Catégories
Janvier
01
2012
Des Sujets Divers - Des articles -Article(11):L'incantation légale,règles et jugements.
Dernière mise à jour:2012-01-23
Voir:4218
  Gloire à Allah, Maître de la Création . Paix et Salut sur notre guide Mohamed qui croit en la promesse de Dieu, le digne de confiance. Seigneur, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné; Toi le Savant, le Sage. Seigneur, enseigne-nous ce qui nous sera utile ; fais en sorte que ce que Tu nous enseignes nous soit utile et augmente notre savoir. Fais en sorte que la vérité nous apparaisse comme telle et accorde nous les facilités pour la suivre, et fais en sorte que le mensonge nous apparaisse comme tel et accorde nous les facilités pour nous en éloigner. Fais en sorte que nous soyons de ceux qui savent écouter pour suivre le meilleur discours. Par Ta miséricorde, compte-nous parmi Tes hommes bienfaisants.

L'incantation légale: règles et jugements:

  L'incantation légale est un traitement de la possession et de la magie et le prophète (PSL), a traité beaucoup de cas et ses honorables compagnons, que Dieu soit satisfait d'eux, ont suivi son chemin dans ce traitement, de même que les grands imams, que la miséricorde d'Allah soit sur eux tous.
 Les traiteurs ne se sont pas mis d'accord sur les moyens et les façons du traitement, devant lesquels le musulman s'arrête souvent parce qu'ils contiennent des innovations et des calomnies dont certaines sont des légendes et des tromperies. Parmi les traiteurs, certains malfaisants, menteurs et ignorants se sont glissés. Le mélange entre les bons traiteurs et les mauvais, a trompé les gens, et on a eu dans l'incantation des choses fausses. Le prophète (PSL) a dit:

"Après mon temps, vous serez gouvernés par des hommes qui éteignent la lumière de la Sunna et qui pratiquent les innovations"

(Raconté par AL Tabarani dans "AL Kabir" selon Abdullah Ben Mas'oud)

Les règles de l'incantation légale:

 On va les résumer dans le suivant:

1-il ne faut pas qu'elle soit polythéiste:

 Le prophète (PSL) a dit:

" Présentez-moi vos incantations, elles sont bonnes à conditions qu'elles ne soient pas polythéistes"

(Muslim selon 'Aouf ben Malek)

2- il ne faut pas qu'elle soit magique:

 Allah, Exalté soit-il, a montré que le magicien ne réussit jamais, et Il a dit:

"Et le magicien ne réussit pas, où qu'il soit"

(sourate Taha 69)

3- Il ne faut pas que l'incantation soit par un voyant ou un prêtre:

 Par contre, l'incantation doit être réalisée par les hommes de la science (connaisseurs de la religion), les pieux et les bienfaisants même s'ils n'étaient pas des grands savants, parce qu'Allah a dit:

"Allah n'accepte, plutôt, que de la part des pieux"

(Sourate la Table Servie 27)

 Demandé l'aide des prêtres et des voyants est une chose qui est contre l'ordre du messager (PSL):

"celui qui demande l'aide d'un voyant ou d'un prêtre en croyant leur paroles, il est mécréant de la révélation descendue sur Mohammad"

(raconté par Abou Dawood selon Abou Houraira)

4- Il faut que l'incantation se réalise avec des expressions et des sens compris:

 Il est indispensable que l'incantation se réalise avec des expressions et des sens compris. Et si leur sens n'était pas raisonnable et si leur contenu n'était pas compris, on ne serait pas sûr qu’ils soient exempts du polythéisme et de la mécréance cachée. Ibn Hajer, que la miséricorde d'Allah soit sur lui, a dit: "les savants se sont mis d'accord sur la légalité de l'incantation avec trois conditions: qu'elle se réalise avec la parole d'Allah, ou par Ses Noms et Ses Attributs, et qu'elle soit en langue arabe, ou par le sens d'une autre langue. On croit que l'incantation n'influence pas par elle-même, mais par l'ordre d'Allah, Exalté soit-il"

5- il ne faut pas que l'incantation soit avec une attitude illicite:

 Il ne faut pas que celui qui fait l'incantation ait l'intention d'être impropre, dans un cimetière, dans la salle de bain ou qu'il écrive des talismans, qu'il regarde les étoiles ou qu'il se salisse par le sang ou par des autres choses impropres, ou bien des autres mauvaises choses.

6- Il ne faut pas que l'incantation soit avec des expressions illicites:

 Il ne faut pas qu'on utilise dans l'incantation des insultes et des malédictions, parce qu'Allah n'a pas mis le traitement et la guérison dans les choses illicites.

7- il ne faut pas croire que l'incantation, toute seule, aboutit à la guérison:

 Il ne faut pas que le traiteur et le traité aient la croyance que l'incantation, toute seule, aboutit à la guérison ou à rejeter le mal. En revanche, c'est dû à la miséricorde et à la réussite attribuée par Allah, à la fidélité du serviteur et sa sincérité avec le Livre et la Sunna.

Les parties de l'incantation:

 L'incantation est une arme qui montre la force ou la faiblesse de l'influence selon le degré de la fidélité et de la croyance, elle est divisée en deux:

1-l'incantation limitée:

 C'est l'incantation qui contient des expressions précises, des nombres précis et connus, des temps et des aspects précis qu'on ne peut pas remplacer ou modifier dans n'importe quelle situation puis qu'ils font parti de la loi juste.

2- l'incantation qui contient des jurisprudences selon les règles:

 Il ne faut pas se laisser pratiquer l'incantation librement, et la preuve c'est que les expériences ont prouvé la nécessité de l'exposer aux grands savants pour qu'ils donnent la permission ou bien l'interdiction afin de s'en éloigner et s'en arrêter. Ainsi, ils peuvent mettre fin aux soupçonnes et aux voie d’accès du diable.

Les séductions qui touchent celui qui pratique l'incantation:

 Il se trouve trois séductions qui touchent celui qui pratique l'incantation:
 La séduction de l'argent lorsqu'il ramasse beaucoup d'argent de ces pauvres.
 La séduction des femmes, lorsqu'il s'isole avec elles et les voit en mauvaises positions.
 La séduction de la célébrité à travers la parole des gens trompés ou à travers les interviews médiatiques et les dires des gens….
 Nous demandons à Allah d’en être sauvés.

Les violations:

 Il existe des violations, des transgressions et des innovations que certains commettent, dont les plus importantes sont:

1-demander l'aide des Djinns:

 Il arrive qu'un de ces hommes dit: j'ai un djinn qui a embrassé l'islam et je demande son aide pour découvrir vos maux, il contribue à diagnostiquer votre cas. Cet homme-là est sûrement fou et trompeur et il commet un grand péché comme Allah, Exalté soit-il, a dit:

"Or, il y avait parmi les humains, des mâles qui cherchaient protection auprès des mâles parmi les Djinns mais cela ne fît qu'accroitre leur détresse".

(Sourate les Djinns 6)

 Il n'a jamais été prouvé qu'un djinn était sorti après l'incarnation, qu'il se soit repenti ou qu'il soit licite d'utiliser ce djinn. Tout cela est une sorte de l'entrée du diable et de l'incarnation d'iblîs il est évident que les Djinns vivent dans un monde qu’on ne voit pas mais qui nous voient. Et celui qui dit des mensonges, il est injuste et sa justice est inconnue. Donc, selon quel critère on peut juger que ce djinn est musulman, hypocrite ou mécréant?! C'est pourquoi, demander l'aide d'un djinn musulman, comme les prétentions de certains dans le traitement, est illicite. (L’ensemble des fatwas).

2-le traitement par la brûlure:

 Certains utilisent le feu dans le traitement, sous prétexte de faire sortir des djinns du corps de la victime de l'épilepsie, et cela laisses beaucoup de traces qui altèrent les mains, les ventres et les pieds et qui causent des états psychiques et nerveux. Cet acte est illicite et le hadith dit:

"Personne ne peut torturer quelqu'un par le feu sauf Dieu"

(Abou Dawood Abdel rahman ben Abdullah selon son père).

 Les savants ont interdit le traitement par la brûlure selon le texte: "il est absolument interdit de brûler quelqu'un parce que personne ne peut torturer par le feu que Dieu. Et si le traitement par la brûlure, dans ces cas-là, était utile, le messager d'Allah (PSL) nous aurait guidé vers lui, lui qui a pitié de la nation".

3- l'exagération en frappant la victime de l'épilepsie:

 L'exagération en frappant la victime de l'épilepsie et l'utilisation de l'étouffement et de l'électrocution et le fait de presser par le pied pour traiter la victime de l'épilepsie il a été prouvé que le prophète (PSL) frappait la victime de l'épilepsie légèrement par la main ou par la fin de son habit et rien d'autres que ça n’a été prouvé.
 Le Cheikh Mohammad Safwat Nour AL Dine, l'ex-président des partisans de la Sunna en Egypte, que la miséricorde d'Allah soit sur lui, a dit: "les actes faits par beaucoup de gens comme: l'étouffement, la brûlure et l'exagération en utilisant tout cela, ils transgressent la loi promulguée par le prophète (PSL), et si le frappement était efficace, le prophète (PSL) aurait ordonné de fouetter la victime de l'épilepsie, ainsi on n'aurait pas besoin de l'incantation. Cela est très dangereux en plus il est illicite, car il arrive que la victime meurt à cause des crises de l'épilepsie, de l'arrêt du cœur ou d'un trouble dans le pompage du sang et il arrive que la victime se paralyse dans les organes externes, et n'oublions pas l'humiliation que ces pratiques occasionnent sur l’être humain, honoré par Allah, Exalté soit-il".

4- la peau du loup:

 C'est un grand mal commis par certains sorciers, trompeurs et prétendant de l'incantation. Ainsi, ce sorcier brûle une pièce de la peau du loup pour la faire sentir au malade, ou il y écrit quelques talismans ou quelques versets sous prétexte de les faire porter au malade dans le but de le protéger contre les maux des Djinns, étant donné que les Djinns ont peur du loup! Pourquoi on n'utilise pas l'âne alors, notamment parce que l'âne est cité dans le hadith qui dit: si l'âne a braillé c'est un signe qu'il avait vu un diable!!
 Le comité qui cherche dans ce propos a dit: "l'utilisation de la peau du loup et le fait de la faire sentir par le malade afin de savoir s'il est touché parla folie, est un acte illicite parce qu'il n'est que sorcellerie et mécréance, et il faut l'interdire absolument"…
 Leur parole: "les Djinns ont peur du loup" est une légende sans fondement.

5- la vaporisation par AL Chabba et les herbes:

 Dans le but de chasser les Djinns, les maladies et les mauvaises âmes, selon les croyances préislamiques et il y a d'autres herbes mélangées comme les déchets du marchand des herbes ou les déchets des lieux où on avait lu la biographie du prophète, et toute sortes d’élucubrations, et certains pensent que ces mensonges protègent contre le mal de l'envi, de la magie et des Djinns et il y a beaucoup d'autres herbes dont l'odeur est mauvais comme: AL Haltit et "l'œil du djinn", c'est une herbe ronde noire et rouge qui en brulant dégage une odeur comme l'odeur d’un cadavre.
 Le comité spécialiste à ce propos a répondu: "il est illicite de traiter l'envi avec la vaporisation par AL Chabba ou les herbes déjà évoquées parce qu'ils ne sont pas des causes normales. Et il arrive que le but de cette vaporisation soit destiné à satisfaire les Djinns et les diables, et à demander leur aide dans la guérison. En revanche, on traite ces cas avec l'incantation légale et avec tout ce qui a été prouvé dans les vrais hadiths".

6- écrire quelques versets coraniques sur le corps du malade:

 Ils écrivent sur la main, le pied, la poitrine ou sur des autres endroits dans le corps du malade, et cela est contre les preuves claires puisque cet acte humilie les versets d'Allah et si l'impureté touchait les versets, cela est une mécréance, qu'Allah nous garde! Notre honorable messager (PSL) a dit:

"J’ai peur que vous vous égariez par les désirs des séductions dans vos ventres et dans vos parties génitales, et par les perditions de la passion"

(Raconté par AL Bokhari et AL Bazzar selon Abou Birza)

7- l'innovation de brûler des versets coraniques près du nez du malade:

 Certains traiteurs écrivent des versets sur une pièce de tissu et ils la brûlent et la rapprochent du nez du malade sous prétexte d'écarter, de brûler et de torturer le djinn et sous prétexte de brûler le djinn, de le tuer ou de l'étouffer. Certains la mettent dans le musc et la brûlent ainsi que d’autres comportements, et c'est un péché très grave et claire. Il est illicite de se traiter et pratiquer des actes qui humilient le Livre d'Allah et qui transgressent le traitement légitime depuis le temps du prophète et ses prédécesseurs vertueux.

8- écrire des talismans polythéistes et des codes sataniques:

 Lorsque le malade les interroge sur ces mots, le traiteur répond: ce sont les noms des grands rois des Djinns et cela leur fera peur ensuite le djinn sortira immédiatement. Ils les écrivent dans la langue syriaque… Ibn Taimia, que la miséricorde d'Allah soit sur lui, a dit: "l'incantation n'est pas légale si on y fait une chose incomprise, notamment si elle contenait un polythéisme; alors cela est interdit, et généralement, les dires des gens lors de l'incantation contiennent du polythéisme"

9- L'utilisation des amulettes et des perles des sept époques calomniés de Salomon:

 L'utilisation des amulettes et des perles des sept époques calomniés, et la fusion du plomb sur les têtes des enfants pour mettre fin à la peur, et d’autres prétentions du même genre, tout cela est injuste et c’est une calomnie à l’encontre de Sulaiman(Salomon), paix sur lui, et une calomnie à l’encontre du prophète (PSL).

10- le moyen de l'évanouissement pour tirer des mots du malade:

 Il est incontestable que cela est illicite et qu’il provoque un grand dégât chez le malade et dans le hadit on lit:

"laisse ce qui te donne des doutes à ce qui ne t’en donne pas "

(Thirmidi selon AL Hassan ben 'Ali)

 Dr. Helmi Abdel Hafez Dawood dit: l'étouffement aboutit au suivant:
 -fermer les voies respiratoires supérieures à travers la pression sur le larynx, ce qui aboutit à un arrêt brutal dans la quantité de l'air jaillissant dans les poumons et cela provoque l'arrêt de l'oxydation du sang et une baisse dans la quantité d'oxygène qui existe dans l'hémoglobine, de fait, on aura un manque dans l'oxygène jaillissant vers le cerveau, ainsi les cellules cérébrales seront endommagées. Le malade peut être exposé à un caillot de sang dans le cerveau qui aboutira à une hémiplégie.
 Ce moyen n'est pas cité dans le Livre ou dans la Sunna sacrée. L'islam nous ordonne d'éviter le dégât et le danger auxquels on expose le corps des malades.

11- l'innovation de lire le Coran sur toutes les choses:

 Comme le fait de lire sur la citerne d'eau au-dessus de la maison, sur le maquillage et sur la nourriture chaque jour. Il est sûrement, bien de lire du Coran sur la bouteille de l'eau ou de l'huile après les avoir ouvert, de lire des sollicitations précises et spéciales et d'y souffler. Ce sont toutes des choses licites, mais la lecture est devenue sur toutes les choses….
 Un savant a dit: "cet acte est injuste, il n'est pas prouvé et cette incantation n'est utile que lorsqu'on lit sur une petite quantité, comme une marmite, on lit un verset et on y souffle … et le plus souvent que celui qui fait cela vise à gagner de l'argent, et il veut tromper ces gains par une apparence qui montre la bienfaisance et le bien alors qu'ils sont profondément noirs comme la nuit et illicite" les fatwas dorés.

12- demander l'aide des sorciers et des charlatans:

 Certains qui pratiquent l'incantation, au cas où ils ont échoué, ils permettent aux gens de s'adresser aux sorciers et à leurs semblables, et cela enracine les règles de la corruption, il détruit les piliers de l'incantation et il contribue à soutenir la guerre contre le monothéisme. Le hadith à ce propos est franc:

"celui qui est allé à un sorcier ou un prêtre et il l'a cru; il est mécréant de la révélation descendue sur Mohammad"

(raconté par Ahmad et AL Hakem selon Abou Houraira)

 Les honorables savants ont répondu: le messager (PSL) a interdit le traitement (le soin) avec l'illicite et il a dit:

"traitez-vous et ne vous vous pas traitez avec l'illicite"

(raconté par Abou Ya'la dans son livre selon Abi AL Darda')

13- l'isolement avec les femmes et le dévoilement de l’endroit de l'incantation:

 Les hommes vertueux avaient peur de la séduction des femmes malgré la solidité de leur foi, de leur vieillesse et de la faiblesse de leurs yeux. Par contre, la majorité des hommes qui pratiquent l'incantation de nos jours, ils n'ont pas honte de s'isoler avec une femme étrangère sans un proche, et ils prétendent de faux prétextes tout en prétendant avoir oublié le hadith qui dit:

"Le diable existe dans chaque isolement entre un homme et une femme"

(les sunnas des Thirmidi selon Ibn 'Omar)

 Ibn AL Kayem, que la miséricorde d'Allah soit sur lui, a dit: "il n’est nul doute que la mixité entre les femmes et les hommes est l'origine de chaque malheur, elle est une des plus grandes causes des punitions générales descendues par Allah, de même, elle est une des causes de la mort collective et des pestes interminables"

14- éteindre la lumière, fermer les yeux et laisser l'imagination libre:

 Le fait d'éteindre la lumière, de fermer les yeux et de laisser l'imagination libre pour voir des personnes et les accuser d'avoir pratiqué la magie pour nous faire du mal, est illicite
Il arrive, malheureusement, que le traiteur ordonne d'éteindre la lumière et de sentir certains parfums et puis la malade ferme les yeux et dit ce qu'elle imagine et il lui demande: qui vois-tu? Elle dit: un telle et une telle. Il dit: c'est elle qui t'a fait mal. Alors, l'hostilité, la haine et la rupture dans les relations de parenté se propagent à cause des mensonges des djinns, des imaginations ou des illusions…. est-ce un fondement sur lequel on peut s’appuyer pour dire la vérité? Ils prétendent que cela ne se passe que s'ils étaient en contacte avec les Djinns, que Dieu nous garde.

15- l'innovation du nouer les mains ou les pieds:

 Ils font cela sous prétexte d'emprisonner le djinn dans le corps du malade…celui qui réfléchit trouve qu'Allah, Exalté soit-il, a donné les aux Djinns la puissance de couler dans le sang pour devenir conjoint avec l'homme, et il a des endroits et des moments précis. Il n'est pas vrai que le diable puisse exploser les têtes ou les ventres des gens, ou sortir de l'œil. Mais l'homme est préservé et Allah, Exalté soit-il, a ordonné aux anges de le préserver. Ce sont des prétentions et des craintes qui ne sont pas vraies. Ce sont des mensonges et des illusions des Djinns.
 Un savant a dit: cette prétention n'est pas vraie, car Allah, Exalté soit-il, a accordé aux Djinns le pouvoir d'entrer ou de sortir lors de la négligence et de la faiblesse de la croyance de l'homme. Mais ils ne peuvent pas faire du mal d'une manière corporelle, cela est contre la parole d'Allah:

"Il n'a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur"

(Sourate les abeilles 99)

16- déterminer des nombres non pas cités franchement dans le texte:

 Déterminer les nombres des versets, des sourates et des hadiths, ou déterminer la lecture d'une certaine sourate qui n'est pas cité franchement dans le texte. Il y a des textes clairs qui soulignent certains versets, sourates ou hadiths dans un nombre déterminé. Comme AL Fatiha (7 fois) les mou'aouzats (3 fois) et la lecture du verset de "la chaise" et les deux derniers versets de sourate "la vache" une seule fois, et des hadiths comme: "au nom d'Allah et rien avec Son nom ne nuit sur la terre ni dans le ciel" (trois fois), etc.
 Certaines cliniques distribuent des livrets qui contiennent: AL Fatiha (4 fois), et d'autres versets et sourates et cela ne remonte à aucun texte précis des temps passés de nos prédécesseurs, depuis le prophète (PSL) ou ses successeurs, dans les siècles d’apogée de l’islam, que Dieu soit satisfait d'eux tous.

17- propager des alertes injustes:

 Quelqu'un te dit: ne réchauffe pas l'huile! Donc… s'il faisait froid, que fait-il le malade? Où est le problème? Ils disent: ne te lave pas dans la salle de bain, lave-toi dans la cuisine et mets une cuvette au-dessous parce qu'on a lu du Coran sur cette eau! Ils n'ont pas de preuve sur ces alertes…. Même l'eau de Zamzam, il ira aux canaux sanitaires et ces eaux aussi, ils iront avec les eaux de la cuisine aux canaux sanitaires de la salle du bain!!
 Ils disent aussi: ne vous baignez pas avec l'eau et le savon, et mettez une cassette de Coran alors que vous vous baignez! Ce sont toutes des illusions qui n'ont aucune preuve.

18- la lecture collective et ses effets négatifs:

 A l'origine, celui qui pratique l'incantation doit entendre le problème du malade ou de sa famille et puis il doit diagnostiquer la maladie. Ensuite, il doit lire les versets et sourates coraniques imposées comme lectures à ce sujet. Mais il ne faut pas installer les microphones ni souffler sur tout le monde, cela est contre la loi parce qu'il n'était pas utilisé au temps des prédécesseurs du prophète, que Dieu soit satisfait d'eux tous. En plus, cet acte aboutit à un mélange entre le sain et le malade, et entre la maladie physique et le malade psychique, et il arrive que le sain soit touché par des dégâts et des maux sataniques. Ailleurs, cela entrainerait des réactions inconvenables comme la crainte, des cris, des rires, des pleurs et des discordes parmi les gens, et tout cela ne convient pas dans les lieux de l'évocation d'Allah, Exalté soit-il. Ainsi, le lieu se transformerait de la sécurité à la peur, à la terreur et à la confusion. N'oublions pas le fait de scandaliser le malade, dévoiler ses secrets en public et il arrive qu'ils dévoilent sa nudité, qu'il soit homme ou femme, devant les autres!!
 Si on compare entre les avantages et les inconvénients de cet acte, on trouvera que la lecture collective n'a pas une grande utilité. Cependant, l'incantation légale individuelle est plus utile, plus stricte et plus proche de la loi islamique, loin du chaos qui règne lors de la lecture collective.

19- utiliser la règle: les nécessités permet les interdictions:

 Sous prétexte de cette règle légale: la nécessité permet les interdictions, certaines cliniques se sont élargies pour dépasser toutes les interdictions et tous les péchés, et pour dévoiler les secrets et violer les limites. A l'ombre de cette règle, certains traiteurs se libèrent et se justifient au point que leurs esprits deviennent faibles en tirant profit de leur réputation pour violer les limites interdites. L'intelligent peut comprendre ce que je voulais dire vu la gravité de la situation, sans avoir une censure, que Dieu nous garde!

20- le profit financier de la situation des malades:

 Celui qui entre chez un charlatan est soumis à un grand profiteur, il paye une grande somme d'argent pour acheter de l'eau, de l'huile, du miel et des herbes…
 Il y a des rendez-vous en hors de la clinique où ces hommes gagnent des sommes doublées contre la lecture sur la citerne d'eau et les tables servies, et pour lancer des poudres dans les coins ou pour chercher la magie dans la maison, et d’autres actes aux effets négatifs!!!
 La réforme est le but ici.

Le but de ce sujet, c'est la réforme et l'autocritique:

 On a abordé ce sujet dans le but de la réforme et de l'autocritique, afin de mettre les choses à leurs places. Il est indispensable de permettre à un comité mixte du ministère de la santé, des affaires religieuses et des affaires intérieures, d’intervenir aux pays pour contrôler et mettre des règles concernant l'incantation légale, de peur que les gens ne tombent victimes de ces maux, des passions des sorciers et des charlatans. Abdullah Ben Mas'oud, que Dieu soit satisfait de lui, a dit: "l'épargne dans la Sunna est mieux que l'effort dans l'innovation".
 Mettons fin à ces rites, à ces innovations et à ces illusions qui se cachent sous la religion, dont la plupart est mis sous le nom "l'expérience et l'effort" alors qu'elle n'est pas basée sur l'effort légal de la législation islamique ou sur les vraies règles légales. Malheureusement, ils lèvent le slogan de la religion et de l'engagement. La plupart de ces hommes avait un bon début, mais avec le temps, ces violations sont entrées dans la religion faute de censure et à force de confiance et de réputation. Le prophète (PSL) a dit:

"Suivez ma Sunna et celle des califats sages et guidés, agrippez-vous de toutes vos forces à eux. Méfiez-vous des affaires modernisées car toute modernité aboutit à une innovation et toute innovation aboutit à l'égarement".

(raconté par Abou Dawood et Thirmidi selon AL 'Ouraidan ben Saria)

 Je demande à Allah de réformer les choses et de nous éviter les complots du diable et de ses soldats…

Traduction  : Alaa Abouzrar
Vérification       : Sihem Mostefai