Catégories
Aout
28
2006
Education islamique - Quelques sujets sur l'éducation - Leçons interactives - Leçon (26-28):Le jeûne et les préparatifs à la veille de Ramadan.
Dernière mise à jour:2016-07-04
Voir:1051
  Gloire à Allah, Maître de la Création . Paix et Salut sur notre guide Mohamed qui croit en la promesse de Dieu, le digne de confiance. Seigneur, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné; Toi le Savant, le Sage. Seigneur, enseigne-nous ce qui nous sera utile ; fais en sorte que ce que Tu nous enseignes nous soit utile et augmente notre savoir. Fais en sorte que la vérité nous apparaisse comme telle et accorde nous les facilités pour la suivre, et fais en sorte que le mensonge nous apparaisse comme tel et accorde nous les facilités pour nous en éloigner. Fais en sorte que nous soyons de ceux qui savent écouter pour suivre le meilleur discours. Par Ta miséricorde, compte-nous parmi Tes hommes bienfaisants.

 Louange à Allah Seigneur de l’Univers et que la Salât et la paix soient sur notre maître Mohammad le véridique et le digne de confiance, Ô Seigneur nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné, Tu es Le Savant et Le Sage. ÔSeigneur, enseigne-nous ce qui nous sera utile, fais en sorte que ce que Tu nous enseignes nous soit profitable, et accrois notre science. Fais en sorte que la vérité nous apparaisse comme telle et accorde nous les facilités pour la suivre, et fais en sorte que le faux nous apparaisse comme tel et accorde nous les facilités pour nous en éloigner. Fais en sorte que nous soyons de ceux qui savent écouter pour suivre le meilleur discours, et fais-nous compter, par Ta Miséricorde, du nombre de Tes serviteurs vertueux. ÔSeigneur Fais-nous sortir des ténèbres de l'ignorance et de l'illusion aux lumières de la connaissance et du savoir et des impuretés des désirs aux paradis du voisinage.

 Chers frères, nous voilà avec une nouvelle leçon qui porte sur l'éducation islamique, dont le sujet se rattache à une adoration qui occupe le deuxième rang dans l’Islam et que nous aurons à vivre d’ici peu.

Les fondements de l'Islam:

 Avant d’entamer ce sujet, il vaudrait mieux préciser que les actes d'adoration dans cette grande religion, selon l'imam Chafé’i sont justifiés par les intérêts des créatures. Au fond, cette religion majestueuse peut être représentée suivant un triangle qui est une doctrine en soi et comprend trois côtés:

 Le premier côté du triangle: les actes d'adoration
 Le deuxième côté: la conduite et le comportement.
 Le troisième côté: les règles de bienséance.
 La religion est donc une doctrine qui implique des actes d'adoration, des conduites et des comportements et enfin des règles de bienséance.

1- La doctrine:

 La doctrine se situe à la tête de ces côtés, car si la croyance est correcte le travail sera correct, et si la croyance est incorrecte le travail le sera d’autant plus.

2- Les actes d'adoration:

 Le deuxième côté comprend les actes d'adoration que l'imam Chafé’i a expliqué qu'ils vont de pair avec les intérêts des créatures, Allah (Exalté-Soit-Il) dit dans le Coran à propos de la Salât:

(En vérité la Salât préserve de la turpitude et du blâmable.)

[Coran 29, Al-'Ankabût: L'Araignée 45]

1). La Salât :

 Allah (Exalté-Soit-Il) Le Roi des rois, Le Créateur des cieux et de la terre, peut nous donner l’ordre d’accomplir la Salât, mais par Sa miséricorde, Il nous justifie cet ordre ; dans la mesure où le commandant est parfait Il donne une justification à son serviteur, Allah (Exalté-Soit-Il) dit:

(Et accomplis la Salât. En vérité la Salât préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d’Allah est certes ce qu’il y a de plus grand.)

[Coran 29, Al-'Ankabût: L'Araignée 45]

 Cela dit, la Salât est motivée par les intérêts de l'homme, elle préserve de la turpitude et du blâmable, à savoir que la turpitude et le blâmable sont la cause de sa perte dans le monde ici-bas et dans l'au-delà.
 Si la Salât de l'homme ne le préserve pas de la turpitude et du blâmable, il cueillera pas les fruits de la Salât, l'objectif est de ne pas faire des actes insensés, de ne pas faire des actes inutiles, de ne pas faire non plus des actes vidés de leurs contenus, telle est la justification de la Salât ; Allah (Exalté-Soit-Il) dit:

(Et accomplis la Salât. En vérité la Salât préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d’Allah est certes ce qu’il y a de plus grand.)

[Coran 29, Al-'Ankabût: L'Araignée 45]

 Le Prophète (Salât Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit:

((La Salât est une purification))

[Al-Athar, (les traditions)]

 Il est impossible de trouver un homme accomplir la Salât tout en étant animé par la haine, car la haine est une maladie ; de plus, il est impossible de trouver un homme accomplir la Salât en faisant preuve d’injuste ; car l'injustice est une maladie, ainsi qu'il est impossible de trouver un homme accomplir la Salât en étant enflé d’orgueil, car l'orgueil est une maladie, cela vient au premier plan.

 Ensuite, la Salât provoque l’allégresse et le bonheur:

((Ô Bilal, soulage-nous par la Salât))

[Abu Dawood]

 Alors que celui-ci qui se dit: réconforte-nous de la Salât ne cueillera pas les fruits de la Salât. Il y a une grande différence entre "réconforte-nous par la Salât" et "réconforte-nous de la Salât".

 La Salât est une lumière, par la Salât vous discernez le bien comme tel et vous le suivez et vous discernez le mal comme tel et vous l'évitez, et la démonstration est dans le verset:

(Ô Vous qui avez cru ! Craignez Allah et croyez en Son messager pour qu’Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde, et qu’Il vous assigne une lumière à l’aide de laquelle vous marcherez)

[Coran 57, Al-Hadîd: Le Fer 28]

 Donc, la Salât est une lumière, une purification, une allégresse, et une balance. Sans complaisance, vous pouvez accomplir la Salât, après avoir commis un péché, ou après avoir agressé une personne ou avoir nui aux intérêts d’une autre personne ou à sa réputation, vous pouvez vous tenir débout et réciter AL-Fatiha et une autre Sourate, en outre, vous pouvez vous incliner et vous prosterner, mais vous ne pouvez jamais être en connexion avec Allah, parce que votre péché vous voile d'Allah (Exalté-Soit-Il), c'est pour cette raison la Salât est une balance:

((La Salât est une mesure, celui qui en aura parachevé les termes en sera récompensé à juste titre))

[Ibn Al-Moubarak d'après Abou Houraïra]

(Ô les croyants ! N’approchez pas de la Salât alors que vous êtes ivres jusqu’à ce que vous compreniez ce que vous dites)

[Coran 4, An-Nissaa’: Les Femmes 43]

 Celui qui n’est pas conscient de la signification des paroles qu’il récite dans la Salât, n'aura pas accompli la Salât qu'Allah a prescrite.

((Le croyant ne sera récompensé que pour la Salât qu'il aura accomplie consciemment.))

[Ahmad d’après bin Ammar bin Yasser]

 La Salât est un rapprochement, Allah exalté soit-Il dit dans le Saint Coran :

(…Mais prosterne-toi et rapproche-toi.)

[Coran 96, Al-'Alaq: L'Adhérence 19]

 La Salât est une invocation:

(Guide-nous dans le droit chemin * le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.)

[Coran 1, Al-Fâtiha: Le Prologue 6-7]

 La Salât est un rappel:

(Et accomplis la Salât pour te souvenir de Moi.)

[Coran 20, Tâ-Hâ: 14]

 La Salât est une ascension pour le croyant, l'origine des actes d'adoration, la meilleure parmi les cultes, et l'ascension pour le croyant vers Le Seigneur des cieux et de la terre.

 Somme toute, les actes d'adoration en Islam, sont liés aux intérêts des créatures, telle est la Salât.

2). Le jeûne:

 Le jeûne est le vif de notre débat.

((Celui dont la Salât ne préserve pas de la turpitude et du blâmable, ne fera que renforcer la distance qui l'éloigne d'Allah))

[At-Tabarani dans Al-Kabir d'après Ibn Abbas]

((Nombreux sont les jeûneurs qui n'auront recueilli de leur jeûne que la faim et la soif.))

[An- Nasaa’i et lbn Madjah d'après Abou Hourayra]

 Pour tout dire, le but du jeûne, selon Allah L'Unique et Le Souverain Juge, se manifeste dans le verset suivant:

(O les croyants ! On vous a prescrit aS-Siyâm comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété)

[Coran 2, Al-Baqara (La Vache): 183]

 Si vous observez le jeûne, si vous renoncez aux péchés et aux fautes, si vous vous dirigez vers Allah L'unique et Le Souverain Juge, et si vous parvenez à capter de Sa lumière, vous discernerez le vrai comme vrai et le mal comme mal:

(O les croyants ! On vous a prescrit aS-Siyâm comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété)

[Coran 2, Al-Baqara (La Vache): 183]

 Donc, les actes d'adoration en Islam justifient les intérêts des créatures.

3). La Zakât "l'aumône légale":

(Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies)

[Coran 9, At-Tawba (Le Désaveu ou Le Repentir): 103]

 Le riche se purifie de la maladie d'avarice, Allah (Exalté-Soit-Il) dit:

(Quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent.)

[Coran 59, Al-Hachr (L'Exode): 9]

 Quiconque s’acquitte de la Zakât de ses biens, Allah le dispense de la convoitise et de l'avarice ; parallèlement, lorsque les pauvres reçoivent la Zakât ils seront débarrassés de la maladie de la haine, parce qu’en principe le pauvre est animé par la haine, mais si on lui donne la Zakat, il n'aura aucune raison de nourrir ce sentiment contre les riches avares, de plus, plus personne n’aura droit aux biens purifiés par la Zakât.

(Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis)

[Coran 9, At-Tawba (Le Désaveu ou Le Repentir): 103]

 La Zakât a deux objectifs cruciaux: elle purifie l’âme de la personne démunie qui sera fermement convaincue que la société ne l'oublie pas ; de même, l'âme de la personne riche sera purifiée lorsqu’elle réfléchit à la joie dont elle a comblé les cœurs de milliers de personnes pauvres, de plus l'argent s’accroît, la preuve se manifeste dans le verset suivant:

(Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta Salât est une quiétude pour eux.)

[Coran 9, At-Tawba (Le Désaveu ou Le Repentir): 103]

4). Le pèlerinage:

((Lorsque le Musulman qui accomplit son pèlerinage avec de l'argent illicite, se joint au convoi en disant:"me voici Seigneur, je réponds à Ton Appel", une voix du ciel l’interpellera: " Tes invocations ne seront pas exaucées, tu n'auras point la bonne nouvelle, ton pèlerinage est rejeté.))

[Al-Athar (les traditions)]

 Ce en quoi, Allah (Exalté-Soit-Il) dit:

(Afin que vous sachiez que vraiment Allah sait…)

[Coran 5, Al-Mâ‘idah (La Table Servie): 97]

 Il suffit de réaliser qu'Allah sait tout, pour cueillir le fruit du pèlerinage. Voire l’attestation de foi est un des piliers de la foi, lorsque que vous attestez qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah, et que Mohammad est le Messager d'Allah ; le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit:

( Quiconque dit: (Il n’y a point de divinité à part Allah) à juste titre, accédera au Paradis. Quel est ce juste titre ? lui a-t-on demandé. « Que cette attestation l’empêche de transgresser les limites d’Allah » leur a-t-il répliqué.)

 J'ai déjà dit au début de notre leçon que les actes d'adoration en Islam, sont dans l’intérêts des créatures, réfléchissons de près au jeûne.

Définitions du jeûne:

 Si nous voulons donner une des définitions au jeûne, nous dirons que:

 C'est un acte de sincérité, comment ? Parce que Ramadan peut tomber en été, où le jour est long, il pourrait s’étendre sur environ 17 heures, la chaleur est accablante, la soif est presque mortelle, vous rentrez chez vous où il n'y a personne, dans le réfrigérateur il y a de l'eau fraîche, et vous ne pouvez pas introduire une goutte d'eau dans vos entrailles, Pourquoi ? Qui pourrait vous faire subir une punition ? Personne sur terre n’est en mesure de le faire, donc:

((Toute dévotion que le fils d'Adam accomplit pourrait être entachée d’une fausse intention à l'exception du jeûne il est conçu pour obtenir Mon Agrément et Je Me charge de la rétribution.))

[Al-Boukhari et Moslim]

 A en déduire que le jeûne est au premier plan, un acte de sincérité.

La moralité du jeûne:

1). Une session de dévotion:

 Mais, quelle est la moralité incluse dans le jeûne ? Tous les mois de l’année, vous consommez de la nourriture et la boisson, vous sentiriez-vous coupable si vous preniez votre petit déjeuner ? Vous sentiriez-vous coupable si vous buviez un verre d'eau ? Vous sentiriez-vous coupable si vous faisiez l'amour avec votre femme en dehors de Ramadan, qui est votre épouse licite ? Nullement, même pas le taux d’un sur million. Mais toutes ces choses qui sont licites et permises pour vous, sont interdites pendant la journée du Ramadan, si vous pouvez manger et boire en dehors de -Ramadan, vous ne le pouvez pas pendant le Ramadan. Donc, le fait de renoncer aux péchés et aux fautes serait prioritaire à plus forte raison. On pourrait affirmer qu’Allah renforce en vous la volonté, si vous vous abstenez de manger et de boire, est-il pensable que vous mentiez ? Est-il pensable que vous détractiez quelqu'un ? Est-il pensable que vous dites du mal de quelqu’un ? Est-il pensable que vous trompiez les musulmans ? Vous renoncez aux choses licites dont entre autres, la nourriture et la boisson, il serait prioritaire de vous abstenir de tout ce qui est illicite. C'est comme si Allah (Exalté-Soit-Il) renforce en vous la volonté tout au long de ce mois, en observant le jeûne.

 L'homme parfois peut suivre une session d’une durée limitée, mais il ne peut souffrir de faire des études pour les cinquante ans à venir, tandis qu'il peut faire des exceptions pour une session de 30 jours seulement.

2). Le mois du pardon:

 Au fait:

((Celui qui observe le jeûne pendant le mois de Ramadan en étant animé d’une foi sincère et en s’attendant à en recevoir la récompense d’Allah, aura ses péchés antérieurs pardonnés.))

[Al-Boukhari et Moslim]

((Celui qui accomplit la Salât dans les nuits de Ramadan en étant animé d’une foi sincère en s’attendant à en recevoir la rétribution divine, aura ses péchés antérieurs pardonnés.))

[Al-Boukhari et Moslim]

 Pour rapprocher l'idée suivant les concepts contemporains, supposons que la dette d’une personne atteint les 8 millions, tous ses biens sont mis sous séquestre, on a intenté un procès contre lui et on lui a infligé un arrêt d'arrestation, en revanche on lui a dit: accomplis ces actes durant trente jours seulement, en compensation d’une exonération absolue ; les huit millions seront annulés, le procès sera révoqué, et les séquestrations seront invalidées, pensez-vous qu’il aura un moment d’hésitation ? Pendant le mois de Ramadan, vous ouvrez une nouvelle page avec Allah (Exalté-Soit-Il).

((Celui qui observe le jeûne pendant le mois de Ramadan en étant animé d’une foi sincère et en s’attendant à en recevoir la récompense d’Allah, aura ses péchés antérieurs pardonnés

[Les deux Sahihs]

((Celui qui accomplit la Salât dans les nuits de Ramadan en étant animé d’une foi sincère en s’attendant à en recevoir la rétribution divine, aura ses péchés antérieurs pardonnés.))

 Tout bien considéré, vous avez une occasion en or, comment ? En ouvrant une nouvelle page avec Allah (Exalté-Soit-Il).

Remettez les travaux et le compromis de problèmes jusqu'à après Ramadan:

 Mais, il y a une idée délicate à observer, le niveau de votre vitesse devrait s’élever à 100 degré durant le mois de Ramadan, mais maintenant vous allez à une vitesse assez lente qui dépasserait le zéro d’un trait pendant tous les mois de l’année ; or, vous ne pouvez changer votre vitesse du jour au lendemain en accélérant le pas à la veille de Ramadan, vous ne pouvez pas aller en quatrième vitesse vous devriez vous préparer au préalable, s'il y a un problème réglez-le avant Ramadan, s'il s’agit d’un problème sérieux ajournez la résolution jusqu'après Ramadan, par exemple: si vous devez aménager une maison, faites-le avant Ramadan, parce que Ramadan est un mois d'adoration, il doit être consacré aux cultes. En effet, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) faisait la retraite spirituelle durant ce mois, au sens qu’il rompait toute relation avec le monde extérieur, je ne vous incite pas à faire de même, la vie est compliquée, voire, trop compliquée, mais en soulevant la notion de retraite spirituelle, je fais allusion au renoncement au potin souvent malveillant, je vous invite à renoncer à poser des questions vaines et à donner des réponses fades, à critiquer autrui, et à vous éloigner des soucis et des peines, ce mois est une session de formation avec Allah (Exalté-Soit-Il), parce que l'adoration donne du zèle et de la ferveur.

3). Le mois de stimulation de la foi:

 Le meilleur exemple à donner serait le téléphone mobile qui a besoin d’être rechargé sans cesse, et si on ne le charge pas, l'écran éteindra et le téléphone se calmera pour devenir une plaque en plastique sans valeur, et vous en tant que croyant vous avez besoin de voir accroître votre activité et votre énergie, mais, quels sont les types de stimulations ? Nous avons une stimulation quotidienne, chaque fois que vous vous engagez à accomplir la Salât vous recevez une stimulation spirituelle, ainsi:

(La Salât pendant la nuit est plus efficace et plus propice pour la récitation.* Tu as, dans la journée, à vaquer à de longues occupations.)

[Coran 73, Al-Muzzammil (L'Enveloppé): 6-7]

 Lors de la Salât du Fadjr, vous réalisez que votre activité tant psychique que physique est accrue, vous avez l’impression toute la journée que vous discernez la vérité, que vous maîtrisez vos membres et vos paroles, que votre cœur est illuminé, que votre âme est rassurée, que vous êtes comblé de la Miséricorde d'Allah, et assisté par Son Agrément (Exalté-Soit-Il).
 Ce qui revient à dire que la Salât est une motivation, mais, naturellement la Salât ne dure que vingt minutes, une stimulation suffisante du matin jusqu’à la mi-journée, une deuxième charge du midi jusque dans l'après-midi, une troisième charge couvrira la période qui va de l'après-midi jusqu’au coucher du soleil, et enfin une quatrième charge du coucher du soleil jusqu'au soir.

 Pour la Salât du Fadjr, vous étiez au lit, l’accomplissement de la Salât surérogatoire qui précède celle obligatoire n’est qu’un entraînement pour accomplir la Salât obligatoire en étant bien éveillé et plein d’ardeur.
 Le soir, vous êtes fatigué après une longue journée de travail, la Salât surérogatoire du Ichaa’ vient après celle obligatoire, vous allez bientôt vous coucher. La Salât surérogatoire du Fadjr est antérieure à celle obligatoire alors que la Salât surérogatoire du soir est postérieure. A l'aube, votre âme est calme, mais le soir deux unités (rak’ats) sont suffisantes pour vous permettre de retrouver votre sérénité.
 A midi, vous êtes dans votre magasin, quelqu'un vous a pris une somme d'argent, un autre vous a dérangé, un troisième n'a rien acheté, et un quatrième vous a pressé de lui rembourser sa dette. Vous êtes confus, vous accomplissez quatre rak'ats, deux antérieures à celle obligatoire et deux postérieures, toujours les unités antérieures sont préparatoires, et les postérieures sont celles de rattrapage. Ce que vous avez manqué dans la Salât obligatoire vous le rattrapez à la Salât surérogatoire postérieure, c'est pourquoi les Salâts de la journée sont longues, alors que celles de l'aube sont brèves, car vous vous êtes réveillé calme, c’est là une motivation, ce en quoi le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit:

((L'accomplissement de deux Salâts successives est une expiation des péchés commis entre les deux termes.))

[Al-Hakem d'après Abû Houraïra]

 Ramadan est le mois du jeûne, de la récitation du Coran, des oraisons, de la Salât du Fadjr à la mosquée, et de la Salâts du Ichaa’ à la mosquée, vingt unités (rak’ats) de la Salât de tarawih accomplies quotidiennement, trente jours de Sadaqa, de détournement du regard, de contrôle de la langue. Ramadan est une stimulation de l’énergie pour toute une année, le pèlerinage est une stimulation de l’énergie pour le reste de la vie, un mois de voyage, en laissant les parents et les enfants, pour visiter la Ka'aba, effectuer la circumambulation (at-tawaf), les trajets entre les deux Monts as-Safa et al-Marwa (as-sa'y), en passant la journée à 'Arafah, et la nuit à Mina et à Mouzdalifah … etc.

 Force est de constater que les actes d'adoration sont des stimulations de l’énergie, à mesure que le terme est plus long, la stimulation sera plus forte, telle est une des significations du jeûne.

4). Le jeûne raffermit la volonté:

 Tout d'abord, le jeûne vous a entraîné à obéir à Allah, parce que vous avez quitté de bon gré les choses licites, il vaut mieux a fortiori délaisser les choses interdites.
 Pendant le mois de Ramadan, c’est la bouche et les membres du Musulman qui sont à jeûne, durant le mois de Shawwaal, il arrête de jeûner avec sa bouche, alors que ses autres membres restent à jeûne jusqu’à la fin de l'année, il continue à détourner le regard de tout ce qui est illicite, à contrôler sa langue, et à réaliser un gain licite, tout cela dure toute l'année.
 Le jeûne est susceptible de renforcer la volonté d'obéir à Allah, mais nous souhaitons du fond de nos cœurs que notre jeûne ne soit pas un jeûne des temps modernes, où le mois du Ramadan dans les sociétés contemporaines devient une saison de films, une saison d’art, une saison de soirées mondaines, une saison de festins, une saison d’indigestion, une saison de veille jusqu’à une heure avancée de la nuit. Au fond, le croyant fait de ce mois, un mois d'adoration, et non pas un mois de réunions et de festins, et d'autres divertissements… Quant à la classe hautement placée -Je cherche refuge auprès d’Allah- le jeûne du Ramadan est un folklore pour elle, elle y fréquente les tentes dressées précisément pour le mois Ramadan, les gens commencent à prendre le repas de rupture du jeûne, et terminent par la danse, la musique et le chant.
 Pour les vagabonds le mois de Ramadan n’est qu’une occasion de brandir leurs compétences artistiques, en annonçant toutes les œuvres immorales avec la phrase: "en l'honneur de l'arrivée du mois de Ramadan…,"
 Pour nous en tant que croyants, ce mois est un mois d'adoration, on peut faire un changement radical et spécifique dans notre vie durant ce mois.

5). Le sentiment d'avoir toujours besoin d'Allah:

 Autre chose à ajouter à ce niveau: Allah (Exalté-Soit-Il) dit:

(… car l’homme a été créé faible.)

[Coran 4, An-Nissa’: Les Femmes 28]

 Mais, l'homme ne peut se rendre compte de sa faiblesse, il occupe un poste éminent, une forte personnalité, il est en relation avec des gens influents, mille personnes lui sont soumises, mais à midi il souffre de soif, toutes ses réflexions se concentrent sur un verre d'eau froide, ou de réglisse, ou de jus, ou quelque chose de frais, comme si Allah veut par Ramadan nous amener à éprouver notre besoin de Son Assistance, parce que Allah (Exalté-Soit-Il) dit à propos de Ses prophètes:

(Et Nous n’avons envoyé avant toi que des messagers qui mangeaient de la nourriture et circulaient dans les marchés.)

[Coran 25, Al Furqâne: Le Discernement 20]

 Qu'est-ce que cela veut dire ? Celui qui mange a besoin de continuer de manger pour pouvoir survivre, ce qui veut dire qu’il ne peut être une divinité, Allah (Exalté-Soit-Il) dit:

(Dis: «Il est Allah, Unique. * Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. * Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus. * Et nul n’est égal à Lui)

[Coran 112, Al-Ikhlâs (Le Monothéisme Pur): 1-2-3-4]

 «Allah, est « Assamad » Il Le Seul à être imploré, signifie qu’Il existe et qu’Il n’a nullement besoin d'autrui, alors que vous, si vous fermez le nez, vous étoufferez, vous avez besoin d’air, si vous fermez le nez plus de trois minutes pour mourrez ; vous avez besoin de l'eau, vous avez besoin de nourriture, vous avez besoin de dormir, vous avez besoin d'une épouse, vous avez besoin de quelques outils et d'appareils, c'est pourquoi, pendant le mois de Ramadan le croyant vit le sentiment d’avoir incessamment besoin d'Allah (Exalté-Soit-Il). Quelle est donc la signification de la servitude ? C'est le fait d'avoir perpétuellement besoin d'Allah.

(Allah vous a donné la victoire, à Badr, alors que vous étiez humiliés)

[Coran 3, Al 'Imrân (La Famille d'Imrân): 123]

 Cela signifie qu'ils sentaient avoir besoin d'Allah, mais le jour de la bataille de Hunayn, ils n’ont pas éprouvé ce besoin, ils ont dit:

((Nous ne serons pas battus, car nous sommes nombreux))

Al-Bayhaqi d’après Anas

 Nous sommes nombreux.

(Et [rappelez-vous] le jour de Hunayn, quand vous étiez fiers de votre grand nombre et que cela ne vous a servi à rien. La terre, malgré son étendue vous devint bien étroite ; puis vous avez tourné le dos en fuyards.)

[Coran 9, At-Tawba (Le Désaveu ou Le Repentir 25]

 Chers frères, la sensation qui traduit le besoin de manger et de boire signifie que vous avez besoin d'Allah
 Cher frère, vous ne pouvez estimer la valeur de la chemise que vous portez que pendant le pèlerinage, où vous porterez deux serviettes, ici vous portez une chemise large avec deux manches, des boutons,, là-bas vous portez deux serviettes, vous ne pouvez savoir la valeur de vos vêtements que pendant le pèlerinage, ce qui explique les directives du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) dans ses invocations:

((Oh Allah, montre-nous Tes bienfaits par l'abondance et non pas par leur perte))

[Al-Athar ou les traditions ]

 Cela me rappelle une situation semblable: Nous jouissions dans le passé de ce qu’on appelle l'équilibre des forces dans le monde. Ces deux grands camps vivaient une guerre froide, et à chaque fois que l’un de ces deux camp se préparait pour s’emparer de ce qui ne lui appartenait pas, l'autre camp s’apprêtait à l’affronter, ainsi, tous les États faibles jouissaient de la prospérité, de la stabilité et de la sécurité, en raison de l'existence de deux camps, mais aujourd’hui, nous vivons cette guerre froide car le second camp a vécu son déclin, il ne reste plus qu’un seul camp qui nous, fait vivre les horreurs, l'oppression, le pillage, le saccage, et l'humiliation, il nous a imposé sa culture et son libertinage.

 En tout et pour tout, l'héroïsme serait de vivre le bienfait alors que nous en sommes comblés, et non pas lorsque nous l’aurons perdu, tous les idiots se rendent compte des grâces lorsqu’elles leur font défaut, mais les intelligents et les réussis vivent pleinement les bienfaits lors de leur abondance.
 On rapporte qu’un ministre a demandé au roi, en lui présentant un verre d'eau: O Prince des croyants, à combien achèteriez-vous ce verre d'eau si on vous en privait ? Il a dit: « contre la moitié de mon royaume ». Le ministre a repris: « Et combien payerez-vous pour le faire évacuer de votre corps ? Il a dit: « l'autre moitié de mon royaume ». Un royaume aux étendues illimitées équivaut à un verre d'eau !

 C'est pourquoi, pendant le mois de Ramadan nous avons besoin d’Allah, pour un verre d'eau, une bouchée de nourriture.

6). Vivre la souffrance de la pauvreté et de la faim:

 Une autre notion: une idée, et une souffrance: si votre ami a des problèmes avec sa femme qui l'a quitté et est retournée chez ses parents, vous aurez une idée que la femme de votre ami a quitté le foyer conjugal, cette idée n'a aucune importance, et n'affecte ni votre sécurité ni votre bonheur, alors que votre ami en rentrant de son travail, ne trouve ni femme, ni nourriture, de surcroît, ses enfants ont besoin de soins, votre ami souffre, alors que vous avez seulement une idée de tout le problème qui se limite à l'abandon de l’épouse. L’écart est considérable entre les deux cas.
 Un autre exemple, si je vous montre un plan du Palais équipé à la perfection, les étages, les chambres et leurs espaces, les balcons, tout cela appartient à une idée, alors que le fait de posséder ce palais, représente une autre question.
 Si je vous parle d’un milliard de dollars, c'est clair, mais, il y a une très grande différence entre prononcer le chiffre et entrer en sa possession, les paroles sont faciles.
 C'est pourquoi pendant le mois de Ramadan vous éprouvez la souffrance vécues par les pauvres. Au début de la Révolution française, les pauvres ne trouvaient pas de pain, Marie Antoinette leur a proposé de manger des gâteaux. Si l'un de nous ne trouve pas de pain à manger, il peut manger des gâteaux, ce qui est plus délicieux, il n'y a pas de souffrance, pas du tout !

 En foi de quoi, ils ont dit:

Personne ne souffre de l’absence d’un ami hormis celui qui l’endure, et personne ne connait l'amour que celui qui est tombé amoureux.

***

 Dans la journée de Ramadan vous pouvez vivre le problème des pauvres parce que vous avez faim. Alors que celui qui a satisfait sa faim ne s’intéresse pas à la faim des pauvres, mais, celui qui a faim s’intéresse à la nourriture, et à son odeur.
 En somme, pendant le jeûne de Ramadan vous pouvez vivre la faim des pauvres, et réaliser que la faim est une chose insupportable, Allah (Exalté-Soit-Il) mentionne deux grands bienfaits, en disant:

(…qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte !)

[Coran 106, Quraych (Les Coraïch): 4]

 Les plus grands bienfaits seraient de manger à sa faim, et de se rassurer contre la crainte, or, les plus grands châtiments infligés aux gens corrompus:

(Et Allah propose en parabole une ville: elle était en sécurité, tranquille ; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d’Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur [en punition] de ce qu’ils faisaient.)

[Coran 16, An-Nahl (Les Abeilles): 112]

 Les plus grands bienfaits sont la satiété et la sécurité, et les plus grands châtiments sont la faim et la crainte.

(Qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte !)

(Et Allah propose en parabole une ville: elle était en sécurité, tranquille ; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d’Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur [en punition] de ce qu’ils faisaient.)

 Au demeurant, pendant le mois du Ramadan, le jeûne vous aide à observer une obéissance absolue à Allah, parce que vous avez renoncé à ce qui est licite et permis, et le meilleur serait de quitter ce qui est illicite.
 A travers le jeûne Allah vous aide à vivre la faim des pauvres, à travers le jeûne Allah vous aide à vivre la servitude envers Lui (Exalté-Soit-Il).

Le jeûne est un acte d'adoration collectif:

 Par ailleurs, le jeûne est un acte d'adoration collectif, imaginez que dans notre pays, à Damas, il y a cinq millions de personnes qui mangent à la même seconde, après que le coup de canon se fasse entendre annonçant la rupture du jeûne, les routes seront désertées, c'est un acte d'adoration collectif, et un système bien organisé, comme si Allah (Exalté-Soit-Il) voulait que nous nous organisions et vous trouvez cette organisation pendant le Ramadan ; de même l'abstention de manger commence avec l'appel d'abstention, les Salâts se font à la mosquée, la Salât du Fadjr à la mosquée, la Salât du Ichaa’ à la mosquée, la rupture du jeûne se fait à un moment précis ; le jeûne est pour ainsi dire un acte d'adoration collectif qui nous enseigne la coopération et l'organisation.
 Un frère dont le père est officier, m'a dit: Pendant 30 années, nous prenons le déjeuner avec Les carillons de Big Ben, à deux heures, un système strict appliqué à la maison, les repas ont leurs horaires.
 Chers frères, l'organisation traduit la civilisation, parfois un touriste étranger voit les rues vides au coucher du soleil, de quoi s’agit-il ? Il sent qu'il y a un acte d'adoration collectif, Allah (Exalté-Soit-Il) voulait que nous nous organisions.

(Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rang serré pareils à un édifice renforcé.)

[Coran 61, As-Saff (Le Rang): 4]

 La Salât est aussi une organisation, elle a ses horaires.

 Quelqu'un m'a dit une fois: j’accomplis la Salât du Duhr avant l’Appel à la Salât du ‘Asr, et c’est plus commode pour moi, il y a un système très strict dans l’accomplissement des cinq Salâts quotidiennes, et dans le jeûne.
 Un homme a accompli le pèlerinage dans la maison sacrée, il occupe une haute position en Egypte, durant le trajet du retour il m'a dit: Par Allah, il y a un grand soin, mais s'ils organisaient le culte du pèlerinage suivant cinq sessions, tous les deux mois une session, on ne trouverait pas d'encombrement. Qu’a-t-il donc déduit de ce culte ?! C'est un acte d'adoration collectif.
 J’ai pris part à une Conférence islamique au Caire, j'étais très heureux à la proposition d'un ministre musulman des Awqafs qui a dit: si on écrit le métier de chaque pèlerin sur ses papiers, on pourra les trier sur l'ordinateur, par exemple: les enseignants des universités tiendront une conférence à Mina pour résoudre les problèmes, car les préoccupations sont communes, une conférence pour les industriels, une conférence pour les agriculteurs, une conférence pour les marchands, une conférence qui regroupe certains métiers, comme si Allah veut que tous les musulmans se rencontrent dans le pèlerinage.
 Au fond, dans le pèlerinage vous voyez des gens de toutes les nationalités.
 Allah veut que le jeûne soit un acte d'adoration collectif, et les devoirs absolus prescrits par Allah accomplis par les croyants, et qui font défaut à certains autres,, sont effectuées plus facilement durant le mois de Ramadan.
 En fin de compte, chers frères, nous venons de signaler certains traits de ce mois sacré, qui est une occasion en or qu'on ne peut rattraper qu’au bout d’une année, afin de nous réconcilier avec Allah.

Conclusion:

 Si le serviteur revient à Allah, une voix se fera entendre dans les cieux et sur terre: « félicitez untel pour s’être réconcilié avec Allah » ; si le serviteur revient à Allah et se repent sincèrement, Allah fait oublier aux anges et à toutes les parties de la terre ses péchés.
 Une contrition parfaite ; Ramadan est cette occasion d'ouvrir une nouvelle page avec Allah, une nouvelle opportunité pour se rapprocher d'Allah.

Traduction  : Fatima Abdul Rahman AL-KHATIB
Vérification       : Nermine OMARI