Catégories
Février
07
2012
Des Colloques radiodiffusés-Des conférences à l’étranger-Australie-Voyage 3-Conférence(21-25)-La commémoration de la naissance du prophète (SPL) et la manière de la célébrer.
Dernière mise à jour:2014-12-28
Voir:1842
  Gloire à Allah, Maître de la Création . Paix et Salut sur notre guide Mohamed qui croit en la promesse de Dieu, le digne de confiance. Seigneur, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné; Toi le Savant, le Sage. Seigneur, enseigne-nous ce qui nous sera utile ; fais en sorte que ce que Tu nous enseignes nous soit utile et augmente notre savoir. Fais en sorte que la vérité nous apparaisse comme telle et accorde nous les facilités pour la suivre, et fais en sorte que le mensonge nous apparaisse comme tel et accorde nous les facilités pour nous en éloigner. Fais en sorte que nous soyons de ceux qui savent écouter pour suivre le meilleur discours. Par Ta miséricorde, compte-nous parmi Tes hommes bienfaisants.

Introduction:

 Chers auditeurs, soyez les bienvenus dans cette rencontre bénie qui est en direct, si Allah le veut, et dans laquelle sera invité son éminence le docteur Mohammed Rateb An-Nabulsi. En mon nom et le vôtre, nous présentons nos sincères remerciements et notre gratitude à son éminence. Vous êtes le bienvenu monsieur et qu’Allah vous récompense en bien et j’implore Allah de vous gratifier et d’élever votre rang parce qu’Il est le Garant de tout bien.
 Docteur Rateb:
 Qu’Allah vous bénisse et rende cette station de radio, une tribune islamique ainsi que tous ceux qui se sont efforcés pour qu’elle voit le jour et assurent sa continuité, ils ont une grande récompense.
 Le présentateur:
 Chers auditeurs, nous vivons un temps plein de bénédictions grâce à la commémoration de la naissance du seigneur de l’humanité, que la paix et le salut d’Allah soient sur lui.
 Nous voulons savoir comment célébrer la naissance du prophète et aujourd’hui, si Allah le veut, on vivra avec le docteur la biographie du prophète afin de comprendre la véritable célébration de la naissance du prophète et comment se rappeler cette commémoration. Soyez les bienvenus.

Le discours sur le prophète, ses mœurs est une partie de l’interprétation de cette grande religion:

 Docteur Rateb:
 Qu’Allah vous récompense en bien.
 Au nom d’Allah, le Tout miséricordieux, le Très miséricordieux. Louange à Allah, Seigneur de l’univers. La paix et le salut sur notre seigneur Mohammed, sa famille bonne et pure et sur ses compagnons courageux et audacieux qui sont les confidents de sa prédication et les dirigeants de ses brigades, ô Seigneur de l’univers, sois satisfait d’eux et de nous. Ô Allah, fais-nous sortir des ténèbres de l’ignorance et de l’illusion aux lumières de la connaissance et du savoir, et des impuretés des désirs aux paradis des bonnes œuvres.
 La vérité claire, essentielle et différentielle entre les catégories des Musulmans, c’est le jugement émis sur la célébration de la naissance du prophète. En vérité, il y a ceux qui voient que la célébration de la naissance du prophète est une innovation dans la religion et ceux qui voient que sa célébration est l’essence même de la religion. Et la vérité est entre les deux parties ; je mentionne quelques versets: Allah, exalté soit-Il, a dit:

(Et tout ce que Nous te racontons (ô Mohammed PSL) des récits des messagers, c’est pour en raffermir ton cœur)

Sourate Houd 120

 Si le cœur du seigneur de la création et l’aimé d’Allah, la Vérité Absolue, se renforce en foi à l’écoute d’une histoire d’un prophète autre que lui, il serait plus prioritaire que notre cœur se remplisse de foi en entendant l’histoire des prophètes et des messagers. C’est un noble verset qui nous incite à connaitre le messager d’Allah. Un autre verset:

(Ou n’ont-ils pas connu leur messager ?)

Sourate AL Mou’minoun 69

 C’est comme si Allah, exalté soit-Il, nous incite à connaitre Son messager. Un troisième verset:

(Dis: je vous exhorte seulement à une chose: que pour Allah vous vous leviez, par deux ou isolément, et qu’ensuite vous réfléchissiez. Votre compagnon (Mohammed PSL) n’est nullement possédé)

Sourate Saba’ 46

 « Point de divinité qu’Allah et j’atteste que Mohammed est Son messager ». C’est comme si la deuxième partie des premiers mots en islam (prononcer la chahada), c’est de connaître le messager d’Allah.
 Le discours sur les vertus du prophète (SPL), ses mœurs, sa biographie, ses miracles, sa miséricorde, sa justice et aussi en tant que bon mari, juge équitable et père clément ; le discours sur lui fait partie de la prédication à Allah et aussi de faire connaître une partie de cette grande religion.

Le jugement sur la célébration de la naissance du prophète (SPL):

 La problématique est que la célébration de cette naissance est revendiquée comme une adoration parce que les cultes sont, en principe, basés sur l’interdiction. Le culte ne se légifère qu’avec une preuve absolue et certaine alors que les choses sont basées sur l’autorisation et rien n’est interdit qu’avec une preuve. Alors le culte ne se légifère qu’avec une preuve alors que les choses ne sont interdites qu’avec une preuve. Donc, ni vous ni moi, ni aucun groupe sur terre, ni aucune organisation, système, communauté ou groupe islamique ne peuvent innover un culte. Rien que de nommer la célébration de la naissance du prophète un culte, c’est une innovation. D’autre part, le fait de comprendre que la célébration de cette naissance est de faire connaître le messager d’Allah aux gens, est une manière d’inviter à Allah. C’est aussi montrer les bonnes mœurs, les vertus, les qualités, la miséricorde, la justice et la modestie du prophète, sa façon de se marier, sa politique, son comportement avec les voisins et ceux qui sont autour de lui ; tout cela fait partie de l’appel à Allah et il s’inscrit sous le registre de la prédication à Allah à condition qu’on ne le voit pas comme un culte. Il faut que ces leçons et ces rappels aient lieu tout au long de l’année et il n’est pas nécessaire qu’ils soient seulement le douze Rabi’ AL Awal. Alors, faire connaitre aux gens le messager d’Allah fait partie de la compréhension de cette religion parce que: « Il n’y a pas de divinité qu’Allah et Mohammed est Son messager ».
 Donc, la première vérité ; on peut se rencontrer dans une mosquée ou dans des maisons et il n’y a pas d’inconvénient à inviter des frères fidèles et sincères à une cérémonie chez toi et à faire venir un grand homme de religion, connu pour sa probité et son savoir. Il faut que le sujet du discours dans cette honorable rencontre soit sur le messager d’Allah, ses vertus, ses bonnes mœurs, son amour, sa prédication et ses miracles. C’est un point essentiel de la religion, voire de l’appel à Allah. Mais prend garde de dire que c’est un culte parce que les cultes sont basés sur l’interdiction et la défense. Un culte ne se légifère qu’avec une preuve absolue et fixe alors que les choses nouvelles sont autorisées en principe avec une certaine liberté et rien n’est interdit qu’avec une preuve.
 Le présentateur:
 C’est un sujet douteux pour beaucoup de gens et si tu désapprouves ce qu’ils font, ils te répondront: « donc, la conduite d’une voiture ou d’un vélo est une innovation », ils mettent les choses et les cultes sur un pied d’égalité.

Les cultes sont basés sur l’interdiction et la défense alors que les choses sont basées, en principe, sur la permission:

 Docteur Rateb:
 Les cultes ont un jugement et les choses ont un jugement.
 Le présentateur:
 Donc, les choses sont en principe permises alors que le culte est basé sur l’interdiction. Qu’Allah vous récompense en bien
 Docteur Rateb:
 Il nous faut une preuve absolue et fixe, autrement, si on permet aux musulmans d’innover des cultes, on aurait un million de cultes et on serait devant un million de sujets complexes et douteux et on ne cesserait jamais les contestations de part et d’autre. Alors la religion est basée sur l’interdiction.
 Le présentateur:
 Eminent cheikh, quant à ceux qui disent: « le prophète jeûnait le jour où Allah a délivré le seigneur Moussa du Pharaon » et certains disent: « la naissance du prophète (PSL) n’est-elle pas plus importante que le jour où le seigneur Moussa fut délivré du Pharaon par Allah ? »

La commémoration de la naissance du prophète ne se fait pas en tant que culte mais en tant qu’activité islamique:

 Je n’interdis pas de célébrer la naissance du prophète (SPL) mais de le faire en tant qu’activité islamique et non comme un culte. Il est sûr que la naissance du prophète est une chose importante, y a-t-il une personne plus noble que le messager d’Allah ?
 Mais la chose la plus importante est que notre seigneur ‘Omar a pris comme origine pour la datation en islam, la migration du prophète et non sa naissance. Et la sagesse dans l’action d’attribuer les années de l’hégire fut pour montrer et démontrer que la migration du prophète fut une œuvre, un couronnement, un passage de l’état de mécréance à l’état de croyance et d’une société de déchaînement des instincts à une société de discipline.  Donc, l’homme est estimé non pas selon sa date de naissance mais selon son œuvre. C’est une bonne chose que la datation de l’histoire de l’islam n’ait pas débuté avec la naissance du prophète mais avec la migration.

Le sens large de la migration:

 La vérité est que la migration a des sens très larges qui la définissent: une personne qui quitte des gens égarés pour rejoindre des gens de vérité est un émigrant même s’il reste dans sa ville. Il a quitté les péchés pour choisir l’obéissance ; ceci est le sens large de la migration comme acte, parce chez nous, il n’y a pas d’islam silencieux ou négatif, notre islam est actif et en mouvement. Si tu ne donnes pas, si tu n’interdis pas, si tu ne te satisfais pas, si tu ne te mets pas en colère, si tu ne consolides pas les liens, si tu ne coupes pas tes relations, si tu ne fais pas tout cela au nom d’Allah. Et si tes mouvements et tes tranquillités ne sont pas construits sur une base de piété, d’obéissance et de méthode divine ; tu ne serais pas croyant.
 Donc, il s’agit ici d’un acte qu’on effectue selon la méthode d’Allah. D’ici, je te dis: « l’homme est un être actif, mais qui le pousse à l’être ? Ce sont ses besoins en nourriture, en boissons, au mariage et à l’affirmation de soi. Donc, l’homme est un être actif et ses activités doivent être selon la méthode d’Allah, exalté soit-Il.

Celui qui glorifie Allah et s’en contente sans la faire suivre par des actes toute l’année, sa glorification n’a aucune valeur:

 Donc, la question de la commémoration de la naissance du prophète doit s’inscrire dans la prédication à Allah et dans la connaissance du messager d’Allah afin de le prendre pour modèle.
 Imagine un père qui est un grand savant, son fils a passé toute sa vie à parler de son géniteur et de sa science. Ce fils est analphabète, s’il parle aux gens de son père cent ans sans le prendre pour exemple dans la demande du savoir, cela ne l’avancerait en rien. Ceci peut mener parfois à la bénédiction, je ne le nie pas mais je refuse qu’on se contente de la bénédiction seule. Supposons qu’un homme illustre avec plusieurs grands diplômes, très influent dans la vie, laissant de grandes empreintes de son activité, a un bureau, si un employé illettré s’assoit à sa place pendant son absence, est-ce qu’il va évoluer ? Pas un pouce. Mais s’il commence à étudier avec la volonté de suivre le chemin de son patron, il pourrait s’améliorer.
 Tu évolueras si tu suis celui que tu glorifies mais si tu te contentes de le glorifier sans l’imiter, cette glorification n’a aucune valeur. Si les Musulmans de tous les pays célèbrent la naissance du prophète (PSL) chaque jour durant toute l’année et que leurs maisons, leurs revenus, leurs dépenses, leurs habitudes et leurs traditions ne sont pas islamiques, même s’ils la fêtent chaque jour durant toute leur vie, cette célébration ne changera rien. Il leur faut suivre les traces du prophète (PSL).
 C’est pourquoi ils ont dit: il y a trois conseils qu’on écrit sur les ongles: « suis et n’innove pas, sois modeste et non orgueilleux, la piété ne s’élargit pas »
 Le présentateur:
 Eminent cheikh, si on consacre le temps qui reste dans le fait de suivre et comment on suit premièrement ? Peut-on résumer cela comme une équation mathématique ? L’amour du prophète (PSL) = le suivre.

Lier l’amour d’Allah au fait de suivre le prophète (paix et salut sur lui):

 Le Docteur Rateb:

(Dis, ô Mohammed (PSL): si vous aimez Allah, suivez-moi)

Sourate Al ‘Imran 31

 Allah a lié son amour au fait de suivre le prophète:

(Dis, ô Mohammed (PSL): si vous aimez Allah, suivez-moi. Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés)

Sourate Al ‘Imran 31

 Ibn Al Qayem dit: « ce qui est très étonnant, c’est que tu le connais mais sans l’aimer et sans lui obéir ». Le signe de l’amour est le suivisme et le signe du suivisme est l’obéissance à Allah, exalté soit-Il.
 Donc, je veux affirmer aux frères auditeurs que les célébrations, je ne les interdis pas mais elles ne suffisent pas. Je refuse qu’on se contente des célébrations sans suivre la manière de vivre du prophète parce que ces fêtes ne changeront rien, c’est du folklore. Parfois la religion se transforme en folklore, en habitudes et en traditions.
 Le présentateur:
 Je voudrai ajouter un simple point que vous pourrez commenter: si on a un père et qu’on a fêté son anniversaire, et Allah et Son messager ont le plus bel exemple, et qu’on est ingrat et désobéissant avec lui le reste de l’année, je ne crois pas qu’il serait heureux en notre compagnie.
 Docteur Rateb:
 Au contraire, il pensera que vous rigolez de lui.
 Le présentateur:
 Comment glorifie-t-on la sunna du prophète, paix et salut sur lui, dans ces habitations en particulier ?

La manière de glorifier la sunna du prophète (paix et salut sur lui):

 Docteur Rateb:
 Par Allah, quand tu t’estimes appartenir au seigneur des prophètes et des messagers, que sa méthode vient des instructions du Créateur et que tu es attentif à ta sécurité et à ton bonheur alors tu l’as glorifié.
 Remarque par toi-même, lorsque tu achètes un appareil très cher, très utile et très complexe dans son montage comme celui qui analyse le sang en utilisant un ordinateur. Tu mets seulement une goutte de sang sur une petite plaque et tu auras les résultats de l’analyse instantanément au lieu de faire l’analyse traditionnelle dans un laboratoire, cet appareil très sophistiquée coûte des millions et des millions. Cependant, si l’entreprise qui te l’a vendu a oublié de t’envoyer les instructions pour sa mise en marche, ne crois pas tu que ces instructions sont plus importantes que l’appareil ? Si tu l’utilises sans avoir les bonnes instructions, tu pourrais le faire tomber en panne et pour cette raison, tu le laisses sans l’utiliser gelant ainsi son prix. Donc, les instructions sont plus importantes que l’appareil et pour cela, Allah, exalté soit-Il, a dit:

(Le Tout-miséricordieux* Il a enseigné le Coran* Il a créé l’homme)

Sourate AL Rahman 1-2-3

 Ô Allah, est-il raisonnable qu’on enseigne le Coran avant d’être créé ? Que non, ce classement n’est pas temporel, il est routinier. C’est-à-dire qu’à l’origine, il n’y a aucun sens à ton existence s’il n’y a pas une méthode qu’il faut suivre.
 Regarde la vie des occidentaux, elle est pleine de catastrophes et de plaisirs bas mais elle est vide de bonheur, ce dernier exige de connaître Allah et d’appliquer Sa méthode. Si tu appliques Sa méthode, tu seras en sécurité et si tu t’approches de Lui, tu seras heureux. La différence entre la sécurité et le bonheur est très grande. Si ton argent est licite, si tu ne commets pas l’adultère, si tu ne mens pas, si tu es sincère et marié avec une femme croyante, si ta maison et tes enfants sont islamiques mais tu n’as pas de bonnes œuvres, tu serais en sécurité et il n’y aurait ni surprises, ni ravage, ni malheur écrasant dans ta vie.

(Il n’y a ni faux pas, ni battement convulsif du cœur, ni égratignure avec du bois qui vous arrivent que ce que vos mains ont faits. Et ce qu’Allah pardonne est encore plus nombreux)

Ibn ‘Assaker d’après AL Bara’

 Quand tu suis la droiture, tu seras en sécurité mais le bonheur est autre chose, tu ne le seras que lorsque tu feras une bonne action. Allah, exalté soit-Il, a dit:

(Et Il élève haut la bonne action)

Sourate Fatîr 10

 Toi, en tant qu’être humain, tu es conçu avec l’amour pour ton existence, ta sécurité, ta perfection et ta continuité. La sécurité de ton existence se réalise avec l’obéissance à Allah et ta perfection se fait avec le rapprochement d’Allah par la bonne action. Mais la troisième chose est embarrassante, la continuité de l’existence se fait avec l’éducation des enfants. Si tu leur fournis une éducation islamique, ils seront tes successeurs, leurs œuvres et les œuvres de leurs fils et de leurs petits fils jusqu’au jour de la Résurrection seront inscrites dans ton cahier, témoin de tes œuvres.
 C’est pourquoi:

(Ceux qui auront cru et que leurs descendants auront suivis dans la foi, Nous ferons que leurs descendants les rejoignent)

Sourate Attour 21

 Les doctes de l’interprétation du Coran ont dit: « Nous ferons que leurs descendants les rejoignent »

La commémoration de l’Aïd Al Mawlid est une activité visant à faire connaître le messager d’Allah:

 Le jugement de la célébration de l’Aïd Al Mawlid est une activité visant à faire connaître le messager d’Allah, parce qu’Allah lui a dit en personne:

(Et tout ce que Nous te racontons, ô Mohammed (PSL) des récits des messagers, c’est pour en raffermir ton cœur)

Sourate Houd 120

 Si son cœur se renforce par la foi à l’écoute de l’histoire d’un autre prophète, il serait plus prioritaire donc que nos cœurs se renforcent par la foi en entendant l’histoire du seigneur des prophètes et des messagers. C’est une couverture idéologique, selon l’expression contemporaine, qui est complexe. La célébration du Mawlid peut avoir lieu n’importe où et n’importe quand, durant toute l’année. Sa commémoration n’est pas un culte mais une activité qui vise à faire connaître notre prophète.
 Le présentateur:
 Donc, c’est cela suivre le messager d’Allah, paix et salut sur lui, le point précédent était le suivisme et la glorification de la sunna. Le point suivant est: comment se comporter avec la sunna ?

La manière de se comporter avec la noble sunna:

 Docteur Rateb:
 Avant tout, le verset qui attire l’attention:

(Allah n’est point tel qu’Il les châtie alors que tu (ô Mohammed (PSL) es au milieu d’eux)

Sourate AL Anfâl 33

 Premièrement:

(Allah n’est point tel qu’Il)

 Aucune expression n’est plus ferme que celle-ci. Les grammairiens ont dit: c’est la négation de la dignité qui est différente de celle de l’événement. Par exemple, on demande à quelqu’un « as-tu faim ? » il répond non mais si on demande à un homme qui est d’une grande moralité, en commettant une faute impardonnable: « es-tu un voleur ? » il ne répondra pas « non » mais il dira: « je ne suis point tel pour que je vole » cette expression est une négation de dignité qui réfute dix actes environ. Je ne fais pas, je ne désire pas, je n’aime pas, je n’atteste pas, je n’accepte pas, je n’encourage pas, …… etc. C’est l’expression de négation la plus ferme dans la langue.
 Allah, exalté soit-Il, a dit:

(Allah n’est point tel qu’Il les châtie)

 C’est-à-dire qu’il est mille fois impossible que les musulmans soient châtiés alors que la sunna du prophète est appliquée parmi eux. Bien sûr, le verset a un sens clair dans la vie du prophète (SPL) mais laissons la vie du prophète qui s’est achevée, nous laissant son empreinte. Actuellement, le verset signifie que tant que la sunna du prophète est appliquée dans leurs maisons, dans leurs affaires, dans leurs tristesses, dans leurs joies, dans leurs gains, dans leurs dépenses, dans l’éducation de leurs enfants, dans leurs relations, dans leurs conflits, dans leurs voyages, dans leurs divorces et leurs mariages ; tant que la sunna du prophète est appliquée dans leur vie, ils seront à l’abri du châtiment d’Allah.
 Cela veut dire que toutes les souffrances qu’on endure dans notre vie quotidienne ont une seule raison: c’est le fait de ne pas appliquer la sunna du messager d’Allah. Je dis en ajoutant que ce verset contient de l’aisance, tu es aisé dans ton obéissance au messager d’Allah.

(Allah n’est point tel qu’Il les châtie alors que tu (ô Mohammed PSL) es au milieu d’eux)

 Et il existe une autre aisance, celle de la demande du pardon:

(Et Allah n’est point tel qu’Il les châtie alors qu’ils demandent le pardon d’Allah)

Sourate AL Anfal 33

 Le fait de suivre le prophète est une aisance de la part d’Allah, exalté soit-Il:

(Allah n’est point tel qu’Il les châtie alors que tu (ô Mohammed PSL) es au milieu d’eux)

 Le présentateur:
 Je demande à Allah, exalté soit-Il, de nous compter parmi ceux qui suivent la sunna du prophète, paix et salut sur lui.
 Eminent cheikh, comment répandre ces idées chez nos enfants ? Comme je l’ai déjà dit, la religion n’est pas possible ici, les gens sont arrivés au bout de leur vie sans religion, comment peut-on rendre le prophète, paix et salut sur lui, un grand modèle à suivre pour nos enfants ?

L’éducation basée sur la foi est la cause de notre bonheur et celui de nos enfants:

 Docteur Rateb:
 J’ai un proverbe très connu: « celui qui perd une chose ne peut la donner ». Celui dont tu espères qu’il serait capable de transmettre ces vérités à ses enfants et qu’il les suive, est un père croyant, savant et éducateur. Mais si le père a une foi faible, est ignorant et n’a pas le désir d’éduquer son fils selon l’islam, il serait très normal que la maison vive un état de déviation. Cela exige une grande ambition, ce père doit avoir un savoir, une compréhension, une forte personnalité et un fort désir d’éduquer, aussi, il est nécessaire de s’assoir chaque jour avec ses enfants pour leur parler du messager d’Allah. Ce père, lorsqu’il néglige ses enfants, découvre trop tard un grand danger, c’est qu’il les a perdus. Ce qui arrive parfois, le père au début de sa vie conjugale, s’occupe d’assurer son gagne-pain, s’occupe de sa maison ou il est très attentionné avec sa femme et quand un enfant vient au monde, il ne s’intéresse pas à lui. Mes information méthodiques disent que l’éducation de l’enfant commence dès sa naissance jusqu’à sept ans et passé cet âge, il devient très difficile de le contrôler parce qu’il a acquis ses habitudes, ses expériences, ses dons durant les sept premières années et s’il n’y a pas d’intérêt et de patience pendant ces années, il y aurait à l’avenir un problème épineux à résoudre.
 Donc, nous avons besoin d’apprendre comment élever nos enfants avec une éducation où il y a la foi religieuse, cette éducation peut être la cause de leur bonheur et du nôtre en même temps.
 Le présentateur:
 Un autre point, éminent cheikh, au sujet de l’éducation des enfants, certains détails qui sont occultes, l’enfant ne peut pas les imaginer, si on les énumère ainsi à nos enfants, il n’y a aucun doute qu’ils vont les révéler à leurs copains à l’école. Comment peut-on leur transmettre ces informations sur le prophète (PSL) ? Certains gens les simplifient jusqu’à la stupidité, peut-on parler à nos enfants en estimant qu’ils comprennent ?

L’acte le plus noble est que ton fils soit comme tu veux et comme tu désires:

 Docteur Rateb:
 Par Allah, moi, pauvre serviteur d’Allah, j’ai deux séries qui portent sur l’éducation des enfants en Islam et grâce à Allah, Exalté soit-Il, elles ont eu un grand succès. Je me rappelle que certaines radios au Liban ont répété cette série douze fois ainsi que sur les chaînes satellitaires comme « Ar-Rissala » et « Iqraâ ». Cette série existe sur mon site à l’Internet. Vous avez soixante-quatre leçons qui parlent de la manière d’élever ton enfant avec une éducation religieuse, scientifique, spirituelle, sociale, corporelle et sexuelle. Et chaque leçon est faite après de longues recherches qui sont tirées du Coran et de la Sunna. Tu serais surpris de savoir que ce qu’il y a de meilleur dans les sciences de l’éducation existe dans la religion islamique. D’ailleurs, j’ai enseigné cette série environ deux fois.
 La première chose, c’est l’éducation de la foi religieuse avec ses caractéristiques, ses styles, ses méthodes, puis l’éducation scientifique, corporelle, spirituelle, sociale et enfin sexuelle.
 Et maintenant, comment adresser une remarque à mon fils ? Comment lui enseigner ? Comment tirer un résultat de lui ? Comment dialoguer et discuter avec lui ? Il y a vingt ou trente moyens pour transmettre le savoir. Je souhaite que chaque père qui tient à son fils, lise cette encyclopédie ou qu’il la télécharge de l’Internet gratuitement. Il peut ouvrir la page de l’éducation des enfants en Islam sur le site An-Nabulsi. En fait, un million de personnes visite mon site chaque jour et il y a quatre jours, m’est parvenu un rapport qui dit que plus d’un million de documents est téléchargé chaque jour. Vous pouvez écrire dans « recherche »: éducation des enfants et vous aurez les leçons.
 Ce fils est très cher et ta valeur vient de tes enfants. C’est pourquoi, le prophète a dit:

((Le meilleur gain de l’homme est son fils))

Rapporté par AL Tabarani d’après Barda Ben Nayar

 L’acte le plus noble est que ton fils soit comme tu veux et comme tu désires, toujours. Il existe une expression que j’avais répétée plusieurs fois en Amérique dans un congrès islamique, congrès des Mayas à Los Angeles: « si tu as eu le poste de Clinton (le mari et non pas l’épouse), une fortune comme celle de Onassis et une science comme celle d’Einstein alors que ton fils n’est pas comme tu désires, tu serais le plus malheureux des hommes sur terre » c’est une vérité.
 Le présentateur:
 Il se trouve que beaucoup de gens vous voient comme un modèle à suivre ; comment célébrez-vous la naissance du prophète, paix et salut sur lui ?

La manière de célébrer la naissance du prophète, paix et salut sur lui, du docteur Rateb An-Nabulsi:

 Le docteur Rateb:
 Par Allah, je ne la considère pas comme une adoration pour ne pas tomber dans le piège de l’innovation. Mais je la célèbre en enseignant la biographie du prophète. Dans la mosquée, nous avons des leçons permanentes. Je prépare sa célébration durant toute l’année. Quand je réunis mes frères dans la mosquée ou mes proches dans la maison pour leur parler de sa miséricorde, c’est une célébration. Une fois, le prophète, paix et salut sur lui, a dit:

(( Le premier qui touchera l’anneau de la porte du paradis, c’est moi ))

 C’est-à-dire que je serai le premier à mettre ma main sur la porte du Paradis

((Moi, je serai le premier à tenir le début du paradis mais une femme me rivalisera pour y entrer avant moi. Je dirai (qui est cette femme, ô Gabriel ?) il dira (c’est une femme qui a bien élevé ses enfants)))

La littérature singulière de AL Boukhari

 Donc, lorsque la femme élève ses enfants, elle effectue certainement l’œuvre la plus noble parce qu’elle présente à la société une personne sincère, loyale, fidèle et fervente. Elle présente un individu vertueux. Pour cela:

(Elle dit: (Seigneur, voilà que j’ai accouché d’une fille))

Sourate Al ‘Imran 36

 Quelle fut la réponse d’Allah pour elle ? Il dit:

(Or Allah savait mieux ce dont elle avait accouché)

Sourate Al ‘Imran 36

 Elle a accouché d’une fille mais celle-ci donnera naissance à notre seigneur Issa
 Le présentateur:
 Eminent cheikh, ceci était de la miséricorde du prophète, paix et salut sur lui. Les frères au dehors vous attendent, pouvez-vous nous parler de la miséricorde du prophète, paix et salut sur lui, dans un discours avec lequel on termine l’épisode, si Allah le veut, et je crois que c’est la dernière rencontre avec vous.

La miséricorde du prophète, paix et salut sur lui:

 Docteur Rateb:

((Celui qui n’est pas miséricordieux n’aura pas la miséricorde des autres))

Rapporté par Ziadate Ben Razin d’après Jaber Ben Abdoullah

 Lisez bien le noble verset:

(C’est par quelque miséricorde de la part d’Allah que tu as été si doux envers eux !)

Sourate AL ‘Imran 159

 A cause d’une miséricorde qui s’est fixée dans ton cœur, ô Mohammed, tu étais si doux envers eux. Alors ils se sont ralliés autour de toi.

(Mais si tu étais rude, au cœur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage)

Sourate AL ‘Imran 159

 C’est-à-dire que si tu étais en rupture avec nous, le cœur se remplirait de dureté qui se transformerait en cruauté et en grossièreté, alors les gens se seraient enfuis de ton entourage. Ce verset a failli être la loi de la réunion et de la séparation des gens. Cette loi en a besoin d’elle, le père, la mère, l’enseignant et l’homme qui occupe le plus haut poste dans le pays. Chaque personne qui occupe un poste de commandement doit avoir un lien avec Allah pour que son cœur se remplisse de miséricorde qui se transformera en délicatesse dans son comportement, alors les gens se réuniraient autour de lui. Dès qu’il s’éloigne d’Allah, son cœur se remplira de dureté qui se transformera en cruauté et en grossièreté et les gens s’enfuiront de son voisinage.
 Le présentateur:
 Eminent cheikh, avant votre départ, si Allah le veut, pouvez-vous invoquer Allah pour la communauté musulmane d’ici ?

L’invocation du docteur Rateb AL Nabulsi pour la communauté musulmane en Australie:

 Docteur Rateb:
 Par Allah, je T’invoque pour cette communauté pour qu’elle ait une bonne éducation de ses enfants parce que c’est le premier problème dans la vie de la communauté et à chaque fois que je rencontre un père, il m’exprime sa grande souffrance à cause de son fils qui n’est pas comme il le désire. Alors, la bonne éducation est le conseil le plus important que je leur donne. Ils vivent dans un beau pays comme un paradis à vu d’œil mais à quelques centimètres dans le cerveau, c’est un enfer. Si l’homme élève ses enfants dans un foyer qui suit les commandements de l’islam, il gagnerait ses enfants qui rejoindraient cette grande religion et cette nation choisie par Allah dans son message alors il aurait réussi. Par contre, si l’homme réalise ses intérêts financiers dans ce beau pays, avec un grand salaire, une belle voiture, de la bonne nourriture, des voyages et une beauté du pays à couper le souffle sans s’intéresser à ses enfants, puis il a découvert qu’ils ne sont pas musulmans, plus que ca, ils n’ont aucune de religion, alors commencent les tracas pour lui. C’est ce que je souhaite pour cette communauté: la réussite dans l’éducation de ses enfants.
 Le présentateur:
 Une invocation pour moi, pauvre serviteur.
 Docteur Rateb:
 Ô Allah, fais que ceux qui m’entourent et ceux qui m’écoutent, réussissent dans ce que Tu aimes et approuves. Ô Allah, prend soin de la foi de la communauté et celle de ses enfants et protège aussi ses intérêts, ainsi que ses biens et sa religion, si Allah le veut. C’est mon invocation pour la communauté de ces pays.

Conclusion et salutation:

 Le présentateur:
 Je demande à Allah, exalté soit-Il, de prolonger votre présence, de bénir votre âge et d’augmenter votre savoir. Nous souhaitons vous rencontrer à l’avenir avec notre état qui aura changé, si Allah le veut. Qu’Allah vous récompense en bien, éminent cheikh, pour avoir accepté cette invitation et je demande à Allah de vous bénir.
 Chers auditeurs, jusqu’à notre prochaine rencontre, nous vous présentons nos meilleurs vœux.
 Que la paix et le salut d’Allah soient sur vous
 Et louange à Allah, Seigneur de l’univers
 Au nom d’Allah le Tout miséricordieux, le Très miséricordieux. Louange à Allah, Seigneur de l’univers. Que la paix et le salut soient sur notre seigneur Mohammed le véridique qui croit en la promesse d’Allah. Ô Allah, donne-nous et ne nous prive pas. Honore-nous et ne nous humilie pas. Préfère-nous et ne préfère pas autre que nous. Satisfais-nous et sois satisfais de nous. Ô Allah, salue et bénis Mohammed, le prophète illettré, sa famille et ses compagnons.
Traduction  : Alaa Abouzrar
Vérification       : RACHAD Mohammed