion », il a réservé tout un chapitre aux bienfaits procurés par la sensation de la faim :
 ‘’ Tout le bien-être est concentré dans les réservoirs de la faim -sans qu’il s’agisse de l’extrême sensation de la faim- mais il est dans la modération de la prise de la nourriture et des boissons, car la satiété dissipe la perspicacité, l’excès d’aliments consommés, et le fait de se gaver de repas provoque chez la personne la paresse, la léthargie, un état de stagnation, la putréfaction des intestins, et l’épuisement du cœur ‘’.
 C’est alors qu’arrive le mois sacré de Ramadhan pour raviver la santé, le corps est le réceptacle de notre âme, à nous de l’entretenir pour vivre dignement jusqu’à notre limite d’âge, faire le choix entre deux aboutissements extrêmes : vivre debout, actif, et plein d’ardeur, ou alors alité, et l’écart est bien grand entre les deux.
 Cerner les bienfaits du jeûne requiert beaucoup de temps, il a été rapporté :

((Jeûnez , vous aurez une bonne santé)).

(El-firdaous dans el-khitab 3745)

La santé préventive :

 imageLa bonne santé prend le sens de prévention contre les maladies, si tu t’appliques à jeûner le mois de Ramadhan en bonne et due forme, tu auras ainsi protégé ton organisme contre de redoutables maux.
 Contrairement à une personne qui jeûne la journée, mais se nourrit tel un ogre le soir, donc elle n’aura en rien atteint le but du jeûne, il ne s’agit pas de rattraper les trois repas en une prise, c’est gras, lourd , et ne prévient pas les maladies mais induit l’épuisement.
 La modération en nourriture et en boisson est fortement recommandée, autrement, nous serons bien loin de réaliser le but du jeûne. Le fait de prendre un plat plein de graisse au moment de rupture du jeûne invite à la paresse et entrave toute activité ; de même un plat pareil au milieu de la nuit et un troisième au repas du Souhour est susceptible de reporter les plats du jour à des repas de nuit ! Agissant de la sorte, on n’aura avancé d’aucun pas bien au contraire on aura tout fait pour prolonger nos maux et notre faiblesse physique.
 Il convient de trouver la juste mesure dans la consommation de la nourriture et des boissons.
Traduction  : Houria Achit
Vérification       : Nermine OMARI