Catégories
Juin
29
2008
Doctrine :La Doctrine et l’aspect miraculeux -Leçon (35-36)-Les composants de l’obligation :Les questions de la foi -2- L’essence de la foi:Le culte de la méditation.
Dernière mise à jour:2015-11-10
Voir:1745
  Gloire à Allah, Maître de la Création . Paix et Salut sur notre guide Mohamed qui croit en la promesse de Dieu, le digne de confiance. Seigneur, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné; Toi le Savant, le Sage. Seigneur, enseigne-nous ce qui nous sera utile ; fais en sorte que ce que Tu nous enseignes nous soit utile et augmente notre savoir. Fais en sorte que la vérité nous apparaisse comme telle et accorde nous les facilités pour la suivre, et fais en sorte que le mensonge nous apparaisse comme tel et accorde nous les facilités pour nous en éloigner. Fais en sorte que nous soyons de ceux qui savent écouter pour suivre le meilleur discours. Par Ta miséricorde, compte-nous parmi Tes hommes bienfaisants.
 Louanges à Allah Seigneur de l'Univers. Que la paix et le salut soient sur notre maître Mohammad, le véridique qui croit en la promesse d’Allah. Ô Allah, fais-nous sortir des ténèbres de l’ignorance et de l’illusion et guide-nous vers les lumières de la connaissance et du savoir, et des impuretés des désirs vers les paradis du voisinage.

Les actes volontaires et les actes irréfléchis dans la vie de l’homme :

 imageChers frères, nous voici à la leçon trente-cinq de la série qui traite de la doctrine islamique et de l’aspect miraculeux ; nous interprétons dans cette série les différents aspects de la foi.
 La première vérité à laquelle il faut attribuer la plus grande valeur serait de savoir que d’une part, l’homme accomplit des actes volontaires, de propos délibéré et d’autre part, il subit des actes irréfléchis dans son propre corps. Les battements de son cœur, sa respiration pendant la nuit, les organes de son corps qui remplissent certaines fonctions… tout cela échappe au contrôle de sa volonté. Allah, exalté soit-Il, par Sa Générosité et par Sa Sagesse, nous a dispensés d’exercer des milliers de fonctions organiques, comme la digestion des aliments, leur assimilation, les fonctions digestives, respiratoires et les transformations chimiques… des fonctions innombrables qui font partie intégrante des actes irréfléchis.
 Ta responsabilité se limite à prendre le repas ; mais cette nourriture qui se déplace d’un organe à l’autre, de l’estomac au tube digestif dit intestin grêle qui fait suite à l’estomac ; la bile qui secrète quelques liquides visqueux ; le pancréas qui secrète le suc ; le foie qui joue un rôle physiologique…Allah, exalté soit-Il, t’a exempté de toutes ces fonctions ; sache que s’Il, exalté soit-Il, t’a chargé de remplir ces fonctions organiques, tu auras besoin de quatre à cinq heures pour digérer le repas que tu as pris ; s’Il, exalté soit-Il, t’a chargé des battements du cœur et de la pulsion tu seras tenu de rester éveillé vingt-quatre heures sur vingt-quatre, parce que si tu dors tu mourras ; s’Il, exalté soit-Il t’a chargé des fonctions respiratoires, tu ne le souffriras pas. Les mouvements du cœur, la digestion, la respiration… Allah, exalté soit-Il, t’a délivré de remplir cet ensemble de fonctions illimitées, mais parallèlement, tu dois remplir des fonctions volontaires de ton propre choix.

Tout acte est motivé par des perceptions associées à leur tour aux tendances et à l’amour :

 imageLa question qui se pose à ce niveau : comment choisir un acte quelconque ? Pourquoi t’es-tu rendu chez cette personne ? Pourquoi n’as-tu pas décliné cette invitation ? Pourquoi as-tu intenté un procès contre celui-ci ? Pourquoi as-tu fait un voyage à tel endroit ? Pourquoi as-tu choisis cette femme pour épouse ? Pourquoi as-tu tenu des propos incompatibles à la réalité des faits.
 Ce sont tous des actes accomplis sciemment, mais quel en est le véritable motif qui t’a poussé à les accomplir ?
 Le motif s’incarne dans une perception, une façon d’interpréter les faits. Quelle était la prise de connaissance du voleur ? Il a pensé qu’en s’emparant de l’argent qui ne lui appartient pas il pourra vivre dans l’opulence, il a pensé pouvoir dépasser les autres par son intelligence et sa perspicacité, en ayant oublié que le bilan sera lourd lorsqu’il aura à comparaître en justice.
 Tout acte est précédé à fortiori d’une perception ainsi que tout acte découle d’une tendance. Tout acte est une perception associée à un penchant. Le signe de bravoure se traduit par une perception saine.
 Quelle est la perception de l’individu qui trompe les musulmans ? En affichant sur le produit destiné à être vendu le label « fabriqué à… » Il gagne le double du prix initial car il a réussi à convaincre les clients que sa marchandise est de haute qualité puisqu’elle provient dudit pays. Bien évidemment, il y a des labels qu’on appose très facilement à l’aide d’un fer à repasser bien que le tissu soit d’une qualité médiocre ou encore mauvaise. Donc cette personne qui trompe les gens, comment a-t-elle interprété les choses ? Elle a pensé que la fraude est un acte de sagacité qui procure une grande rentabilité.
 Croyez-moi chers frères, tout acte entrepris, toute prise de position, tout propos tenus, tout sourire dessiné sur les lèvres, tout air maussade exprimé, tout timbre de voix sonore émis, toute affection prouvée… révèlent une perception associée à l’inclination et à l’amour.
 Telle est la première vérité.

La perception saine est la meilleure donation divine :

 Par quoi se qualifie le croyant ? Par une perception saine qui s’avère être la meilleure grâce divine. L’usurier en faisant ses comptes sur le calculateur, prête une somme d’argent évaluée à un million en ayant la certitude qu’il en récupérera en retour deux cents mille en plus de son million, alors que le verset coranique dit :

(Allah réduira à néant le profit usuraire)

Coran 2, AL-BAQARAH (LA VACHE) : 276

 Allah exalté soit-Il, dispose d’innombrables alternatives quant à Son comportement vis-à-vis de Ses serviteurs. Il, exalté soit-Il, te donne l’opportunité d’amasser une grande fortune qu’Il, exalté soit-Il, fait dissiper par un incendie. Il, exalté soit-Il, te laisse la liberté de cumuler des biens qu’Il, exalté soit-Il, te ravit par voie de mainmise ou de confiscation à la suite d’une faute d’inattention commise de ta part. Tu es à la merci d’Allah, exalté soit-Il, Il te tient en Son Pouvoir. La vaillance du croyant et à la rigueur sa magnanimité se traduisent par une analyse méticuleuse de la situation. Sa vie sera dénuée de mauvais tours et de destruction ; tous les actes qu’il entreprend visent l’obéissance à Allah laquelle est dans son intérêt. Le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

((Suivez le droit chemin et vous ne pourrez jamais en recenser la rétribution))

 Ou selon une autre interprétation :

((Suivez le droit chemin même si vous ne pouvez jamais vous acquitter de tous vos devoirs et obligations vis-à-vis d’Allah))

Ibn Mâdja d’après Thawbân

 imageLe croyant est fermement persuadé qu’en observant les limites sacrées d’Allah il se garantit la paix, qu’en accomplissant de bonnes œuvres il se garantit le bonheur, qu’en éduquant ses enfants, il leur assure le futur ; sa perception est saine.
 Ce en quoi, cher frère lorsque tu fréquentes une des maisons d’Allah pour profiter de la science légiférée, tu accomplis l’acte le plus sublime par excellence, appelé dans le monde économique un « investissement ». En effet, tu investis cette heure à puiser la vérité pour agir conformément le jour suivant.
 Malheureusement, par une fausse perception, la plupart des gens provoquent leur propre destruction. Des fois, certains font des réflexions loin de la méthode d’Allah, exalté soit-Il. Je dirai même que tout individu qui ne prend pas en compte les injonctions divines dans tous ses comportements vient en tête des niais et dépasse de loin le plus idiot vivant sur cette terre, et ce pour avoir négligé la Force Absolue dans cet univers qui détient l’univers et décide de tout, en se faisant des illusions qu’il est le plus fort, et en s’emparant de ce qui ne lui appartient pas, c’est pourquoi le châtiment qu’il reçoit sera des plus douloureux. Par ailleurs, lorsque tu prends part à une séance de sciences légiférées, tu apprends les dispositions religieuses de cette noble religion, tu garantis ta sécurité et ton bonheur dans les deux résidences.

L’ignorance est à la base de la négligence de la méthode divine :

 Je suis en mesure de vous raconter des milliers de problèmes ayant des retombées destructives qui ont été motivés par l’ignorance. Je me souviens qu’au terme du premier sermon que j’ai prononcé dans cette mosquée en 1974, un homme âgé de 55 ans est venu dans ma direction en pleurant ; lorsque je lui en ai demandé la raison, il m’a affirmé que sa femme le trahissait avec leur voisin.
 - « Comment ton voisin a-t-il fait la connaissance de ta femme ? lui ai-je demandé.
 - « Un certain jour, il m’a rendu visite ; j’ai appelé ma femme pour qu’elle nous tienne compagnie au lieu de rester seule dans sa chambre car j’ai éprouvé de la pitié envers elle. Il paraît qu’elle lui a plu. »
 Le jour suivant et en l’absence du mari, ce voisin a frappé à la porte, la femme a ouvert et le problème a commencé… Or, si cet homme avait assisté à une séance et avait appris les lois divines il n’aurait pas agi de la sorte. Les histoires ne manquent pas. Je crois que tous les malheurs survenus sur terre depuis Adam jusqu’à la fin des temps sont dus à la négligence de la méthode d’Allah ; à savoir que l’ignorance qui s’avère être l’ennemi le plus dangereux à l’homme est à l’origine de toute figure de détournement de la Voie d’Allah ; de plus, l’adversaire numéro un des habitants du feu de Géhenne provient de l’ignorance :

(Et ils dirent: «Si nous avions écouté ou raisonné, nous ne serions pas parmi les gens de la Fournaise».)

Coran 67 AL-MULK (LA ROYAUTÉ): 10.

 imageTu disposes d’une perception ; tu fréquentes cette mosquée dans l’objectif de rectifier ta conception, pour pouvoir distinguer le vrai du faux, pour découvrir la méthode d’Allah et parvenir à la conviction totale qu’il s’agit de la Voie droite qui mène à la sécurité et au bonheur ; mais Allah, par Sa Générosité et par Sa Grâce nous a soutenus. « De quelle manière ? » Diriez-vous. Il nous a entraînés à apprécier la foi, et l’a embellie dans nos cœurs comme Il nous a entraînés à détester la mécréance, la perversité et la désobéissance. Lorsque l’homme fait des œuvres de bienfaisance il ressent une sensation de paix psychique, il éprouve de la splendeur et vit un véritable bonheur alors que s’il entreprend un mauvais acte, l’anxiété le submerge. D’où vient le cœur ? En vérité, la disposition naturelle de l’homme est en parfaite harmonie avec la méthode d’Allah, par ailleurs, tout acte qu’Allah t’impose est un entraînement pour aimer cet acte, et tout ordre qu’Il t’interdit de faire est un entraînement pour le réfuter. C’est en quoi, un hôtel en Allemagne a affiché sur les lits : « Si tu n’arrives pas à dormir de la nuit, essaie de recenser tes fautes et tes péchés car nos matelas sont confortables ».

Le plus malheureux est celui qui réussit sa vie professionnelle en faisant du tort aux autres :

 imageLorsque l’homme viole les lois divines il se trouve en proie à l’angoisse quelle que soit la portée de sa déviation. Partant, celui qui met au point ses projets en portant préjudice à son entourage, à spolier leurs biens, à ensemencer la terreur au fond de leur âme se voit mener une vie des plus misérables au sein de son foyer, perd son équilibre psychique ; par sa disposition naturelle, il discerne s’être basé sur le préjudice qu’il a causé aux autres, à l’affolement qu’il a semé au fond de leur âme, au chantage auquel il les a soumis pour venir à bout de son œuvre.  Mais, la disposition naturelle est là pour faire ses comptes d’une façon méticuleuse.
 Un frère m’a raconté l’histoire d’un homme libanais qui, en roulant à une grande vitesse dans les rues du Liban à 2 heures du matin, a renversé un enfant que son père avait envoyé lui acheter un objet du magasin d’à côté, l’enfant mourut sur le coup. La rue était déserte et l’accident fut enregistré contre auteur inconnu. L’homme qui a heurté cet enfant a échappé au jugement de la justice ; mais il a passé des nuits blanches, ne pouvant fermer l’œil de la nuit et ce pendant quarante nuits consécutives, finalement il a conté son histoire à un psychologue qui lui a dit devoir indubitablement verser le prix du sang de la victime à la famille du garçon afin de restituer son équilibre et sa sérénité et pouvoir dormir. Le compte est des plus minutieux, Allah, exalté soit-Il, dit :

(Mais Allah vous a fait aimer la foi et l’a embellie dans vos cœurs et vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance)

Coran 49 AL-HUJURĀT (LES APPARTEMENTS) : 7

Les répercussions de la doctrine saine et de la doctrine ébranlée :

 Ceci dit, celui dont la perception est saine jouit d’une doctrine immaculée et celui dont la perception est détériorée ne sèmera que des actes pervers.
 Chers frères, nous avons grandement besoin de rectifier notre perception pour que nos œuvres soient dénuées de toute anomalie autrement nos œuvres seront corrompues et vicieuses, c’est en nous référant au Livre d’Allah et à la Sunna du Messager d’Allah que notre perception sera rectifiée ; Allah, exalté soit-Il, dit :

(Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite.)

Coran 33, AL-AḤZĀB (LES COALISES): 71.

 imagePenses-tu à titre personnel que l’obéissance aux ordres d’Allah et à ceux de Son Messager représente une grande réussite ? Tu peux avoir affaire à une transaction dont les intérêts sont fabuleux, mais la marchandise est illicite ou a des effets pourrissants qui pourraient contribuer à la corruption de toute une société ; mais lorsque tu la refoules du pied bien décidé à repousser ce profit cela traduit une perception saine et conforme à la méthode d’Allah, exalté soit-Il, mais lorsque tu ne peux renoncer à la fortune que tu vas en recueillir et tu penses qu’Allah pardonnera les péchés car Il est Très Miséricordieux, cela devient une grande calamité. En fait, lorsque l’homme commet un péché il essaie de le justifier en te fournissant des préjugés inadmissibles auprès d’Allah, exalté soit-Il, et lorsque le châtiment divin est infligé, la personne en question est rongée par les remords. Le Messager dit à ce propos :

((Celui qui aime pour Allah, hait pour Allah, donne pour Allah et prive pour Allah, aura parfait sa foi)).

Abû Dawood d’après abû Oumama

 Tu aimes suivant la méthode d’Allah, exalté soit-Il.

L’Unicité immuable et l’association :

 imageL’amour prend différentes formes, aimer pour Allah représente l’Unicité immuable alors que ceux qui prennent des égaux à Allah en les aimant comme ils aiment Allah font preuve d’association : l’amour pour Allah signifie aimer le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), aimer tous ses compagnons sans distinction, aimer les Tabé’ines (les suiveurs ou la seconde génération des compagnons du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), aimer les suiveurs des suiveurs, aimer les savants en sciences légiférées, les jurisconsultes, aimer ses parents proches, le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

((Louange à Allah pour m’avoir fait don de l’amour d’Aïcha))

Les traditions

 Vouer de l’amour à sa femme est une des branches de l’amour d’Allah conformément à la méthode d’Allah ; cette femme dont Allah t’a favorisé et t’a ordonné de bien traiter :

((Veillez à bien traiter les femmes, je jure par Allah, celui qui les vénère n’est que généreux, celui qui les humilie n’est que scélérat ; elles l’emportent sur tout homme généreux et sont vaincues par le traître ; quant à moi, j’aime mieux être généreux et vaincu plutôt que d’être coquin et vainqueur)).

Les traditions

La perception de celui qui aime pour Allah est en harmonie avec les critères du Noble Coran :

 Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne pour l’amour d’Allah, prive par amour pour Allah, renoue des liens pour Allah, brise des relations par amour pour Allah, n’aura agi que selon des critères et des perceptions identiques à ceux du Noble Coran.
 Cher frère, comment réagir lorsqu’on se trouve au-devant de deux types d’amour qui s’opposent l’un à l’autre ? L’homme en général, s’attache à l’amour le plus solide : un jeune homme autodidacte, dont le père souffre de pénurie, a terminé ses études scolaires, puis a passé ses études universitaires ; l’obtention d’un diplôme d’études supérieures qui l’aiderait à occuper un poste bien rémunéré constitue son ambition, car cela l’aiderait à fonder un foyer, à s’acheter une maison et à réaliser un rang social assez remarquable. Son objectif se concentre sur son avenir, il cherche à devenir une personnalité importante, à se garantir un revenu raisonnable, à pourvoir à ses exigences quotidiennes.
 Il imagine obtenir un doctorat dans l’avenir, posséder une maison somptueuse, une voiture de luxe garée devant la porte, épouser la femme de ses rêves ; il aspire à avoir une culture riche, à briller en société mais en même temps, il apprécie les soirées en compagnie de ses amis, les excursions projetées avec eux, les plats succulents à déguster, malgré cela, il n’hésite pas à décliner des milliers d’invitations et de plaisirs car son avenir lui est plus précieux que les délices mondains passagers qui se dissiperont une fois satisfaits.
 imageLe sommeil est un don apprécié mais l’amour d’Allah l’emporte ; le croyant se lève en été à trois heures trente du matin (à l’aube), la veille, il a gagné son lit à une heure trente, mais il se lève quand même, excité par l’amour voué à Allah.
 Bien que son revenu mensuel soit réduit il en dépense une partie comme aumône légale par amour pour Allah, il avait grandement besoin de cette somme qu’il a versée en Sadaqa, il aime posséder une fortune à l’image de toute personne, mais son amour pour Allah a eu de lui, ce qui l’a poussé à payer cette somme sans hésitation.
 Ceci dit, si l’homme entre en conflit entre deux amours, il a tendance à choisir le plus profond qui s’incarne dans l’amour d’Allah ; tel est le sens du verset suivant :

(…Et pour celui qui aura redouté de comparaître devant son Seigneur, et préservé son âme de la passion,) (le Paradis sera alors son refuge.)

Coran 79, AN-NĀZI’ĀTE (LES ANGE QUI ARRACHENT LES ÂMES) : 40-41.

 Il existe ce qu’on appelle « la passion » et « l’obéissance » :
 Le verset l’exprime distinctement :

(Mais s’ils ne te répondent pas, sache alors que c’est seulement leurs passions qu’ils suivent.)

Coran 28 AL-QAṢAṢ (LE RÉCIT) : 50.

(Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidée d’Allah?)

Coran 28 AL-QASAS (LE RÉCIT) : 50.

La foi est indispensable dans la vie de tout homme :

 Chers frères, en quoi la foi nous est-elle nécessaire ? La majorité des gens jouissent d’une bonne santé dans leur jeunesse. Il fait du commerce, arrondit ses revenus, ne souffre d’aucun problème, ne ressent aucun besoin de la religion mais en revanche se sent attiré par les plaisirs, le repos et les voyages ; les Salâts qu’il accomplit sont plutôt rares, il ne se soucie guère des oraisons matinales et vespérales, car il goûte aux plaisirs et ne se soucie que du présent. Aucun inconvénient à fréquenter un restaurant où le vin est servi, où les femmes sont à demi-vêtues, il apprécie ce genre de vie ; celui-là souffre de défaillance dans ses informations et n’éprouve aucun besoin de la religion. Cette fausse illusion est due à son ignorance. Sachant qu’Allah, exalté soit-Il, est en mesure de transformer sa vie à n’importe quel moment, en un enfer intolérable ; une petite goutte de sang dont la dimension ne dépasse pas la boule d’une épingle peut se coaguler dans ses vaisseaux sanguins les plus subtils provoquant une paralysie complète, une cécité de vue, ou une perte de mémoire. Allah a un pouvoir absolu sur l’homme. L’artère coronaire est à l’origine de l’activité humaine, au cas où elle se rétrécissait il aurait à subir une intervention à cœur ouvert pour une greffe d’une artère, et le voilà perdu dans un profond labyrinthe. S’il découvre une tumeur il passera des nuits blanches à se demander s’il s’agit d’une tumeur maligne qui aura de lui ou d’une tumeur bénigne qu’il arrivera à surmonter.  imageL’homme en général vit dans des illusions oubliant que sa vie est à la merci d’Allah ; Allah, exalté soit-Il, peut très facilement lui faire vivre des moments difficiles par mille et un moyens ; Allah est en mesure de lui faire payer la facture de sa santé, de son travail, de son foyer, de son épouse, de ses enfants, dans la rue ; un accident de voiture insignifiant lui fait perdre l’usage de ses membres inférieurs et l’oblige à garder le lit à tout jamais alors qu’il est dans sa première jeunesse.
 La vie est une suite d’événements graves et celui qui pense ne pas avoir besoin de la religion et c’est le sentiment de la plupart des gens, se voit détourné de la Voie Droite, tout est admissible pour lui, tout lui est licite ; il te dit que nous avons passé une soirée mixte, c’est normal pour lui ; un grave péché a été commis, c’est normal pour lui. Elle se balade en exhibant tous ses charmes, cela ne lui pose aucun problème. Que signifie au juste le terme « c’est normal » ? Est-ce légal ? Ce terme est répété dans tous les azimuts. Ce terme excite mon étonnement, ta femme se promène dans la rue en mettant en relief ses attraits, et tu penses qu’il s’agit d’un fait normal ?! Serais-tu exempté d’appliquer les lois divines ? Que signifie le terme « c’est normal » ?? Allah, exalté soit-Il, dit :

(C’est Lui qui dirige vos déplacements sur terre et sur mer. Et quand vous vous trouvez à bord d’un navire qui vogue au gré d’un vent favorable, tous les hommes qui y sont embarqués s’en réjouissent. Mais qu’une tempête survienne, déchaînant contre eux des vagues de toutes parts et les mettant en péril, aussitôt ils se mettent à implorer Dieu avec la plus grande ferveur en disant : « Si Tu nous sauves de ce péril, nous Te vouerons une vive reconnaissance !)

Coran 10 YŪNUS - (JONAS): 22.

Celui qui évoque Allah en temps d’aisance sera soutenu par Allah en temps de calamité :

 Un frère m’a relaté qu’il travaillait comme hôte de l’air à bord d’un avion, soudain l’avion s’est trouvé au milieu d’un nuage électrisant qui a provoqué la démolition du fuselage et un trouble de son équilibre ; le risque était très grand pour que l’avion pique. Ce frère m’a fait la description des passagers, ils se frappaient le visage, déchiraient leurs habits, poussaient des cris exprimant leur panique, ils ont quitté leurs sièges, troublant l’aviateur qui a perdu ses nerfs à son tour au moment où il a besoin de calme pour pouvoir réagir ; il a demandé au chef des hôtes de l’air de calmer les voyageurs mais en vain, personne ne l’écoutait. « Cherche un voyageur paisible pour qu’il prenne ta place » lui a dit l’aviateur. « Il y en a un qui est resté en place, je pense qu’il fera l’affaire », en s’approchant de lui, l’hôte discerne que ce voyageur a perdu connaissance !
 Toute personne est exposée à vivre des moments critiques ; tu es à la merci d’Allah, ne l’oublie pas !
 imageLa Turquie a vécu un tremblement de terre ; un des frères m’a juré que le nombre des prieurs à la Salât du Duhr ne dépassait pas huit personnes à la mosquée, après le tremblement la mosquée était inondée de prieurs, certains même accomplissaient la Salât sur le trottoir à défaut de place dans la mosquée ; chose terrible.
 Lorsque l’homme pressent un malheur, il s’engage à accomplir la Salât, il renoue avec Allah, mais le signe de bravoure serait de connaître Allah en temps d’aisance, en étant encore jeune, en étant fort et en vivant dans l’opulence.
 Un frère m’a relaté que cinq experts russes ont pris l’avion en direction de Moscou ; bien qu’étant païens, ces experts ont sollicité Allah en discernant que l’avion était sur le point de couler à pic.
 Ce n’est que lorsqu’il affronte des difficultés, que l’homme retourne à Allah, exalté soit-Il.
 Par conséquent, en obéissant aux ordres d’Allah dans l’aisance, tu trouveras qu’Allah te soutiendra durant les situations graves que tu vis.
 Personnellement, j’admire, je vénère et même j’aime les jeunes gens que je croise dans la rue en me rendant dans cette mosquée pour donner la leçon. Ils ne souffrent d’aucun mal mais ils aspirent à connaître Allah, à suivre la Voie Droite d’Allah, à prendre connaissance de la méthode d’Allah ; tel est l’héroïsme. Malheureusement lorsqu’une personne se trouve atteinte d’une maladie incurable elle se repent, se met à accomplir la Salât, à lire le Coran et cela d’une façon étonnante.

Celui qui pense pouvoir se passer de l’appui d’Allah s’éloigne aisément de Lui :

 imageChers frères, retenez-vous de penser que vous pouvez vous passer du soutien d’Allah. Malencontreusement, les pays qui vivent des malheurs et des désastres, se trouvent opprimés, font face à des conditions de vie difficiles, à des problèmes, à des obstacles ; les opportunités d’emploi se font rares, les prix des maisons deviennent onéreux, les contrats de mariages deviennent exceptionnels… en raison de ces peines, les gens dans ces pays fréquentent les mosquées et s’attendent à recevoir l’appui d’Allah.
 En revanche, les pays riches où le revenu des gens est fabuleux, où tout est à portée de leurs mains, on trouve que pendant le mois de Ramadan, les mosquées sont peuplées de sept personnes tout au plus.
 Les gens de ces régions éprouvent une autonomie complète et pensent ne pas avoir besoin d’Allah ; son revenu lui fait mener une vie aisée, sa voiture est garée devant la maison, le litre du benzène est évalué à 100 livres syriennes, les marchandises se vendent à bon marché, les affaires sont disponibles et commodes, les moyens de plaisirs sont illimités. En un mot, à mesure que tu penses pouvoir te passer de l’appui d’Allah, tu t’éloignes de Lui ; la preuve se trouve dans les Paroles d’Allah :

(Prenez-garde! Vraiment l’homme devient rebelle,) (dès qu’il estime qu’il peut se suffire à lui-même (à cause de sa richesse).)

Coran 96, AL-˒ALAQ (L’ADHERENCE): 6-7.

 Bref, l’homme distrait se montre injuste et impie s’il pense pouvoir vivre indépendamment de l’appui divin.

Le besoin de sécurité et de satisfaction pousse l’homme à avoir foi :

 Pour quelle raison l’homme se sent-il poussé vers la religion ? Il s’agit d’un point assez délicat : par la religion, l’homme réalise ses exigences ; quelle est donc le besoin pressant de l’homme ? Le sentiment de sécurité, car le monde vit actuellement une grande angoisse causée par la hausse des prix, le marasme, la pénurie, le blocus économique, la troisième guerre mondiale, le bombardement aérien, la hausse du prix du pétrole, les motifs d’angoisse sont illimités, mais lorsque l’homme a une foi profonde en Allah, Allah lui procurera indubitablement la sécurité :

(…Lequel donc des deux partis a le plus droit à la sécurité? (Dites-le) si vous savez). (Ceux qui ont cru et n’ont point troublé la pureté de leur foi par quelqu’inéquité (association), ceux-là ont la sécurité; et ce sont eux les bien-guidés».)

Coran 6, AL-AN˒AM (LES BESTIAUX) : 81-82.

 imageTu as un besoin impérieux de vivre en sécurité, Allah, exalté soit-Il, dit :

(…qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte!)

Coran 106 QURAYŠ (LES CORAÏCH) : 4.

 Le plus grand châtiment infligé à une société serait:

(Et Allah propose en parabole une ville: elle était en sécurité, tranquille; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d’Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur (en punition) de ce qu’ils faisaient.)

Coran 16 AN-NAḤL (LES ABEILLES) : 112.

 Le plus grand don matériel dans la vie est le rassasiement :

(…qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte!)

Coran 106, QURAYŠ (LES CORAÏCH) : 4.

(Et Allah propose en parabole une ville: elle était en sécurité, tranquille; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d’Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur (en punition) de ce qu’ils faisaient.)

Coran 16, AN-NAḤL (LES ABEILLES) : 112.

 Ceci dit, tu peux éprouver un besoin pressant de la sécurité, de la satisfaction, de la sagesse, du bonheur… des exigences innombrables qui se réalisent par la foi.

La foi est un rang à la fois scientifique, moral et esthétique :

 Par la foi, tu es le gagnant suprême, mais d’une façon ou d’une autre car la foi est hiérarchisée suivant différents niveaux. Peux-tu affirmer qu’un tel qui a obtenu le grade de doctorat en mathématiques ne connait pas le résultat de la multiplication du chiffre 6 par 7 ? imageLe grade de doctorat en mathématiques implique le génie, l’algèbre les mathématiques modernes et traditionnelles, les formules et les astres ; il a appris des centaines de livres durant trente-trois ans pour obtenir ce grade. Le terme de « Docteur » est un rang scientifique, le croyant est un rang scientifique ; Allah n’a pas élu un allié ignorant autrement Il l’aurait formé.
 La foi est un rang scientifique ; la foi est un rang moral.
 Le croyant ne peut jamais mentir, ni trahir, ni frelater, ni briguer, ni ruser, ni commettre un méfait. Impossible, le croyant est un individu loyal.
 La foi est un rang scientifique, un rang moral et un rang esthétique.
 Le croyant jouit pleinement mais d’une façon particulière, ses goûts sont sacrés, ses goûts sont en rapport avec la foi, ses goûts sont purs, ses goûts sont raffinés. Il est des moments où un homme prend place dans un restaurant café, joue aux cartes en écoutant les chansons débauchées, en regardant les femmes à demi-nues se promener devant lui, les verres de vin se trouvent sur les tables…peu lui importe. Est-ce là une promenade ?? J’affirmerais que c’est plutôt une pénitence. La promenade se fait dans un beau coin, au milieu d’un paysage naturel splendide, loin du tracas des gens, ta famille te tient compagnie, tout est dans l’ordre, point de péchés, point de perversité. Le croyant recherche l’enchantement dans la beauté, ses cérémonies sont pures, ses joies sont pures, même ses tristesses sont pures, ses activités sont pures, ses relations sont pures ; il ne fait pas de mauvaises chutes, il est toujours dans les rangs supérieurs. Si tu évoques le croyant, l’idée de la morale, de la science et de la beauté te passent immédiatement par l’esprit.

La foi signifie le respect de la méthode d’Allah, exalté soit-Il :

 imageChers frères, nous frôlons des réalités ; la foi signifie la connaissance d’Allah ; le respect de Ses Ordres est une notion insuffisante, car la mécréance signifie la dénégation et le détournement.
 Des fois, la voix du professeur retentit en classe, il se tient au milieu des élèves avec sa grosse silhouette, se déplace parmi les rangées, écrit au tableau, explique, répond aux questions ; dans un coin de cette classe se trouve un élève qui se tient sur son banc avec un air indifférent, peu attiré par l’explication du professeur car son père l’a forcé à se rendre à l’école, il trace des lignes et des figures incohérentes sur une feuille de papier. Cet élève n’est-il pas un croyant ? Si, mais un croyant qui crie, chahute, bouge dans cette classe ; son désintéressement n’est-il pas une figure de mécréance ? Etre mécréant ne signifie pas dénier la présence d’Allah, ni te tenir à l’écart de Sa Méthode, ni exprimer du refus quant à Ses Ordres et Ses interdits, ni laisser tomber les cultes qu’Il t’a imposés, ni te libérer de toutes limites, ni d’agir à ta guise. Celui dont la foi est ébranlée mange ce qu’il veut sans faire de distinction entre le licite et l’illicite, se réunit avec qui il veut, s’empare de tout ce qui lui plaît, ne respecte pas les limites, vit et agit avec une grande indifférence… c’est en quoi, la foi équivaut à l’observation de la Méthode d’Allah, exalté soit-Il.

Allah, exalté soit-Il, a muni chacune de Ses créatures humaines d’un esprit qui raisonne et d’un cœur pour discerner le faux :

 imageChers frères, Allah, exalté soit-Il, a pourvu Ses créatures d’un cœur qui reflète leur âme ; Allah, exalté soit-Il, dit :

(…Ils ont des cœurs, mais ils ne comprennent pas…)

Coran 7, AL-A˒RĀF : 179.

 Allah, exalté soit-Il, a rendu la raison tel un calculateur, un système à ta disposition, le cœur est en perpétuelle relation avec Allah, le cœur s’élève très haut, le cœur se purifie, le cœur évolue, soutenu par un appareil, le cœur gagne un stade élevé en s’abandonnant à une réflexion longue et profonde ; Allah, exalté soit-Il, nous a nantis d’un esprit et d’un cœur, a assujetti la raison à la connaissance d’Allah et le cœur à la distinction des fautes. Tu connais Allah, exalté soit-Il, par ton esprit à travers les prodiges de l’univers, et par ta disposition naturelle tu reconnais tes erreurs à travers ton cœur.
 « Cet acte m’a tracassé, dirais-tu, cet acte m’a contrarié, je ne me sentais pas à l’aise ». Par conséquent, les choses sont assez claires et nettes dans ton cœur, dans ton esprit, à travers tes perspectives, ta progression et ton recul ; la foi est le plus grand bien que tu puisses posséder, tu es croyant.
 La foi est un rang scientifique, la foi est un rang moral, la foi est un rang esthétique.
 La foi a été décrite par le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) :

((La foi enchaîne la violation, le croyant ne viole pas))

Ahmad dans son « Musnad » d’après ibn az-Zoubaïr.

 La foi constitue une bride, la foi constitue un frein, la foi se pose en obstacle pour t’empêcher de t’impliquer dans de mauvaises affaires, la foi est ton ange-gardien.
 Cher fils, sache que la science religieuse acquise est meilleure que de posséder une fortune, la science te protège, alors que tu montes la garde de ta fortune pour empêcher le voleur d’y avoir accès ; la fortune se réduit par la dépense alors que la science est préférée à la dépense.
 Cher fils, les thésauriseurs de l’argent ont péri tout en étant vivants, par contre, les ulémas vivent éternellement ; leur corps est enseveli sous terre mais leurs sciences enrichissent les cœurs.
 Chers frères, cramponnez-vous à la foi, cramponnez-vous à la foi ; la foi exige la fréquentation des cercles d’études ; la foi implique l’accomplissement régulier des cultes ; la foi a besoin du Coran ; la foi nécessite la répétition des oraisons. Ce n’est qu’à ce moment-là que la foi prend racine dans le cœur et lorsqu’elle s’implante dans le cœur elle devient ton ange-gardien, un promoteur qui te pousse à accomplir les actes vertueux. A vrai dire, les produits de la foi sont indéterminés. Il suffit de dire qu’un tel est croyant !

La suprématie et l’extrémisme :

 Chers frères, je ne cesse de répéter que l’homme est un corps en perpétuel déplacement, animé d’un esprit qui discerne et d’un cœur qui aime.
 Or, la science est susceptible d’entretenir le dynamisme de l’esprit, l’amour est en mesure de nourrir le cœur, en revanche, la nourriture et la boisson maintiennent le mouvement du corps. Les signes de bravoure et de suprématie seraient de pourvoir aux besoins de l’esprit, du cœur en même temps qu’à ceux du corps. Par contre, l’extrémisme se traduit par la satisfaction de l’un aux dépens des deux autres. A signaler que l’écart est assez considérable entre la suprématie et l’extrémisme ; mais cette religion provient de chez Allah, de chez Celui qui a créé les cieux et la terre.

Le culte de méditation :

 Jusqu’à l’heure présente personne au monde n’a pu définir les limites de cet univers démesuré qui nous entoure. Tu peux à l’œil nu, voir environ une dizaine de milliers d’étoiles, quant au nombre des galaxies, il est évalué à trois mille de milliards, les chiffres sont absolus mais cela dépasse le domaine de notre réflexion, chaque galaxie comprend un milliard d’étoiles ; tous ces astres et ces étoiles se déplacent suivant un système méticuleux.
 imageChers frères, j’aimerais en ces quelques minutes qui nous restent, attirer l’attention sur un culte que beaucoup de gens ont négligé. Qu’est-ce que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a fait à Makkah durant les treize premières années de sa mission ? Réfléchissez bien aux versets pré-hégiriennes :

(Par le soleil et par sa clarté!) (Et par la lune quand elle le suit!) (Et par le jour quand il l’éclaire!) (Et par la nuit quand elle l’enveloppe!) (Et par le ciel et Celui qui l’a construit!) (Et par la terre et Celui qui l’a étendue!) (Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée;) (…et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété!)

Coran 91, AŠ-ŠAMS (LE SOLEIL) : 1-8.

(Par l’Aube!) (Et par les dix nuits!) (Par le pair et l’impair!) (Et par la nuit quand elle s’écoule!) (N’est-ce pas là un serment, pour un doué d’intelligence?)

Coran 89, AL-FAJR (L’AUBE) : 1-5.

 Relisez bien ces versets révélés à Makkah, vous constaterez qu’elles sont relatives à l’univers. Est-ce que vous arrivez à connaître la raison de la révélation de ces versets ? Pour vous inviter à y méditer. Je suis convaincu que ce culte qui relève de la méditation est refoulé dans l’ombre bien que le nombre des versets qui évoquent l’univers dans le Noble Coran est aux environs de mille. L’homme passe son temps à manger, à boire, à accomplir les cultes et ne fait pas attention à cet univers immense.

On peut connaître Allah à travers cet univers infini qui témoigne de la Présence d’Allah, de Son Unicité et de Sa Perfection.

 Comment connaître Allah, exalté soit-Il :
 Allah, exalté soit-Il, dit :

(Il est inaccessible aux regards,)

Coran 6, AL-AN˒AM (LES BESTIAUX) : 103.

 Tout ce qui existe dans cet univers exprime l’Existence d’Allah, exalté soit-Il, Son Unicité et Sa Perfection ; tout ce qui s’y trouve te mène à déduire qu’Allah, exalté soit-Il, existe mais à condition que tu prennes la décision de croire en Lui, autrement cela ne te mènera à rien. On trouve des chaînes télévisées, de grandes agences qui étudient l’espace extra-terrestre où les fonctionnaires observent quotidiennement les galaxies avec leurs couleurs formidables, la création prodigieuse d’Allah, ils observent cela tous les jours.
 Par ailleurs, on trouve des microscopes électroniques qui examinent la cellule ; il est difficile d’observer les cellules à l’œil nu. Ceux qui occupent ces postes géants ou disposent de ces appareils électroniques sans prendre la décision d’avoir foi en Allah ne pourront jamais en tirer profit.
 imageAu demeurant, l’homme qui bénéficie d’un ruisseau d’eau dira que l’eau prouve l’existence d’un petit fleuve ; pareillement, les traces des pieds démontrent qu’une personne est passée par ce chemin ; la crotte indique le passage d’un chameau ; or, un ciel qui comprend des tours, une terre qui comprend des cols n’indiquent-ils pas l’existence du Sage et du Parfaitement Connaisseur ?
 Ce sujet forme l’objet de la plupart de mes discours, mais j’espère vivement que tu prennes l’habitude de réfléchir longuement et profondément à ce qui t’entoure. Le verre de lait que tu as posé sur la table, l’as-tu soumis à une profonde réflexion ? Cela commence par la vache qui broute l’herbe, elle ne produit aucun son, aucune fumée, elle te donne quarante à cinquante kilos de lait par jour, tu peux en produire du lait-cahier, du beurre, du fromage ; les dérivés du lait à eux seuls sont susceptibles de susciter notre étonnement. Lorsqu’il buvait du lait, le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) implorait Allah en disant :

((Ô Allah, ne nous en prive pas)).

 La vache qui donne du lait est une usine qui travaille en silence. La cellule mammaire chez la vache a la forme d’une coupole entourée de vaisseaux sanguins assez denses ; la cellule mammaire est pareille à une personne sage qui prend les éléments dont elle a besoin à partir du sang qui coule dans le réseau des vaisseaux sanguins, ainsi elle prend du sucre, des protéines, des métaux, des semi-métaux qui forment les composants du lait :

(Nous vous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, - (un produit) extrait du (mélange) des excréments (intestinaux) et du sang - un lait pur, délicieux pour les buveurs.)

Coran 16, AN-NAḤL (LES ABEILLES) : 66.

 Les excréments contiennent un liquide appelé l’acide urique, le sang contient l’acide urique, des matières toxiques, des matières malsaines, mais cette cellule est sage, elle sélecte du sang ce dont elle a besoin bien qu’il contienne l’acide urique :

(Nous vous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, - (un produit) extrait du (mélange) des excréments (intestinaux) et du sang - un lait pur, délicieux pour les buveurs.)

Coran 16, AN-NAḤL (LES ABEILLES) : 66.

Les bestiaux comptent parmi les signes d’Allah qui indiquent Sa Grandeur, exalté soit-Il :

(Et les bestiaux, Il les a créés pour vous;)

Coran 16, AN-NAḤL (LES ABEILLES) : 5.

 Autrement dit, les bestiaux ont été créés justement pour vous servir. On rapporte que la vache est la raison directe de la conversion à l’Islam d’un savant allemand. Elle produit soixante kilos de lait par jour, son vœu en consomme deux quotidiennement ; cela veut dire que le lait a été créé comme nourriture à l’homme, c’est un aliment complet. Les dérivés du lait forment une nourriture quotidienne indispensable à l’homme. Le fromage, le lait-cahier, le beurre… tous sont des dérivés du lait :

(Et les bestiaux, Il les a créés pour vous;)

Coran 16, AN-NAḤL (LES ABEILLES) : 5.

 imageCe sujet des bestiaux, du lait, des dérivés du lait, de la cellule mammaire qui a la forme d’une coupole au-dessus de laquelle le sang coule dans un réseau intense de vaisseaux sanguins, la cellule mammaire est en connexion avec ces vaisseaux par sa partie supérieure et elle laisse le lait filtrer par sa partie inférieure. Elle prend des vaisseaux sanguins les substances dont elle a besoin puis les transforme en gouttes de lait qui filtrent dans sa tétine.
 Jusqu’à présent, personne n’a pu découvrir le mécanisme de ces cellules mammaires ; Y a-t-il un esprit ? Comment cette cellule mammaire choisit-elle les éléments indispensables au lait ? Les substances sont nombreuses dans le sang, on y trouve les protéines, le sucre, les glucides, la graisse, les métaux, les semi-métaux, les vitamines ; or cette cellule sélecte les éléments dont elle a besoin parmi les excréments et le sang pour en faire du lait pur et délicieux pour les buveurs. Cette grande tétine est composée d’une membrane consistante pouvant porter quarante kilos de lait, elle est constituée de deux parois ayant la forme perpendiculaire dans sa partie intérieure. Cette tétine est divisée en quatre glandes dont chacune se termine par un trayon donnant la possibilité à quatre frères de se nourrir de lait de cette vache en même temps et indépendamment, moyennant le quart de la quantité incluse dans la tétine sera la portion de chaque frère. Une grande tétine composée de deux ligaments latéraux formés de tissus conjonctifs fournissant la possibilité à la tétine de tenir ferme et de ne pas se dilacérer. Ces cellules mammaires secrètent le lait dans la grande tétine.

La méditation sur la création des cieux et de la terre permet à l’homme de déduire la grandeur d’Allah :

 imageChers frères, le lait en est un signe, le lait, le fromage le lait-cahier… Qui a créé tous ces dérivés ? Réfléchis au verset :

(Et les bestiaux, Il les a créés pour vous;)

Coran 16, AN-NAḤL (LES ABEILLES) : 5

 Tous ces bestiaux ont été créés justement pour vous ; si tu loues Allah après avoir mangé et bu, cela veut dire que tu as profondément réfléchi à la création d’Allah dans cet univers. Les aliments, le pain, l’eau pure, le lait, le lait-cahier… en réfléchissant profondément à la création des cieux et de la terre tu te rends à l’évidence de la grandeur d’Allah ; d’ailleurs la preuve se trouve dans le Coran :

(Que l’homme considère donc sa nourriture:) (C’est Nous qui versons l’eau abondante,) (puis Nous fendons la terre par fissures) (et y faisons pousser grains,) (vignobles et légumes,) (…oliviers et palmiers,) (…jardins touffus,) (…fruits et herbages,) (…pour votre jouissance vous et vos bestiaux.)

Coran 80 ˒ABASA (IL S’EST RENFROGNÉ) 24-32.

Le fait de soumettre la création d’Allah à une réflexion longue et profonde mène l’homme à Son Créateur :

 imageChers frères, si tu manges, si tu es à bord de ton véhicule qui pèse environ trois tons, tu longes un chemin qui monte, les passagers y sont installés avec les achats qu’ils ont fait, quel est donc la nature de ce liquide qui explose et fait avancer cette grande masse qui est ton véhicule ? Sachant que cinq personnes réunies ne pourront faire bouger ce véhicule d’un mètre dans un chemin montant ; or cette essence qu’Allah a enfouie dans les profondeurs de la terre, ce liquide qui a un effet explosif, quelle est donc cette énergie qu’Il, exalté soit-Il a impliquée dans ce liquide ?
 Les sujets sont diversifiés et illimités, tâche de réfléchir profondément à la création d’Allah durant toutes les étapes de ta vie, en mangeant, en te déplaçant… afin d’être en connexion avec Allah, exalté soit-Il :

(En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence,) (qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant): «Notre Seigneur! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du Feu.)

Coran 3 AL-˒IMRĀN (LA FAMILLE D’IMRAN) : 190-191.

Traduction  : Nermine OMARI
Vérification       : Nermine OMARI