Catégories
Juillet
10
1998
Interpretation de coran-Exégèse détaillée-Sourate Al-Baqara(002):Leçon(03-95)-Explication du verset 2. Hadith concernant le mérite de sa lecture.
Dernière mise à jour:2017-03-10
Voir:1000
  Gloire à Allah, Maître de la Création . Paix et Salut sur notre guide Mohamed qui croit en la promesse de Dieu, le digne de confiance. Seigneur, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné; Toi le Savant, le Sage. Seigneur, enseigne-nous ce qui nous sera utile ; fais en sorte que ce que Tu nous enseignes nous soit utile et augmente notre savoir. Fais en sorte que la vérité nous apparaisse comme telle et accorde nous les facilités pour la suivre, et fais en sorte que le mensonge nous apparaisse comme tel et accorde nous les facilités pour nous en éloigner. Fais en sorte que nous soyons de ceux qui savent écouter pour suivre le meilleur discours. Par Ta miséricorde, compte-nous parmi Tes hommes bienfaisants.
Louange à Allah, Le Seigneur de l'univers. Que la paix et le salut d'Allah soient sur notre prophète Mohammad, le croyant et le probe. Ô Allah, notre savoir se limite à ce que Tu nous as appris. C'est Toi l'Omniscient, le Sage. Ô Allah, enseigne-nous ce qui sera utile et aide-nous à exploiter ce que nous avons appris. Accrois nos connaissances. Aide-nous à voir la vérité et à nous y conformer. Fais-nous voir le faux comme tel et aide-nous à l'éviter. Compte-nous parmi ceux qui prêtent une oreille attentive à la parole, et suivent le meilleur discours. Fais-nous entrer, par Ta miséricorde, parmi tes serviteurs vertueux.
 Chers frères, nous sommes à la troisième leçon relative à la sourate Al-Baqara.

Les désirs poussent l'homme au mouvement qui est un caractère dominant chez lui :

 Nous traitons toujours le verset suivant :

( Ceci est le Livre au sujet duquel il n'y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux ).

(Sourate 2, Al Baqara "la vache" : 2)

 Le mot « Dhalika » qui correspond en français à « ceci » peut être décomposé en phonétique arabe en trois syllabes : (Dha, li, et ka) ; « Dha » est un pronom démonstratif qui désigne le Saint Coran ; les grammairiens ont convenu que le « li » indique en phonétique arabe quelque chose de loin et a également un sens d'honorabilité, et le « ka » désigne l’interlocuteur ; à signaler qu’il y a une différence entre (celui-ci) et (celui-là)

( Ceci est le Livre )

 Allah, exalté soit-il, désigne ce Livre Saint et nous indique sa grandeur, de plus, Il adresse son discours à tous les gens à travers ce livre. Cependant, nous devons bien réfléchir à cette phrase :

( C'est un guide pour les pieux. )

(Sourate 2, Al Baqara "la vache" : 2)

 Chers frères, pourquoi dit-on que l'homme est en perpétuel mouvement ? Parce qu'Allah, exalté soit-Il, a déposé en lui des désirs qui l’animent sans cesse. Le besoin de manger le pousse au travail, le besoin d’une femme le pousse au mariage ou à une autre voie, le besoin de l'appréciation de soi le pousse au succès. Ces besoins qu’Allah, exalté soit-Il, a placés en l'homme le rendent en mouvement permanent. Donc le caractère dominant chez l'homme c’est d’être un être mouvant. En revanche, ce verre ne bougera jamais de sa place même s'il y reste des centaines d'années car il n’est motivé d’aucun besoin pour rester en vie, il n’a pas besoin de s’enfler d'orgueil devant ses collègues, ni d'un partenaire qui le complète. Les objets inanimés sont immobiles alors que l'homme se meut.

Seul Le Créateur de l’homme est en mesure de lui fixer un but car l’homme en est incapable:

 L'homme est de nature mouvante. La raison de ce mouvement paraît dans ce verset :

( On a enjolivé aux gens l'amour des choses qu'ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d'or et d'argent, chevaux marqués, bétail et champs. )

Sourate 3, AL-˒IMRÂN (LA FAMILLE D’IMRAN) : 14

 Ces désirs placés en l'homme le mettent en mouvement. Mais quelle serait sa destination. Telle est la question cruciale. Tant qu'il y a un mouvement, il y a un but. Or, qui va fixer à l'homme le but correct qu’il est appelé à suivre ? c'est Le Créateur.
 Il arrive souvent que l'homme se fixe un but qui s’avère être incorrect, inutile, vain, parfois même, il peut être destructeur. L'homme n'est pas apte à se fixer la fin qu’il se propose à atteindre.
 Une fois l’objectif fixé, quel est le parcours adéquat à parvenir à ce but ? Je pourrais éventuellement choisir un parcours accidenté, un faux parcours, ou un long parcours. Une fois de plus, qui serait digne de me fixer le parcours le plus court et le plus sain ?
 En vérité, Seul Le Créateur de l'homme est Digne de lui assigner un but et un parcours adéquat à ce but. Quant aux objectifs déterminés par l'homme, ils sont souvent mouvants, changeables, instables, des fois ils sont versatiles suivant l’humeur.
 Les êtres humains sont toujours les mêmes depuis des milliers d'années, ils nous fournissent le meilleur exemple. Certains ont été possédés par leurs désirs ; certains autres ont sanctifié la raison qui a provoqué leur destruction ; un troisième type a sacralisé les us et coutumes qui furent la raison de leur rétrogradation ; un quatrième type a révéré la matière, un cinquième a vénéré l'esprit, et un sixième a réprimé l'âme. En un mot, les peuples et les nations se sont fixés leurs propres buts qui étaient pour la plupart du temps erronés ; certains peuples ont prétendu être les peuples élus sur terre, voulant par-là dominer les autres peuples, Mais ils ont été démolis et anéantis. A présent, le but des pays occidentaux se limite aux plaisirs, quels qu’en soient le moyen et l’outil, ce qui a précipité leur destruction, et quand ces pays se relèvent, c'est grâce aux cerveaux des autres non aux cerveaux de leurs propres citoyens.

Il faut nous laisser guider par Allah pour trouver le but cherché et son itinéraire :

 Le premier point à soulever dans ce cours serait de savoir qui est apte à fixer un but à l'homme ? c'est Allah, exalté soit-il. Qui est apte à tracer un itinéraire approprié à ce but ? c'est toujours Allah, exalté soit-il.
 Réfléchissons sur le mot (guide). Supposons qu'un homme soit arrivé dans une ville dans laquelle il cherche une entreprise. Mais il ne connaît pas son emplacement, ce qui le pousse à chercher un guide et un conseiller. Il ne connaît pas le chemin à suivre et il cherche un guide. Les buts qu’il vise sont à la fois l'entreprise et l’itinéraire. Donc, le guide signifie : le but, le chemin et le conseiller, lesquels proviennent de chez Allah, exalté soit-il. Quant à toi, tu es celui qui cherche son chemin et qui cherche à être guidé.
 Celui qui se laisse guider par Allah, exalté soit-Il, pour lui fixer le but et l'itinéraire, réussira, sera bienheureux, et sauvé, contrairement à celui qui se sera fixé un but à lui seul.
 Il est des gens dont le but se limite au plaisir, à accumuler l'argent, à s’assurer la grandeur sur terre, ou alors aspirent à autre chose. Ainsi, chacun se voit occupé à réaliser le but qu'il s’est visé. Mais à quel moment de sa vie les buts réalisés causent-ils une déception à l’homme ? Vers la fin de ses jours ; quand il découvrira que l'argent qu’il a cherché à accumuler durant sa jeunesse et qu’il a sacralisé n'a aucune valeur. Il a vendu sa religion et son honneur à vil prix, et lorsqu'il est entré en possession de l'argent, il a découvert que c’était un but stupide. Mais quand est-ce a-t-il compris cela ? Aux affres de la mort alors qu’il était déjà trop tard.
 Réflexion faite, tu dois à travers ce cours déduire qu’il est indispensable que tu te laisses guider par Allah, exalté soit-Il, pour trouver le but à réaliser dans ta vie ainsi que l'itinéraire qui aboutit à ce but.

((Ô Mes serviteurs, vous êtes tous égarés sauf ceux que J’ai guidés sur La Bonne Voie. Demandez-Moi donc de vous guider et Je vous exaucerai.))

Mouslim et at-Thirmidhi, d’après abû Dharr al- Ghifâri.

 A observer les peuples qui nous entourent, nous remarquons que le monde est devenu un village, une maison, voire, une seule pièce. Des peuples qui comptent par des centaines de millions adorent les vaches ou le « Moi ». D’autres sanctifient sottement la raison, le désir, l'histoire, ou encore les us et coutumes. Ces peuples-là ont délimité leurs buts ; mais en revanche, ils ont perdu le Droit Chemin. Qui serait le gagnant, le vainqueur ou le véritable bienheureux ?
 C'est bien celui qui a demandé à Allah de le guider à fixer un but correct. Or, le but est le paradis ; car l'homme est créé pour vivre au paradis et l'itinéraire s’incarne dans l'obéissance à Allah, exalté soit-il. Par conséquent, le mot…

(Guide)

 … signifie qu'il y a un but à atteindre, un mouvement à faire pour mettre ce but en vigueur, un guide et une personne qui se soumet au guide. Ce sont les quatre piliers du mot (le Guide).  Tu es la personne guidée et Allah est ton Guide qui t’indique le véritable but à viser et qui te montre le bon chemin à longer.
 Allah, exalté soit-il, a guidé Ses Prophètes et Ses Messagers aux buts justes et valides, en foi de quoi ceux-là ont mené une vie saine et ont été heureux ainsi que leurs adeptes dans la vie terrestre et le seront effectivement dans la vie future. Quant à ceux qui se sont fixés d’autres buts, ils se sont égarés de la Voie Droite.

Versets coraniques relatifs au mot (Guide)

 Cher frère, en regardant les gens se presser en foule dans une rue, tu découvriras que chacun d'eux a un but dans sa tête auquel il aspire. Le bienheureux, le gagnant et le délivré de l’Enfer est celui dont le but s’est conformé au but qu’Allah, exalté soit-Il, lui a prédestiné. Pour ce faire, chers frères, il faut écouter et lire les versets importants concernant le mot (Guide) :

(Nous dîmes : "Descendez d’ici (le paradis), vous tous !Toutes les fois que Je vous enverrai un guide, ceux qui [le] suivront n'auront rien à craindre et ne seront point affligés")

Sourate 02, Al-Baqarah (la vache) : 38

 Y a-t-il de plus grande récompense après celle-ci ?
 Ils

(n'auront rien à craindre )

 Dans l'avenir,
 Et ils

( ne seront point affligés )

 Sur le passé.

Sourate 02, Al-Baqarah (la vache) : 38

(Toutes les fois que Je vous enverrai un guide, ceux qui [le] suivront n’auront rien à craindre et ne seront point affligés)

Sourate 02, Al-Baqarah (la vache) : 38

( puis, si jamais un guide vous vient de Ma part, quiconque suit Mon guide ne s'égarera pas et ne sera pas malheureux )

Sourate 20, ṬĀ-HĀ : 123

 Il ne perdra jamais la raison et ne sera point malheureux. Si on relie ces deux versets, on obtiendra : quiconque suit le Droit Chemin d'Allah exalté soit-il, ne perdra jamais la tête, ne sera point malheureux, et surtout n’éprouvera pas de regret sur sa vie passée et ne redoutera point l'avenir.

Le Droit Chemin est à la portée de tous les gens :

 Le Droit Chemin, la vraie réussite et la véritable connaissance se trouvent dans ce verset :

(Dis : " la vraie Voie est Le Droit Chemin d'Allah " )

Sourate 3, Al-Imrân (LA FAMILLE D’IMRAN) : 73

 On ne peut dire de quelqu'un qu’il suit le Bon Chemin s'il ne connaît pas Allah. Il pourrait réussir brillamment sa vie terrestre sans toutefois suivre le Bon Chemin. Le fait de suivre le Bon Chemin indiqué par Allah est le seul Chemin salutaire qui assure le bonheur :

( Dis : " la vraie Voie est la Voie d'Allah ".)

 Donc, il n'y a qu'une seule solution : ou bien tu suis les injonctions d’Allah ou alors tu es sujet à tes passions.

( Dis : " la vraie la vraie Voie est la Voie d'Allah ")

Sourate 3, Al-Imrân (LA FAMILLE D’IMRAN) : 73

 Il y a un autre verset :

( Dis : « Il n’est d’autre voie de la vérité que Celle d’Allah ! » )

Sourate 02, Al-Baqarah (la vache) : 120

 Il se peut que tu trouves un homme intelligent mais pas nécessairement raisonnable à moins qu’il ne suive le Bon Chemin d'Allah.

((Vous êtes tous des égarés sauf celui que J’ai guidés sur La Bonne Voie . Demandez-Moi donc de vous guider et Je vous exaucerai.))

Mouslim et at-Thirmidhi, d’après abû Dharr al- Ghifâri.

 Le Droit Chemin est à la portée de tous les gens...

(Telle est la direction par laquelle Allah guide qui Il veut parmi Ses serviteurs.)

Sourate 06, Al-An’âm (les Bestiaux) : 88

Allah, exalté soit-il, s’est engagé à guider les humains dans Le Droit Chemin :

 Allah, exalté soit-Il, a dit :

( C'est à Nous, certes, de guider )

Sourate 92 Al-Layl (la Nuit) : 92

 Allah, exalté soit-il, s’est engagé à guider les humains. Il les guide à travers cet univers qui d’ailleurs prouve la présence d'Allah. Il les guide par le coran, la raison, l'instinct, ainsi que par Ses actes qui montrent Sa présence. L’instinct est façonné pour avoir foi en Allah. La raison permet à l’homme de connaître Allah conformément à des principes sur lesquels il est créé. Toute ce qui existe dans cet univers désigne Allah, Le Créateur, L’Educateur, Le Dirigeant, L'Unique, Le Présent et le Parfait.
 Ce qui revient à dire cher frère, tu es un être mouvant, que tu le veuilles ou pas. Il n'y a pas de demi-solution, il y a d’une part un ange et d’autre part un diable, un ange inspirant ou un diable insufflant. Il s'agit répondre à l’un des deux parce que tu es un être mouvant. En bref, il y a un but établi par toi-même ou bien par Allah exalté soit-il. S'il est établi par toi, il sera le plus souvent mauvais. Somme toute, l'homme éprouve une grande déception en découvrant avoir vécu sa vie complétement détournée de la Bonne Voie.

Dis [Ô Mouhammad] : ( voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres ? ) (103) ( Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien. )

Sourate 18 Al-Kahf (la Caverne) : 103- 104

L'homme est créé afin de résider au paradis ; le seul chemin qui y mène est l'obéissance à Allah:

 Chers frères, on a cité dans les traditions que lorsque l'ange de la mort ravit l’âme au mécréant, celui-là pousse un hurlement qui, s’il pouvait parvenir aux oreilles des habitants de la terre les fera se foudroyer à cause des remords.

( Dis : "les perdants sont ceux qui, le Jour de la Résurrection, auront causé la perte de leurs propres âmes et celles de leurs familles". C'est bien cela la perte évidente. )

Sourate 39 Az-Zumar (les groupes) :15

 Le plus important serait de savoir " où aller ?" Serait-ce pour accumuler de l'argent d'une façon licite ou illicite ? C'est de l’égarement ; serait-ce pour occuper un haut rang en société d'une façon juste ou injuste afin de se vanter auprès des gens ? c'est de l’égarement ; serait-ce pour se plonger dans la volupté jusqu'à l'arrivée de la mort, c'est de l’égarement.
 Quel est ton but ? Le plaisir, l'argent, le rang ou la dominance ; mais quel est le véritable but ? Tu es créé en vue d'entrer au paradis et sa voie est l'obéissance à Allah, exalté soit-il. Donc, il faut te résigner à ton Créateur qui t’a fixé un but.

 La preuve se trouve dans les Paroles d’Allah, exalté soit-Il :

( Je n'ai créé les Djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent. )

Sourate 51 AḎ-ḎĀRIYĀT (Qui éparpillent) : 56

 Allah, exalté soit-Il, dit :

( Or, ils ne cessent d'être en désaccord (entre eux), ) (118) ( sauf ceux à qui ton Seigneur a accordé miséricorde. C'est pour cela qu'Il les a créés. ) (119)

Sourate 11 Hoûd : 118-119

 Allah, exalté soit-Il, dit aussi :

( C'est Allah qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux Son commandement descend, afin que vous sachiez qu'Allah est en vérité Omnipotent et qu'Allah a embrassé toute chose de Son savoir. )

Sourate 65 At- Talâq (le divorce) : 12

Les hommes sont deux :

 Les hommes sont deux : un homme qui a demandé à Allah de le guider et fut exaucé ; et un autre qui s’est éloigné d'Allah.
 Ce coran est un guide. Dans cette vie, l'homme a besoin d'un but et le coran le lui a fixé. Il a besoin aussi d'une voie qui le mène à ce but. Le coran la lui a montrée. Le coran est la parole d'Allah, exalté soit-il. On peut donc, diviser l'humanité en deux parties : un homme qui a demandé à Allah de le guider et fut exaucé ; et un autre qui s’est détourné d'Allah. A signaler que l'éloignement d'Allah se fait suivant des milliers de formes ; vous pouvez contempler l'histoire des peuples et lire les événements historiques pour découvrir que la plupart des peuples ont longé des impasses, même s’ils ont vécu la prospérité dans leurs vies ou ont assujetti la nature comme on dit. Mais à l'arrivée de l'ange de la mort, ils découvrent qu’ils ont été créés pour un lieu de séjour éternel et sauront que cette vie terrestre n'est qu'un ensemble de préparatifs pour celle-là. Pourtant ils ont pris la vie terrestre comme siège éternel, en ont fait la limite de leurs espoirs et leur dernière station, ce qui les a amenés à s’éloigner de la voie droite et à s’égarer. Chers frères, je vous invite à ne pas oublier ces deux versets :

(Quiconque suit Mon guide ne s'égarera pas et ne sera pas malheureux)

Sourate 20, ṬĀ-HĀ : 123

 Allah, exalté soit-Il, dit :

(Ceux qui suivront Mon guide n'auront rien à craindre et ne seront point affligés)

Sourate 2, Al-Baqarah (la vache) : 38

 Allah, exalté soit-Il, dit :

( Dis : « Il n’est d’autre voie de la vérité que Celle d’Allah ! »)

Sourate 2, Al-Baqarah (la vache) 120

 Allah est le Seul Guide, et le Vrai ne peut se diversifier.

Deux voies à choisir : faire ce qu'Allah ordonne, ou suivre ses passions.

 Réfléchissez bien à ce verset :

( Mais s'ils ne te répondent pas, sache alors que c'est seulement leurs passions qu'ils suivent. )

Sourate 28 Al-Qasas (le Récit) : 50

 Si tu ne suis pas la Sunna du Messager d'Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), tu seras sur la mauvaise piste. Il n’y a que deux voies à suivre, si tu ne longes pas la première tu feras sûrement le parcours de l'autre. Tu obéis à l'ordre d'Allah ou tu es l’esclave de tes passions. Tu es sur le bon chemin ou sur le chemin du faux ; il n’y a pas d'autre alternative.
 Le Bon Chemin est à la portée de tous comme je viens de le préciser auparavant. Tout ce qui existe t'orientent vers la voie d'Allah, si tu le désires, sinon tu ne mettras jamais le pied dans le Droit Chemin, même si tu rencontres tous les prophètes, si tu es témoin de tous leurs miracles et si tu observes tous les signes de l’Evidence.
 Ce qui est notable c’est que certains savants en Europe et en Amérique ont découvert des vérités stupéfiantes sur la création de l'homme ou de l'univers mais pourquoi n’ont-ils pas eu foi ? Tout simplement parce qu'ils n'ont pas voulu se laisser guider dans le Droit Chemin et s'ils l'ont voulu ils y seraient parvenus. La question se limite à prendre une résolution ; ou bien tu prends la décision de chercher la vérité et tu l'atteindras, ou bien tu y renonces Donc, tu ne pourras en profiter que si tu prends la décision de chercher la vérité, même si tu vois tous les prophètes et leurs miracles, si tu écoutes leurs prêches, si tu vois un livre descendre du ciel ou une chamelle surgir d'une montagne ou une mer devenir un passage à sec ou le bâton se transformer en serpent ou le feu se retenir de brûler Ibrahim.

Les différents types de la Bonne Voie :

 Chers frères, les savants ont expliqué qu’on peut parvenir à la Bonne voie par les indications, par le succès et la réussite ou encore par les intérêts. Mais comment ?
 Allah, exalté soit-il, nous a guidé nous autres les humains, à réaliser nos intérêts. Quand l'homme a besoin de nourriture il éprouve la sensation qui normalement traduit la faim. Cette sensation de faim est une indication d’intérêt. Si l'homme ne ressent pas la faim bien qu’il ait besoin de se rassasier, il mourra. L'homme a un système d'équilibre dans son corps. S'il perd son équilibre, ce système le rétablit. Donc, le maintien de l'équilibre est un intérêt. Les yeux de l’être humain, ses oreilles, son nez et tous ses sens le guident à entrer en contact avec le milieu extérieur à son corps. Tu es lié à ton entourage par tes sens.
 Quelquefois par l’histoire on obtient une indication ; un homme conduit sa voiture de Homs à Damas, en route, il entame une conversation agréable avec son compagnon qui se tient à ses côtés, ce qui le distrait et l’empêche de remarquer que l'indicateur de la température sur le tableau de bord s'est élevée jusqu’à mettre le moteur en feu. Il m'a dit : si j'avais jeté juste un coup d’œil sur le tableau de bord de la voiture si j'avais remarqué le degré élevé de la température je me serais arrêté à temps et j’aurais épargné 30 mille. Mais je n'ai pas regardé le panneau de bord occupé à discuter avec mon ami, et le moteur a brûlé.
 Il y a une déficience dans la planche de bord parce que l'indicateur renseigne le conducteur et il a besoin d'être vu. Le problème se pose si le chauffeur oublie de regarder l'indicateur. Que penses-tu d'un compteur qui a un son ? tu peux à la fois voir et entendre, c'est plus expressif.
 Par conséquent, si l'homme souffre d’une légère surdité, il aura besoin d’une lumière ou d’un avertissement de couleur. I aura besoin d’un son et d’un mouvement à ce moment-là l’indicateur sera plus fort.

1- La Bonne Voie d’intérêt :

 Allah, exalté soit-il, nous a procuré un système compliqué qui nous guide à exécuter nos intérêts ; l'homme cherche les aliments quand il a faim ; il vomit si ces aliments sont pourris. Le mécanisme du vomissement est très minutieux. Le système de l'homme qui dort, applique des mécanismes stupéfiants. Quand tu dors l’épiglotte se meut d'un mouvement compliqué. Elle reçoit un indice venant de la bouche vers le cerveau, l’informant qu'il y a de la salive. Le cerveau donne l'ordre. L’épiglotte ferme totalement la tranchée artère et ouvre la voie de l'œsophage, laissant passer cette salive dans l'œsophage de l'homme durant son sommeil. On peut en déduire que l'homme est soigneusement créé.
 Le système immunitaire acquis est très subtil. A l'entrée d'un agent infectieux dans le corps, les éléments de reconnaissance et de défense sortent du système immunitaire. Ils rencontrent ce corps étranger et découvrent son identité en prenant son code chimique et reviennent aux usines qui fabriquent de l'arme : les ganglions lymphatiques. Ces ganglions sécrètent une arme antibactérienne dite anticorps spécifiques. Un troisième type de mécanisme de défense portent ces anticorps pour lutter contre la bactérie et la tuer. Enfin, les éléments du service s’occupent du rejet de ces cadavres hors du champ de bataille et tu ne sens rien.

La Bonne Voie des intérêts est bien nette chez les animaux :

 L’image d’une vipère que voit un homme se forme sur la rétine au moyen du nerf optique qui la transmet au cerveau ; ce dernier traite l’information par sa perception de notions et d’expériences antérieures. Quand le cerveau prend conscience du danger il communique avec la reine de l'appareil hormonal (dite la glande pituitaire laquelle est située à la base du cerveau et est liée au corps situé sous la couche optique dit hypothalamus par 150.000 nerfs) par la voie d’un régulateur de communication. Le roi est le cerveau et la reine est l'hypophyse. Un roi et une reine ont besoin d’intermédiaires pour se croiser. La reine ou la glande pituitaire, envoie un ordre à la glande surrénale l’informant de la présence d’un danger éventuel en lui demandant de réagir. A son tour, la glande surrénale envoie un premier ordre au cœur pour accroître ses palpitations, ce qui entraîne l’accélération du sang dans les vaisseaux sanguins et par là, il arrive rapidement aux muscles. Cette glande surrénale envoie un deuxième ordre aux poumons pour augmenter leur potentiel afin qu'il corresponde aux palpitations du cœur. Elle envoie un troisième ordre aux vaisseaux périphériques de rétrécir leur lustre donnant une couleur livide à l'homme qui pâlit : couleur de l’apeuré parce qu'il a besoin du sang non d'une couleur rose. De plus, cette glande surrénale envoie un quatrième ordre au foie d'évacuer une quantité additive de sucre comme carburant supplémentaire dans son combat avec la vipère. Elle envoie enfin un cinquième ordre de sécréter l’hormone de coagulation afin que l’homme ne saigne à foison s’il a été blessé. Le sang se coagule et c'est une Bonne Voie. En cas d’un danger éventuel, il y a un processus compliqué. A l'entrée d'une bactérie au corps, il y a un processus compliqué. De même, pour la digestion de la nourriture, il y a un processus de digestion compliqué. En tout cas, le chemin est assez long. Cela s’appelle la Bonne Voie, la Bonne Voie des intérêts signifie que c'est Allah, exalté soit-il, qui a créé l'homme dans la forme la plus parfaite.

(Alors [Pharaon] dit : < Qui donc est votre Seigneur, O Moïse ? > < Notre Seigneur, dit Moïse est celui qui a donné à chaque chose sa propre nature puis l'a dirigée >. )

Sourate 20 TĀ-HĀ : 49-50

 C'est la Bonne Voie des intérêts. Elle est très nette chez les animaux. L'animal subit des procédés très compliqués sans enseignement ni formation. La preuve en est le nouveau-né qui dès sa naissance, applique sa bouche sur la mamelle de sa mère et entreprends un mécanisme très compliqué : la succion. Qui lui a enseigné de mettre ses lèvres sur le mamelon de sa mère, de bien les ajuster et de tirer de l'air pour avoir du lait ? A défaut d’un tel mécanisme, notre cours présent n’aurait pas lieu, notre ville n’aurait aucune trace, de plus, il n’y aurait aucun être humain dans ce monde. Le mécanisme de la succion est appelé le réflexe de succion.

(Alors [Pharaon ] dit : < Qui donc est votre Seigneur, O Moïse? > < Notre Seigneur, dit Moïse est celui qui a donné à chaque chose sa propre nature puis l'a dirigée >. )

Sourate 20 TĀ-HĀ : 49-50

 C'est la Bonne Voie des intérêts. Nous sommes à pied d’égalité avec les autres êtres là-dessus contrairement aux instincts qui dépassent les travaux volontaires chez ceux-là.

2- La Bonne Voie d'indication :

 La deuxième Bonne Voie est la celle de l'indication. Allah, exalté soit-il, a révélé le coran à son prophète afin de nous guider à être conscient de l'essence d'Allah, à délimiter notre but, à suivre notre chemin et à connaître notre méthode, à savoir ce qui nous incombe de faire ou ce que nous devons nous retenir de faire. C'est la Bonne Voie d’indication.
 La Bonne voie de la réussite :

La troisième Bonne voie :

(… ce sont des jeunes gens qui croyaient en leur Seigneur ; et Nous leurs avons accordé les plus grands moyens de se diriger [dans la bonne voie].)

Sourate 18 Al-Kahf (la caverne) 13

 La Bonne Voie de la réussite.
 Chacun de nous est dirigé vers ses intérêts ; il satisfait sa faim, vomit quand il mange des aliments pourris, dort quand le système nerveux est fatigué et il dit : (je voudrais dormir.) S’il est ennuyé il dort et se repose. En été, il aspire aux aliments froids et à ceux qui contiennent de l'eau ; comme la laitue et la pastèque. Mais en hiver, il désire les sucreries à cause du froid ; il a besoin d’aliments qui contiennent une grand quantité d’énergie calorique. L'homme suit la voie de ses intérêts.

Des preuves coraniques à propos de la Bonne Voie de la réussite :

 Des pédiatres ont fait une expérience magnifique ; ils ont permis à 10 enfants de se rassasier à leur guise sans restriction ni contrainte d’un buffet ouvert qui se distinguait par une variété d'aliments. En revanche, de grands savants spécialistes en nourriture ont établi pour un autre groupe d’enfants un système alimentaire merveilleux incluant des vitamines, des glucides, des protéines, des féculents et tous les aliments normaux. Ils ont déduit que la croissance du corps des enfants qui ont mangé librement est de beaucoup meilleure que celle des enfants qui ont suivi un régime nutritif rigoureux.
 De ce fait, l'homme est naturellement guidé vers ses intérêts et Allah, exalté soit-il, le guide. Si tu acceptes cher homme, d’être guidé dans la Bonne Voie, à ce moment-là tu seras guidé à suivre une troisième : celle de la réussite. C'est Allah qui provoquera ta réussite, te fera comprendre la vérité, t'aidera à Son obéissance, te soutiendra à faire des œuvres pies, facilitera ta rencontre avec les gens de la vérité et te réjouira par l'islam. Tout cela découle de la Bonne Voie qui mène à la réussite. Tu seras d’ores et déjà sur la Bonne voie de l’intérêt, de l’indication et de la réussite. Tout cela sera couronné par la Bonne Voie qui mène au paradis. Les fidèles entreront au paradis par la Grâce d’Allah, exalté soit-il.
 Tel est chers frères l’interprétation de ces versets :

(… ce sont des jeunes gens qui croyaient en leur Seigneur ; et Nous leurs avons accordé les plus grands moyens de se diriger [dans la bonne voie].)

Sourate 18 Al-Kahf (la caverne) 13

 C'est la Bonne Voie qui mène à la réussite :

(Et quant aux Thamūd, Nous les guidâmes ; mais ils ont préféré l'aveuglement à la Bonne Voie… )

Sourate 41, FUSSILAT(les Versets Détaillés) 17

 Tel est le choix :

(Allah accroît la rectitude de ceux qui suivent le bon chemin… )

Sourate 19 Maryam 76

 C'est également la Bonne Voie de la réussite.

L'homme court des risques parce qu'il a été seul à avoir accepté de porter la charge :

 Par ailleurs, Allah, exalté soit-il, dit :

( Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans être guidé par Allah ? )

Sourate 28 Al- AL-QAṢAṢ (le récit) 50

 Cela signifie qu’il n’y a aucun inconvénient à ce que l'homme suive ses passions à condition qu’elles soient conformes à La Bonne Voie d'Allah, exalté soit-il, parce qu’en islam la privation cède la place à l’organisation ; chaque désir, créé par Allah exalté soit-il, a un canal propre dans le corps pour lui parvenir. Allah, exalté soit-Il, a aménagé une voie saine pour satisfaire les différents désirs qu’Il, exalté soit-il, a déposés chez l’homme.
 Chers frères ! A qui ce Livre saint indique-t-il la Bonne Voie à suivre ?
 Aux

( pieux)

 correspondant en phonétique arabe aux « Mouttaquines »
 Le mot (pieux) est le participe présent du verbe se préserver et se prémunir contre tout danger éventuel. Dans l’abstrait cela vient de la protection et de la préservation contre tout risque que l’homme encoure et qui découle indubitablement du seul fait qu’il ait accepté la responsabilité de la charge.
 Allah a créé l'ange avec un esprit sans désirs ; Allah, exalté soit-Il, a muni l'animal de désirs mais l’a privé de la raison alors qu’Il, exalté soit-Il, a créé l'homme en le munissant à la fois, de désirs et de la raison. Les anges ont choisi le culte sans responsabilité ; ils évoquent inlassablement Allah. Les animaux ont choisi la passion sans subir aucune responsabilité, ils ne songent qu'à manger, ils n’ont pas de comptes à rendre et n’assument aucune charge. Quant à l'homme, Allah l'a créé à partir de la boue collante et lui a soufflé de son esprit. L'homme a donc un souffle d'Allah et une poignée de boue ; ce qui explique qu’il ait des penchants terrestres qui l’amènent à commettre des péchés et des tendances célestes. Si les tendances terrestres de l'homme prédominent chez lui, il aura perturbé sa responsabilité et sera sujet à l’altération parce qu'il aura cédé à ses motivations et à ses passions.
 Cette altération est pareille à une machine à moteur : le désir représente le moteur ou la force d'impulsion, et la méthode en est le volant (imaginez une machine sans volant) alors que tout chemin a des tournants à droite et à gauche, des pentes, des fosses et des vallées ; le véhicule qui démarre nuitamment à une grande vitesse dans ce chemin plein de tournants, finira inévitablement dans la vallée. Le mot (pieux) correspondant en phonétique arabe au mot « Mouttaquin » qui inclut un sens du verbe (se protéger ou « Ittaqua ») qui découle de (protéger). Ce verbe est un dérivé de la protection (ou Al-Wiqaya) qui connote un signe de danger. Puisque tu es un homme tu es entouré de dangers. Comment peut-on définir « le danger » ? Le danger apparaît lorsqu’on cède à ses désirs loin de la Méthode d'Allah, exalté soit-il. Voilà toute l'histoire.

(Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans être guidé par Allah ?)

Sourate 28 Al- AL-QAṢAṢ (le récit) 50

Le pieux est celui qui se prémunit contre le Châtiment d'Allah, exalté soit-il :

 Si un homme tombe amoureux d’une femme et établit une relation sexuelle avec elle en dehors du mariage, il aura attenté à un être créé. Il a couché avec elle sans s’être uni avec elle par un contrat de mariage légal qui lui garantirait ses intérêts et son avenir. Qu’a-t-il a donc fait au juste ? Cédant à ses désirs, il a porté préjudice aux autres. Un autre s’emparerait des biens d’autrui illicitement par amour pour l’argent. Quand les désirs ne sont pas domptés suivant la méthode d'Allah, ils engendreront forcément la corruption. Allah, exalté soit-il, dit :

(la corruption est apparue sur terre et en mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains)

Sourate 30 Ar-Roûm (les Romains) 41

 Comment peut-on définir la corruption ? c'est la détérioration des caractéristiques d'un corps. Allah a créé l'eau incolore, inodore et insipide. Si l’eau a une mauvaise odeur, paraît trouble ou contient des couleurs inacceptables, elle deviendra non potable. La corruption de l'eau est le changement de ses particularités naturelles. Voilà la corruption.
 Parallèlement, Allah a créé les désirs dans le corps humains et si l'homme ne suit pas la Bonne Voie d'Allah, exalté soit-il, il sera forcément corrompu. L'origine de la corruption est une création jouissant de son libre-arbitre, ayant des désirs qui se meuvent loin de la Méthode d'Allah. Pour cela, il n'y a pas de corruption dans le monde des anges ni dans celui des animaux. Elle est seulement chez l'homme qui ne peut refouler ses désirs et ne suit pas la Bonne Voie d'Allah. Par conséquent, le fait d’être un être humain le place au milieu des dangers : le danger du désir, le danger de supporter le châtiment en raison de l’instinct d’agression animé contre les autres. Qu'est-ce qui se passe au niveau du monde à présent ? Des gens dirigent des attaques les uns contre les autres et Allah, exalté soit-il, les juge rigoureusement. Toi, tu risques de courir le danger en t’emparant des biens des autres, mais tu seras payé en retour par un châtiment douloureux qu’Allah t’infligera. Là est le danger. Le pieux est celui qui s’est prémuni contre le châtiment d'Allah, exalté soit-il. Allah a des Noms de Majesté : Il est Le Contraignant, le Vengeur, le Grand, le Dominateur Suprême, le Prédominant ;Tels sont Les Noms qui traduisent Sa Majesté ; En même temps, il est le Très Miséricordieux, L’Obligeant et le Sage, tels sont les Noms de Sa Beauté.

La signification de la dévotion (la crainte d'Allah)

 Que veut dire (craindre Allah) ? Se réfugier auprès de Ses Noms de Beauté contre Ses Noms de Majesté ; cela signifie de demander la Compassion d'Allah à travers l’obéissance à Ses Ordres et se protéger contre Son Indignation, Sa Colère et Sa Vengeance.

(La Colère de ton Seigneur est redoutable.)

Sourate 85 Al-Bouroudj (les Constellations) : 12

 Il est :

(Le Grand, Le Sublime.)

Sourate 13 Ar-Rra’ad (le Tonnerre) : 9

 Il dit :

(C’est Lui le Dominateur Suprême sur Ses serviteurs)

Sourate 6 Al-An’âm (les Bestiaux) : 18

 Ce sont les noms de Sa Majesté. Mais si je lui obéis :

(Mon Seigneur est vraiment Très Miséricordieux et plein d'amour)

Sourate 11 Hoûd : 90

 Il dit :

(A ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour.)

Sourate 19 Maryam : 96

 Par conséquent, le sens de (la dévotion) serait d'éviter la colère d'Allah et son châtiment, en cherchant l’emprise des noms de Sa Majesté en se prémunissant contre Son Châtiment éternel qui s’incarne dans le Feu ; C'est pourquoi :

(O les croyants ! Craignez Allah comme Il doit être craint.)

Sourate 3 AL-˒IMRĀN (la Famille d'Imran) : 102

 Tu es tenu d’obéir à Allah et te retenir de lui désobéir, de L’évoquer sans l'oublier et de Le remercier sans ignorer Sa Bienfaisance.

Quand l'homme suit la Bonne Voie d'Allah, il se protège des noms de Sa Majesté:

 Chers frères, l’être humain suit la Bonne Voie quand il a l’impression que sa sûreté est compromise ce qui l’excite à chercher le salut dans ce livre saint. C'est pourquoi :

( Ceci est le Livre au sujet duquel il n'y a aucun doute ; c'est un guide pour ceux qui sont Mouttaquines ). (2)

(Sourate 2, Al Baqara "la vache" : 2)

 A force de réfléchir sur ta personne, tu découvres que tu es un homme plein de penchants terrestres et de tendances célestes. Si ton désir prend le dessus, la catastrophe devient bien grande. Quand le désir se meut absurdement, il se trouve accompagné d’une violation à l’honneur des gens et à leurs biens. Cette violation se termine par le châtiment. Quand tu suis la Bonne Voie d'Allah, tu évites Son Châtiment. Quand tu suis la Bonne Voie d'Allah, tu évites les Noms de Sa Majesté et tu demandes les Noms de Beauté et de Munificence :

( Ceci est le Livre au sujet duquel il n'y a aucun doute ; c'est un guide pour ceux qui sont Mouttaquines ). (2)

(Sourate 2, Al Baqara "la vache : 2)

 Si l'homme ne cherche pas la vérité, ce Livre ne lui sera d’aucune utilité. S'il se trouve dans un bel endroit sans aucun but, il ne s’intéressera à rien et ne cherchera rien. En revanche, si un homme arrive dans un pays étranger pour toucher une somme d'argent d’une société dont il ne connaît pas l'adresse, il interrogera les gens et cherchera cette société parce qu'il a un but bien précis : celui de prendre cette somme d'argent. Il est si dangereux à l’homme d’errer dans la vie sans s’être fixé de but précis. J'ai visité des pays très lointains. On m'a dit : Qu'est-ce que tu as vu dans ces pays-là ? J'ai dit : un homme sans but. Il mange, boit et se réjouit.

( Et ceux qui mécroient jouissent et mangent comme mangent les bestiaux ; et le Feu sera leur lieu de séjour. ).

(Sourate 47 Mouhammad) : 12

 Le plus dangereux serait de vivre sans but, et la chose la plus merveilleuse serait d'avoir un but bien clair qui te pousse vers les bonnes mœurs.
 Cela dit, le musulman ne vieillit jamais. Il garde sa jeunesse d'esprit tout le temps. Il peut atteindre les cent ans mais il ne perd jamais la raison, il reste jeune par son ardeur et son énergie parce qu'il a un grand but, celui d’obtenir la satisfaction d’Allah, exalté soit-Il.

Quand tu prends l'obéissance à Allah comme but, tu resteras jeune à jamais :

 Point important : Quand est ce que l'homme se sent- il dégoûté de la vie ? Lorsque ses buts sont terrestres. Il s’était fixé comme buts le mariage, l’accumulation de l’argent et l’occupation d’un haut rang dans la société ; une fois qu’il les a tous obtenus, il découvre leur banalité. Rien ne peut lui procurer un bonheur continu dans cette vie. A chaque fois qu’il atteint le but matériel qu’il s’est fixé auparavant il découvre sa futilité. Par contre, quand son but s’incarne dans l’acquisition de la Satisfaction d’Allah seul, il se sentira jeune à vie.
 Il m’arrive fréquemment de mentionner l’idée que l'homme en son for intérieur est toujours en quête du bonheur . Or, la notion matérielle implique que pour être heureux on a besoin de plusieurs conditions, dont la santé, le temps et l'argent. Malheureusement, une de ces conditions nous fait défaut à chaque étape de notre vie. Dans la première jeunesse, le temps et la santé sont disponibles mais c’est l'argent qui manque. Vingt ans plus tard, on est toujours en bonne santé, on a gagné de l'argent mais le temps nous fait défaut. Au déclin de la vie, on a fait fortune, on a largement le temps mais la santé est perdue.
 Ce qui revient à dire que l'homme en général, mène une vie malheureuse quel que soit son âge. Il sent qu’il lui manque toujours quelque chose. Alors que le cas du croyant est bien différent. Pourquoi ? Parce que les liens qu’il a établis avec Allah tiennent fermement. Serait-il jeune, marié ou encore pauvre il se sent heureux parce qu’il communique toujours avec Allah.
 Le plus important dans cette histoire serait de ne pas avoir de but délimité, autrement tout sera fini pour toi au cas où ce but arrivait à se réaliser. Ta vie sera ennuyeuse, fatigante et pénible. Ce qui explique la morosité que tu ressens en tenant compagnie aux gens de haute société, aux fortunés et à ceux qui occupent des postes importants. L’un d’eux t’affirme que l'argent est futile, qu’il n’est d’aucune importance bien que son compte bancaire soit chimérique et qu’il ne souffre d’aucun problème financier.
 Un frère m'a cité un paradoxe assez étrange : il a reçu la visite d’un homme dont le chiffre de fortune dépasse des milliers de millions (il a bien précisé des milliers non pas des centaines).  Cet homme s’est lamenté sur sa vie, sur l’ennui qu’il vit. Rien ne lui plaît, rien ne le satisfait.
 Ce frère m'a dit : ( c'est vraiment bizarre. C’est à peine si je pouvais me tenir debout en sortant de chez lui. Quel type d’homme est-ce ?! Il ne souffre d’aucun problème et il dispose d’une grande fortune.

 Ce frère a poursuivi : ( Une famille pauvre m'a demandé la charité. Je suis entré dans sa maison villageoise à Damas. C'était une maison très modeste, située sous un escalier. Le mari, la femme et les enfants vivent un grand bonheur bien que le salaire soit insuffisant. Ils ont juste demandé de payer la location de cette maison ; mille livres seulement ). Il m'a dit : ( J'ai senti un grand bonheur dans cette maison malgré la défaillance économique. ).
 Lorsque l'homme perd son but il devient un lourd fardeau à son entourage.
 En résumé, tu dois choisir un but qui soit supérieur à tes aptitudes ; c'est Allah, exalté soit-il. Tout homme dont l’intention est l’obtention de la Satisfaction d’Allah, exalté soit-il, sera heureux et vivra en jeune quel qu’avancé que soit son âge, il ne connaîtra ni l’ennui, ni le tracas. Au fond, quoi qu’il fasse l’homme ne pourra jamais embrasser L’Essence d’Allah ni Son Savoir ; quant à la vie terrestre elle a des limites qui une fois atteintes, sera finie.

Le prix du Paradis est le contrôle du désir tandis que le malheur serait de fléchir à son désir :

 Supposons qu’un homme soit entré en possession d’une grande fortune, il a mangé des plats si succulents qu’il n’a plus envie d’en manger davantage ; il s’est marié puis au bout d’un certain temps il n’est plus enthousiasmé ; il a accédé à un poste prééminent qui a cessé de le satisfaire quelques mois plus tard ; il est sans cesse à la recherche de quelque chose qui le comble mais ne le trouve pas.
 La question est des plus délicates. J’avais auparavant donné une leçon dont le titre était : « Qu’y a-t-il après ? »
 Tu as empilé de l'argent. Qu’y a-t-il après ?
 Tu as occupé une place sociale éminente. Qu’y a-t-il après ?
 Eh bien, après la vie terrestre, c’est la tombe qui t’attend. Tu t’es adonné aux plaisirs mondains vils, qu’y a-t-il après ? L'ennui, le désagrément et la lassitude font trait commun à tous les délinquants. Pourquoi trouves-tu que le croyant est le plus heureux parmi les gens ? parce que son but est sublime ; Allah, exalté soit-il, lui a promis le paradis.

( Celui à qui Nous avons fait une belle promesse dont il verra l'accomplissement, est-il comparable à celui à qui Nous avons accordé la jouissance de la vie présente et qui sera ensuite, le Jour de la Résurrection, de ceux qui comparaîtront [devant Nous]. )

Sourate 28 Al-Qasas (le Récit) : 61

 Chers frères, on revient à ce verset :

( Ceci est le Livre au sujet duquel il n'y a aucun doute ; c'est un guide pour les Mouttaquines (les pieux) )

Sourate 2, Al Baqara "la vache" : 2

  Le danger si jamais tu l’encoures, serait d’être sujet à tes désirs :

( Le feu brûlera leurs visages et ils auront les lèvres crispées. (104) "Mes versets ne vous étaient-ils pas récités et vous les traitiez alors de mensonges ?" (105) Ils dirent : "Seigneur ! Notre malheur nous a vaincus, et nous étions des gens égarés." (106) )

Sourate 23 Al-Mu’minun (les Croyants) : 104- 105- 106

 Nous avons cédé à nos désirs ; le malheur serait de se soumettre à ses désirs. Telle est l’épreuve difficile à vivre. Par contre, le prix du paradis est le contrôle des désirs.

( Et pour celui qui aura redouté de comparaître devant son Seigneur, et préservé son âme de la passion, (40) le Paradis sera alors son refuge. (41) )

Sourate 79 An--Nazi’ate (les Anges qui arrachent les âmes)

La différence entre le croyant et le non-croyant :

 Le danger, c'est la prédominance des désirs au détriment de la Méthode d'Allah. Quand tu sens que le danger est près de te frôler, tu fais preuve de dévotion ; tu évites le danger. Tu évites le châtiment d'Allah. Tu évites d'être sous l'influence des noms de La Majesté d’Allah. La riposte d'Allah est très redoutable ; il envoie des secousses, des maladies incurables, une oppression, une misère, un serrement de cœur, un souci ou un chagrin. Tu évites d'être sous l'influence des noms de Majesté. Tu évites le grand Châtiment ; le Feu. Tant que tu te protèges des maux, tu cherches La Bonne Voie. La Bonne Voie se trouve dans le Saint Coran qui t’a fixé le but et le chemin à suivre.

( Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement informé. )

Sourate 35 Fater (le Créateur) : 14

 Somme toute, personne sur terre, ni dans l’univers n'est apte à te fixer le but correct à réaliser et le chemin approprié à suivre à part Allah, exalté soit-Il. C'est l'acte d'Allah. Le but du croyant est le paradis. Le but du croyant est de connaître Allah, de prendre connaissance de Sa Méthode et de longer Son Bon Chemin. Le croyant est une personne qui a de l'équilibre, du contentement et de la conviction. Il n’est jamais inquiet de l'avenir parce que son graphique est toujours ascendant, mais quand il oublie d’évoquer Allah, exalté soit-il, il monte vigoureusement et la descente sera épouvantable. Telle est la différence entre le croyant qui suit la Méthode d'Allah et dont le graphique est constamment ascendant, et le non-croyant dont le graphique monte vigoureusement et la chute sera rapide.

Quelques Hadith honorables à propos de sourate Al-Baqara (la vache) :

 On continuera l'explication dans une prochaine leçon :

( qui croient à l’invisible et accomplissent la Salât et dépensent (dans l’obéissance à Allah) de ce que Nous leur avons attribué (3) Ceux qui croient à ce qui t'a été descendu et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future (4) Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui réussissent (dans cette vie et dans la vie future). (5) )

(Sourate 2 Al Baqara "la vache") : 3-4-5.

 Permettez-moi chers frères, de vous citer certains Hadith concernant sourate Al-Baqara (la vache). Quelqu’un pourrait demander : Quels seraient ces détails ? Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

((Apprenez la sourate Al-Baqara (La Vache), car sa lecture est une bénédiction, son délaissement est un malheur et les sorciers ne peuvent rien contre elle. ))

Ahmad, d’après d'Ibn Bouraïda, d’après son père.

 Dans un autre Hadith :

((Apprenez les sourates : Al-Baqara (la vache) et Al-Imrân (la famille d'Imran) qui sont les Zahrawân (pleines de lumière) ))

 Un homme a récité chez Abdullah, les deux Sourates : Al-Baqarah et Al-Imrân : « Tu as récité deux Sourates qui évoquent Le Nom d’Allah Le Plus Sublime, celui par lequel la demande est comblée et l’invocation est exaucée.» Lui a répondu ce dernier.
 Ad-Daarimi d'après de Masrouq ibn Abd Allah.

((On estimait l'homme qui récitait Al-Baqara (la vache) et Al-Imrân (la famille d'Imran), à sa juste valeur.))

Ahmad dans son « Musnad » d’après Anas ibn Malik.

(( Al-Baqara (la vache) et Al-Imrân (la famille d'Imran) intercèderont auprès d’Allah le Jour de la Résurrection en faveur de celui qui les aura récitées en disant : O Allah, il a réussi. ))

Ad-Daarimi d’après Ka’ab.

((Allah ne déçoit jamais un homme qui se lève de la nuit, accomplit la Salât en lisant Al-Baqara (la vache) et la faisant suivre par Al-Imrân (la famille d'Imran)))

At-Tabarani d’après Ibn Mas’oud.

Allah, exalté soit-il, a décrit les croyants, les hypocrites et les mécréants au début de cette sourate.

 Les débuts de cette sourate sont très bénits. Allah y a décrit les croyants en les spécifiant de grands traits, puis Il est passé aux hypocrites et aux mécréants. Tels sont les trois types.  L'homme doit acquérir les qualités du croyant ; on en prendra connaissance au cours de futures séances.

( qui croient à l’invisible et accomplissent la Salât et dépensent (dans l’obéissance à Allah), de ce que Nous leur avons attribué (3) Ceux qui croient à ce qui t'a été descendu et à ce qui a été descendu avant toi et qui croient fermement à la vie future (4) Ceux-là sont sur le bon chemin de leur Seigneur (5) )

(Sourate 2, Al Baqara "la vache") : 3- 4- 5.

 Allah, exalté soit-Il, honore les croyants qui suivent le Bon Chemin.

( et ce sont eux qui réussissent (dans cette vie et dans la vie future.(5) )

 Si nous arrivons à bien comprendre et à bien assimiler ces versets, nous obtiendrons le salut et serons heureux dans la vie ici-bas et dans l'au-delà.
 Le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

((Ne rendez pas vos foyers pareils à des cimetières ; la maison où Sourate al-Baqarah est régulièrement récitée sera inaccessible au diable.))

Moslim, Ahmad, at-Thirmidhi, an-Nasaa’i d‘après abû Houraïra

((La Sourate al-Baqarah est absolument la meilleure des sourates du Coran et le verset du Trône en est le meilleur ; le diable fuit la maison où on récite cette Sourate))

Al-Hareth d’après al-Hasan (Hadith détaché.)

 Les Hadith qui évoquent le mérite de cette sourate sont nombreux. Je prie Allah, exalté soit-il, de nous rendre apte à continuer l’interprétation de cette sourate et à la mettre en vigueur dans notre vie.

Traduction  : Amina Al Khatib
Vérification       : Nermine OMARI