Catégories
Mars
05
1996
Des Sermons radiodiffusés -Sermon (40) :S1- L'adoration. S2- La crise de la vache folle.
Dernière mise à jour:2017-03-03
Voir:414
  Louange à Allah. Nous le louons, implorons Son secours, demandons Sa guidance. Nous cherchons refuge auprès de lui de nos propres maux et de nos mauvaises actions. Quand quelqu'un est guidé par Allah, nul ne peut l'égarer, et quand quelqu'un est égaré par Allah, il ne trouvera nulle part de guide.
  Et je témoigne qu'il n'y a de Dieu qu'Allah seul sans associé, en reconnaissance de Sa divinité, et forçant ceux qui le nient et ne croient pas en lui.
  Et je témoigne que Muhammad (PSL) est le Messager d'Allah, le maître des humains et des créatures, tant qu'un œil puisse voir et qu'une oreille puisse entendre.
  Ô Allah, salut et bénit notre maître Muhammad, sa famille et ses compagnons, "Aal al-Bayt" qui sont bons et purs, les dignes de confiances et dépositaires de son message, et les dirigeants de sa brigade, et soit, Ô Seigneur de l'univers, satisfait de nous et d'eux.
 Louange à Allah, Le Serviteur de l’univers. O Allah fais-nous sortir des ténèbres de l'ignorance et des chimères aux lueurs de la connaissance et du savoir, de la fange des désirs à La Djannah Du Voisinage, j'atteste qu’il n’y a d’autre divinité à part Allah, L’Unique qui n’a pas d’associé.
 O Allah, nous Te vouons notre Adoration, nous n’implorons que Toi, nous ne craignons que Toi, nous ne nous fions qu’à Toi, Tu es Le Seul Arbitre, il n’est de pouvoir qu’en Ta Législation, Toi Seul peut nous mettre sur la bonne voie.
 J'atteste que Mohammad est Ton Serviteur et Ton Messager. O Messager d'Allah, nous avons fort besoin de Ton Orientation Divine qui s'ancre davantage en nous au fur et à mesure que le temps passe; notre indigence à Ta Sunnah Probe se fait criante pour nous initier vers La Droite Méthodologie et La Bonne Voie, nous désirons tellement suivre ta moralité exemplaire que les jours rendent plus resplendissante et plus éclatante, vraiment tu as été héros parmi les hommes, et bon exemple parmi les héros. O Allah, accorde Ta Paix et Ta Bénédiction à notre guide  Mohammad, aux siens et à ses compagnons ainsi qu’à sa progéniture et à tous ceux qui se sont alliés à lui et l’ont suivi jusqu’au Jour de la Résurrection.
Serviteurs d'Allah Exalté Soit-Il, je vous recommande comme je le fais à moi-même de craindre Allah Exalté Soit-Il, je vous incite à Lui obéir, et j'entame mon labeur avec ce qu’il y a de mieux.

La définition de L'adoration:

 Chers frères croyants dans les pays Arabe et les pays islamiques, le sujet de notre sermon d'aujourd'hui est l'adoration dans L'Islam, sa vérité, son dessein, et ses caractéristiques.
 L'adoration est le motif de notre existence, le secret de notre béatitude dans notre vie présente, la valeur de La Djannah Qu'Allah Exalté Soit-Il, nous a promise dans L'Au-Delà. Allah, exalté soit-Il, dit :

(56. Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.)

Sourate AD-DHÂRIYÂT (QUI ÉPARPILLENT)/56.

 C'est le degré le plus élevé de notre soumission à Allah Exalté Soit-Il, et de notre amour voué à Lui. Celui qui Lui obéit mais ne Lui voue pas d'amour, ne L’aura pas adoré, de même, celui qui L'aime sans Lui témoigner de soumission, ne L'aura pas adoré non plus.

***
Tu désobéis à Allah en feignant de L'aimer, par Allah, c'est ignoble de ta part!
Si tes sentiments voués à Lui étaient sincères, tu Lui obéirais, car celui qui aime vraiment obéit aveuglement à son bien-aimé.
***

 Les cultes impliquent un côté comportemental, c'est la soumission intuitive, et l'engagement intégral à la charge qui se traduit par les actes. L'adoration comporte également un point psychologique qu'est celui de l'affection inébranlable pour Celui Qui nous comble de Ses Grâces: La Grâce de l'existence, la Grâce des privilèges, La Grâce du Droit Chemin et de L'Orientation.
 Cette obéissance facultative doit être précédée d'une connaissance évidente, et suivie d'une vraie béatitude pour laquelle Allah Exalté Soit-Il, nous a créés.
 Allah, exalté soit-Il, dit :

( 119. sauf ceux à qui ton Seigneur a accordé miséricorde. C’est pour cela qu’Il les a créés )

Sourate Hoûd/119.

Les objectifs et les desseins de La grande adoration :

 Les pratiques cultuelles de celui qui les accomplit ne sont d'aucun profit à Allah, exalté soit-Il ; le détournement de celui qui s’éloigne de Lui ne Lui est guère nuisible ; Les louanges de ceux qui les Lui vouent n'ajoutent rien à Son Royaume, l'ingratitude des renégats ne Lui retranche rien. IL est Le Riche et nous sommes les pauvres, Il est L'Affectueux, Le Généreux, Le Bienfaiteur, Le Miséricordieux, Il ne nous ordonne que ce qui nous est fructueux et judicieux.
 Chers frères croyants dans le monde arabe et islamique, si on passe de la définition aux grands desseins sublimes de l'adoration on trouve que :

1—L'adoration est le régal de l'âme:

 D'abord l'adoration est le régal de l'âme, comme notre organisme se rassasie de vivres et de boissons, notre âme en notre for intérieur se régale d'adoration. L'homme n'est pas cette enveloppe concrète extérieure que tu vois et ressens, la réalité de l'homme est cette essence précieuse à partir de laquelle il est devenu le maître des créatures ; c’est bien cette essence vivace qui vit et se réjouit à l'évocation d'Allah Exalté Soit-Il, en se rapprochant de Lui, en revanche, elle s'anéantit et se prête à la misère lorsqu'elle dérive et s'éloigne d'Allah Exalté Soit-Il, Allah dit:

(9. A réussi, certes, celui qui la purifie.)

A'Chams/9.

 Chers frères, le cœur humain ressent toujours notre besoin d’Allah, exalté soit-Il, c'est un sentiment original qui ne peut être comblé qu'à travers les liens consolidés d'avec Le Seigneur de l'univers, telle est l'essence de L'adoration.

2—La vraie soumission à Allah est le moyen qui mène à la véritable liberté :

 Oui, la vraie soumission à Allah est le moyen qui mène à la véritable liberté. La soumission sincère à Allah Exalté Soit-Il, incarne la véritable liberté et le moyen de la souveraineté réelle, elle est la seule à pouvoir délivrer le cœur de l'esclavage des serviteurs, l'affranchir de toute servilité et de toute dépendance humaines qui domptent et ligotent les gens à leur volonté hormis celles manifestées à Allah Exalté Soit-Il ; c'est que le cœur humain aspire spontanément au Seigneur de l'univers, vise une Divinité pour l’adorer et à Laquelle il s'attache et fait de son mieux pour La satisfaire, cherche refuge auprès d’elle, sollicite Sa Protection, du moment où l'homme est créé impuissant afin de prendre conscience de sa faiblesse et ressent un bonheur puisé dans cette faiblesse ; or si Allah Exalté Soit-Il, avait créé ses serviteurs puissants, ceux-là se seraient vantés de leur puissance, se seraient éloignés de Leur Créateur, ce qui les aurait rendus misérables. Si cette Divinité adorée n’était pas Allah, L'Unique, les gens se seraient débattus dans l'adoration de plusieurs idoles visibles ou invisibles, perceptibles ou imperceptibles, raisonnables ou irraisonnables, existants ou inexistants sauf dans leur imagination. Un savant a dit : « toute personne qui s'enorgueillit et renonce à adorer Allah Exalté Soit-Il, se voit dans l'obligeance d'adorer une divinité quelconque qui l'exploite et l'avilit. » On ne peut échapper à l'oppression des gens ni à leur servitude que lorsqu'on s'adonne complètement corps et âme au Seigneur des cieux et de la terre, au Seigneur de l'univers ; notre Divinité Unique, c’est auprès de Lui qu’on cherche refuge, satisfaction et complaisance, et c’est à Lui qu’on se fie pour être heureux, de plus, on s’éloigne de tout ce qui Lui répugne et qu’il a rendu illicite ; on ne prend pour alliés que Ses adeptes fervents, et en adversaires que ceux qui osent Lui déclarer la guerre, on n’aime et ne déteste que pour la Cause d’Allah ; on ne procure ou ne prive que pour la Cause d’Allah ; au fur et à mesure que se renforce notre sincérité vis-à-vis d'Allah Exalté Soit-Il, notre adoration se raffermit et on se passe des créatures ; par la perfection de notre adoration pour Allah Exalté Soit-Il, notre délivrance de l'orgueil et de l'association au Créateur s'amplifie.

3—L'adoration est une épreuve divine:

 Un des desseins de l'adoration est l'épreuve divine, la vie ici-bas qu'elle soit éphémère ou prolongée n'est pas notre objectif en soi, ni notre dessein, c'est une existence qui va s'éteindre bientôt, Allah Exalté Soit-Il l'a voulue un passage pour une Existence Ultérieure Éternelle dans L'Au –Delà. La Sagesse Divine a désiré composer chez l'être humain des éléments pairs, dont certains l'aident à accéder haut, alors que d'autres provoquent sa chute ; en lui se trouvent la raison et la volonté côte à côte avec les instincts et les désirs. Les privilèges qu'Allah Exalté Soit-Il, lui a accordés tels la perfection, la beauté, la puissance et l'intelligence : tous sont neutres ; le serviteur peut s'en servir en guise d'une échelle qui le fait accéder très haut ou d'un ravin qui le fait dégringoler très bas. Donc ces éléments rendent le serviteur heureux ou misérable, ils le font parvenir haut à La Djannah ou dégringoler à Djehenne ; ces éléments ont été placés en lui, Les Grâces du raisonnement et de la volonté lui ont été accordées, puis Allah Exalté Soit-Il, lui a proposé une Méthodologie à suivre afin d'appliquer ses détails, en foi de quoi, il peut ou bien se fier au jugement de sa raison et exploiter sa volonté, à ce moment-là il aura suivi à la lettre Cette Méthodologie, ce qui lui procurera une satisfaction ici-bas et dans L'Au-Delà, ou alors il arbitrera ses instincts, se livrera à ses désirs, pour se détourner de La Méthodologie Divine, à ce moment-là il ne récoltera que la misère dans le monde terrestre et dans L'Au—Delà, Allah Exalté Soit-Il dit:

(7. Nous avons placé ce qu’il y a sur la terre pour l’embellir, afin d’éprouver (les hommes et afin de savoir) qui d’entre eux sont les meilleurs dans leurs actions.)

Sourate Al Kahf/7.

 Allah, exalté soit-Il, dit aussi :

(2. En effet, Nous avons créé l’homme d’une goutte de sperme mélangé [aux composantes diverses] pour le mettre à l’épreuve. [C’est pourquoi] Nous l’avons fait entendant et voyant. )

Sourate Al Insân/2.

4—L'adoration est le droit d’Allah Exalté Soit-Il, sur Ses serviteurs :

 L'adoration est le droit d’Allah Exalté Soit-Il, qui s’impose à Ses serviteurs. D'après Mouaz Ibn Djabal ''J’étais en croupe derrière le Messager d'Allah (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) quand il m'a dit:

(( O, Mou’adh, connais-tu le droit d’Allah sur Ses serviteurs ?
Allah Exalté Soit-Il et Son Messager sont mieux informés, ai-je répondu.
« Le droit d’Allah sur Ses serviteurs est de L’adorer sans rien Lui associer.))

Al-Boukhari d'après Mou’adh ibn Djabal.

 La tradition Qudsite relate:

((Je suis avec les hommes et les djinns dans un évènement suprême ; Je crée et d’autres créatures sont adorées ; Je procure les moyens de subsistance et d’autres en sont remerciés ; Mes prodigues sont allouées à Mes sujets et leur préjudice Me remonte en retour ; Je Me rapproche d'eux par Mes grâces alors que Je me dispense bien d’eux et ils nourrissent des sentiments haineux à Mon égard par leurs péchés alors qu’ils ont le plus grand besoin de Moi.))

Al-Baïhaqi, al-Hakem, at- Tirmidhi d’après abû ad-Dardaa’.

 L'adoration qui incombe au serviteur envers Le Créateur ne provoque aucune indignation ; ce qui excite plutôt l'indignation, c'est le fait d'associer une idole à Allah Exalté Soit-Il, ou des êtres bien inférieurs à Allah, exalté soit-Il ; cela dénote d’un signe d'ingratitude de la part du serviteur envers Le Seigneur de l'univers.
 On n'était rien, on est sortis des ténèbres de la nullité aux lueurs de L'Existence, on est une espèce honorée au niveau des autres créatures. On a été créés dans un aspect agréable et respectable, on a été munis de La Grâce de l'éloquence, de raisonnement et de volonté, les autres créatures ont été asservies pour notre bien-être. L'adoration est une sorte d'obéissance intégrale au Créateur pour Les Grâces qu'IL nous procure, telles L'Existence, les subsistances, La Foi. Sachant qu'aucune créature si méprisable soit-elle, ne mérite le moindre signe d'adoration, C'est Allah Exalté Soit-Il Qui mérite Seul cette adoration que Lui vouent ses serviteurs ; l’adoration est le droit d’Allah sur Ses serviteurs.

5—L'adoration est une aspiration à La Djannah et un échappement à Djehenne:

 L'adoration est une aspiration à La Djannah et un échappement à Djehenne. L'adorateur n'est guère objet de préjudices si par l'accomplissement de ses cultes, il vise une rémunération, craignant La Punition, aspirant à La Djannah et échappant à Djehenne, en effet cela ne renie nullement ses mérites ; Allah Exalté Soit-Il a décrit Ses Élites (Les Prophètes, Les Messagers, Les Vertueux, Les Probes) en tant que Créatures souhaitant Sa Miséricorde, et redoutant Son Châtiment ; or si cela n'était pas exigé, Allah Exalté Soit-Il, n’aurait pas dépeint La Djannah Qu'Il a embellie à leur intention, citant des détails qu'ils ne peuvent percevoir, ni n’aurait représenté Djehenne dans ses moindres détails qui nous sont imperceptibles. En vérité, La Djannah n'est pas intitulée ainsi à cause de ses arbres, de ses fruits, de ses vivres, de ses boissons, de ses Houris, de ses rivières, ou de ses châteaux, La Djannah est Le Nom d'un Lieu de délices absolus et parfaits dont La Grâce Suprême serait de regarder La Face d’Allah, exalté soit-Il, d'écouter Son Discours, d'atteindre La Joie des Yeux à garder Sa Proximité et à obtenir Sa Satisfaction. La moindre parcelle de Sa satisfaction et le fait de regarder Sa Face honorable sont d’autant plus grands que la Djannah avec tout ce qu’elle renferme. Allah Exalté Soit-Il dit:

(22. Ce jour-là, il y aura des visages resplendissants -23. qui regarderont leur Seigneur;)

Sourate Al Qiyamah/22/23.

(Et la satisfaction d’Allah est plus grande encore, et c’est là l’énorme succès)

Sourate At-Tawbah/72.

 Voilà ce qui a été mentionné dans le Noble Coran.

6—L'adoration du croyant vouée à Allah Exalté Soit-Il est un aspect moral:

 L'adoration du croyant vouée à Allah Exalté Soit-Il, est un aspect moral car Elle manifeste La fidélité, la reconnaissance de Ses Grâces, la gratitude et la vénération envers Allah Exalté Soit-Il, Qui Seul mérite ces aspects d'estime et de vénération et en est Digne. Tous ces aspects distinguent la noblesse de caractère chez les vertueux. Voilà pourquoi, le Coran qualifie les croyants sobres et obéissants en disant :

(les voilà les véridiques)

Sourate Al Baqarah/177.

(15. Ceux-là sont les véridiques)

Sourate Al Hujurate/15.

(37. et celles d’Abraham qui a tenu parfaitement [sa promesse de transmettre])

Sourate An-Najm/37.

 Le plus haut degré de la sincérité est celui qui est voué à Allah Exalté Soit-Il pour Les Grâces dont Il nous entoure, notre fidélité à Lui se manifeste par l'assistance qu'on offre à ses créatures ; le bon caractère du croyant est un des aspects de son adoration pour Allah Exalté Soit-Il, sa moralité reflète La Moralité Divine dont l'origine est sa foi en Allah, et l'objectif en est l'aspiration à Sa Djannah, le dessein en est La Satisfaction d'Allah et Sa Récompense, le croyant est honnête dans son discours, il rend le dépôt, tient sa promesse, respecte sa parole, assiste l'affligé, aide le faible, traite les plus jeunes avec égards et les âgés avec déférence, patiente face aux épreuves et aux difficultés et surtout quand les combats font rage.

(9. (disant): «C’est pour l’amour d’Allah que nous vous nourrissons: nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude. )

Sourate Al-'Insân/9.

 La moralité du croyant est un signe d'adoration d'un point différent, son critère pour distinguer le vice de la vertu dépend étroitement des ordres d’Allah et de Ses Prohibitions, notre conscience n'est pas infaillible à elle seule, combien de gens se sont-ils livrés à leur convoitise, de même notre raisonnement n'est pas à lui seul, à l'abri, car il est influencé par notre entourage, nos circonstances, nos passions et nos tendances ; de même, les coutumes ne sont ni stables ni générales, car elles évoluent d'une génération à l'autre, et au sein d’une même génération, ainsi que d'un pays à l'autre et au sein d’un même pays ainsi que d'une contrée à l'autre, pour cette raison, le croyant cherche refuge auprès de L'Abri Infaillible, Garant, Qui ne peut dévier, ni oublier, ni se laisser influencer, ni se montrer autoritaire, telle est La Législation Divine :

« Qu’y a-t-il de meilleur qu’Allah, en matière de jugement pour des gens qui ont une foi ferme. »

AL-MĀ’IDAH (LA TABLE SERVIE) : 50

7—L'adoration reflète les bonnes mœurs qui n'émanent ni d’intérêts ni d'influences:

 L'adoration est le précepteur unique de notre conscience, elle est la seule raison de nos bonnes mœurs qui n’émanent pas des intérêts, ni ne subissent leurs influences; Allah Exalté Soit-Il, incarne Le Bien, La Vérité et La Beauté, le serviteur par l'accomplissement de ses cultes, et sa connexion d'avec Son Créateur, prend de ces bonnes mœurs ce qui va de pair avec les dimensions de sa probité, de ses bienfaits, de sa sincérité, de son honnêteté, ceux qui gardent les meilleurs rapports humains d'avec Le Créateur sont ceux ayant la meilleure moralité :

(4. Et tu es certes, d’une moralité éminente.)

Sourate Al-Qalam/4.

 Ceux-là sont les plus probes et les plus proches:

(92. Par ton Seigneur! Nous les interrogerons tous -93. sur ce qu’ils œuvraient.)

Sourate Al Hidjr/92/93.

 Il est probable que l'individu accomplisse ses cultes et qu'Allah ne les prenne guère en considération, Le Messager d'Allah y a fait allusion et a prévu cela:

((Le moment viendra où l'on dira d'un tel comme il est sympathique, raisonnable et patient, alors qu'au fond de son cœur, il n'y a guère un grain de Foi.))

Al-Boukhari d’après Houdhaïfa

Une description détaillée de la personnalité croyante:

 En lisant Le Coran, on trouve une image minutieuse de la personnalité croyante:

(1. Bienheureux sont certes les croyants,

2. ceux qui sont humbles dans leur Salât,

3. qui se détournent des futilités,

4. qui s’acquittent de la Zakāt,

5. et qui préservent leurs sexes [de tout rapport],

6. si ce n’est qu’avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer;

7. alors que ceux qui cherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs;

8. et qui veillent à la sauvegarde des dépôts confiés à eux et honorent leurs engagements,

9. et qui observent strictement leur Salât.

10. Ce sont eux les héritiers,

11. qui hériteront le Paradis pour y demeurer éternellement. )

Sourate Al Mou'minoun/1-11/

 Médite bien, O frère, comment Allah Exalté Soit—Il, a cité le recueillement dans la Salât comme la première caractéristique des croyants, et l'assiduité de son accomplissement comme la dernière, avec le versement de La Zakât (un culte moral parmi d’autres), avec leur détournement de la calomnie, leur chasteté, la sauvegarde du dépôt et les promesses tenues.

Les traits de l'adoration et ses conditions:

 Chers frères du monde arabe et islamique, après avoir fini de citer les grands objectifs de l’adoration, et ses desseins, on passe à ses caractéristiques et à ses conditions.

1—Allah Seul est adoré:

 On n'adore qu'Allah L'Unique ; d’ailleurs, l’Unicité d’Allah et Son adoration sont le contenu de toutes les Révélations Célestes, Allah Exalté Soit-Il dit:

(25. Et Nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n’ayons révélé: «Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc».)

Sourate Al Anbiyâ’ /25.

 Le secret de l'Islam dans l'ampleur de ses préceptes se révèle dans Sa Constitution Éternelle Qu'est Le Coran dont Le Secret se concentre dans La Fatiha ou La Préambule Du Livre Saint, (ou Les Sept Versets qu'on répète dix-sept fois par jour), Son Secret se résume dans-ce noble verset :

( C’est Toi que nous adorons ! C’est Toi dont nous implorons le secours ! ).

 Soi-dit, O Allah, on n'adore que Toi, on n'a recours qu'à Toi, l'adoration est une sorte de soumission que Seul mérite Celui Qui nous comble de Grâces, voilà pourquoi, l'association au Créateur Exalté Soit-Il ne convient pas à l'amour-propre du serviteur, et quelle humiliation celle qui frappe le serviteur qui ose adorer ce qui a lui été asservi, comme les roches, la glaise, le soleil, la lune, les Djinns, les humains. Comment le serviteur se prosterne-t-il pour des créatures qui lui ont été asservies afin de lui garantir ses intérêts et lui être rentables? Comment se prosterne -t-il devant ces objets, alors que Les Anges se sont prosternés devant lui sur L'Ordre d'Allah Exalté Soit-Il pour Le saluer et Lui faire Bon Accueil? L'Islam a détruit tout prétexte qui mène à l'association. Un homme a dit au Prophète (Salla Allah Alaihi Wa Sallam) :

« Si Allah le veut et si tu le veux ». Le Messager d'Allah Salla Allah Alaihi Wa Sallam lui a dit: « Tu m'as rendu L'Égal d'Allah, dis plutôt si Allah Seul le veut.)).

Ahmad, an-Nasa’i d’après ibn ‘Abbas (qu’Allah soit satisfait d’eux)

 At-Tabarani a relaté qu'à l'époque du Messager d'Allah un certain hypocrite nuisait aux gens, quelqu'un a dit:

((Allons demander le soutien du Messager d'Allah contre cet hypocrite, Le Prophète leur a dit :
« Ne me demandez pas mon assistance, demandez plutôt celle d'Allah Exalté Soit-Il.))

At-Tabarani et ses hommes, ceux du hadith Sahih à part ibn Louhaï’a dont le hadith est hasan.

2— IL n'y a pas d'intercesseurs entre Allah Exalté Soit-Il et Ses Créatures:

 Les intercesseurs entre Allah Exalté Soit-Il et Ses Créatures n'existent pas. Le Musulman a de fausses convictions à propos d'Allah Exalté Soit-Il, déduites des pratiques fausses, qui se fondent sur deux vérités: Allah Exalté Soit-Il est au—dessus de Ses Serviteurs que ce soit en altitude, en oppression, en autorité, en œuvre, Rien ne Lui est pareil, Rien ne L'arbitre, Rien ne s'ajoute à Ses Dispositions au niveau de Son Royaume sans Sa Permission, IL est Le Dominateur suprême sur Ses Serviteurs, IL est Le Sage, Le Parfaitement Connaisseur, Rien ne Lui ressemble, IL entend tout, IL voit tout, toutes les créatures sont des esclaves dans Sa Poignée, ceux-là ne disposent de rien d'excessif en bien ou en mal, ils ne décident ni de leur mort ni de leur vie ni de leur résurrection, Lui si Grand, et si Glorieux, est Proche de Ses Serviteurs, IL est Omniprésent, s’ils sont en bonne compagnie ou en retraite, Il entend, voit, veille, guide, octroie celui qui Le sollicite, exauce celui qui L'invoque, Il est Proche dans Sa Hauteur, Haut dans Sa Proximité, Il a joint La Grandeur à La Hauteur, La Proximité à L'Éloignement dans Le même verset, Allah dit:

(2. Il sait ce qui pénètre en terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y remonte. Et c’est Lui le Miséricordieux, le Pardonneur )

Sourate Saba'/2.

 Allah Exalté Soit-Il, Le Tout Puissant, Le Suprême, se passe d'intercesseurs entre Lui et Ses Créatures pour Le mettre au courant de leurs affaires, ou diriger Sa Volonté vers ce qu'IL ne désire point, Allah est Plus Généreux, Plus Puissant que de livrer Sa Miséricorde et Sa Djannah entre les mains des humains pour Les partager en actions et Qirates, à Lui Seul La Royauté à Lui le Châtiment et Le Pardon, Il est Le Tout-Puissant.

3—L’adoration acceptée pour Allah est escortée de bonnes intentions et d'un esprit de sincérité:

 L’adoration acceptée pour Allah Exalté Soit-Il ne comprend pas le rassasiement dénué d'âme, elle est plutôt accompagnée de bonnes intentions, et dans laquelle s'infiltre une essence de sincérité tel le suc qui s'insère à travers un arbre florissant, ce qui se reflète d'une manière fructueuse sur l'âme et sur le comportement des gens.
 At-Tabarani a raconté d'après un des compagnons qu'un des leurs, a demandé une femme(nommée Oum Qays) en mariage, celle-ci n'a consenti à l'épouser que lorsqu'il aura émigré à Madinah, il s’est soumis à sa condition, et dès lors fut surnommé l'émigré de Oum Qays, Le Messager d'Allah (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) dit:

(( Les actions ne valent que par les intentions (de leurs auteurs) et chacun sera rétribué selon son intention. Celui qui aura émigré dans le but d'acquérir des biens terrestres, ou afin de trouver une femme à épouser, sera rétribué en fonction du but qui aura déterminé son voyage. ))

Al-Boukhari et Mouslim d’après Omar ibn al-Khattâb

 Al Hafez a dit dans « Fath al-Bari » :

 « Les Imams ont de génération en génération, accordé une grande importance à ce hadith et l’ont évalué à juste titre, en se justifiant qu’aucun des hadiths du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) ne fut aussi concis, aussi éloquent et aussi profitable. »
 En effet, l’idée que ce hadith constitue le tiers de l’Islam a fait l’objet de consensus chez plusieurs Imams, dont ach-Chafé’i, ibn Hanbal, abû Dawood et at-Tirmidhi ; ach-Chafé’i a ajouté : « Ce hadith peut être classé dans soixante chapitres des titres de la science. »

 O Allah, nous nous plaçons sous Ta Protection de tenir des propos qui visent Ta Satisfaction et à travers lesquels nous T’associons quelqu’un d’inférieur à Toi.

4—L’adoration doit être rendue selon l'aspect et la Méthode qu'Allah a voulus:

 Il ne suffit pas au Musulman de vouer son adoration à Allah Seul en dehors de Ses créatures mais il doit par son adoration, observer l’aspect qu’Allah, exalté soit-Il, a légiférée et la méthode qu’Il a approuvée.
 Allah dit:

(109. Dis: «Si la mer était une encre [pour écrire] les paroles de mon Seigneur, certes la mer s’épuiserait avant que ne soient épuisées les paroles de mon Seigneur, quand même Nous lui apporterions son équivalent comme renfort.»

110. Dis: «Je suis en fait un être humain comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur».)

Sourate Al Kahf/109/110.

 Omar Ibn Al- Khattâb (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit:'' O Allah, fais que mon toute œuvre soit bonne, fais qu’elle te soit vouée à Toi Seul et épargne-moi de la vouer à quelqu’un d’autre en même temps que Toi ''
 Al Fadil Ibn Iyad a commenté à propos des Paroles Divines:

( … afin d’éprouver lequel de vous agirait le mieux. )

Sourate Hüd : 7

 qu’Allah fait allusion à l’œuvre la plus sincère et la plus excellente, on lui a demandé : O abû Ali, que signifie : le plus sincère et le plus excellent? « Si l'œuvre est sincère sans être excellente, elle n'est pas acceptée, de même si elle est excellente sans être sincère , elle n'est pas acceptée non plus, » leur a-t-il expliqué. L'œuvre sincère est celle qui recherche la Satisfaction d'Allah, l'œuvre excellente est celle qui s'accorde avec La Sunnah. La religion est constituée de deux parties: n'adorer qu'Allah Exalté Soit-Il, et de la manière qu'Il a légiférée; Le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit:

(( Quiconque accomplit un acte d'adoration non conforme à notre religion, verra cet acte rejeté par Allah et celui qui fait un acte dans notre religion qui lui est étranger, verra son acte rejeté.))

Al-Boukhari et Mouslim d'après Aïcha.

 Allah Exalté Soit-Il est Seul Législateur, Son Messager (Salla Allah Alaihi Wa Sallam) est Le Seul Annonciateur, nous les serviteurs, sommes les adeptes ; dans l'adoption s'incarne tout le bien, Allah Exalté Soit-Il dit:

(quiconque suit Mes Directives ne s’égarera ni ne sera malheureux )

Sourate Tâ- Hâ/123.

 Dans Le Premier Sermon Qu'Abou Bakr Assidiq a annoncé, il a dit: '' Je suis adepte non rénovateur.''

L’hérésie dans L'Islam:

 Chers frères croyants dans le monde arabe et islamique, l’hérésie dans L'Islam est la fente par laquelle le démon s'infiltre aux croyants publics, corrompant par là leur foi et leur vie, détruisant leurs doctrines et leurs adoration en leur ouvrant les portes de la corruption qu'ils sont inaptes à fermer. A travers l’hérésie, l'association et le paganisme sont entrés imperceptiblement chez des nations mécréantes qui ont associé à Allah ce en quoi Il n’a fait descendre aucune preuve ; ils ont voué leur adoration à des êtres inférieurs à Allah qui ne peuvent leur être d’aucun préjudice ni d’aucun profit en prétendant qu'ils seront leurs intercesseurs auprès d’Allah Le Jour de La Résurrection. Or, l’hérésie a engendré des pratiques extrêmes dans la religion, des excès, de l'embarras et de la débauche, accaparant par-là leurs adeptes qui n'ont pas manqué l'occasion d'inventer diverses sortes de pratiques cultuelles qui provoquent la débauche et les peines. Par l’hérésie, les extrémistes ont rendu illicite les garnitures et les délices qu'Allah Exalté Soit-Il a autorisées, ont délaissé le monde terrestre au nom de La Religion, ont ruiné la prospérité au nom de La Foi, ont torturé les corps prétendant purifier les âmes, toujours au nom de La Foi. Par l’hérésie, ils ont commis de graves altérations et d'ignobles dérivations où sont tombés des égarés croyant qu'ils font du bien.
 Chers frères croyants dans le monde arabe et islamique le domaine de l’hérésie et de la rénovation ne s’incarne pas dans la religion révélée par Allah, exalté soit-Il, qui doit par conséquent, rester indemne et intègre loin de la portée des dévastateurs, de la falsification des déformateurs, de l’usurpation des rénovateurs et de l’interprétation des illettrés.
 Quand au véritable domaine de l’hérésie, de la création et de la rénovation, il ne doit viser que le monde terrestre et ses problèmes. Au sens que les musulmans ont tellement besoin de faire évoluer leur monde, de varier les moyens de leurs subsistances, d'augmenter leurs revenus, d'explorer les richesses terrestres qu'Allah Exalté Soit-Il, a déposées dans leurs terrains, de fabriquer leurs propres industries, de se rassasier de leurs récoltes, de se vêtir de ce qu'ils tissent, d'utiliser des outils inventés par leurs compétences et fabriqués de leurs propres mains afin de s'émanciper du joug des autres.
 En passant par une de ses contrées, Omar Ibn Al- Khattâb (qu'Allah Soit Satisfait de lui) a découvert que les activités de subsistance ne sont pas entre les mains de ses habitants, il les a réprimandés, les a blâmés, et leur a dit:
 « Qu’adviendra-t-il de vous alors que vous êtes devenus des serviteurs chez eux? »
 Par sa perspicacité, ce Calife bien guidé a perçu que le producteur est le plus fort, et que le consommateur est le plus faible ; que le croyant fort est meilleur et plus cher à Allah que le croyant faible.
 Le Messager d'Allah a saisi la main d’Ibn Massoud qui était rugueuse des corvées, l'a levée devant ses compagnons et a dit:

(( Cette main est aimée par Allah Exalté Soit-Il et Son Messager.))

La tradition

Deuxième Sermon:

Contredire les instructions du Créateur :

 Chers frères assistants et auditeurs, il incombe à la société fabricante seule de suivre les instructions relatives à l'utilisation et à l'entretien de son équipage, d'augmenter ses revenus, du moment où elle est experte en la matière, personne d'autre que l'expert n'est sensé t'informer des pannes. L'adoration dans son essence est une docilité facultative, une adoption détaillée de La Méthodologie d'Allah, Le Créateur des humains, Le Seigneur des humains et Le Souverain des humains. Cette méthodologie divine est fermement liée à La Sunnah des créatures et aux lois de l'univers ; le rapport entre L'Ordre Divin et ses conséquences, entre les prohibitions et leurs conséquences est un rapport scientifique, c'est-à-dire une relation de cause à effet
Parmi les articles de Cette Méthodologie, Allah Exalté Soit-Il a prohibé d’une façon absolue de manger de la viande des bêtes crevées, et du sang; or, lorsqu'on a servi aux vaches, dans d'autres pays, le sang mêlé de cadavres d’animaux moulus et séchés, elles ont été atteintes d'une maladie dangereuse au cerveau connue sous le nom de l’encéphalopathie spongiforme bovine dont les symptômes se caractérisent par la perte de contrôle du système nerveux, et le comportement agressif, ce qui a valu à cette maladie le surnom de la crise de la vache folle.
 Ce qui est pire c'est qu'elle peut se transmettre aux humains par l’ingestion de la viande atteinte, la graisse, la poudre des os, les produits laitiers (beurre, fromage----) les entrailles, les déchets, le fourrage fabriqué à partir de ces déchets, les produits de beauté faites à partir de leurs graisses. Les symptômes les plus importants chez les humains se traduisent par l'inquiétude, la dépression, l'amnésie, la perte de la coordination musculaire, la perte de l'équilibre gesticulatoire, la perte de la vue, la perte de l'articulation pour finir un an plus tard, par le décès.

Les éléments provocants de la crise de la vache folle:

 Les éléments qui en sont la cause demeurent jusque-là inconnus vu leur très petites dimensions, ils passent par une longue période de couvaison qui dure des années, ils n'ont pas d'aspect inflammatoire immunitaire, ces éléments supportent une température de cent-vingt degrés durant une heure ; dans ces pays, ils ont été obligés de brûler onze millions vaches qui coûtent trente-trois milliards.
 La vache a été créée pour gloutonner du fourrage végétal, mais quand on lui a servi des bêtes crevées et du sang- ce qu'Allah Exalté Soit-Il a prohibé-, elle a été victime de cette maladie, qui d’ailleurs découle de la folie des humains qui ont contredit les Directives Divines ; méditez ce verset:

(71. Ne voient-ils donc pas que, parmi ce que Nos mains ont fait, Nous leur avons créé des bestiaux dont ils sont propriétaires;

72. et Nous les leur avons soumis: certains leur servent de monture et d’autres de nourriture;

73. et ils en retirent d’autres utilités et des boissons. Ne seront-ils donc pas reconnaissants?)

Sourate Yâ-Sîn /71/72/73.

 Ils changent La Création d'Allah, alors qu'ils auraient dû suivre les Directives de L'omniscient et de L'Expert:

(41. La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu’[Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Allah). )

Sourate Ar-Roum/41.

 Allah Soit Loué, notre pays a pris des mesures importantes pour nous épargner de tels problèmes.

Traduction  : Mayada OMARI
Vérification       : Nermine OMARI