Catégories
Décembre
18
2009
Sermon de Vendredi-Sermon (1133) :S1- L’émigration contemporaine. S2- L’émigration vers Satan.
Dernière mise à jour:2015-12-18
Voir:1370
  Louange à Allah. Nous le louons, implorons Son secours, demandons Sa guidance. Nous cherchons refuge auprès de lui de nos propres maux et de nos mauvaises actions. Quand quelqu'un est guidé par Allah, nul ne peut l'égarer, et quand quelqu'un est égaré par Allah, il ne trouvera nulle part de guide.
  Et je témoigne qu'il n'y a de Dieu qu'Allah seul sans associé, en reconnaissance de Sa divinité, et forçant ceux qui le nient et ne croient pas en lui.
  Et je témoigne que Muhammad (PSL) est le Messager d'Allah, le maître des humains et des créatures, tant qu'un œil puisse voir et qu'une oreille puisse entendre.
  Ô Allah, salut et bénit notre maître Muhammad, sa famille et ses compagnons, "Aal al-Bayt" qui sont bons et purs, les dignes de confiances et dépositaires de son message, et les dirigeants de sa brigade, et soit, Ô Seigneur de l'univers, satisfait de nous et d'eux.

Premier sermon:

 Louange à Allah. Nous le louons, implorons Son secours, demandons Sa guidance. Nous cherchons refuge auprès de lui contre lui nos propres maux et nos mauvaises actions. Celui qu'Allah guide ne peut être égaré et celui qu'Il égare ne peut trouver de patron guide. Je témoigne qu'il n'y a de dieu à part Allah, Unique, sans associé, en reconnaissance de Sa Seigneurie et y contraignant celui qui le nie et ne croit pas en Lui, et je témoigne que notre maître Mohammad (bénédictions et paix d'Allah sur lui) est le messager d'Allah, le maître des créatures et des humains tant qu’il y a âme qui vive. Ô Allah, bénis Mohammad, accorde-lui la paix et le salut. De même qu’aux membres de sa famille, à sa descendance, bons et purs, et à ses Compagnons illustres et triomphateurs, dépositaires de son invitation à la religion et chefs de sa brigade et sois, Ô Seigneur de l'univers, satisfait de nous et d'eux.

L’émigration du Prophète est l’un des évènements les plus importants dans l’invitation à Allah:

 La commémoration de l’émigration du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui), un des évènements des plus importants de l’invitation à Allah, approche. L’émigration est un déplacement et si tu ne te déplaces pas d’un endroit à un autre, si tu ne substitues pas un ami à un autre, si tu ne passes pas de l’état de désobéissance à celui de l’obéissance et de celui de la perdition à celui de la sagesse, ta foi n’aura aucune valeur. La preuve en est ce verset:

( Mais ceux qui ont cru sans avoir quitté leurs foyers, vous ne serez liés à eux par les mêmes liens que lorsqu'ils auront, à leur tour, émigré. )

(Coran 8, Al-'Anfâl (LE BUTIN): 72)

 L’émigration est un mouvement ininterrompu à la recherche de la vérité, des gens de la vérité, de la bonne œuvre, de l’adoration d’Allah et des sources du bien.

L’application de la Sunna du Prophète est une preuve d’amour voué à sa personne:

 La vie du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) se distingue de celle des gens importants parmi les leaders et les réformateurs en ce que, avec tout ce qu’elle comporte comme paroles, actions, confirmations ou comportements, elle compte comme un modèle et une législation. Allah, glorifié soit-Il, a rendu Son Messager infaillible dans ses paroles, ses actions et ses attitudes. Il ne prononce rien de sa propre initiative, ce ne sont que des Révélations Divines. Aussi Allah, glorifié soit-Il, nous a-t-Il ordonné de l’imiter. Il dit:

( Prenez ce que le Prophète vous donne, et abstenez-vous de ce qu'il vous interdit. )

(Coran 59, Al-Hachr (L'EXODE): 7)

 Allah a même fait de l’observance des instructions du Prophète une preuve d’amour voué à son égard:

( Dis-leur: (Si vous aimez Allah réellement, suivez-moi et Allah vous aimera et vous pardonnera vos péchés. Allah est Indulgent et Miséricordieux.) )

Coran 3, 'Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN): 31)

Le Prophète a deux tâches cruciales:

 Le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) a deux tâches déterminantes, celle de Communiquer et de démontrer:

( Ô Prophète ! Communique ce que ton Seigneur t'a révélé ! Si tu négliges de le faire, tu auras failli à ta mission ! Allah te protégera des hommes, mais Allah ne guidera jamais les négateurs. )

Coran 5, Al-Mâ'ida (LA TABLE SERVIE): 67

 Puis celle de donner le bon exemple et de se présenter comme modèle à suivre:

( Vous avez, dans le Prophète de Allah, un si bel exemple pour celui qui espère en Allah et au Jugement dernier, et qui évoque souvent le Nom du Seigneur. )

Coran 33, Al-'Ahzâb (LES COALISES): 21.

Le comportement du Musulman doit être identique à celui du Prophète dans des situations similaires:

 Les circonstances qui ont entouré le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) et les évènements auxquels il a dû faire face, ont été créés et prévus avec grand soin, par une sagesse ultime, pour qu’il agisse comme il se doit, confirmer son humanité et réaliser le but de son existence. Ces circonstances et ces évènements sont supposés se répéter au fil des jours parce que la nature humaine est la même. Allah, glorifié soit-Il, dit:

( C'est Lui qui vous a créés d'un seul être dont Il a tiré son épouse afin qu'il pût trouver sa sérénité auprès d'elle. )

Coran 7, Les Murailles, Al-'A`râf: 189)

 Etant donné que la lutte entre le bien et le mal, entre la foi et l’incroyance, dure depuis la nuit des temps et continue jusqu’à nos jours, que l’être est le même en tout lieu et tout temps, qu’il répète son épanouissement et sa décadence durant sa période de force ou de faiblesse, sa croyance ou son incroyance, Allah désire nous voir nous comporter comme le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) dans les circonstances qui l’on entouré et les évènements auxquels il dut faire face.

L’être doit concilier son amour de la patrie et sa servitude à Allah, glorifié soit-Il:

 Par instinct l’être humain aime la terre sur laquelle il s’est né et les choses qui l’ont entouré durant son enfance. Lorsqu’il est arraché à la maison dans laquelle il a été élevé et se trouve forcé à sortir de la terre qu’il a aimée, son cœur se déchire, il souffre énormément et préfère mourir plutôt que de s’en trouver expatrié. Le verset l’exprime ainsi:

( Si Nous leur avions ordonné de se faire tuer ou de s'expatrier pour la Cause d’Allah, bien peu parmi eux auraient accepté de le faire. Et, pourtant, s'ils s'étaient conformés à Nos exhortations, c'eût été meilleur pour eux et leur foi en eût été certainement raffermie. )

Coran 4, An-Nisâ' (LES FEMMES): 66.

 D’un autre côté, l’être est chargé d’adorer Allah en faisant Sa connaissance et celle de Sa méthode, à travers l’accomplissement des obligations cultuelles comme le jeûne, la Salât, le Hajj (pèlerinage), l’obéissance à Ses ordres et à Ses interdictions et l’accomplissement d’œuvres bienfaisantes qui seront le prix de son bonheur en ce monde et en celui de l’au-delà. Allah, glorifié soit-Il, dit:

( Et Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour M'adorer. )

Coran 51, Adh-Dhâriyât (QUI EPARPILLENT): 56.

( Ô hommes ! Adorez votre Seigneur qui vous a créés, vous et ceux qui vous ont précédés ! Peut-être obtiendriez-vous ainsi le salut de votre âme. )

Coran 2, Al-Baqara (LA VACHE): 21.

 Comment concilier ces deux vérité, l’amour de la patrie et l’amour d’Allah, glorifié soit-Il.

Pas d’obéissance à autrui tant qu’il y a une désobéissance à Allah:

 Si un être voit sur terre une force qui lui fait obstacle lorsqu’il veut suivre son instinct naturel et adorer son Seigneur et fait obstacle à sa raison, lorsqu’il veut suivre la méthode de son Créateur et qu’il est faible au point de ne pouvoir convaincre cette force de le laisser tranquille ou de la ramener à la vérité, que doit-il faire ? Doit-il faire valoir les conflits terrestres au détriment du bonheur éternel auquel il aspire dans la vie future? Allah dit à ce sujet dans un verset qui s’avère être des plus critiques dans le concept de l’émigration:

( Les anges, venus ôter la vie à ceux qui avaient agi iniquement envers eux-mêmes, leur demanderont: (Où en étiez-vous sur le plan de la croyance?) - (Nous faisions partie des opprimés de la Terre), répondront-ils. À quoi les anges répliqueront: (La Terre d’Allah n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre de vous expatrier?) Ceux-là auront pour séjour l'Enfer - et quelle triste fin sera la leur ! )

Coran 4, An-Nisâ' (LES FEMMES): 97.

 Tu es appelé à quitter n’importe quel lieu où tu as essayé de convaincre l’autre à revenir à la vérité sans succès, n’importe quel lieu où tu as été empêché d’adorer ton Seigneur, telle est la réponse tranchante, tu ne dois obéir à personne s’il y va de la désobéissance à Allah ; voici la réponse décisive du Coran:

(( Pas d’obéissance s’il y a lieu d’une transgression des lois d’Allah))

 L’émigration du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) nous apprend ainsi que si tu sens un conflit intérieur entre tes désirs de ce bas monde et les appels du ciel, tu dois préférer le côté transcendant qui est le plus sublime parce que personne ne pourra te sauver du châtiment d’Allah et tu n’auras aucune excuse qui justifie ta dégradation.

Les leçons tirées de l’émigration du Prophète:

1-L’émigration s’agit d’abandonner le mal pour suivre la vérité:

 Avant d’être un voyage corporel l’émigration est surtout une attitude spirituelle. Il s’agit d’abandonner le mal pour suivre la vérité, de s’éloigner des actes désavoués pour accomplir les bonnes actions, de renoncer aux péchés pour s’affairer à accomplir les actes d’obéissance. C’est plus particulièrement, un déplacement du lieu d’incroyance vers le lieu de l’islam. Le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) dit ces paroles rapportées par Al-Boukhari et Mouslim d’après ‘Abd Allah ibn ‘Amr ibn al-‘Âs, qu’Allah soit satisfait d’eux:

(( Le Musulman est celui dont les musulmans n'ont à redouter ni la langue ni la main et le véritable émigrant est celui qui se détourne des interdictions d’Allah ))

(Hadith approuvé à l’unanimité)

 Si la porte de l’émigration de la Mecque vers Médine a été clos après la conquête de la Mecque avec ces mots du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) …

(( Pas d’émigration à partir d’aujourd’hui. ))

(Al-Boukhari et Mouslim d’après Ibn’Abbâs.)

 …cependant la porte vers l’émigration reste toujourds ouverte entre toutes villes qui ressemblent à la Mecque et Médine au temps de l’émigration du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui). Les portes de l’émigration des sociétés incroyantes vers les sociétés croyantes sont largement ouvertes et le resteront jusqu’au Jour de la Résurrection. Bien plus, en ces temps actuels où les épreuves se sont multipliées, les passions se sont enragées, la déprédation est devenue générale et la décadence morale a gagné du terrain, l’adoration pure vouée à Allah, dans ces atmosphères malsaines compte comme une émigration sincère vers Allah et Son messager. Ce temps témoin de femmes à demi-habillées où le menteur est traité comme un véridique, où le véridique est démenti, où le traître gagne la confiance et l’honnête est estimé comme un traître, en ce temps:

(( L’adoration d’Allah aux temps du tumulte des épreuves compte comme une émigration vers moi. ))

(Rapporté par Mouslim et At-Tirmidhi d’après Ma‘qal ibn Yassâr)

 Adorer Allah dans ton pays entouré de dépravation et de débauche, de mensonge et d’imposture, là où le véridique ment et le menteur est cru, où l’honnête est désavoué et le traitre est apprécié, un temps où le cœur du croyant se fend sans qu’il puisse rien changer, un temps où se trouvent beaucoup de désobéissances et peu d’obéissances où on ordonne le mal et interdit le bien, un temps où le bien est refuté et le mal est agréé en ce temps:

(( L’adoration d’Allah aux temps du tumulte des épreuves compte comme une émigration vers moi. ))

(Rapporté par Mouslim et At-Tirmidhi d’après Ma‘qal ibn Yassâr)

 C’est la première leçon.

2- A quel moment l’appui divin est-il mérité ?

 Dans la deuxième leçon, nous apprendrons l’émigration à travers le plan précis dessiné par le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui).
 Mériter l’appui divin implique de ne point négliger le moindre détail pour rassembler le nécessaire et procurer les moyens tout comme le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) a fait. Il a élaboré un plan profondément médité, à savoir qu’il a gardé secrets ses déplacements à ceux qui le poursuivaient, a loué un guide d’une grande habileté, choisi la grotte de Thor située au sud de Makkah que les gens pensent difficile à atteindre. Il a assigné à chacun un rôle: l’un guettait les nouvelles, un autre effaçait les traces et un troisième apportait les provisions. Puis, après tout cela, il a ordonné à ‘Ali de porter sa cape et de se mettre à sa place dans son lit pour duper ceux qui assiégeaient la maison et comptaient le tuer.

La situation intégrale:

 On se demande, pourquoi Allah, glorifié soit-Il, n’a-t-il pas transporté Son prophète de la Mecque vers Médine sur le Bourâq ? Allah a voulu nous apprendre qu’il fallait identifier les causes nécessaires comme si elles étaient suffisantes pour réaliser la réussite puis se confier à Allah et se remettre à Lui comme si ces causes n’étaient de rien.
 Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) n’a fait aucune place au hasard, il a apprêté tous les moyens comme s’ils étaient toutes les causes de la réussite ensuite il s’est confié au Seigneur suprême dont rien ne peut réussir sans Sa permission. Il n’a pas accompli ces nombreux préparatifs par une crainte personnelle mais par obéissance à Allah en ce qui concerne les règles et les lois de la nature qu’Il a établies. C’était de la part du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) une législation instaurée pour sa communauté après lui. En même temps, et cette vérité est importante, il ne comptait pas sur ces préparatifs et la preuve en est sa sérénité lorsque ceux qui le poursuivaient arrivèrent près de lui et qu’il dit à Abou Bakr:

(( Ô Abou Bakr, que penses-tu de deux dont Allah est le troisième. ))

 Quand les premiers Musulmans comprirent bien cette conception, leurs drapeaux ont été hissés sur toutes les régions terrestres, en Orient et en Occident et ils se placèrent à la tête des peuples. Donc, si les Musulmans désirent triompher contre leurs nombreux ennemis et reprendre leur place, pour étendre le message éternel de l’islam, le message du bien et de la paix, ils doivent bien apprendre cette leçon que le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) nous a donnée à travers son émigration et dont nous avons grandement besoin.
 Somme toute, le fait de placer sa confiance en Allah implique d’identifier les causes nécessaires pour réaliser la réussite, et de manifester un besoin urgent à l’assistance d’Allah, à Sa Protection, à Sa Grâce. Au sens que ces deux initiatives sont étroitement liées et dépendent l’une à l’autre et traduisent la situation intégrale.

 Telle est la deuxième leçon à tirer.

3- Celui qui émigre pour faire valoir la cause d’Allah trouve sur terre beaucoup d’autres lieux:

 Troisièmement, l’émigration du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) nous apprend à travers ses résultats étonnants que celui qui émigre pour faire valoir la cause d’Allah trouve beaucoup d’autres lieux, ses affaires marchent bien, Allah le protège, lui procure ce qui lui est nécessaire et le compense par beaucoup de bien dans sa religion et sa vie d’ici-bas, conformément au verset:

(Quiconque s’expatrie pour servir la Cause d’Allah trouvera sur la Terre de nombreux lieux où s’installer et vivre à l’aise.)

Coran 4, les Femmes (An-Nisâ’): 100.

 De même celui qui s’occupe à rechercher l’agrément d’Allah plus que de vaquer à ses besoins terrestres, Allah lui procure les bien en ce monde et en celui de l’au-delà. Le hadith Qudusy affirme cette notion:

(( Mon serviteur, tu as des désirs et j’en ai d’autres. Si tu te fies à Moi en ce que je désire, Je subviendrai à tous tes besoins et si tu ne te fies pas à Moi en ce que Je désire, je t’épuiserai à trouver ce que tu désires et il n’y aura que Mon désir qui se réalisera. ))
(( Celui qui favorise sa vie de l’au-delà à celle d’ici-bas gagnera les deux à la fois et celui qui favorise sa vie d’ici-bas à sa vie de l’au-delà perdra les deux.))

Un témoin de l’Histoire des Compagnons et de leur émigration pour la cause d’Allah:

 ‘Uqba ibn ‘Âmir al-Djuhny, un des Compagnons du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui), raconte:
 ( Le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) arriva à Médine alors que je faisais paître quelques moutons que je possédais. Dès que j’ai reçu la nouvelle de son arrivée, j’ai laissé ces moutons et j’ai couru vers lui en me détournant de tout ce qui me préoccupait. Dès que je suis arrivé chez lui, je lui dis: ( Ô Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), acceptes-tu mon allégeance ? Il me répondit:

(( Qui es-tu ? ))

 --- ( Je suis ‘Uqba ibn ‘Âmir al-Djuhny, répondis-je. ---

(( Ô ‘Uqba, me répondit-il, tu veux me prêter allégeance en demeurant avec les bédouins ou bien en émigrant vers moi ? ))

 --- ( Plutôt, une émigration vers toi. )
 Nous étions douze hommes à avoir embrassé l’Islam et nous demeurions loin de Médine pour faire paître nos moutons dans les terres bédouines. Nous nous étions dit: ( Nous ne serons nullement bien si nous ne nous rendons pas un jour sur deux chez le Messager d’Allah pour apprendre de lui notre religion et entendre de sa part ce qui lui a été révélé du ciel. Allons tous à Yathrib et laissons nos moutons à l’un d’entre nous pour en prendre soin. ) Je dis: ( Partez l’un après l’autre vers le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et laissez-moi vos moutons. ) J’étais très attaché à mes moutons pour les laisser à n’importe qui.
 Mes compagnons partirent l’un après l’autre vers le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) en me laissant leurs moutons pour en prendre soin. Chaque fois que l’un d’eux rentrait, j’entendais de lui ce qu’il avait appris et ce qu’il avait compris des questions religieuses. Mais peu de temps après, j’ai réfléchi et je me suis dit: ( Ô toi âme ! A cause de quelques moutons qui ne représentent pas une fortune, tu manques la compagnie du Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) pour apprendre de lui sans intermédiaire ? ) J’ai donc, décidé d’abandonner mes moutons et je suis parti pour tenir compagnie au Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). )
 Lorsque ‘Uqba ibn ‘Âmir al-Djuhny prit cette décision catégorique d’abandonner ses moutons et de rejoindre le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), il ne se doutait pas qu’une dizaine d’années plus tard, il serait un des plus grands savants des Compagnons, un des meilleurs détenteurs du Coran, un des commandants des conquêtes les plus brillants et un des rares gouverneurs musulmans. Il ne se doutait pas non plus qu’il serait à la tête de l’armée qui allait conquérir Damas et habiter entre ses prairies vertes à Bab Thomas, qu’il serait un des commandants qui allaient conquérir l’Egypte et qu’il serait son gouverneur et habiterait au pied de ses montagnes. Après tout cela, ce Compagnon majestueux s’est associé au commandement d’une expédition marine pour conquérir l’île de Rhodes dans la mer Méditerranée.
 Un savant, un détenteur de Coran, un conquérant et un gouverneur ; tous ces dons parce qu’il a abandonné ses moutons. Que penser de tout cela ?
 Le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) n’a dit que la vérité:

(( Le serviteur qui renonce à un don mondain pour obtenir l’agrément d’Allah se verra récompensé par un don meilleur dans sa religion, dans sa vie ici-bas et dans celle future.))

( Al-Djame’ al-Saghir ) d’après ibn Omar.

 Nous avons de même dans un hadith Qudusy:

(( Celui dont mon invocation l’occupe au point de ne pas avoir le temps de me demander de Mes Grâces, je le favoriserai à ceux qui demandent. ))

“Ad-Dur al-Manthour” d’après Omar ibn al-Khattâb.

L’admiration inactive de l’islam est refusée:

 Mes frères, si vous ne vous déplacez pas à la quête de la vérité, des leçons de religion, de la science, de la fraternité ; si vous ne cherchez pas la compagnie des croyants sincères, chastes et honnêtes ; si vous ne vous détournez pas de la désobéissance à Allah pour lui vouer soumission et obéissance ; si vous ne longez pas le chemin de la certitude loin de l’égarement ; si vous ne domptez pas vos passions terrestres à la recherche de la proximité d’Allah, vous ne serez pas du nombre des bons Musulmans. L’islam est un mouvement ascendant. L’Islam n’admet pas d’admiration inactive ; malheureusement, tu admires l’Islam mais ton admiration a un effet rétrograde. Telle est l’attitude du commun des gens.
 Quiconque dit que l’islam est une religion grandiose, valeureuse et que le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) est le maître des messagers… et puis après, qu’as-tu fait avec tous ces éloges ? Tu n’as pas fourni le moindre effort ! Les Musulmans ne prennent aucune initiative aujourd’hui, ils attendent un miracle de la part d’Allah. Ils ne bougent pas et ne prennent pas des attitudes de bravoures. Ils n’invitent pas les gens à avoir foi en Allah et se laissent aller aux opportunités de la vie. Bien plus, ils sont plongés dans des comportements et des conduites qui déplaisent à Allah et avec cela font l’éloge de leur religion, de leur prophète et de leur Coran et tout ce qui s’y rapporte.
 Je désire à la fin de cette séance et dans le deuxième sermon, s’il plaît à Allah, vous parler d’un autre sujet aussi passif que celui-là qui est l’émigration vers Satan.
 Je dis ces paroles en demandant pardon à Allah pour vous et moi, repentez-vous à Lui ; quelle réussite pour les repentants, j’implore le pardon d’Allah.

Deuxième Sermon:

 Louange à Allah, Seigneur de l’univers, j’atteste qu’il n’y a d’autre divinité à part Allah, l’Allié des vertueux, et j’atteste que Mohammad est Son serviteur et Son Messager, ayant la moralité la plus éminente ; Ô Allah, accorde Ton Salut, Ta Paix et Ta Bénédiction à notre maître Mohammad, aux siens chastes et purs et à tous ses compagnons sans exception.

L’émigration vers Satan:

 L’émigration vers Satan a lieu lorsque l’être refuse la vérité et ceux qui l’approuvent et rejoint le mal et ceux qui le pratiquent.
 Dans nos pays musulmans le culte est pratiqué, il y a des mosquées, des leçons de religion, des sermons, un reste de décence, un reste de timidité, un reste d’obéissance à Allah, un reste de liens familiaux, un reste de loyauté, un reste de compassion. Il est vrai que nous avons d’innombrables problèmes à l’image de tout pays en développement, mais cette religion nous rend civilisés, alors que nos ennemis sont évolués mais non développés, voire ils sont sauvages.
 Lorsque l’être repousse la vérité et ceux qui l’approuvent et se joint au mal et à ceux qui le pratiquent, émigre vers les pays occidentaux, des pays où tout est assuré, où les vivres sont à portée de main, où les droits de l’Homme sont respectés, cet être favorise le monde d’ici-bas à celui de l’au-delà. Lorsqu’il formule l’intention de demeurer dans ces pays il perd ses enfants, ses filles, sa famille, sa religion et sa vie de l’au-delà.
 Lorsque l’être favorise ainsi ce monde périssable à celui de l’éternité, ses intérêts personnels à ses principes, ses besoins à ses moralités ; lorsque l’émigration est en vue d’obtenir ce bas monde, d’obtenir des gains matériels aux dépends de sa religion et de ses principes, aux dépens de l’avenir de sa famille et de ses enfants ; lorsque l’expertise, l’intelligence et l’énergie sont mises au service de pays non musulmans et non pour les millions de Musulmans, dépensée pour nos ennemis occidentaux qui violent nos honneurs ; lorsque l’émigration affaiblit les Musulmans et consolide leurs ennemis ; lorsque l’émigration devient une fuite de la responsabilité, une fuite de l’effort et du sacrifice ; lorsque l’émigration devient une façon de faciliter la domination de nos pays par les étrangers et l’exploitation de nos richesses. Lorsque l’émigration est le départ d’un pays où le culte est pratiqué vers un pays dénué de tout principe, lorsque l’émigration cause la perte de la religion et de l’honneur, en vue de gagner de l’argent, ce sera une émigration vers Satan. Et quelle différence et quel grand écart entre les deux types d’émigration !

L’invocation:

 Ô Allah, guide-nous parmi ceux que Tu as guidés, préserve-nous parmi ceux que Tu as préservés, prend-nous comme alliés parmi ceux que Tu as pris comme alliés, bénis ce que Tu nous as accordé, protège-nous du mal que Tu as décrété, car Tu es Seul à décider et nul ne décide pour Toi. Celui que Tu as pris comme protégé ne saura être humilié et celui que Tu as pris comme ennemi ne sera jamais honoré, béni et exalté sois-Tu. Louange à  Toi pour ce que Tu as décrété. Nous demandons pardon auprès de Toi et nous nous repentons à Toi.
 O Seigneur, guide-nous vers les bonnes actions, nul autre que Toi ne peut nous y guider. O Seigneur, guide-nous vers les bonnes moralités nul autre que Toi ne peut nous y guider. O Seigneur, réforme nous notre foi qui est l’immunité de nos affaires et réforme nous ce bas monde dans lequel nous avons notre subsistance et réforme notre vie future où nous retournerons vers toi ; fais que notre vie soit un surplus de bien et notre mort un repos de tout mal.
 Ô Allah, Seigneur de l’univers, O Allah, Fais que ton licite nous suffise pour nous dispenser de l'illicite ; fais que Ton obéissance nous dispense de Ta désobéissance et enrichis nous par une grâce qui ne provient pas d'un autre que Toi. O Allah, par Ta grâce et Ta miséricorde, fais que la parole véridique et celle de la religion soient les plus dominantes, fais vaincre l’Islam et les Musulmans où qu’ils soient de par le monde. Ô Allah fais-nous voir  Ta puissance envers Tes ennemis, ô le plus généreux des généreux.

Traduction  : Zeinab Hassan
Vérification       : Nermine OMARI